• Sont-ils aussi nutritifs que les frais ? 

    Certains se posent encore des questions sur la qualité nutritionnelle de ces produits 

    Fruits et légumes surgelés

    Qu'en est-il réellement ? 

    Pratiques et économiques , les produits surgelés se conservent longtemps et n'ont , en fait, rien à envier aux produits frais. <<La surgélation dégrade très peu les nutriments et les vitamines des aliments, assure la diététicienne-nutritionniste Florence Foucaut (info:dieteticienne-paris-ffoucaut.fr). Les denrées sont en effet récoltées à maturité et rapidement conditionnées . Elles conservent donc leurs valeurs nutritionnelles .>> Ce qui n'est pas forcément le cas des produits frais  le plus souvent cueillis trop tôt pour résister au transport , au stockage ou au temps passé sur les étals , ils peuvent ensuite rester plusieurs jours dans le réfrigérateur .<<Les épinards, par exemple, perdent 50% de leur vitamine C !>> précise Florence Foucaut.

    Surgélation et congélation maison 

    Les produits surgelés achetés en magasins ont donc toute leur place dans nos assiettes. De surcroit, ils permettent de varier notre alimentation en l'agrémentant de produits hors saison . Il faut cependant bien différencier la surgélation de la congélation maison. << Dans le premier cas, la surgélation : les légumes sont placés dans des cuves à -35°C ou -40°C aprés avoir été lavés , épluchés et blanchis à 90°C . Les cristaux d'eau qui se forment à l'intérieur des aliments sont alors petits. Lors de la <<désurgélation>>, ils n'altèrent pas la paroi des cellules , il y a moins de perte d'eau et donc moins de pertes de vitamines hydrosolubles >>, explique Florence Foucaut. Dans le second cas, la congélation maison : quant à elle , est progressive, avec une température  qui descend à -18°C . Cela entraîne la formation de gros cristaux qui à la décongélation cassent la paroi des cellules . La perte d'eau est alors plus importante et, avec elle, celle de beaucoup de nutriments . On note aussi une perte  de goût et de couleur.

    Le bon mode de cuisson 

    La cuisine au wok est intéressante, car elle saisit juste les légumes , qui gardent croquant et couleur. Cuisinez-les encore congelés à une température de 60°C . Pour une cuisson au four, en papillote , procédez de la même façon. Enfin, plus douce que la cuisson à l'eau bouillante , la cuisson à la vapeur permet de conserver davantage de vitamines , mais altère la couleur des légumes vetrs .

    Les 7 régles d'or pour bien congeler

    1) Asssurez-vous que la température du congélateur affiche -18°C.

    2) Ne congelez jamais un produit décongelé, sauf si vous l'avez fait cuire entre-temps : ce serait l'intoication assurée.

    3) Attendez que vos plats faits maison soient froids pour les congeler . Etiquetez les emballages en mentionnant la date .

    4) Oeufs et mayonnaise ne se congèlent pas . Quant aux fruits et légumes riches en eau (melon, laitue, concombre...) ils perdent saveur et texture . 

    5) Préférez les petites portions plus faciles à congeler .

    6) Lavez fruits et légumes avant de les congeler. Vous pouvez même les prédécouper.

    7) Lorsque vous congelez des liquides, ne remplissez pas les emballages à ras bord, et évitez les récipients en verre.

    Bon à savoir

    Des paillettes , du givre à l'extérieur de l'emballage , des boites cartonnées gondolées ou tachées par des coulures sont le signe d'une rupture de la chaine du froid . Idem si les petites portions vendues en sachets sont agglomérées les unes aux autres . Cela doit vous dissuader d'acheter ces produits ou tout du moins de les consommer . Lors des courses , placez les surgelés dans un sac isotherme ou une glacière et rangez-les dès votre retour . (texte extrait de Télé-Loisirs)


    2 commentaires
  • Riches en vitamines, glucides et fibres , ce tubercule présente d'interessantes vertus nutritionnelles 

    Lapomme de terre

    Elle a plus d'un bienfait dans son sac !

    Agata, Charlotte, Bonnie, Lily-Rose, Amandine, Désirée, Manon ... ces prénoms désignent des pommes de terre , tant il en existe de variétés  - il y en aurait au moins 3000 ! - En France , où il s'en consomme 5 à 6 millions de tonnes chaque année, 200 variétés sont autorisées à la culture. Apparue sur les hauts plateaux andins il y a huit mille ans , la patate est devenue un produit de consommation courante en France , grâce à Antoine-Augustin Parmentier, pharmacien des armées de la fin du XVIIIe siècle , qui durant sa captivité en Prusse , en apprécia ses vertus nutritives.

    Un aliment complet 

    Des qualités non démenties encore de nos jours. <<Avec une teneur moyenne de 16,2 g/100 g de glucides, contenus dans l'amidon , la pomme de terre est considérée comme un féculent . C'est un sucre lent intéressant car, comme les légumineuses , la pomme de terre est énergisante et réconfortante , explique Nadine Ker Armel ( diététicienne à paris , nutri-info.fr)Elle est également l'un des rares féculents à contenir de la vitamines C (18,9g/100g ) , couvrant 9% des apports journaliers une fois cuite .>> Et ce n'est pas tout : elle apporte une quantité non négligeable de minéraux (potassium, magnésium ) d'oligo-éléments (fer, cuivre, manganèse ...) et de protéines . 

    La bonne cuisson 

    Pour profiter de ses vertus , le mieux est d'éviter de la faire cuire avec de la matière grasse, comme c'est le cas pour les frites . <<On peut en consommer , mais pas tous les jours et en les accompagnant de verdure , précise la diététicienne . L'idéal est de les cuisiner à la vapeur ou à l'eau , en réutilisant l'eau de cuisson pour un bouillon par exemple .>> Car la vitamine C , sensible à l'eau et à la chaleur , se perd vite mais reste présente dans l'eau  Pour ne pas perdre les vitamines et minéraux , il est aussi préférable de les cuire avec la peau , après avoir ôté la terre à l'aide d'une brosse . <<Par ailleurs , plus la cuisson est longue, plus l'index gkycémique (IG) est élevé . En clair, les glucides pénètrent dans le sang plus rapidement . Ainsi, une pomme de terre cuite à l'eau avec sa peau affiche un IG de 65 . Ecrasée en purée , l'IG passe à 90 >> , met en garde Nadine Ker Armel .

    Ferme et sans taches 

    Enfin , n'oubliez pas qu'une pomme de terre doit être ferme au toucher, de couleur homogène , sans taches noires ou verdâtres , ni traces de germination. Sinon, c'est quelle manque de fraîcheur , et donc , de vitamines C et d'eau (qui la  compose à près de 80%) . Stockez les tubercules dans un endroit à l'abri de la lumière , à une température comprise entre 6 et 8 °C , ou dans le bac à légumes du réfrigérateur.

    Bon à savoir 

    Les patates à chair ferme  (Amandine, Annabelle, Charlotte, Belle de Fontenay, Pompadour, rattes, Roseval ,Franceline, chérie, BF15... se cuisinent à la vapeur rissolées, sautées, en gratin ou en ragoût.                                                                               Celles à chair fondante ( Agata, Mona-Lisa, Samba, Nicola...) au four, en pommes dauphines ou à la diable , en papillote ou dans les plats mijotés .                                    Celles à chair farineuses ( Bintje, Marabel , Caesar , Mnon ...) en potage, purée, frites (Texte extrait de Télé-Loisirs)             


    1 commentaire
  • Ce légume au cœur tendre est le champion des aliments protecteurs 

    l'artichaut

     Il préserve du vieillissement et de certains cancers 

    L'artichaut arrive en tête , avec le persil et le chou de Bruxelles, des légumes les plus riches en polyphénols. C'est également une mine de vitamine C. Or ces puissants antioxydants aident à lutter non seulement contre le vieillissement cellulaire, mais aussi contre certains cancers comme ceux du foie et du côlon. Comment? En neutralisant les fameux radicaux libres à l'origine du déclin de l'organisme et en provoquant la mort des cellules cancéreuses. Une action renforcée par la présence de fibres, notamment l'inuline , qui stimulerait la croissance des bonnes bactéries chargées de lutter contre le dérèglement de la flore intestinale , responsable en partie du développement de bactéries pathogènes.

    Il facilite la digestion 

    Parce qu'il renferme de la cynarine, un tanin qui lui confère son goût légèrement amer, l'artichaut stimule la sécrétion de bile, un suc gastrique indispensable à une bonne digestion et à une meilleure élimination des déchets. D'où sa réputation de légume dépuratif et cholérétique. Seul bémol, la cynarine se trouve particulièrement concentrée dans les feuilles externes et la tige , que l'on ne consomme généralement pas. C'est pourquoi on recourt à des décoctions pour profiter pleinement de ses vertus. Autre solution à inscrire régulièrement à ses menus : conserver l'eau de cuisson pour préparer des soupes détox !

    Il affine la silhouette

    Grâce au potassium, dont il est très bien pourvu, l'artichaut est diurétique et lutte donc efficacement contre la rétention d'eau . Autre atout, il est source de protéines (3,48g/100g) qui, associée à ses fibres, augmentent sa densité nutritionnelle et lui confèrent un effet coupe-faim. Résultat : on est plus vite rassasié, on grignote moins et on peut perdre quelques kilos, d'autant qu'il ne contient que 40 calories pour 100g  A une condition, bien sûr: ne pas le noyer sous une tonne de vinaigrette !

    Il aide à prévenir les maladies cardio-vasculaires 

    l'artichaut doit cette propriété à sa richesse en fibres et en polyphénols . En effet, les fibres limitent l'absorption intestinale du cholestérol alimentaire et les trigycérides seraient également réduits. Quant aux polyphénols , ils diminuent l'oxydation du cholestérol LDL, responsable, entre autres, de la formation des plaques d'athérome , un des facteurs majeurs des maladies cardio-vasculaires. Par ailleurs, la lutéoline, un des polypénols les plus important de l'artichaut avec la cynarine, améliore le fonctionnement des vaisseaux sanguins. participant ainsi à la prévention d'accidents cardiaques tel l'infarctus .

    Il améliore le transit 

    Excellente surce de fibres (35 %), ce légume apporte de 12 à 19 % des besoins journaliers en fibres. Une façon agréable de compenser notre consommation d'aliments trop raffinés et de faciliter le transit en augmentant le bol alimentaire. Attention, chez certaines personnes aux intestins fragiles (colopathies fonctionnelles) , les fibres de l'artichaut peuvent provoquer des flatulences et des ballonnements. Dans ce cas, préférez-les cuits et mangez-le dans les 24 heures, car son oxydation le rend toxique .

    Il est l'allié des futures mamans

    la vitamine B9 , ou acide folique, permet non seulement de diminuer les risques d'anomalies du tube neural chez le fœtus , mais aussi les naissances prématurées et les avortements spontanés. Autant dire qu'elle est primordiale dans les premières semaines de la grossesse, une période durant laquelle beaucoup de femmes ignorent encore qu'elles sont enceintes . D'ou les recommandations visant à donner des suppléments en vitamine B9 avant la conception . Dans les faits, seules de 15 à 30 % des femmes se supplémentent , or un artichaut couvre à lui seul un tiers des besoins quotidiens . En revanche, il inhile la montée de lait . A éviter, donc , après l'accouchement si l'on souhaite nourrir son bébé au sein ! (Remerciement au Dr Catherine Serfati-Lacrosnière , nutritionniste,auteure des secrets de l'alimentation anti-inflammatoire . Ed. Albin Michel)


    1 commentaire
  • Ces pigments colorés qui  nous font du bien en vitamines et antioxydants.

    Les fruits rouges

    Un shoot d'antioxydants

    Les pigments colorés des fruits rouges sont gorgés d'antioxydants : vitaminesc  C, vitamine E et caroténoïdes. 50 grammes de cassis couvrent, par exemple , un tiers des besoins journaliers . Grâce à leurs composés actifs, les antioxydants aident à lutter contre les radicaux libres et freinent le vieillissement cellulaire. Ils auraient une action protectrice contre les maladies cardiovasculaires, inflammatoires et les cancers

    Du plaisir et peu de calories

    Les fruits rouges figurent dans le top 10 des fruits les moins caloriques et sucrés. Fraises, groseilles et framboises affichent seulement une trentaine de calories pour 100 grammes. Petit bémol pour la cerise,qui compte deux fois plus de sucre que la moyenne des fruits rouges .

    Une circulation au top 

    Les baies rouges regorgent aussi de polyphénols (oui, les mêmes que dans le vin rouge). Puissants antioxydants, ces molécules participent à la bonne circulation sanguine. Ils augmentent la résistance des vaisseaux sanguins et aident ainsi à lutter contre l'insuffisance veineuse.

    Un booster d'énergie 

    Les fruits rouges sont extrémement riches en vitamines et minéraux : de la vitamine C pour lutter contre la fatigue, du zinc et de la vitamine E pour prévenir le vieillissement prématuré de la peau mais aussi protéger le système cardiovasculaire ou encore du potassium pour assurer un bon fonctionnement musculaire, éviter les crampes et maintenir son énergie au beau fixe. Ce sont aussi d'excellents stimulants pour notre système immunitaire.

    Le plein de fibres

    Ces petites baies rouges disposent aussi d'un important taux de fibres, indispensables pour réguler la glycémie, le cholestérol et le transit intestinal. Le cassis et les framboises en tête de liste, qui en contiennent près de 6g /100g, soit 20% de l'apport en fibres recommandé par jour .

    La fiche conseil 

    Lavez les fruits rouges cueillis dans la nature 

    Ils peuvent transmettre certaines maladies, comme l'échinococcose liées au contact u à la proximité de déjections animales (des chiens et des renards principalement) . Tous les fruits à hauteur d'animal ne devraient pas être consommés avant d'avoir été abondamment rincés .

    Congelez les baies 

    Les petites baies sont des fruits fragiles et facilement altérés. L'astuce ? N'hésitez pas à les congeler . Elles gardent ainsi toutes leurs vertus .


    1 commentaire
  • Laquelle choisir ? 

    Au saumon, au poulet, au fromage, mais aussi végétariennes, les salades toutes prêtes affichent des recettes de plus en plus originales et gourmandes . (Texte extrait de Télé-Loisirs )

    Zoom sur huit d'entre elles 

    Salade composée


    2 commentaires
  • Le zeste qui sauve 

    Son jus apporte des vitamines , sa peau procure une essence aux mille vertus; il a toute sa place dans la pharmacie naturelle .

    Le citron

    le citronnier est apparu en Asie , mais dés que l'homme a commencé à, voyager , il l'a emporté avec lui . Le fruit a vite conquis le monde pour sa saleur unique, a haute teneur en vitamines et sa générosité en termes de production puisqu'il fructifie plusieurs fois par an , notamment au cœur de l'hiver .

    Quelques 100 g de citron apportent en moyenne 52 mg de vitamine C , aussi appelée acide ascorbique . Elle aide l'organisme à lutter contre la fatigue , facilite le renouvellement cellulaire, renforce les défenses immunitaires, etc. Les convalescents les personnes âgées , les gens stressés et surtout les fumeurs ont un besoin accru en vitamine C. Attention , l'acide  ascorbique se dénature au contact de l'air Il faut donc boire le jus de citron après l'avoir pressé. 

    La prévention 

    En prévention des maux de l'hiver (rhumes, angines, grippes…) , ne vous contentez pas d'une infusion de thym ou d'une décoction de cannelle ; agrémentez ces tisanes de jus de citron frais , antiinfectieux et antiseptique et rectifiez l'acidité par une ou deux cuillerées de miel . En cas de maux de gorge , des gargarismes avec du jus de citron dilué dans un verre d'eau tiède ont souverains .

    Après un repas trop riche 

    Le jus d'un demi citron dilué dans de l'eau chaude stimulera les fonctions digestives . Ajoutez des feuilles de verveine ou de menthe . Et pour aider le travail du foie , couvrez un citron coupé en rondelles d'eau bouillante , laissez reposer la nuit , filtrez et buvez l'eau à jeun le matin .

    Multitâche 

    Le citron - non traité de préférence- à tout du produit miracle .En cuisine, il évite aux aliments épluchés de s'oxyder ; En cosmétique, des frictions de jus de citron éclaircissent les taches brunes du visage et dans la maison, un demi citron frotté détartre la robinetterie . A consommer tout de même avec modération si vous prenez un traitement contre l'acidité .

    De l'aliment au médicament

    Le citron riche en vitamine C - son jus couvre la moitié des besoins par jour - a été utilisé traditionnellement pour lutter contre le scorbut , les affections hivernales, les maladies du foie, la goutte et les rhumatismes . L'aromathérapie moderne confirme ses vertus thérapeutiques puissantes . Fluidifiant la circulation sanguine et résorbant la formation de calculs , l'huile essentielle de Citrus Limon extraite des écorces, riches en limonène , prévient les accidents d'origine hypertensive, les phlébites et les colites néphrétiques . Cette huile antiinfectieuse de premier ordre , placée dans un diffuseur d'ambiance , désinfecte l'air des environnements contaminés (hôpitaux, cabinets médicaux, crèches). Evitez toutefois d'appliquer cette huile dermo- irritante et photo-sensibilisante sur la peau avant une exposition au soleil . (texte extrait de Rustica)

    Le petit plus a faire soi-même 

    Un baume pour les pieds gonflés 

    Le citron


    3 commentaires
  •  Belle bette et bien bonne 

    Quelle douceur dans ses feuilles et ses côtes ! Cantonnée autrefois aux spécialités régionales , la bette (appelée aussi blette , carde ou poirée) connaît aujourd'hui un regain de popularité grâce à sa légèreté et à sa texture unique .

    la bette

    Valeur nutritionnelle pour 100 g 

    Bette cuite :  20,6 kcal           Eau :  92,6 g                 Protéines :  1,88 g 

    Glucides : 2,03 g                     Lipides :  0,08 g          Fibres :  2,1 g  

    Fer :  2,26 mg                        Magnésium :   22,9 mg        Potassium :  549 mg

    Manganèse :  0,33 mg                 Zinc :   0,32 mg            Bêtacarotène : 3650 µg

    Vitamine B6 :   0,08 mg                Vitamine C : 18 mg 

    Cousine de l'épinard et de la betterave 

    La bette est cultivée tant pour se feuilles que pour ses côtes (ou cardes) , toutes deux  délicieuses et faciles à accommoder . On en connaît 36 variétés . De feuilles lisses ou ondulées , drues et d'un vert soutenu , de côtes larges et plates , de blanc à rouge violacée; elles répondent aux jolis noms de "bette épinard" , "blonde à carde blanche", "verte à carde blanche ". 

    Prodigue au potager 

    De culture facile - la bette parvient à maturité 10 semaines après les semis sous serre , en godets ou en plein champ -, elle procure une récolte abondante . Au fur et à mesure de ses besoins , le jardinier coupe la plante en conservant le cœur : elle donnera ainsi de nouvelles feuilles . Si elle est protégée du froid en hiver  , les prélèvements peuvent reprendre au printemps , jusqu'à la montée à graines . Cueillez les feuilles entières , sans flétrissures ni taches et des côtes fermes. Vous les dégusterez tout de suite ou bien les conserverez enveloppées simplement dans du papier ou dans un torchon , dans le bas du réfrigérateur jusqu'à 3 jours . Les côtes , coupées en gros tronçons , se prêtent à la mise en bocaux  .

    Avant toute préparation , rincez les légumes sous un filet d'eau fraîche pis, essorez-les soigneusement . Les côtes sont parfois recouvertes d'une fine pellicule transparente , de texture fibreuse pas très agréable . Séparez d'abord les feuilles et côtes . Réservez-les feuilles et brisez le côtes en deux , à la main ou au couteau . Et, avec un couteau éplucheur , tirez dans le sens des fibres , comme pour la rhubarbe .

    Douce de la feuille 

    Les jeunes feuilles peuvent se déguster crues, en salade, façon pousses d'épinards , agrémentée d'huile de noix . Cependant , c'est cuites que les blettes toutes entières , exaltent leur pleine saveur . Si elles peuvent surprendre par une attaque en bouche un peu terreuse , elles s'avèrent d'une vraie finesse gustative (qui plus est, elles cuisent très vite ; 10 mn environ à la vapeur , en autocuiseur , ou poêlées) . partie intégrante du patrimoine culinaire niçois , elles s'y déclinent en boulettes , tians, farcis, gnocchis et torta de bléa (tourte sucrée de lettes aux pignons, raisins secs , pommes, poudre d'amandes, œuf et cassonade) . Vous aimerez également les bettes en soupe onctueuse , dans une jardinière de légumes , en gratin, aux côtés d'un agneau au four , ou en pistou . En purée , en gelée , mêlée aux herbes et aux airelles , vous revisiterez les classiques de la cuisine scandinave  sur des anguilles , des harengs et des saumons marinés cru ou de la viande fumée . (Extrait de Femina )

     


    votre commentaire
  • Piquante et vitaminée 

    Juste récoltées, les feuilles vertes apportent à point nommé tous leurs bienfaits   

    La roquette

    Petite salade sauvage 

    Finit le temps où la petite salade sauvage était vantée pour ses propriétés aphrodisiaques par les médecins de la Rome antique et bannie des jardins des monastères au Moyen-Âge , pour les mêmes raisons .  L'heure est aux nutriments bienfaisants de la roquette cultivée . La feuille colorée , vert foncé, se distingue par la présence de vitamine K , nécessaire à la coagulation sanguine . C'est aussi une source de bêta-carotène , précurseur de la vitamine A et antioxydant protecteur . Pour préserver les vitamines B9 et C , solubles dans l'eau et sensibles à la chaleur , lavez les feuilles sans les laisser tremper et mangez la roquette crue en salades ou sous forme de graines germées que vous aurez fait pousser en quelques jours .

    Elle contient peu de glucides, De protéines et de lipides   

     Mais beaucoup d'eau (91 %) . L'apport énergétique , qui n'est pas son point fort, dépend de l'assaisonnement . Néanmoins , grâce aux lipides de l'huile d'olive , les vitamines A, E et K , ainsi que le bêta-carotène , sont mieux assimilés . Libre à chacun de pondérer l'amertume de la roquette , avec de la laitue feuille de chêne , de la scarole ou d'autres salades plus douces .

    Aliment anticancer

    La roquette , comme la majorité des brassicacées (navet, brocoli, et autres choux ) , renferme des glucosinolates bénéfiques contre le cancer . Les graine germées en contiendraient davantage que les feuilles .

    Le petit plus 

    Fiche de culture      Roquette (Eruca sativa )

    La roquette

    Semis : de mars à septembre , semez la en lignes distantes de 25 cm dans un sol ameubli .

    Arrosage : Le manque d'eau entraîne une montée à graines .

    Récolte : Elle a lieu un mois et demi après le semis . Coupez les feuilles au ras du sol en laissant la roquette basale .

    Un jus végétalien à faire soi-même 

    Pour 1 verre à boire en dehors du repas : Lavez une pomme , 3 feuilles de laitue romaine , 1 poignée de roquette et un quart de concombre . 

    Coupez-les en morceaux 

    Pelez un citron 

    passez tous les ingrédients à la centrifugeuse ou à l'extracteur de jus . ( extrait de Rustica )


    2 commentaires
  • l’ail est 15 fois plus puissant que les antibiotiques et tue presque toutes les bactéries!

    L'ail


    L’ail appartient à la même famille que les oignons, les poireaux et la ciboulette. Il a été utilisé depuis la nuit des temps, notamment en cuisine. Certains individus l’utilisent en vue de prévenir et soulager de nombreuses affections. L’ail n’est pas une herbe comme le pensent certains, mais un légume. Les chefs cuisiniers l’utilisent pour épicer leurs plats, il transforme un plat insipide en quelque chose d’extraordinaire, savoureux et sain.

    Toutefois, êtes-vous conscients que la majorité de vos produits frais sont irradiés ? Autrement dit exposés à l’irradiation. «Safe Food News» a rapporté en 1994 que «la Chine a exporté de l’ail irradié.

    L’irradiation consiste dans le processus de l’exposition des aliments frais et / ou transformés aux radiations ionisantes, qui sont censées tuer les maladies et les agents pathogènes, et prolonger la durée de conservation en modifiant la capacité de germination d’une plante (gousse).

    La FDA approuve l’irradiation des aliments, ainsi veillez à acheter des fruits et légumes cultivés localement. Les produits Bio offrent une pléthore d’avantages pour la santé, ils sont exempts de toxines et ont un meilleur goût que les produits irradiés.

    L'ail

     Bienfaits pour la santé

    L’allicine ainsi que d’autres composés soufrés donnent à l’ail son odeur forte et ses bienfaits pour la santé. Un milligramme d’allicine est 15 fois plus puissant que la pénicilline.

    L’allicine protège des bactéries pathogènes, des virus, des parasites, du Staphylococcus aurus (SARM) résistant aux antibiotiques, des lévuloses, et il constitue l’un des aliments anticancéreux les plus puissants.
    Il existe plus de 33 composés soufrés actifs dans l’ail. L’allicine se transforme en acide sulfonique. C’est l’agent qui détruit les radicaux libres le plus rapidement. L’Université de Floride a constaté que l’ail augmente le nombre des lymphocytes T dans le sang. Ces cellules font face aux virus.
    Attention, l’ail en poudre et l’ail granulé ne jouissent pas du même potentiel que l’ail frais.

    Écrasez votre ail

    Le docteur Joseph Mercola a donné l’explication suivante :
    « Il convient de souligner que l’ail DOIT impérativement être frais. L’ingrédient actif est détruit dans l’heure qui suit l’écrasement de l’ail. La peau d’ail n’a pas la moindre valeur et ne devrait pas être utilisée.
    Lorsque vous consommez de l’ail, il est essentiel de l’écraser avec une cuillère avant de l’avaler. Si vous avalez la gousse telle quelle, vous n’activerez pas l’allicine.
    Il existe deux façons de procéder : les chercheurs argentins croient que l’ail torréfié libère de l’allicine, tandis que d’autres chercheurs confirment que l’ail frais libère plus d’allicine lorsqu’il est laissé à l’air libre pendant 15 minutes avant sa consommation.       ( Source : Le magsanté)

    Optez pour les bons aliments au lieu des médicaments


    1 commentaire
  • Elle éblouit l'été

    Fibres, vitamines, minéraux ... aux beaux jours , la reine de la ratatouille fait son show . C'est le moment de profiter de ses bienfaits .

    L'aubergine

    Elle est riche en antioxydants

    Source de vitamines C et E , de sélénium , de manganèse, ainsi que d'anthocyanes , des pigments à l'origine de sa couleur violette, l'aubergine est un fruit légumier particulièrement bien pourvu en antioxydants .Son indice TAC (Total Antioxidant Capacity) est de 748 µmol , autrement dit très élevé . Cette richesse en fait une aide efficace pour tenir à distance cancers et autres affections cardio-vasculaires .Mais pour en bénéficier , mieux vaut ne pas éplucher la peau , car ces composés y sont majoritairement concentrés .

    Elle ne pèse rien sur la balance 

    Parce qu'elle totalise 21 kcal pour 100 g , soit l'équivalent de la salade verte , l'aubergine est l'alliée de tous ceux qui surveillent leur ligne . A la condition toutefois de ne pas la noyer dans la friture , sous la crème ou le fromage . En outre , elle régule notre appétit grâce à sa densité en fibres (2,7 mg/ 100 g) . Celles-ci gonflent dans l'estomac , leur volume peut augmenter de vingt à trente fois procurant une sensation de satiété rapide et durable. Et ce n'est pas là leur seule vertu ; elle jouent un rôle protecteur contre la constipation mais aussi contre le cancer colorectal et celui du sein .Vous avez les intestins sensibles ? Pas d'inquiétude , elles sont majoritairement solubles, donc plutôt digestes .

    Elle fait du bien au cœur 

    Autre atout et non des moindres de ce fruit-légume d'été , sa richesse extraordinaire en potassium (225 mg/100 g). Ce minéral s'oppose aux effets hypertenseurs du sel dans l'organisme et joue un rôle clé de la régulation de la tension artérielle , évitant ainsi le durcissement des artères coronaires responsable à terme d'infarctus . L'aubergine doit également ses atouts cœur à terme en pectine , une fibre présente dans sa chair ; elle gélifie dans l'intestin , piégeant ainsi les particules de cholestérol alimentaire . Celles-ci sont ensuite évacuées par les voies naturelles .

    Elle aide à réguler le taux de sucre sanguin 

    Vous êtes diabétique ? inscrivez-là sans tarder à vos menus! une étude américaine menée en 2013 révèle qu'elle a la capacité de limiter l'élévation du taux de sucre dans le sang . Comment ? En inhibant deux enzymes digestives , l'alpha-amylase pancréatique et l'alphaglucosidase , dont le rôle est de dégrader l'amidon et de le transformer en glucose .Sa générosité e fibres apporte aussi sa pierre à l'édifice pour lutter contre cette maladie chronique. Selon des travaux menés en 2014 par l'Inserm et le CNRS , elles ralentissent la vitesse de digestion , permettant ainsi de réduire l'index glycémique du repas .

    Elle réveille notre vitalité 

    Son secret ? Elle est source de magnésium dont la carence est responsable d'une fatigue importante , d'une hypersensibilité au stress , d'une baisse de moral , de troubles du sommeil et de difficultés à se concentrer , ainsi que de vitamines B6 , qui améliore l'absorption de ce minéral par l'organisme . Ces deux nutriments agissent en synergie pour nous aider à retrouver notre peps . S'y ajoutent une bonne dose de vitamines B1, B2, B3, B5 , ainsi que du phosphore , qui contribuent tous à lutter contre les  << coups de mou >>. Enfin , elle renferme de la vitamine B9, immunostimulante . Avec un tel CV , on n'hésite pas à la cuisiner en lasagne, farcie, en tarte ou même en croque-monsieur pour faire le plein de bons nutriments .

    Démêlons le vrai du faux 

    L'aubergine absorbe le gras 

    Vrai : Sa chair , de part sa texture a tendance à se comporter comme une éponge et à <<boire >>les graisses. L'astuce ; la couper en morceaux et la passer au micro-ondes ou à la vapeur durant 5 mn avant de la dorer. Ainsi précuite , elle absorbera moins d'huile .

    Mûre , elle est moins amère 

    Faux : Ce sont les légumes jeunes qui offrent le moins d'amertume . Ce goût provenant surtout de la peau , vous pouvez la peler , mais ce serait vous priver de ses antioxydants .

    Elle peut être toxique 

    Vrai et faux : L'aubergine renferme de petites quantités de solanine . Cette toxine est en partie détruite à la cuisson et n'entraîne pas d'effets . Mais, par précaution , mieux vaut éviter d'en consommer plus de deux fois par semaine . (extrait de Version Femina )


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique