•  Il donne la pêche ! 

    Pour les hommes et les dieux, le fruit de la vigne est symbole de vie et de plaisir ... 

    Dégustez-le donc sans modération  

    Avec quelques grains ,on se fait plaisir .

    En cure exclusive de deux à trois jours , on se fait du bien !

    Le raisin , il donne la pêche !

    Pas pressé de se mettre à table

    La culture de la vigne qui remonterait à 6 000 ans avant J-C en Europe centrale , est indissociable de l'histoire du vin . Si les raisins secs font déjà fureur dans l'Antiquité pour leur qualité énergétique et de conservation , les grappes de raisins frais ne font leur apparition sur nos tables royales qu'au XVIe siècle . C'est seulement à la fin du XIXe siècle ,à la faveur d'une grave crise du secteur viticole français que notre production du raisin de table prend son essor . 

    Sa culture exige beaucoup de travail d'une grande minutie : ilfaut récolter à la main en ceillant à ne ceuillir que le raisin parfaitement mûr . Et , sur chaque grappe , à l'aide de ciseaux spéciaux , éliminer chaque grain défectueux . On appelle ça << ciseler >> le raisin .

    Muscat et chasselas, duo en noir et blanc

    La production française , qui représente 66 000 tonnes par an , est concentrée dans le sud du pays . Avec un choix de variétés noires ( cardinal, muscat , Alphonse Lavallée) ou blanches  ( chasselas, danlas, italia ) qui se succèdent sur les étals d'août à novembre , avec une pleine saison en septembreet en octobre .

    C'est le cas de nos deux champions ( en tonnage et en notoriété ), qui bénéficient tous deux d'une AOC , d'une peau très fine et d'une saveur incomparable : le noir muscat du Ventoux (Vaucluse ) et le blanc chasselas de Moissac ( Tarn et Garonne ) .

    Sachez que le raisin italia à gros grains blancs et fermes, même s'il est un peu cultivé en France ,,provient le plus souvent d'Italie du Sud , surtout en décembre .

    Des grains de folie douce en cuisine

    Au marché , la pruine ( fine péllicule blanche ) sur les grains et la rafle ( qui soutient les grains en grappe ) bien verte sont des signes de fraîcheur.

    Conserver le raisin jusqu'à cinq jours dans le bas du frigo dans un sac plastique . Mais il faut penser à l'en sortir une heure avant le repas .

    Son apport calorique tient surtout à, sa teneur en sucres rapides . Voilà pourquoi il est le fruit du tonus et de l'énergie , si précieux à l'automne

    Croquez les grains natures , avec des fromages de caractère , en bouchés appéritives enrobés de lamelles de jambon fumé ou en saladesalée (avec des endives et des noix )

    Poêlé ou poché , il acompagne délicieusement foie gras, cailles, canard et autres valailles .

    Enfin , vous pouvez abuser de lui largement au dessert : en salade mélangée sucrée et épicée ( poivre, vanille, gingembre...) , avec fromage blanc et miel , en tarte , en clafoutisou crumble , seul ou avec des pommes ou des bananes .                                              

     

     

     


    votre commentaire
  • Considéré comme l'un des plus fameux champignons sauvages , il est aussi celui qui a la plus fière allure , de la tête au pied .

    Le cèpe , roi des fôrets

    Un don de la nature .

     On parlait déjà de lui en cuisine dans les écrits d'Hippocrate , au Ve siècle avant J-C .Mais soyons clairs : son existence , sa saveur , son abondance ou sa rareté ne dépendent en rien de la volonté ou de l'activité humaines .

    La nature seule , nous offre ce savoureux végétal , mais sa présence est imprévisible . C'est ainsi quil y a des années << à champignons >> et des années sans , en fonction de la météo et des bonnes alternances de pluie et de chaleur .

    On connait juste la période où le cèpe aime se montrer  - entre juin et octobre - et ses terrains favoris - les fôrets de conifères des régions tempérées .

    Promenons nous dans les bois

    Parmi les variétés comestibles (gare au bolet de satan , très indigeste) , on apprécie les cèpes d'été , des pins de montagne , à tête noire et , le meilleur d'entre tous , le cèpe de Bordeaux ! Etant le plus commun dans nos fôrets , il pousse aussi bien ailleurs que dans le Sud-Ouest .On le cueille jeune , en forme de bouchon de champagne , ou adulte, son chapeau rond s'est alors épaté et son pied élancé .

    Sur le marché , les cèpes doivent être ni trop petits, ni trop gros (ils sont alors la proie des vers ) . Vous pouvez aussi les ceuillir vous-même . Si vous êtes un habitué , vous avez vos coins et vous savez ce que vous ramassez .

    Sinon ,faîtes examiner votre ceuillette par un pharmacien ou partez en compagnie d'un mythologue

    Le cèpe a tout bon

    Plein de vitamines , minéraux et fibres , il est peu calorique et riche en protéines . Bref , considérez le cèpe comme un allié minceur !

    Gardez-le au frais et au sec , mais pas plus de deux jours et surtout pas dans un sac plastique .Ôtez le bout terreux et le dessous du chapeau (le foin ) quand il est jaune vert et gluant .Pour le nettoyer , utilisez le moins d'eau possible , un linge humide ou une petite brosse suffisent .

    Les cèpes se conservent un an en bocaux stérilisés, congelés , séchés ou plongés dans l'huile .Les meilleurs peuvent se déguster crus , en salade . Cuits , ils se prêtent à une multitude de recettes .

    Sur la cuisson , il y a combat de chefs entre partisans d'une précuisson à feu doux pour qu'ils rendent leur eau et  ceux qui les font revenir à feu vif et sans sel pour qu'ils la gardent ... A vous de choisir .

    Avec l'huile d'olive ou beurre , sel , poivre, en persillade ou en omelette , c'est le plus simple .

    En cocotte aussi , pour accompagner les viandes, volailles et gibiers.

    En potage velouté , ou encore associés aux fruits de mer , avec des coquilles Saint-Jacques sur des pâtes , c'est une tuerie .

    Petit plus

    A Monpazier , dans une magnifique bastide se tient l'un des plus beaux marchés aux cèpes de France et ce, chaque fin d'après-midi , en saison , sous la halle aux poutres centenaires . (pour tout renseignement : tel: 05 53 22 68 59 )

     


    votre commentaire
  •  

    amandier

    En poudre , elle est la reine de la galette des rois . Mais cette petite graine se déguste aussi fraîche , sèche, entière , effilée, salée , sucrée ... 

    Un arbre pas comme les autres .

    L'amandier est le premier arbre fruitier à fleurir à la fin de l'hiver , avant même l'apparition de ses feuilles . Recouvert d'une peau verte et duveuteuse (la gove ) , son fruit renferme un noyau ligneux à coque dure , contenant une à deux graines ; les amandes ceuillies à la main avant maturité , en juin , les amandes fraîches possédent une chair tendre à la saveur délicate . Ces amandes séches sont alors vendues telles quelles ou décortiquées , mondées (débarrassées de la fine peau brune qui les enveloppe) ou non . 

    Région PACA, terre de l'amandier .

    Au coeur des Alpes-de-Haute- Provence , le plateau de Valensole perpétue la culture des amandiers . Une production de qualité grâce à des variétés savoureuses (Ferraduel, Ferragnès, Lauranne ...) mises au point par l'INRA , mais insuffisante pour satisfaire la demande ; la France importe 90% de sa consommation d'amandes principalement de Californie et d'Espagne .

    Achetez des amandes de provence , c'est ausi encourager leur culture (site web : amandes-provence .fr )

    Côté santé .

    Riche en fibres et en vitamines E antioxydante , l'amande l'est également en minéraux ,dont le magnésium, le potassium et le calcium . Pensez-y pour enrichir naturellement votre alimentation ! Elle renferme aussi des phytostérols , qui luttent contre le cholestérol . Pour profiter au maximum de ses nutriments , il est préférable de conserver sa petite peau brune . 

    Côté cuisine .

    L'amande peut-être réduite en poudre , concassée ,,effilée , cuite et enrobée de sucre ou de chocolat ... Patisseries ou plats salés (tajines, truite aux amandes, riz indien...) , rien ne l'arrête ! En provence , elle fait partie des 13 desserts de noël et , sans elle , pas de nougats, dragées, croquants , calissons, pralines... 

    Petit plus :

    Vos amandes ont ramoli ? Passez-les quelques instants au four pour leur rendre tout leur croquant!

    Trois façons de croquer des amandes :

     Aux épices , à l'apéritif

    Mélangez 200 g d'amandes entières avec 1 C à soupe d'huile de tournesol, 1 C à café rase de sel fin et 1 C à café rase de curry (piment d'Espelette ou paprika ... ) Etalez dans un plat et faites dorer 10 mn au four à 210 ° (th 7) en retournant réguliérement puis laissez refroidir .

     Avec du poulet , en plat

    Faites revenir des blancs de poulet taillés en cubes avec des oignons émincés . Ajoutez 1 poignée d'amandes mondées et servez avec du riz blanc .

     Sur des tartines , en confiture

    Ajoutez 1 poignée d'amandes effilées dans une confiture (aux abricots, figues, poires...) 5 mn avant la fin de cuisson


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique