• Le stress a de nombreuses causes et peut paraître anodin pour certains mais il est pourtant dangereux pour la santé .

    Les dangers du stress

    Il existe deux types de stress 

    Le stress aigu dont l'effet est immédiat et le stress chronique dont les effets persistent dans le temps . Celui-ci a de nombreuses conséquences néfastes sur l'organisme .

    Les conséquences 

    Le cœur bat plus rapidement en situation de stress , la pression artérielle augmente afin d'alimenter nos muscles en oxygène . Les vaisseaux sanguins sont réduits , les artères se durcissent . Le sang va s'épaissir pour se préparer à une éventuelle blessure ce qui peut provoquer  des maladies de cœur et des accidents cérébraux .

    Les vaisseaux sanguins superficiels sont également touchés puisque le sang se dirigera plutôt vers les muscles et non l'épiderme de la peau. Ainsi la peau vieillira prématurément et aura tendance à rougir ou à pâlir . Des maladies de peau peuvent alors en résulter. De la même manière la chevelure est moins alimentée et donc leur croissance est ralentie ce qui peut aller jusqu'à causer leur chute .

    Le système immunitaire est affaibli car l'organisme est occupé à combattre une menace immédiate causée par les conséquences du stress . L'organisme se voit alors plus vulnérable aux infections et aggravent celles déjà présentes . Le même processus se produit dans notre appareil digestif, celui-ci ralentit et dérègle l'activité intestinale et n'assimile plus correctement la nourriture .

    Le stress provoque également la production de cortisol, cette hormone envoie un signal de faim à notre cerveau ce qui peut alors causer une prise de poids .

    A cause du stress , la fatigue se verra plus présente car nous ruminons à propos de la journée et anticipons aussi négativement celle du lendemain . De plus , fatigué nous faisons moins bien face à l'anxiété t celle-ci va donc progressivement s'installer.

    L' hippocampe est essentiel dans le processus de mémorisation de notre cerveau. Le cortisol détruit cependant les cellules nerveuses de cette zone du cerveau  L'ensemble des fonctions cognitives sont alors touchées et notre mémoire nous fait défaut .

    L'hypothalamus est lui aussi atteint , la production d'hormones sexuelles se voit alors ralentie . Le stress peut aussi causer des problèmes d'érections et diminuer la production de spermatozoïdes. Du côté de la femme , le stress peut influer les symptômes liés aux menstruations , celles-ci se voient alors douloureuses et irrégulières .

    Conclusion 

    Il est donc important de savoir gérer son stress , se relaxer et relâcher nos muscles . ( Texte extrait de Le Petit Potin" octobre 2018)


    3 commentaires
  • Les raisons d'y succomber 

    C'est un délicieux petit plaisir que l'on s'accorde plus facilement en vacances . Pourtant , cette parenthèse bien-être possède des vertus bien utiles tout au long de l'année 

    La sieste

    Faire un petit somme restaure l'équilibre hormonal et nerveux .

    Dans les pays chauds, la sieste est une tradition bien ancrée. En Chine, elle est même reconnue comme un droit inscrit dans la constitution . Ailleurs , s'octroyer une pause en pleine journée de travail n'est pas bien vu … Pourtant , ce rituel ne présente (presque) que des avantages pour le santé mentale et physique.

    Pour qui ? 

    Elle est surtout habituelle chez les enfants ou les retraités . Des études montrent d'ailleurs que la sieste est encore plus bénéfique pour les personnes de plus de 65 ans , chez qui le temps de sommeil a tendance à diminuer avec l'âge . Les actifs se laissent tenter mais uniquement en vacances . Pourtant , elle peut être salutaire  pour eux aussi .C'est le concept de la <<sieste éclair >> au bureau , appelée power nap par les Anglo-Saxons .

    Pourquoi ? 

    C'st scientifiquement prouvé ! La sieste réduit le stress, l'anxiété, l'irritabilité … en rétablissant l'équilibre hormonal et nerveux  . C'est particulièrement vrai lorsqu'on manque de sommeil ; ce repos de trente minutes permettrait de compenser la fatigue d'une nuit de deux heures ! Au travail , un petit somme aide à gagner en efficacité ; les images IRM montrent que durant cette pause , l'hémisphère droit du cerveau , associé à la créativité , s'active . Et, d'après une étude allemande , une sieste de six minutes suffit déjà à améliorer les performances dans un test de mémoire . Surtout , cette habitude aurait des effets protecteurs à long terme notamment pour le système cardiovasculaire . Plus de 20 000 personnes ont été suivies pendant six ans ; les risques de mortalité ont été réduits de 12 % chez celles qui faisaient la sieste de façon occasionnelle et de 37 % chez celles qui la faisaient régulièrement , au moins trois fois par semaine . Cela pourrait s'expliquer notamment par une baisse de la tension artérielle .

    A quel moment ? 

    Sur le plan physiologique ,on en ressent le besoin en début de l'après-midi. Mais mieux vaut ne pas s'allonger en sortant de table . Cette position favorise les reflux gastriques . C'est mécanique ; l'estomac st trop proche de l'œsophage . Attendez si possible au moins quinze minutes , le temps que la digestion soit bien entamée . Ne faites jamais la sieste après 15 h 30  ou 16 h pour ne pas retarder le sommeil quand vient l'heure du coucher .

    Combien de temps ? 

    Evitez de dépasser quinze ou trente minutes de sieste .Sinon, vous risquez d'entrer dans une phase de sommeil profond dont il est beaucoup plus difficile de sortir sans avoir l'esprit un peu embrumé . L'idéal pour une bonne sieste réparatrice est de programmer un réveil .

    Comment ? 

    Cela reste assez rare mais certaines entreprises prévoient des espaces dédiés à la relaxation avec fauteuils , coussins, lumière tamisée … Sinon, n'hésitez pas à vous octroyer un petit temps de repos dans votre voiture ou sur un banc au parc. Au travail, vous pouvez la tête sur les bras croisés ou vous laisser aller dans un fauteuil . Prévoyez des petits accessoires dans votre tiroir afin de vous ménager une bulle confort ; bouchons d'oreilles, masque contre la lumière ...

    Bon à savoir 

    La sieste diminue le risque d'accident au volant . Selon une étude menée par la clinique du sommeil au CHU de Bordeaux , c'est particulièrement vrai pour les jeunes conducteurs (20-25 ans). Chez eux , l'effet d'une sieste de trente minutes est supérieure à celui de la caféine . Une bonne raison de s'accorder une pause . ( Texte extrait de Télé-Loisirs. Photo du net )


    2 commentaires
  • Vin bio et vin nature 

    Différences de goût, de composition , de conservation: ces produits de la vigne ont chacun leurs propriétés et leurs exigences. 

    Les nectars tendances

    La viniculture biologique limite le recours aux produits chimiques et la mécanisation.

    Au-delà de l'effet de mode

    Depuis quelques années, vins bio et vins nature (ou naturel) se développent dans un marché très codifié. Au-delà de l'effet de mode , de plus en plus de viticulteurs optent pour une approche bio par souci de préservation de l'environnement et de la santé . L'offre se multiplie, et de nombreux labels fleurissent sur les étiquettes des bouteilles. Encore faut-il savoir les différencier .

    Vin bio : un cahier des charges scrupuleux 

    Il est fabriqué à partir e raisins issus de l'agriculture biologique, qui interdit l'utilisation d'engrais ou de produits chimiques tels que les pesticides. Durant le cycle végétatif de la vigne ( à savoir son développement tout au long de l'année), le cuivre , nécessaire pour lutter contre certaines maladies du cep , doit aussi être utilisé avec discernement. pour mériter le label bio, le viticulteur doit suivre un cahier des charges bien précis à chaque étape de l'élaboration du vin . Après la culture et la vendange, il devra respecter des normes tout au long de la vinification, à savoir lors des opérations de foulage, de fermentation, de soutirage et d'embouteillage. Le vigneron ne doit en particulier mobiliser qu'une quantité modérée de sulfites ( des antioxydants utiles à la conservation du vin ).

    Vin nature : halte aux sulfites !

    Si le vin nature respecte en général les règles de la viticulture biologique, la différence se fait au moment de la vinification, réalisée sans sulfites et avec des levures indigènes. Ainsi , les personnes allergiques au souffre peuvent désormais en boire. Mais contrairement au vin juste bio , qui contient suffisamment de sulfites pour bien se conserver, il est difficile de garder le vin nature dan une cave. Achetez-le plutôt pour le boire rapidement (surtout les blancs) . Veillez également à ouvrir la bouteille en avance et à bien aérer le vin pour laisser le temps aux éventuels résidus de gaz carbonique et à quelques dérives aromatiques  peu agréables au palais de s'atténuer . Dès lors, bien sûr , il est à consommer avec plaisir … et modération !

    Une production bio en hausse *

    La France est le troisième producteur mondial de vins bio , derrière l'Espagne et l'Italie . En 2017 , le nombre de conversion à la viniculture bio a continué à progresser : 5835 exploitations hexagonales ont adopté ce mode de production , soit 11 % de plus qu'en 2016. Au total , si l'on comptabilise les surfaces déjà certifiées (61048 ha en 2017) et celles en cours de conversion (17617 ha en 2017), ce sont plus de 78000 hectares qui sont conduits en bio, soit 10 % du vignoble français . La tendance s'observe surtout dans le Sud-Est , alors que les vignobles atlantiques et bordelais sont plus à la peine 

    *Sources : Agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique (http://www.agencebio.org  ) et http://www.idealwine.net  

    Bon à savoir 

    Le vin, un produit naturellement vegan ? Erreur ! On peut y retrouver des substances d'origine animale , surtout les produits utilisés lors du collage (étape qui assure la clarification et la stabilisation du vin ) : caséine, gélatine, colle de poisson , blanc d'œuf…) Les producteurs de vin vegan se servent de la bentonite ,  Sources ; du charbon, de l'écorce de levure ou de la farine de pois chiche . Il existe un label vegan français et un autre européen . (Texte extrait de télé loisirs)

     


    1 commentaire
  • . . . est autonettoyante !

    L'oreille . . .

    La paroi de l'oreille externe est une structure délicate , avec des cils chargés de protéger l'oreille et les glandes qui sécrètent du mucus et des huiles .

    La toucher , ne serait-ce qu'avec un coton très souple , est traumatisant et peut générer des démangeaisons que l'on sera tenté de soulager … avec un Coton-Tige .

    l'oreille possède ses propres mécanismes pour faire sortir les corps étrangers .

    La nettoyer les perturbe en repoussant une partie du cérumen et des impuretés dans le canal , induisant parfois la formation d'un bouchon . 

    Autrement dit , il est plus sain de ne rien faire . . .


    3 commentaires
  •  
     

     

     

     

     

     

     

     

    Implants médicaux

    Les im

    plants médicaux ne sont pas compatibles avec le CPL du Linky : courant sale ! voir ARCEP et ANFR !
    Merci Stop Linky 76-27
    Quid des puces RFID ?

    Les implants médicaux

     

     


    votre commentaire
  • Quand modération rime avec célébration .

    Pendant les soirées de fêtes  ou d'anniversaires, c'est l'occasion de célébrations en famille ou entre amis . Dans ces conditions , l'alcool est souvent de la partie. Si vous envisagez d'en consommer un peu, voici quelques conseils .  

                                    Avec modération                                               

    L'alcool n'est pas interdit à condition de faire preuve de modération. Pour commencer , essayez d'en consommer au cours du repas ou accompagné à l'apéritif de quelques toasts par exemple , plutôt qu'à jeun ou à distance des repas . Que l'on ait ou non un diabète , il est recommandé de ne pas dépasser 20 g d'alcool par jour . Cela correspond par exemple à deux verres de vin ou deux demis de bière .

    Alcools forts ou riches en sucre 

    Selon  les alcools consommés , les effets sur l'organisme peuvent être différents. Certains, peu sucrés mais très forts en alcool comme le cognac ;le whisky ou la vodka peuvent avoir un effet hypoglycémiant rapide ou qui survient plusieurs heures après ; le foie travaille alors à éliminer l'alcool au lieu de produire le sucre nécessaire pour éviter l'hypoglycémie . Apprendre à reconnaitre les signes d'hypoglycémie (sueur, vertiges, maux de tête, vision trouble…) vous aide à les anticiper. Ayez toujours sur vous , notamment pendant les soirées de fêtes, de quoi vous resucrer si une hypoglycémie survient . Si vous êtes sujet aux hypoglycémies, pensez à en parler avec votre médecin . D'autres alcools , très riches en sucre comme le vin blanc doux , le porto ou la bière, contribuent au contraire à faire monter la glycémie . Adopter une consommation modérée d'alcool permet  ainsi d'en maitriser les effets quels qu'ils soient .

    Verre à moitié plein 

    Avant de faire la fête , votre médecin peut vous aider à connaître vos limites en matière de consommation d'alcool. Dans l'euphorie des festivités , pour éviter de trop boire , dites simplement <<non merci >>quand votre verre est vide et que l'on vous propose systématiquement de vous resservir . De la même manière , prenez tout votre temps pour savourer votre verre . A noter enfin que l'alcool peut être avantageusement remplacé par des boissons sans alcool, notamment des cocktails comme le Virgin mojito (un mojito sans sucre et sans rhum) qui permettent de profiter de la fête voire de la prolonger en toute confiance .

    L'alcool pendant les fêtes


    2 commentaires
  • C'est un outil indispensable que nous utilisons tous les jours , mais qui nous fait parfois défaut . le point pour se rafraichir l'esprit .

    La mémoire

    Elle s'entretient !

    Retrouver ses clés, préparer un examen ou simplement se souvenir de bons moments  ... nous faisons en permanence appel à notre mémoire. Pourtant, nous nous en préoccupons peu . Voici quelques clés pour préserver et entretenir ce capital précieux .

    Pour qui ? 

    Chaque jour, nous enregistrons dans un coin de notre cerveau , et sans le vouloir, de nouvelles informations liées au travail , aux études mais aussi emmagasinées lors de rencontres , en regardant un film ou en visitant une exposition .Autant d'activités qui à tout âge, mettent à contribution notre mémoire . Et s'il est conseillé de l'exercer à partir de 50 ans , il n'est jamais trop tôt pour s'entrainer à sauvegarder nos souvenirs

    Pourquoi  ?

    Parce que le vieillissement provoque inexorablement des troubles amnésiques et que le meilleur moyen de les combattre est de se fabriquer une réserve cognitive élevée .

    Comment ? 

    Se cultiver, lire, apprendre une nouvelle langue ou voyager limitent le risque de rencontrer des problèmes invalidants. Mais se remémorer une formule mathématique, le nom d'un auteur, celui de ses petits enfants , la liste des courses ou un événement important de la vie , tout cela fonctionne aussi .

    Les méthodes ? 

    Pour conserver un esprit vif, trouver la bonne méthode est indispensable . Par exemple, on peut se remémorer des souvenirs liée à un événement marquant, comme une élection ou une grande compétition sportive ;que faisiez-vous ce jour-là ? Servir d'une passion, comme la peinture ou le football , et y associer des noms ou des lieux est aussi un bon exercice . S'entraîner à retenir un poème, une recette de cuisine , pis les reconstituer dans un texte à trous , remplir une grille de sudoku ou de mots caché , chercher une liste d'animaux commençant par la même lettre, trouver le contraire d'un verbe dans une liste donnée ... voilà autant d'exercices proposés dans les nombreux ouvrages * dédiés à l'entrainement de la mémoire . Enfin , si vous le souhaitez, faire appel à un spécialiste , les services d'un orthophoniste peuvent s'avérer très utiles .

    *Notamment; Jeux de mémoire pour les nuls, de Nicolas Conti (Ed. First) ; Entraîner sa mémoire de Catherine Dupin et Anne Dufour (Ed. Quotidien malin)

    Sans oublier que ...

    La curiosité intellectuelle est un formidable moteur pour stimuler la mémoire . L'entretien du cerveau est indissociable d'une bonne hygiène de vie. La consommation d'alcool, de tabac, de drogues ou de somnifères est donc à éviter . l'hypertension artérielle et l'apnée du sommeil dégradent aussi notre mémoire. Un sommeil adapté à ses besoins est tout indiqué. De même que la perte de quelques kilos superflus , en adoptant un régime équilibré avec du poisson riche en oméga 3 , des fruits et des légumes . L'humeur joue également un rôle important ; ainsi, la dépression altère les facultés cognitives. Le maintien d'une activité intellectuelle et sociale , la pratique régulière d'un sport sont essentiels pour se sentir bien .

    Bon à savoir 

    Si vous êtes régulièrement victime de trous de mémoire, pas de panique ! Le stress, la fatigue ou un simple manque d'attention peuvent en être la cause . Rien d'inquiétant ...à moins de ne pas vous souvenir de faits récents. Si ce symptôme est accompagné d'une perte d'intérêt pour une passion (lecture, musique), demandez à vos proches s'ils ont remarqué un changement dans votre attitude et consultez votre médecin traitant. (Texte extrait de Télé-Loisirs. Remerciement au Docteur Michel Logak, neurologue à l'hôpital Saint-joseph à Paris . Photo du net )


    1 commentaire
  • D'Aveyron et du Ségala , la qualité du terroir 

    Le veau élevé sous la mère est la star de l'étable avant d'être celle de la table .

    Le veau...

    Grillé, en sauce ou en préparation charcutière , il se met en quatre pour nous régaler dans de nombreux plats , des plus populaires aux plus raffinés .

    Inscrit au patrimoine agricole 

    Ce veau fermier élevé sous la mère est, dans le monde de la gastronomie française , une rareté issue d'un savoir-faire d'un autre temps ! Un type d'élevage qui fait partie des 5 % restant en mode de production traditionnelle . Dépassé, anachronique ? Pas vraiment , quand on sait que ses éleveurs équipent aussi leurs fermes de panneaux photovoltaïques , qu'ils développent l'agrotourisme avec l'accueil à la ferme et préservent les paysages ! On trouve même cela réjouissant quand des scandales alimentaires viennent régulièrement nous inquiéter sur l'origine des produits , et de la viande en particulier . Dans nos campagnes , des hommes et des femmes se donnent du mal pour mettre dans nos assiettes du veau de grande qualité . Ces beaux et bons veaux élevés sous la mère en Limousin , Aquitaine et Midi-Pyrénées (dont celui d'Aveyron et du Ségala ) sont des fleurons de notre patrimoine agricole .

    Le petit chéri de la ferme 

    Doublement consacrés par une indication géographique protégée (en 1994) , qui définit la zone exclusive de production , et un label rouge (en 1993), gage de qualité, 30000 veaux font l'objet des meilleurs soins de 650 familles d'éleveurs . Au mot <<zone >>, on préfère celui de << terroir >> , plus compatible avec la beauté sauvage de leur paysages . Le Ségala , ou << pays des cent vallées >> , est un territoire rural réparti sur le Tarn et l'Aveyron , serré de près par l'Aubrac et les Grands Causses . Dans la ferme ou il nait , chaque animal est mis sous sa mère (limousine ou blonde d'aquitaine ) matin et soir pour la tétée . Et e complément du lait maternel , on lui propose des  céréales (autrefois du seigle , puis du blé) cultivées le plus souvent sur l'exploitation . Soumis à ce doux régime entre 6 et 10 mois ,il nous offre une viande maigre et goûteuse, légèrement rosée et d'une tendreté à faire fondre .

    Tout est bon 

    Repérez-le grâce à ses deux logos (Label rouge et IGP) chez les bons artisans bouchers en barquettes ou surgelé dans les grandes et moyennes surfaces . Avec lui , vos recettes seront irrésistibles ; veau marengo, blanquette, paupiettes, côtes de veau à la crème ou comme les italiens , eux aussi amoureux de cette viande , escalope milanaise , saltimbocca (fine escalope roulée et farcie) ou osso bucco . .. Sans oublier le ris, le foie ou la tête de veau sauce gribiche .

    Le petit plus 

    Pour un accueil à la ferme . Bien occupés mais soucieux d'assurer la réputation de leurs veaux , la pérennité de leur savoir-faire et la préservation du patrimoine rural , naturel et bâti , les éleveurs se lancent dans l'agrotourisme . Visite de leur ferme , explication et valorisation de leur travail , mais aussi , de plus en plus , hébergement en gîtes ou chambres d'hôtes satisfont la curiosité et les envies de nature des vacanciers . Il existe aussi ,bien sûr , de tables d'hôtes, lieux d'échange et de convivialité , où déguster le veau délicieux et d'autres produits fameux qui abondent dans la région . (extrait de Télé-Loisirs)

    Le veau...

    Pour préparer votre séjour  Vous pouvez contacter les fermes via le site http://www.veau-aveyron.fr     ou en appelant le 05 65 73 78 04 


    votre commentaire
  • Syndet le savon sans savon 

    Son nom est une abréviation de << synthetic detergent >>, car il est composé d'agents lavants de synthèse issus de dérivés extraits du pétrole . Mais on le trouve aussi sous les appellations pain dermatologique ou savon sans savon . Sa création date de la Seconde Guerre mondiale , quand le général Douglas Mac Arthur ) a demandé aux chimistes américains de fabriquer un produit qui permettrait aux GI cantonnés dans les îles du Pacifique de se << savonner >> avec de l'eau de mer . D'un PH plus proche de la peau que le savon classique , il et souvent enrichi d'ingrédients relipidants (beurre de karité , huile de coton ou d'abricot ...) , d'où la mention <<surgras >> pour certains . Il est recommandé aux peaux fragiles et réactives et convient parfaitement à la toilette du visage .

    Le savon (2/2)

    Savon surgras l'ami des peaux sèches 

    A la différence du Syndet , le savon surgras possède la même base d'huiles végétales et de soude que le savon traditionnel .Mais il est enrichi en agents nourrissants ; du beurre de karité, de l'huile d'amandes douce le plus souvent , ou alors de crème pour le célèbre Dove , qui fête ses 60 ans cette année . Il convient donc parfaitement aux peaux sensibles  et sèches , mais peut évidemment être utilisé aussi pour les peaux normales . 

    Le savon (2/2)

    Savon parfumé le cadeau déco 

    Fragrances délicieuses et jolis emballages en font de vrais cadeaux plaisirs ! Mais , si agréables soient-ils , les peaux sensibles doivent les éviter , car les parfums majorent le risque de réactions cutanées  . Et tous ne se valent pas ; certains d'entre eux se ramollissent très vite , car ils contiennent trop d'eau et 'ont pas séché assez longtemps lors de leur fabrication  Les meilleurs sont parfumés << à cœur >>, c'est-à-dire qu'ils conservent leur parfum tout au long de leur utilisation  Comme le célèbre savon rond de Roger & Galet , fabriqué à la savonnerie de l'Atlantique , dernier gros savonnier de France , à Rezé , près de Nantes  Sa qualité est assurée par le fait que l'on incorpore les hiles essentielles parfumantes une fois la pâte de savon refroidie , afin que celui-ci ne soit pas dénaturée . Ne pas croire pour autant que seuls ceux qui sont chers sont de bons savons parfumés . Chez le Petit Marseillais , numéro un en nombre d'unités vendues en France , on parfume aussi les savons à cœur .

    Le savon (2/2)

    Savon au charbon l'allié détox 

    Le charbon , c'est l'un des ingrédients les plus en vogue auprès des peaux mixtes et grasses .Grâce à ses propriétés détoxifiantes , purifiantes et matifiantes .  A base de bois carbonisé , il a une forte capacité d'absorption des impuretés . On le retrouve dans des masques , des soins détoxifiants , mais aussi des savons . Ceux-ci  sont recommandés pour les peaux des fumeurs , des personnes vivants dans des environnements pollué ou sujettes aux points noirs et aux boutons .( Source : Version Femina)

    Le savon (2/2)

     


    1 commentaire
  • A tout bon 

    Longtemps délaissé au profit des gels douche , il fait son grand retour .

    Economique et écologique , il a tout pour séduire .

    Le savon

    Trop rétro, trop décapant , pas très sexy ... Quasi relégué au rang de produit ménager , le savon revient de loin .

    Pourtant , il regorge de qualités, à commencer par sa composition : des huiles végétales (olive, palme, coco ...) auxquelles on ajoute une base minérale (soude pour un savon dur, potasse pour un savon mou ou liquide ) et d'autres ingrédients naturels comme le miel , le lait ou les huiles essentielles . Quant à son principe de fabrication , la saponification , c'est la plus ancienne réaction chimique inventée par l'homme . Il a le pouvoir de fixer les graisses à l'eau de rinçage et donc ... de laver ! Ecologique , car biodégradable , il est bien plus économique qu'un gel douche , dure longtemps et coûte moins cher . Artistiquement emballé , c'est désormais le cadeau chic que l'on offre à un diner , en passe de détrôner la bougie parfumée . Fashionistas , adeptes du naturel , du made in France ou de la <<slow cosmétique >> ... le savon met tout le monde d'accord . Reste à trouver celui qui nous convient .

    Savon d'Alep l'originel .

    C'est pratiquement le plus vieux savon du monde . Ainsi mille ans avant notre ère, les maitres savonniers d'Alep inventent le premier savon à base d'huile d'olive et de soude végétale  , auxquelles ils ajoutent un autre ingrédient local : l'huile de baie de laurier . La recette aurait atteint l'Europe durant les croisades , faisant du savon d'Alep l'ancêtre des savons durs .Comme le raconte Christine Delpal , fondatrice de la marque Karawan , sa fabrication dépend beaucoup du climat particulier de la région d'Alep. << De novembre à janvier , après la pression des olives , on prépare le mélange d'huiles d'olive , de laurier et de soude dans de gros chaudrons où il cuit quarante-huit heures . Puis le maitre savonnier injecte de l'eau pour "nettoyer la soude" . La pâte est ensuite coulée au sol , dans des halles d'architecture spécifique où le froid sec lui permet de se solidifier en vingt-quatre heures .Le savon est alors vert , il est découpé et monté en tours à l'étage, sous des toits en croisillons de bois , où il va sécher pendant neuf mois sous le climat continental du nord de la Syrie .>> Aujourd'hui , en raison de la destruction d'Alep , au cours de la guerre , il n'existe plus de savonnerie dans la ville même , mais les maitres savonniers en ont recréé  dans la campagne environnante depuis un peu plus d'un an . La marque Alepia , elle a choisi de rapatrier son partenaire maitre savonnier en région parisienne et y a bâti une savonnerie , même si le climat est différent . Attention , face à la demande accrue de savon d'Alep , certaines savonneries ont commencé à en produire avec de l'huile de palme  , moins chère . Ce n'est donc plus du vrai et ses propriétés en ont altérées . Car , côté usage , on l'aime pour ses vertus assainissantes et antiseptiques .Et plus la concentration en huile de baie de laurier  est importante (8 % , 20 % ou 35 % ) plus il est antiseptique (et cher) . Adapté à toutes les peaux , il peut aussi être utilisé comme  shampooing , mais il est particulièrement conseillé aux peaux sèches (en cas d'eczéma ou de psoriasis )et acnéiques (à 20% ). hypoallergénique , sans conservateur, sans parfum, sans adjuvant , il est très pur et convient même pour la toilette des bébés . Seule contrainte , il faut aimer sa senteur particulière !

    Le savon

    Savon de Marseille  le traditionnel 

    Au moyen-Âge , l'industrie du savon se diffuse sur les côtes méditerranéennes et le port de Marseille devient le principal centre de transit des matières premières et des parfums utilisés pour sa fabrication . Au IXe siècle , de nombreuses savonneries s'y installent et fabriquent un savon très doux à base d'huile d'olive et non plus de graisse animale . L'appellation << savon de Marseille >> est née , fixée par l'édit de Colbert en 1688 . Les formules authentiques ne contiennent ni produits chimiques , ni colorants , ni conservateurs, ni de graisses animales , et sont fabriquées par des maitres savonniers dans des chaudrons (attention aux copies) . Le savon de Marseille se présente sous forme de cubes estampillés sur les six faces et contient 72 % d'huile végétale , souvent de palme ou de coprah (couleur crème ) , ou d'huile d'olive - ce dernier vert , est plus doux pour la peau , mais il est plus rare . La plupart sont à base d'huile de palme ou de coprah , <<enrichis en huile d'olive >>. Le savon de Marseille s'utilise au quotidien sur tous types de peau , à condition , pour les peaux les plus sèches de compléter par un lait hydratant . Son pouvoir désinfectant lui permet de nettoyer efficacement les plaies . Il suffit de se laver préalablement les mains avec ce savon , puis d'en appliquer directement sur la plaie, avant de rincer à l'eau claire .

    Le savon

    Savon au lait d'anesse le complice anti-âge 

    Selon la légende , Cléopâtre prenait des bains au lait d'anesse pour préserver sa beauté . Rien n'est avéré , mais c'est, avec le lait de jument , le plus proche du lait maternel humain .Très bien toléré par toutes les peaux , il est riche en vitamines, oligoéléments , aides gras essentiels, minéraux, protéines et acides aminés qui renforcent on action hydratante , nourrissante et régénérante .Il est réputé pour son effet tenseur et antirides . Les savons au lait d'anesse sont souvent fabriqués  artisanalement , directement dans les asineries . Pour que le lait garde ses vertus , il est ajouté à froid en fin de fabrication , à hauteur de 10 à 40 % . Le lait d'anesse étant très rare , ce savon est assez onéreux et on peut le réserver à la toilette du visage .

    Les savons (1/2)

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique