• Myrtille amandes

    Myrtille amande et pomme citron

    Pomme citron et gingembre

    Myrtille amande et pomme citron


    1 commentaire
  •  ... Aux légumes et sauce confite aux oignons rouges

    Sans gluten et savoureux

    Couscous de quinoa ...

    Ingrédients pour la sauce confite aux oignons rouges : 250 g d'oignons rouges - 1 C à soupe du mélange d'épices ras-el-hanout- 3 C à soupe d'huile d'olive - 1 carotte - amandes effilées .

    Faites revenir les oignons émincés dans l'huile d'olive . Ajoutez le ras-el-hanout et la carotte coupée en rondelles . Versez 15 cl tout en remuant .  Laissez cuire à feu doux une vingtaine de minutes après avoir saler et poivrer .  Mixez ensuite pour obtenir une sauce fine . Parsemez d'amandes effilées .

    Ingrédients pour les légumes : 1 poireau - 100 g de céleri rave - 300 g de potimarron - 400 g de carottes - 3 beaux champignons shiitake (lentins  de chêne)  - facultatif; une belle poignée de chanterelles-  1 gousse d'ail - huile d'olive

    Faites chauffer 1 litre d'eau salée . Pendant ce temps , détaillez les légumes ; coupez les carottes et les poireaux en rondelles , le potimarron et le céleri rave en dés , les champignons shiitake en lamelles . Faites cuire à feu doux

    Après cuisson , ajoutez les chanterelles simplement poêlées avec un filet d'huile d'olive et une gousse d'ail écrasée .

    Ingrédients pour le couscous de quinoa aux amandes  : 160 g de quinoa cru - une douzaine d'amandes

    Faites chauffer 40 cl d'eau dans une casserole . Dés qu'elle est bouillante , versez le quinoa et laissez cuire à couvert sur feu très doux .

    Quand toute l'eau est absorbée , laissez gonfler 5 à 10 minutes .

    Ajoutez les amandes entières et mélangez .

    Le petit plus de la diététicienne Valérie Cupillard

    Vous pouvez accompagner le couscous de poulet ou autres viandes (1 équivalent protéines soit 100 g de viande ou poisson ). (Source : Equilibre, bien vivre son diabète N° 298 )


    1 commentaire
  • Délice de verdure

    Délice de verdure et fraise-menthe

    Fraise-menthe

    Délice de verdure et fraise-menthe

     


    1 commentaire
  • Vous êtes diabétique et vous vous préparez pour le grand départ estival .

    Avant d'entamer un long trajet en voiture , quelques précautions sont à prévoir .

    Sur les routes de l'été

    Hypoglycémie

    Toute personne diabétique dont la glycémie est stabilisée peut tout à fait prendre le volant . Cependant la crainte de l'hypoglycémie est toujours présente . Certains traitements peuvent entraîner un hypoglycémie : insuline , sulfamides , à un degré moindre les glinides , et certaines associations de médicaments ... Tout va pour le mieux en général mais un long trajet en voiture vous place dans des conditions inhabituelles qui peuvent déstabiliser votre diabète dans un sens ou dans l'autre ; chaleur, stress , horaires perturbés ... Une hypoglycémie peut avoir des conséquences sur votre conduite : fatigue, sensation de faiblesse , vision trouble , vertiges, maux de tête , altération des facultés de jugement et de réaction, capacités motrices ... Soyez donc certain de bien savoir reconnaître vos symptômes annonciateurs avant le départ , afin d'en prévenir la survenue . Dans tous les cas , emportez de quoi vous resucrer facilement ( gourde de compote , petite bouteille de jus de fruits, fruits secs ...) , et gardez-le à portée de main si vous voyagez seul ou si vos passagers dorment .

    Sommeil

    L'hypovigilance est la principale cause d'accidents mortels sur autoroute . C'est pourquoi , il est vital de partir reposé . Pourtant beaucoup de conducteurs réduisent leur nuit de sommeil pour prendre la route très tôt , voire conduisent de nuit . Les rythmes circadiens qui régulent l'alternance ville et sommeil sur 24 h , s'opposent à ce mauvais traitement biologique et ralentissent votre organisme entre 2 h et 5 h du matin ,ainsi qu'entre 13 h et 15 h . Evitez de conduire durant ces plages horaires où les risques de somnolence sont accrus . Sachez que 17 heures de veille active correspondent à 0,5 gramme d'alcool dan le sang ! De toute façon , vous devrez prévoir une pose repos touts les deux heures , ainsi qu'au moindre signe de somnolence , c'est-à-dire si vos yeux picotent, se ferment tout seuls , si vous bâillez. Seule une courte sieste de dix à vingt minutes peut en effacer les effets , ainsi qu'une tasse de café . Toutes les autres solutions adoptées par les automobilistes (ouvrir la fenêtre, chanter, monter le son de la radio ...) se sont révélées inefficaces . Choisissez un endroit ombragé .

    Hypovigilance et somnolence

    D'autres causes que le manque de sommeil peuvent être à l'origine d'une hypovigilance ou d'u état de somnolence ; des pathologies comme le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) , encore trop peu diagnostiqué. Si vous ronflez , si vous vous réveillez souvent la nuit et que vous vous sentez fatigué la journée , en cas de doute , n'hésitez pas à consulter .

    D'autres traitements que celui du diabète peuvent altérer l'attention . Vérifiez les indications sur vos boites d médicaments et prenez éventuellement conseil auprès de votre médecin .

    Stress

    Conduire demande une attention soutenue qui constitue une source de stress et génère des tensions . Lors de vos pauses repos , faites un petit tour pour vous dégourdir les jambes . Faites éventuellement quelques exercices léger pour détendre vos muscles , principalement ceux des bras et du cou .

    Assis , le dos droit , les mains posées à plat sur vos genoux , fermez les yeux et inspirez doucement et profondément en gonflant le ventre , expirez en rentrant le ventre . Répétez pendant trois minutes .

    Sur les routes de l'été

    Pour consulter tous les conseils de voyage appropriés à votre situation de diabétique ( vaccins obligatoires, conservation de l'insuline ...) consultez le site de la FDD :http://www.afd.asso.fr   (Source : Equilibre, bien vivre son diabète N° 294  juillet-août 2014)


    1 commentaire
  • ... Pour tarte aux fraises

    Pâte à tarte sablée ...

    Ingrédients pour un moule de 30 cm : 60 g de margarine végétale - 60g de sucre de canne blond - 60 g de poudre d'amandes blanches - 2 œufs - 250 g de farine de riz complet environ - le zeste

    Dans un bol à pétrir du robot , malaxez la margarine avec le sucre, la poudre d'amandes , les œufs et 200 g de farine . Râpez l'orange pour en recueillir le zeste à ajouter à la pâte .

    Rajoutez de la farine de riz jusqu'à former une boule de pâte qui se détache des parois . Posez la boule de pâte sur un carré de papier cuisson . Aplatissez au rouleau à pâtisserie , en prenant soin d' intercaler un carré de film transparent entre la pâte et le rouleau (pour que cela ne colle pas).

    Enfournez à 180°C (th 6) durant 20 à 25 mn .

    Utilisez ce fond de tarte délicatement parfumée au zeste d'orange pour préparer une tarte aux fraises . Etalez un voile de crème (pâtissière à la farine de riz ou, pour faire vite , simplement un entremet végétal à la vanille ). Disposez les fruits crus  sur le fond de tarte sablé déjà cuit. Dégustez aussitôt .

    Le petit plus de la diététicienne Valérie Cupillard

    Selon vos apports en féculents conseillés , vous pouvez choisir entre le quinoa et consomme un couscous de légumes et viande et une part de tarte aux fraises ou un couscous de quinoa et des fraises en dessert . (Source : Equilibre, bien vivre son diabète N° 298 )


    1 commentaire
  • << Ce que j'ai fait , tout le monde peut le faire ! >>

    Arrêt du tabac

    Jeune diabétique depuis 2013, Philippe est aussi un ancien fumeur avec une solide expérience derrière lui . << J'ai 59 ans et je fumais depuis mes 19 ans . Deux paquets par jour .>> C'est pourtant du  jour au lendemain qu'il a arrêté de fumer en fin d'année dernière . << J'ai entendu parler de l'opération moi(s) sans tabac . Tout le monde arrêtait en même temps pendant le mois de novembre . J'ai trouvé que c'était intéressant . J'y ai vu l'occasion d'essayer d'arrêter également .>>

    Se lancer quand on est vraiment prêt

    Chacun a une histoire particulière avec le tabac. Philippe essayait pour la première fois de se libérer de la cigarette , chose rare pour un gros fumeur . << Comme quoi , il faut laisser du temps au temps >>, philosophe-t-il . Il s'est rendu en pharmacie pour obtenir le kit gratuit d'aide à l'arrêt qui comprenait des conseils , un agenda , une roue pour calculer le économies réalisées ... et ça a marché ! << Dans mon cas c'était une question de volonté .Pour mettre toute les chances de mon côté , je crois qu'il faut se lancer quand on se sent vraiment prêt à arrêter >> Si vous souhaiter arrêter de fumer , vous pouvez trouver du soutien auprès de vos proches ou de votre médecin. Les infirmiers-conseillers en santé du service Sophia sont aussi à votre écoute au 0 809 400 040 (service gratuit + prix d'appel) .Philippe en témoigne ; << L'infirmière Sophia m'a écouté . Elle m'a dit que c'était normal si je trouvais la période d'arrêt difficile par moments , et cela m'a aidé .>>

    Constater des bénéfices à tout âge

    Philippe continue de cultiver cette volonté pour ne pas rechuter car << Ce n'est pas toujours facile >> reconnaît-il .<<On a vraiment envie de s'allumer une cigarette à certains moments précis .J'arrive à les faire passer en buvant doucement un grand verre d'eau .>> Il a rapidement constaté les bénéfices sur sa santé ; le goût des aliments, un souffle retrouvé ... De plus , à tout âge l'arrêt du tabac est bénéfique au niveau du cœur et des vaisseaux , et limite les risques de complications du diabète . Philippe aborde d'ailleurs sa maladie de façon tout aussi pragmatique . << Je me suis fait dépisté en 2013 car il y a des antécédents dans la famille et je voulais éviter que cela e complique pour moi >> raconte-t-il .<< Je vois mon médecin régulièrement . J'ai adapté mon alimentation et mon taux d'HbA1c est bien équilibré . >> Désormais diabétique confirmé et jeune ex-fumeur , Philippe a laissé le tabac derrière lui pour se projeter vers l'avant en meilleure santé .(Source : Sophia et vous N°34 printemps 2017)

    Arrêt du tabac

     


    1 commentaire
  • Je vous propose  une semaine de menus minceur venant du magasine "Femme actuelle  "

     

     

    7 jours de menus minceurs


    2 commentaires
  •  

    Attention aux idées reçues

    Comment bien s'alimenter en profitant de la belle saison ? Corinne Peirano , diététicienne nutritionniste de l'AFDN (Association Française des Diététiciens et Nutritionnistes ) Fournit sept repères .

    Alimentation estivale

    1 ) <<Il faut boire >> , oui mais ... de l'eau

    La seule boisson hydratante et non calorique , c'est l'eau .

    Les pièges à éviter

    Les boissons sucrées (sodas, jus de fruit) ; hypercaloriques , non rafraichissants car trop sucrés .

    Les cocktails (mélange d'alcool et de sucre) ; attention pendant les longues soirées à l'extérieur à ne pas les multiplier .

    Les bons << trucs >> (notamment pour les enfants)

    Pour donner du goût à l'eau ; aromatiser la carafe avec des écorces d'agrumes (orange, citron, lime, pamplemousse ), des herbes fraîches (citronnelle, menthe, lavande...) ,  des épices (cannelle, anis, badiane, bâtons de vanille ...).

    En alternative aux jus de fruits , penser aux soupes de fruits froides ; les gaspachos, mais aussi les associations melon-tomate, concombre-courgette, fruits rouges ...; et ne pas hésiter à rajouter des herbes aromatiques et des épices .

    Privilégier les smoothies ; fruits mixés sans ajouts de sucre , éventuellement rallongés de yaourts u lait demi-écrémé .

    2 ) <<Les salades , c'est frais >> ; oui mais ... pas toujours !

    Rafraîchissantes, réhydratantes, nourrissantes, faciles à faire, colorées , les salades sont idéales pour l'été .

    Les pièges à éviter

    Les assaisonnements ; ne pas dépasser une cuillère d'huile pour une personne .

    Les ingrédients caloriques ; limiter les croûtons, lardons et excès de graines ...

    Les bons <<trucs >>

    privilégier les huiles neutres (olive) ou riches en oméga 3; colza, noix, soja .

    Introduire des féculents dans les salades pour éviter le petit creux deux heure plus tard ; riz, lentilles, épeautre, quinoa, pommes de terre ...

    3 ) <<Les grillades , c'est bien >> ; oui mais ...pas toutes et pas au barbecue

    Les grillades dans le jardin , c'est très convivial . C'est l'occasion de développer sa créativité .

    Les pièges à éviter

    Utiliser des viandes rouges grasses (côte et entrecôte de bœuf ); leurs graisses favorisent les maladies cardiovasculaires .

    Les cuissons à haute température et à la flamme ; ces cuissons carbonisent les aliments et favorisent la formation de produits toxiques (réaction dite de <<Maillard >>

    Les bons << trucs >>

    privilégier les grillades de viandes maigres (rumsteak , veau , lapin ) , volaille , poissons , crustacés, fruits et légumes .

    Privilégier les cuissons courtes à la plancha ou sur pierrade ;elles ne carbonisent pas et préservent les aliments .

    4) <<glaces et sorbets , ça rafraîchit >>; oui mais ... c'est calorique

    Pour rafraîchir l'été , il existe des alternatives aux glaces et sorbets .

    Les pièges à éviter

    Les glaces fabriquées à base de lait , crème, sucre et œufs , elles sont riches en matières grasses saturées et ont une valeur nutritionnelles très caloriques .

    Le bon << truc >> ( notamment pour les enfants )

    Privilégier les sorbets et , encore mieux , les granités , c'est-à-dire des purées de fruits sans sucre ajouté avec glace pilée , en collation ou en dessert . Exemple ; granité de fruits rouges et feuilles de menthe .

    5 ) << Les fruits , c'est bien >> ; oui mais ... pas tous

    Certains fruits de l'été sont à consommer avec modération

    Les pièges à éviter

    Ne pas abuser des cerises et raisins , fruits très riches en sucres . Limiter la consommation par repas à une poignée de cerises (20) ou une petite grappe de raisin .

    Le bon << truc  >> ( notamment pour les enfants ) 

    Privilégier les fruits riches en eau (pastèque, melon, pêche...) et les fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, cassis...) à teneur élevée en vitamine C et antioxydants.

    6 ) << Pas de gras ...>> ; oui mais ...certaines graisses sont nécessaire

    Une alimentation équilibrée a besoin de graisses, d'acides gras dits <<essentiels>>(oméga 6 et oméga 3 ).

    Les pièges à éviter

    Ne pas abuser de viandes riches en acides gras saturés (surtout des morceaux de gras).

    Le bon << truc >>

    Privilégier les poissons , notamment saumon , sardines, maquereaux, anchois, truites, harengs ... riches en acides gras essentiels à base d'oméga 3 .Tout en restant raisonnable sur les quantités .

    7 ) << Je me mets au sport >> oui mais ... en douceur

    L'été est propice au démarrage d'une activité physique , l'occasion de pratiquer à l'extérieur et de faire le plein de vitamine D. Mais quelques précautions s'imposent.

    Le piège à éviter

    Se lancer dans une activité intense alors que l'on n'a rien fait pendant l'année (consulter d'abord un médecin pour faire un bilan de santé et pratiquer de façon progressive, modérée et régulière ).

    Les bons << trucs >> (notamment pour les enfants ) 

    S'inscrire à des stages d'initiation à des sports d'extérieur (voile, escalade ...)

    Ne pas oublier de s'hydrater régulièrement et de se protéger avec de la crème solaire et un chapeau ou une casquette .

    Et puis l'été , c'est aussi ...

    La saison des marchés ; l'occasion d'avoir une alimentation riche en fruits et légumes et de faire chez soi une cuisine saine, simple  et naturelle .

    Alimentation estivale

    Les bons <<trucs >> (notamment pour les enfants ) 

    Pour leur faire apprécier les légumes, ne pas hésiter à jouer avec la texture ; les cuisiner en purées, gratins et salades (avec des fruits et des féculents ), smoothies, soupes ...

    Ne pas hésiter à les préparer avec eux ; faire de l'épluchage et de la cuisine un jeu .

    La saison des jours les plus longs ; les modes de vie sont modifiés , les soirées sont plus longues et les repas plus tardifs , les orties sont plus nombreuses et les repas moins organisés .

    Les pièges à éviter ( notamment pour les enfants )

    Se coucher et se lever très tard ; des modifications importantes des habitudes de sommeil sont source de fatigue .

    S'alimenter tout au long de la journée, en soirée et de nuit pour <<tenir>> ; comportement comparable au grignotage . (Source : Equilibre, bien vivre son diabète N° 294  juillet-août 2013)

     

     

     

     


    2 commentaires
  • ... sclérosés en plaques

    l'associations française des sclérosés en plaques recherche des bénévoles dans le Pas-De-Calais pour compléter l'équipe existante autour de Madeleine Poidevin. Volontaires , disponible  , ayant le sens de l'écoute , les bénévoles de l'AFSEP sont touchés directement ou indirectement par la sclérose en plaques . Leur <<mission >> est de faire connaître l'association (née en 1962, comptant 110 délégués départementaux) et la maladie en menant des actions locales , par le biais de réunions d'informations , de rencontres amicale , de groupe de parole .

    A l'écoute des ...

    La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire chronique du système nerveux central et touche plus de 100 000 personnes en France . Dans 80 % des cas , elle se manifeste entre 20 et 40ans ; elle est la première cause de handicap de l'adulte jeune après les accidents de la route .

    La maladie évolue par poussées successives plus ou moins rapprochées, pouvant laisser des séquelles qui s'additionnent au fil des années . Un développement lent et continu est également possible , entrainant un handicap progressif . Les localisations des lésions étant multiples et variables selon les individus , les symptômes évoluent d'un malade à l'autre ; ils peuvent être moteurs, sensitifs, visuels . Tous les patients souffrent de fatigabilité extrême .

    Si aujourd'hui on peut retarder l'apparition des poussées , on ne sait toujours pas guérir la scléroses en plaques . L'évolution de la maladie étant imprévisible , la personne atteinte vit tous les jours avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête , ne sachant jamais de quoi seront fait les lendemains . Une situation qui suscite mille questions , entraîne des inquiétudes , des angoisses , tout autant pour le malade que pour ses proches .

    Les bénévoles de l'AFSEP proposent écoute et soutien, renseignent , informent <<réconfortent tout simplement>> précise Madeleine Poidevin .

    Pour aller à la rencontre de l'AFSEP , rendez-vous à Boulogne-sur-Mer au centre de ressource des associations boulonnaises 19 rue de Wicardenne les mercredi 17 mai, 21 juin, 6 septembre, 4 octobre, 8 novembre et 6 décembre  de 15 h à 17 h ; à Calais à la maison des associations rue Hagueneau, les vendredis 19 mai, 23 juin ,  8 septembre, 6 octobre, 10 novembre, 8 décembre de 14 h 30 à17h . (Source: l'écho du Pas-de-Calais N°170 , mai 2017)

    Renseignement et inscriptions :

    Madeleine Poidevin  3 rue d'Auvringhen 62126 Wimille   tel : 06 84 11 07 28

    madeleine.poidevin@afep.fr


    2 commentaires
  •  Framboises et miel

    Ingrédients pour :  4 personnes

    Salade melon, framboises et miel

    Ouvrir le melon en deux .

    Eliminez les graines avec une grosse cuillère .

    Prélevez des billes (ou des dés ) .

    Préparez la menthe fraiche , lavez et séchez la avec un linge propre puis ciselez .

    Dans un saladier 

     Déposez des billes de melon ,

    Ajoutez les framboises préalablement lavées .

    Pressez le demi citron et arrosez le tout de jus

    Ajoutez la menthe ciselée .

    Versez le miel délicatement pour ne pas écraser les framboises . 

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires