• ... Au chèvre 

    Ingrédients pour : 6 personnes 

    Tiramisu de betteraves ...

    Préparation : 15 mn      Réfrigération : 1 h au minimum 

    Épluchez, rincez et coupez les betteraves en dés.

    Déposez-les dans un mixeur avec le fromage de chèvre , le mascarpone , l'huile ,le vinaigre et la moutarde .

    Salez et poivrez .

    Mixez le tout en une purée épaisse .

    Goûtez et rectifier l'assaisonnement .

    Remplissez doucement les verrines aux trois quarts et lissez la préparation .

    Disposez les croutons puis remplissez du reste de la préparation .

    Lissez le dessus de la verrine et parsemez de graines de pavot.

    Réservez au frais pendant au moins une heure avant de servir .

    le petit plus 

    Vous pouvez servir ce tiramisu froid , ferme à l'extérieur , moelleux à l'intérieur . il sera idéal à l'apéritif .


    2 commentaires
  • Originaire des régions méditerranéennes , elle est reconnue pour ses vertus dès l'Antiquité et connaît un grand succès en France au XIXe siècle. Avec ce légume-racine moins conventionnel qu'on ne le pense, voyez la cuisine en rose

    la betterave

    Valeur nutritionnelle pour : 100 g 

     Betterave crue :  43 kcal       Eau :  87,6 g         Lipides :  0,2 g .

    Glucides :   9,6 g          Protéines :  1,6 g               Fibres  :  2,8 g .

    Cuivre :  0,1 mg                Magnésium :  23 mg           Manganèse  :  0,3 mg .

    Potassium :  325 mg        Vitamine B9 :  109 µg                Vitamine C : 4,9 mg .

    Elle séduit en cuisine 

    Trois grandes familles de betteraves sont aujourd'hui cultivées ; la " fourragère ", destinée à l'alimentation animale ; la "sucrière " utilisée pour la fabrication de sucre , d'alcool ou de carburant; et enfin la "potagère " . Seule cette dernière est cuisinée . Si on l'imagine généralement ronde et charnue , de couleur rouge sombre , sa gamme variétale est en fait très étendue , tant au niveau des couleurs - qui vont du rose à l'orangé en passant par le blanc - que des tailles - allant de 10 à 20 cm de longueur  et de 7 à10 cm de diamètre - et des forment qui peuvent être longues, aplaties ou encore cylindriques .

    Couleurs variées 

    Parmi les variétés de type rond , "Détroit" , "Grenade"," reine noire sucrée ", "Boro", "Kestel" , "Red Ace" et " Rhonda" sont les plus courante , "Crapaudine , Ovale ou "Forono" , allongée sont recherchées pour leur saveur . Variété américaine ancienne " Burpees Golden "affiche une chair d'une rare couleur jaune et se distingue par sa saveur fine, rustique, ce légume se récolte bien ferme , en prenant soin de ne pas abimer la racine . Faites durer la saison même après les premières gelées en conservant les betteraves , ressuyées et débarrassées de leurs feuilles pour les stocker dans une cave ou en silo . En cuisine , elle peut s'utiliser crue . Zestée à l'économe , bien nettoyée sous un filet d'eau , puis râpée , taillée en bâtonnets ou en dès , savourez-la telle quelle , juste arrosée d'une goutte de citron ou de vinaigre balsamique . Dans des salades composées ou en carpaccio , quartiers de pommes , poires, noix, noisettes ou amandes exalteront son croquant et son goût légèrement acidulé . Ses fanes , un peu sucrées peuvent agrémenter les crudités 

    saveur douce 

    Cuite , elle se révèle plus tendre , plus douce , suave mais toujours de caractère . Il est possible de la faire cuire , lavée mais non épluchée , pochée à l'eau , à la vapeur ou en papillote , au four à 180 ° C (th6) . Comptez 1 h 30 environ . Ne la piquez pas pour juger de sa cuisson , cela risque de la décolorer . Elle se conserve 2 jours au réfrigérateur . Osez-la en bortsch , une soupe russe qui s'accompagne généralement de crème fraîche , de raifort, de cornichons et de pain noir . En julienne , la betterave entourera un filet de truite ou une anguille en gelée . En purée , elle sera délicieuse  avec une blanquette de saumon . Enfin , poêlée en rondelles avec des oignons ou en chutney , elle sera parfaite sur un rôti de porc, un ragoût d'agneau ou du gibier . (Source : Rustica )


    3 commentaires
  • ...Qui guérissent . Vos remèdes dans votre cuisine 

    Les herbes et épices ...

    (Source : recettes diététique )


    1 commentaire
  • Ingrédients pour : 4 personnes 

    Chips de légumes anciens

    Préparation :  15 mn        Cuisson : 15 mn 

    Faites chauffer le bain d'huile de friture à 180 °c ( th6) dans une friteuse ou une grande casserole .

    Lavez, épluchez les légumes et émincez-les en fines rondelles ou en lanières à l'aide d'une mandoline ou un couteau éplucheur .

    Épongez-les avec du papier absorbant ou dans un torchon .

    Plongez les rondelles ou les lanières de légumes dans l'huile en plusieurs fois jusqu'à ce qu'elles soient bien croustillantes et légèrement dorées .

    Égouttez les chips soigneusement et déposez-les dans un saladier recouvert de papier absorbant .

    Salez , mélangez et servez-les sans attendre , encore un peu chaudes ou tièdes .

    Saupoudrez -les d'épices telles que cumin, paprika, curry , piment ... ou même des feuilles de coriandre fraîches !


    2 commentaires
  • Valeur nutritionnelle pour  100 g 

    Figue fraîche :  68,8 kcal          Eau : 81,8 g        Protéines : 1,3 g     

    Glucides :  13,4 g               Lipides : 0,3 g           Sucres : 12,3 g       

    Fibres : 2,3 g                  Calcium  : 38 mg           Magnésium :  15 mg     

    Potassium :  200 mg            Manganèse : 0,1 mg        Vitamines B6 :  0,08mg

    Un parfum d'éden 

    Juteuse et tendre , ronde  ou oblongue , elle est une véritable fête des sens . On s'en régale ,nature ou dans des recettes odorantes que Louis XIV aurait aimées, lui qui fit planter une figueraie de 700 arbres à Versailles .

    La figue

    Mythique comme la vigne 

    Le figuier (ficus carica ), fructifie sur les rameaux de l'année , les figues se forment au printemps et, selon la variété , elles peuvent donner deux récoltes . Les sujets unifères ne fructifient qu'à l'automne  , les bifères donnent une récolte supplémentaire en juillet . L'une des figues les plus renommées et la "Bourjassotte noire" , ou figue de Solliès - ville du Var surnommée "capitale de la figue " . On peut encore citer la rustique " Brown Turkey ", l'allongée " Grise de Saint-Jean ", la moelleuse "Dauphine ", ou "Noire de Caromb" , au goût très prononcé . Les figues dites " blanches ", qui sont en réalité crème , dorée ou vert pâle , on une chair rouge sucrée . Elles répondent entre autres , aux doux noms de "Blanquette" (petite taille) , "Dalmatie " (de plus gros calibre) ou "Goutte d'or " un peu musquée)  .

    La figue

    Fruit expressif 

    Cultivé depuis des millénaires , le figuier est un arbuste robuste , opulent , très ornemental grâce à son grand feuillage découpé , d'un vert brillant foncé . Il peut atteindre 3 à 5 m de hauteur et occuper une imposante surface au sol .Peu exigeant malgré ses besoins en eau réguliers , il peut produire très longtemps .On le croit uniquement méditerranéen ,mais il s'épanouit sur le littoral Atlantique , dans le Nord  le centre et l'Est de la France , à condition d'être abrité du froid . 

    Délice d'automne 

    Cueillez soigneusement les figues une par une ,à maturité , quand elles sont souples mais pas molles . Le pédoncule doit être intact et bien attaché .Une gouttelette blanche se formant à la base du fruit est un gage de fraîcheur . Attention , protégez vos bras et vos mains lors de la récolte ; car les feuilles du  figuier sont urticantes, et sa sève irritante . Les fruits ayant tendance à se dessécher , consommez-les le jour même , juste rincés sous un filet d'eau , sans épluchage , ils éclatent en bouche . Crus, en julienne, ils réveilleront caviar d'aubergines, terrines charcutières ou poêlée de girolles . Cuits 10 mn au four , ils fondront sur un feuilletée au brie ,un poulet au curry ou un magret de canard . Sans oublier , évidemment les clafoutis , tartes et confitures ! ( Source : Rustica )


    1 commentaire
  • Aussi facile que bons, nous on les aime 

    Avec eux s'ouvre tout un continent de saveurs inédites !

    Derrière l'expression de "" choux asiatiques " se dissimule une incroyable diversité de formes et de goûts 

    Choux chinois

    Des côtes épaisses et charnues 

    Introduits à la fin du XIXe siècle en France , les choux asiatiques suscitent rapidement l'enthousiasme des acclimateurs du Muséum national d'histoire naturelle , intrigués par ces variétés tellement différentes des choux européens . Un siècle plus tard , les choux pé tsai ( Brassica rapa ssp chinensis ), à la pomme oblongue , aux feuilles légèrement crépues , puis les Pak choi ( Brassica rapa ssp pekinensis ), aux côtes épaisses et charnues rappelant les bettes à cardes rencontrent enfin le succès . Ajoutons à ces deux principaux types essentiellement consommés bien cuits , qu'ils soient également délicieux crus , les très nombreuses autres formes ( Rosulaire, Mizuna , Mibuna , etc. ...), au cycle extrêmement rapide . Comme l'essentiel des Brassicacées , ces choux sont parfaits pour les récoltes d'intersaison, de printemps et d'automne mais , en été , les chaleurs et les inévitables altises rendent leur culture extrêmement compliquée .

    Montée interdite 

    Si la nature est relativement indifférente aux choux chinois , sa préparation est capitale . Se développant extrêmement rapidement , ils exigent une terre profonde, meuble et surtout riche , nourrie régulièrement de compost bien décomposé. L'écueil essentiel , à l'image des laitues pommées , reste la montée à graines prématurée ; un stress hydrique et/ou une période de chaleur prolongée la provoquent immanquablement . Cette floraison n'empêchera toutefois pas une récolte feuille à feuille pour composer, par exemple , un mesclun aux notes exotiques , que rehausseront  leurs savoureuses et lumineuses fleurs jaunes caractéristiques .

    Pomme compacte 

    Frais, croquants, tendres , savoureux sans être fort, aussi remarquables crus que cuits , capable de résister aux premières gelées , les pé tsai "Granaat" sont facilement identifiables à leur grosse pomme dense rappelant les chicorées (pain de sucre) probablement le chou asiatique qui remporte le plus de suffrages. ( source : Rustica)

    Choux chinois

     Voir aussi l'articlehttp://don-de-vie-62.eklablog.com/le-chou-chinois-a125201380

     


    votre commentaire
  • Prenez-en de la graine ! 

    Nouveau venu en cuisine , le quinoa bat des records de popularité en raison de ses qualités nutritionnelles et de ses déclinaisons culinaires variées , de l'entrée jusqu'au dessert . Chouchou des végétariens , il a gagné sa place dans la cuisine traditionnelle .

    Le quinoa

    Cuisez les graines dans deux fois leur volume d'eau, portez à ébullition à feu doux. Couvrez et laissez gonfler hors du feu .

    Pseudo céréale 

    Appelé " blé des incas ", le quinoa nous vient en effet des hauts plateaux des Andes . utilisé comme céréale, il n'en est cependant pas une ! C'est une plante herbacée (chenopodium quinoa ) de la même famille que les épinards et les betteraves . En voie de disparition dans les années 1970 , ses qualités sont découvertes par les occidentaux et, depuis dix ans , le quinoa connaît le succès . Avec 3 000 tonnes consommées par an , il est devenu la graine préférée des français .

    Graine à la mode 

    Rapide et facile à préparer , le quinoa possède les mêmes usages que le riz ou les pâtes . Sa texture douce donne aux potages  une saveur inégalable . Servez-le froid, en salade ou en taboulé , mêlés aux ingrédients les plus divers . Chaud , il apporte du moelleux aux légumes farcis et aux gratins . Quant au préparations sucrées , le quinoa les adore ! 

    Couleurs 

    Préférez le quinoa bio !  Vous avez le choix entre le blond - le plus courant- ,mais aussi le rouge dont la saveur est plus puissante ,et le noir , plus sauvage et plus rare . Comptez 50 g par personne . Rincez-le bien pour enlever la saponine ( une substance naturelle qui entoure les graines et peut donner un goût amer ).

    Allié des végétariens 

    Source de fibres , de magnésium, de fer, d'oméga 3 , le quinoa offre une teneur en protéines de qualité car celles-ci recèle les neuf acides aminés essentiels . Cet aliment est donc idéal dans les régimes végétariens ou pour ceux qui souhaitent consommer moins de viande . En outre , il ne contient pas de gluten .

    Productions locales 

    Récemment , en Anjou , une centaine d'agriculteurs se sont mis à produire du quinoa et le commercialisent sur internet . Suivez leur exemple dans votre potager ! Le quinoa ne demande pas beaucoup d'eau mais il est exigeant en compost . Planté au mois de mars ou avril , il se récolte en septembre , voire en octobre . ( Source : Rustica)


    2 commentaires
  • Entre sa couleur et son goût , tantôt piquante , tantôt sucrée , crue ou cuite , elle s'y entend pour affoler nos papilles et on lui court après .

    Amie des tables automnales , elle est très facile à accommoder.

    L'échalote

    Une passion française 

    Du même genre botanique (Allium) , que l'oignon et l'ail , cette plante à bulbe appartient à une espèce différente (allium cepa ) . Et cela se voit , se sent et se savoure , surtout en France où l'on fait la différence , contrairement à d'autre pays , qui confondent échalotes et oignons nouveaux . On admet le plus souvent que les premières échalotes ont poussé au Proche-Orient et qu'elles ont été rapportées en Occident par les croisés au XIIe siècle . Or , nous avons la preuve écrite de leur présence en France... dès l'époque de Charlemagne . C'est dire si , entre l'échalote et les français , c'est du sérieux ! Cultivée dans les potagers durant le Moyen-Age , elle a trouvé ses terres d'élection, à partir du XVIIe siècle dans les champs de Bretagne  comme du Val de Loire, où sont encore produites plus de 80 % des quelques 45 000 tonnes récoltées chaque année .

    Gare aux contrefaçons !

    Alors que l'échalote traditionnelle , la vraie est issu d'un bulbe à planter , des variétés hybrides , mise au point par un semencier hollandais , sont issues d'une graine qui se sème ... comme les oignons ! Ces concurrentes apparues dans les années 2000 , mettent à mal les producteurs d'échalote traditionnelle . Dans le Finistère et en Anjou , on les cultivent comme autrefois ; plantée à la main entre janvier et mars sur un sol << paillé >> . En juin sont prélevées  les premières échalotes nouvelles , les << échalotes en vert >> rares réservées aux restaurateurs . Puis c'est la grande récolte d'été , qui se déroule jusqu'en août . Arrachées à la main et laissées à sécher au soleil plusieurs jours , elles prennent alors leur belle couleur rose cuivrée et se préparent à une longue conservation pour nous régaler toute l'année , à partir d'octobre .

    Effet magique 

    Pour choisir les meilleures , il suffit de repérer leur étiquette d'appellation <<échalotes traditionnelles >> . Et conservez-les pas pus d'un mois ou deux dans un endroit sec et sans lumières . Crues , poêlées ou confites , elles enchantent tout ce qu'elles touchent , donnant du piquant aux salades et crudités , son goût puissant aux sauces (beurre blanc, béarnaise ) ou aux sucs de cuisson de légumes , viandes, poissons, coquillages et crustacées ... Car même si c'est très bon ,il n'y à pas que la bavette qui se marie bien à l'échalote ! 

    Le petit plus 

    L'échalote, qui inspire nos meilleurs chefs cuisiniers , sait aussi se faire célébrer 

    A Busnes , village du Pas de Calais Dans les Hauts de France , où l'espèce traditionnelle continue d'être cultivée à l'ancienne . Parmi ses admirateurs, et son plus fidèle soutien , Marc Meurin , le chef étoilé du château de Beaulieu , qui participe aussi à la foire à l'échalote , en septembre .  Infos : 03 21 54 16 32 .

    L'échalote

     

    A  Chemelier , dans le saumurois , on célèbre l'échalote d'Anjou, une autre merveille du terroir , cultivée depuis plus de quatre siècles et en passe d'obtenir un label IGP . La confrérie des amis de l'échalote d'Anjou fait , lors de la récolte en juillet , une fête joyeuse et gourmande .  Infos : 06 46 25 17 41. (Source : télé-Loisirs)

    L'échalote


    2 commentaires
  •  

    Il y a le bon et le mauvais gras , la graisse d'oie fait partie de la première catégorie. 

    La graisse doie

    Le régime français 

    Qu'apporte la graisse d'oie ? la réponse est pour une fois très simple . Elle ne contient aucun minéral. Comptez tout juste un peu de vitamines A et B , respectivement 144 µg et 2,7 mg /100 g autrement dit ; trois fois rien . Car la graisse d'oie , c'est du gras à 99,6 % . Cependant , à y regarder de près , ces lipides se répartissent de manière intéressante . On compte 57 % d'acides gras mono-insaturés , 11 % de polyinsaturés  et 27 % seulement de saturés . Des valeurs assez proches de celle de l'huile d'olive . Par exemple , les lipides mono-insaturés et polyinsaturés permettent , au contraire des acides gras saturés , de faire baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang , de protéger les vaisseaux sanguins  et d'améliorer la santé cardiovasculaire . Les chercheurs ont nommé ce régime (légumes, vin et graisses insaturées ) le " paradoxe français " .

    L'autre intérêt de cette matière grasse 

    C'est sa bonne tenue à la cuisson . Elle se liquéfie rapidement et ne noircit pas . De plus , elle ne produit de la fumée qu'à partir de 190 °C , idéal pour cuisiner pommes de terre , légumes secs et champignons .

    Avec modération 

    Certes , la graisse d'oie n'est pas mauvaise pour la santé , mais il fut raison garder . Car, comme toutes les matière grasses , elle est très calorique avec 898 kcal aux 100 g . l'apport journalier recommandé s'élève à 2000 kcal , tous aliments confondus .

    Le petit plus 

    l'élevage des oies 

    La graisse doie

    La meilleure race : L'oie de Toulouse est la plus utilisée pour la production de graisse .

    Alimentation : Les volailles mangent de l'herbe , des graines et des racines l'été . L'hiver , il faut leur apporter des compléments alimentaires .

    Abatage : En 8 mois , l'oison de 80 g atteint un poids de 6 à 10 kg .

    Recette à la sarladaise 

    La graisse doie

    Epluchez et coupez 500g de pommes de terre .

    Dans une poêle , faites fondre 80 g de graisse d'oie .

    Mettez les pommes de terre .

    Laissez cuire 10 mn en remuant .

    Ajoutez 50 g de graisse .

    Faites cuire 15 mn 

    Hachez 3 gousse d'ail et 5 brins de persil .

    Laissez cuire 10 mn . ( Source : Rustica )


    1 commentaire
  • On a tous entendu parler des Oméga 3 .

    Il est désormais avéré qu'ils ont des effets bénéfiques sur la santé .

    Mais quelles sont précisément leurs actions et où les puiser ? 

    Oméga 3 : le b.a.ba

    Les Oméga 3 c'est quoi ? 

    Les Oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés dont les vertus sont multiples pour la santé . Or , l'organisme ne sait pas les synthétiser . Ils doivent donc être fournis par l'alimentation et notamment par  les poissons , l'un des aliments les plus riches en oméga 3 avec l'huile de colza , l'huile de lin ou encore les fruits à coque (pistache , noisette , amande ...).

    Quels sont les bienfaits pour la santé ?  

    Les Oméga 3 sont bénéfiques à plus d'un registre . En clair , ils diminuent la pression artérielle  et le risque de développement de maladies cardio-vasculaires . Ils sont également nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine , du cerveau et du système nerveux  .

    Oméga 3 : le b.a.ba

    Les poissons source d'Oméga 3

    Oui , les poissons sont riches en Oméga 3 . Mais certains plus que d'autres .

    Ce sont les poissons gras comme : Le maquereau , la sardine , le saumon , le hareng , l'anchois, la truite, le bar, l'anguille .

    Les fruits de mer représentent également une source d'Oméga 3 , mais en quantité moindre .

    Oméga 3 : le b.a.ba

    La dose idéale 

    Il est recommandé de consommer du poisson deux fois par semaine dont un  poisson à forte teneur en Oméga 3 et un poisson maigre (Source : Picard magazine. Photos du net .)


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires