• Reine de la fête à l'épiphanie , la galette se décline au gré de toutes les saveurs locales.

    La galette

    J'aime la galette, savez-vous comment? Quand elle et bien faîte, avec du beurre dedans ... Son secret est dans la chanson !

    C'est toute une histoire

    Lorsqu'elle arrive le premier dimanche de janvier, on se réjouit. Mais on fête quoi au juste ? Dans le monde chrétien, on célèbre l'épiphanie, la première révélation publique de la naissance de Jésus aux rois mages, douze jours après noël. Le 6 janvier (qui faute d'être férié, est déplacé au premier dimanche de l'année ). Mais les païens n'ont pas attendu l'arrivée de dieu sur Terre pour se réjouir : après le solstice d'hiver, dans les premiers jours de janvier, sensiblement plus long, on fêtait déjà la lumière , source de vie et de récoltes. Et lors de leurs saturnales, les romains ajoutent aux festivités la dégustation du roi d'un jour, parmi les soldats ou esclaves. C'est ainsi que la fève fait son apparition pour le choix aléatoire d'un monarque éphémère .

    Vive le gâteau des rois

    Dans les expressions pâtissières, la coutume varie selon les pays : Bolo roi du Portugal, Rosca de Reyes d'Amérique latine,Vassilopita de Grèce ou King cake américain, ils sont souvent briochés et garnis de fruits secs ou confits. comme l'est la couronne des rois, tradition de notre ancien pays d'oc, toujours très vivace en Provence. Mais la France, qui se distingue  toujours, a multiplié les versions régionales ; patissous du Périgord, flamusse de Bresse et autre garfou du Béarn. Et finalement, notre fameuse galette, à base de pâte feuilletée au beurre et fourrée de crème d'amande ou de frangipane, apparue au XVIIe siècle, qui a fini par s'imposer comme le plus célèbre de tous les gâteaux des rois ...Le comble dans un pays régicide!On tenta, il est vrai, de la supprimer pendant la Révolution, mais elle fit sa réapparition dès le début du XIXe siècle. Et celle servie au palais de l'Elysée ne contient pas de fève, pour qu'aucun roi ne soit couronné sous les ors de la république!

    Frangipane et créativité

    On estime  quelques 30 millions le nombre de galettes dégustées du premier dimanche à la fin du mois de janvier. Malgré son prix jugé parfois exorbitant, surtout chez certains artisans, qui se contentent de faire réchauffer des galettes industrielles, elle reste vraiment irrésistible. D'autant que dans les rangs des meilleurs pâtissiers, il en est encore qui mettent un point d'honneur à choisir eux-mêmes leurs beurre, œufs et amandes ou rivalisent d'imagination pour réinventer, aux pralines, au chocolat, à la nougatine ou aux pommes... cette indéboulonnable reine de la pâtisserie !


    3 commentaires
  • Faites le tri régulièrement , et au moins tous les ans

    Armoire à pharmacie (2)

    Collutoires pour la gorge, sprays nasal

    Ne les conservez pas après le traitement . Ils sont en contact direct avec les germes des muqueuses . Leur réutilisation peut entraîner une réinfection .

    Sirops

    Une fois ouverts , ils se gardent 2 à 3mois . Si la consistance change ( épaississement, aspect granuleux...), ils sont impropre à la consommation .

    Collyres, crèmes ophtalmiques

    A ne pas conserver au delà du traitement , ils seraient inefficaces et pourraient entraîner une réinfection .

    Vaccins

    Conservez-les dans la porte du réfrigérateur. Ne rompez pas la chaine du froid , pour conserver leur efficacité . 

    Antibiotiques

    Leur action est adaptée à une bactérie spécifique , ne les utilisez jamais en automédication .

    Anti dépresseurs, anxiolytiques

    Rapportez-les à la pharmacie à la fin du traitement car l'automédication présente des risques .

    Médicaments périmés

    Ils perdent tout ou partie de leur efficacité et peuvent provoquer des effets secondaires bénins .

    Médicaments sans boite/ notice

    Conservez toujours vos médicaments dans leur boite d'origine avec la notice .

    Pour tous médicaments

    Eliminez les anciennes boites en cas de changement de posologie d'un médicament (10 mg au lieu de 30 mg par exemple) , pour éviter tout risque de confusion et de sur/sous dosage

    Ne jetez jamais un médicament ; rapportez-le à votre pharmacien qui le remettra à l'association Cyclamed  pour incinération , afin de contribuer à la préservation de l'environnement.

    Armoire à pharmacie (2)

    Voir aussi l'article :

    http://don-de-vie-62.eklablog.com/armoire-a-pharmacie-a114542038


    votre commentaire
  • Comment la booster ?

    La mémoire

    Se souvenir d'un lieu , d'un visage ; les quatre regards

    C'est un exercice de concentration fort efficace . Installez-vous sur une chaise et observez le décor autour de vous selon quatre points de vue successifs. Il voit les volumes, les formes, les emplacements : la chaise, la table, l'armoire , etc. Il voit les couleurs, les nuances, les ombres , la lumière. Le bois de la table, l'éclairage du lampadaire. Il vérifie que l'on a rien oublié, les trois étagères dans l'armoire, la plante verte, etc. Il voit le détail qui détonne et qui dérange. Ce qui permet d'accrocher la mémoire. Un objet rouge sur le bureau est un point d'ancrage qui réactivera le souvenir de l'ensemble .

    Mémoriser une page écrite : la méthode oculaire

    Cette technique consiste à visualiser les informations à retenir. Puis à diriger les yeux en haut et à gauche. l'objectif est de parvenir à recomposer une image parfaitement conforme à la réalité. Ce qui nécessite de faire des aller-retours entre l'image réelle et l'image virtuelle. Exercez-vous sur une couverture de livre peu chargée .

    Se souvenir d'un emploi du temps chargé : la catégorisation

    Elle consiste également à visualiser une liste d'information disparates et à les organiser mentalement par catégories . Exemple: les loisirs, la maison, le travail etc. Et à l'intérieur, à regrouper autant que possible les éléments analogues. Pour une suite de mots sans lien entre eux, classez-les de façon artificielle : deux mots débutent par <<a>>, trois par <<f>>, un par <<f>>. Ainsi vous donnez du sens et de la logique. Ce qui est essentiel, car on ne mémorise que ce que l'on comprend. Ensuite nommez ces catégories, énumérez les : il y a 5 catégories , 3 éléments par catégorie. Puis enregistrez les visuellement et lisez-les à voix haute. Elle sont encodées .

    Mémoriser un nom ou un code : par associations ...

    1/ ... Des idées : Votre contact s'appelle André ? vous pouvez penser au chausseur du même nom ou du célèbre trompettiste Maurice André. Ce sera efficace à une condition ; être fan des escarpins ou des baskets, ou encore être mélomane . Le cerveau assimile bien ce qui passionne .

    2/... Des images : Se rappeler met en jeu des émotions. Piochez dans votre vécu des endroits, des sensations, des actions. On retient mieux ce qui nous a surpris, enthousiasmé ou que l'on connaît déjà . Songez à la madeleine de Proust ! Vous pouvez par exemple mémoriser le nom d'un acteur ou d'une revue savante ., e vous rappelant la première page qui vous a fait tant rire. Citer vos sources ne sera plus un problème .

    3/... Des chiffres : Pensez aux dates anniversaires, aux numéros de départements, aux événements historiques. Là encore , jouez la dimension personnelle .

    Se souvenir d'une tache précise: le scénario d'un film

    A midi, vous devez téléphoner à Sophie. Le post-it de rappel collé sur le bord du PC risque de ne pas suffire. Faites-vous un film par anticipation, avec des rapprochements incongrus . Mettez la scène en images , en mouvements, en son. Visualisez-vous en train de composer le numéro, de décrochez le combiné, de parler . Repérez votre ressenti . Soyez précis au cours de cette vidéo mentale . A l'heure dite , votre cerveau se souviendra. Un conseil, durant l'entrainement parlez au présent et non au futur .

    Cultiver sa mémoire à long terme : la répétition cadencée

    Les spécialistes ont étudié la question. Réviser l'exercice une heure après l'avoir effectué, et ce pendant 10 mn, permet d'en garder la mémoire pour la journée. Réviser à nouveau le lendemain, durant 5 mn, vous la garderez pour une semaine. Y revenir une semaine après durant 3 mn, votre souvenir durera un mois. Et si vous recommencez un mois plus tard, le souvenir restera ancré en vous pour longtemps .


    1 commentaire
  • Pouvons nous nager ?

    Végétariens

    En matière de végétarisme, il existe de subtiles différences. Ainsi, un végétarien dans sa définition classique a banni de sa consommation la chair animale (viande et poisson), mais consomme des œufs et des produits dérivés du lait. Plus strict, le végétarien se nourrit essentiellement de végétaux (ni œufs, ni lait dans ses menus) tandis que le flexitarien est un végétarien souple, qui s'octroie occasionnellement un peu de viande et de poisson. Beaucoup plus strict, le vegan inclut le végétarisme dans un mode de vie plus large dont sont exclus tous les produits issus des animaux (y compris dans les vêtements, les produits cosmétiques ou d'entretien). Une fois ce postulat posé, concentrons nous sur la question qui nous préoccupe:

    Les végétariens peuvent-ils nager ?

    A priori, rien ne si oppose. Toutefois, certains ajustements s'imposent. Le sportif végétarien devra être particulièrement vigilant quant à ses apports en fer et en vitamines B. En effet, le fer transporte l'oxygène pendant l'effort. Il est donc primordial de surveiller les apports, d'autant plus si vous êtes une femme, car chaque cycle menstruel occasionne une perte en fer. Présent notamment dans les épinards crus, les haricots blancs, les lentilles et le cresson, le fer pourra également être apporté sous forme de comprimés, à prendre en cure de deux ou trois mois. Les apports pourront être complétés en consommant de la spiruline, du germe de blé ou de la gelée royale, qui favorisent le renouvellement des globules rouges .

    Les muscles ont également besoin de vitamines B pour une bonne oxygénation. En cas de fringale ou pendant l'effort, les fruits secs, noix, noisettes, les graines germées ou les smoothies préparés avec des protéines de chanvre, par exemple, représentent des collations intéressantes sur le plan nutritionnel .

    Que vous soyez végétarien ou non, il est toujours fondamental de s'hydrater avant, pendant et après votre séance d'entrainement. Enfin rappelons qu'avant de se mettre à l'eau, il est recommandé aux végétariens de se faire accompagner par un professionnel qui vous apportera des conseils sur mesure pour éviter d'éventuelles carences résultantes de la pratique .

    Menu type du << sportif végétarien >>

    Au petit déjeuner : Pain complet de préférence grillé, beurre, confiture ou du muesli. Un yaourt nature ou du fromage blanc, un fruit bien mûr plutôt qu'un jus de fruit. Si besoin d'une petite collation dans la matinée ; une compote ou des fruits secs ou un smoothie à base de graines de chanvre .

    Au déjeuner : Crudités (plutôt le midi que le soir). Une assiette de légumes verts avec des féculents (riz, haricots rouges ) ou des légumineuses (lentilles, fèves, pois), un peu de fromage de chèvre ou de brebis ou un dessert lacté. Un fruit bien mûr à prendre de préférence après le repas .

    A 17 heures : Des biscuits aux céréales complètes, une compote ou un yaourt, un fruit en fonction des besoins glucidiques du sportif .

    Au diner: Un potage de légumes pour nettoyer l'organisme des toxines, réhydrater, apporter des fibres et des vitamines. Un plat de légumes associés à des protéines végétales( tofu, seitan ) ou des œufs. Un fruit cuit plutôt que cru .(source; ligne d'eau ; automne 2016. Photo du net)

     

     

     


    1 commentaire
  • Attention , danger

    Faciles à appliquer, ces ornements ne sont pas vraiment sans risque pour notre organisme . Quelques conseils avant de se lancer.

    Tatouage éphémère, piercing ...

    Faire poser sur sa peau un tatouage éphémère au henné ou un piercing, ce n'est pas un geste anodin. En effet, la peau, sous l'effet d'un perçage ou u contact de certaines substances, peut réagir avec plus ou moins d'intensité. Il arrive ainsi qu'un eczéma de contact apparaisse après un tatouage éphémère. Pour les piercings, le risque est double ; de mauvaises conditions d'hygiène sont souvent à l'origine d'une infection bactérienne et, selon le matériau du piercing choisi, la peau peut développer un eczéma de contact .

    Les précautions avant

    Pour les tatouages, assurez-vous que le henné est 100 % naturel. Vous ne pouvez pas vous tromper ; sa teinte est brune. Fuyez les tatouages de couleurs noires réalisés sur les marchés ou lieux publics. Ils contiennent du henné certes, mais aussi du PPD (paraphénylènediamine), substance utilisée pour les teintures capillaires et interdite en Europe en application directe sur la peau. Ce produit est en effet à l'origine de dermites. L'astuce pour reconnaître ces tatoos contenant du PPD ; outre leur teinte noire, ils sèchent vite ( le vrai henné demande une heure de séchage) et durent plus d'un mois. S'agissant du piercing, vérifiez les conditions d'hygiène dans lesquelles vous allez le réaliser. Le tatoueur qui s'en charge doit avoir signé la charte des tatoueurs, par laquelle il s'engage à porter des gants, utiliser des aiguilles stériles à usage unique, placer  un piercing présenté dans un emballage intact. .. Assurez-vous aussi que le piercing ne contient pas de nickel si vous y êtes allergique . N'achetez que des piercings fabriqués en Europe et en magasin spécialisé, de préférence en or ou en acier chirurgical .

    Et après, on reste attentif à quoi ?

    Surveillez l'état de votre peau. Si, autour du tatouage éphémère, apparaissent des rougeurs, des vésicules ( lésions cutanées ressemblant à une ampoule), un suintement ou des cloques, consultez votre généraliste pour écarter tout risque d'eczéma et traiter le problème. Non soignée, cette allergie cutanée peut entrainer une réaction secondaire infectieuse due au virus du staphylocoque doré. En cas de suspicion d'eczéma, le médecin prescrit une crème à base de corticoïdes à appliquer durant quelques jours. Si l'allergie est importante, il préconiser un antibiotique, afin d'éviter une surinfection. A la guérison, une zone blanche peut subsister à la place du tatouage entre six mois et un an. Quoi qu'il en soit, à ce moment-là, n'oubliez pas de faire des tests allergologiques pour confirmer l'origine de la réaction. Dans le cas d'un piercing, l'infection peut se déclarer quelques heures après la pose. La peau rougit, gonfle, gratte, un abcès ou de la fièvre peuvent apparaître. Un traitement de quelques jours par antibiotiques suffit en général. Mais un passage aux urgences s'impose dans les cas les plus graves car il y a risque de septicémie. Même si tout se passe bien après la pose, respectez des règles d'hygiène strictes. Durant la phase de cicatrisation, désinfectez le piercing avec un antiseptique doux une à deux fois par jour et évitez les habits trop serrés. Nettoyez toujours votre piercing même si vous avez cicatrisé depuis plusieurs mois .

    Bon à savoir

    La décalcomanie, ou transfert de dessin, se porte sur le bras, autour du cou ... et dure de deux à dix jours. Il en existe de toutes les couleurs et formes. Hypoallergénique, elle ne contient ni henné ni métaux lourds, et ne représente donc aucun danger, y compris pour les plus jeunes .

    L' avis de l'expert

    Dr Catherine Quéquet, allergologue, experte intervenant dans ma bible des questions de santé (éd. Leduc.s.)

    << La peau doit être saine pour assure rune bonne cicatrisation >>

    Henné, piercing, tatouage éphémère... sont-ils faits pour toute les peaux ?

    Non, il est fortement déconseillé d'appliquer un tatouage ou un piercing sur une pathologie existante comme le psoriasis, l'eczéma atopique, car il y a un risque de surinfection sur ces peaux fragilisées. La peau doit être saine pour assurer une bonne réaction et cicatrisation. A éviter aussi si on a la peau blanche sujette aux grains de beauté.

    A quel âge peut-on commencer ?

    Bien que ludique, le <<tatouage de bord de mer >> est déconseillé chez les enfants car il est difficile de savoir ce qu'il contient vraiment.  Pour le vrai henné, il est préférable d'attendre l'adolescence. Enfin, le consentement écrit d'un adulte chargé de l'autorité parentale est nécessaire si l'on veut faire un piercing sur un mineur .

    Y a-t-il des endroits à éviter absolument ?

    Oui, oubliez le tatouage éphémère sur les cicatrices et les kystes. Car il est très difficile de soigner à ces endroits avec des corticoïdes, qui risquent de fragiliser encore plus la peau. Pour le piercing, évitez le visage où la peau est très fine et réactive , ainsi que les zones génitales . ( Source : Télé-loisirs . Photo personnelle )

     

     


    votre commentaire
  • Comment lutter contre ses effets ?

    Le chlore abime les cheveux, les yeux, la peau, mais aussi votre équipement . Mais cela devrait-il réfréner vos envies de baignade ? Non car des solutions existent .

    le chlore

    Pour vos cheveux

    Pour éviter de ressortir de la piscine  avec des cheveux secs ou abimés, rien de plus simple que de garder sa tête hors de l'eau avec un chignon haut. Mais pour peu que vous ayez des enfants ou des amis un peu agités, vos efforts seront rapidement vains. C'est pour cette raison qu'il paraît indispensable de porter un bonnet de bain. Si en plus, vous applique avant votre baignade une huile protectrice sur vos pointes, vous avez de grandes chances de limiter les dégâts du chlore. Pensez également à utiliser un après-shampoing en sortant de l'eau .

    Pour vos yeux

    Si le chlore a des effets néfastes, ceux sur les yeux sont souvent les plus désagréables. Pour éviter les douleurs oculaires, commencez par vous offrir une bonne paire de lunette. Si la gène persiste, prenez le temps de vous rincer les yeux à l'eau claire. Il est également conseillé d'appliquer quelques gouttes de sérum physiologique dans chaque œil. Cela permettra d'éliminer la sensation de sécheresse et de démangeaison. Voilà pour les solutions <<classique>>. Certains nageurs adoptent une technique plus <<folklorique>> en se rinçant les yeux avec ... du lait ! En déposant quelques gouttes dans chaque œil, ce liquide naturel neutralisera les produits chimiques présents dans l'eau des piscines .

    Pour la peau

    C'est bien connu, le chlore dessèche l'épiderme et peut provoquer des sensations de tiraillement, voire brûlures. N'oubliez pas d'appliquer une crème avant votre séance en vous badigeonnant principalement sur les zones sensibles (boutons, coupures). Une fois sorti de l'eau, prenez une bonne douche et nettoyez votre peau à l'aide d'un savon au pH neutre. En rentrant chez vous, vous pouvez également nourrir votre peau avec une crème hydratante et le tour est joué !

    Pour votre équipement

    Le chlore attaque les fibres de vos maillots. Pour éviter toute déconvenue, pensez à rincer votre maillot de bain à l'eau clair après chaque baignade. Il convient également de le laver à l'eau tiède avec un savon doux. Au moment du séchage, posez votre maillot de bain bien à plat et loin d'une source de chaleur ou du soleil pour éviter que les fibres ne s'abiment davantage. Enfin, privilégiez un maillot de bain en nylon ou en polyester, les deux matières qui résistent le mieux au chlore . ( source : ligne d'eau automne 2016).


    1 commentaire
  • ce qu'il faut savoir

    Publié le 28 septembre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

    Qu'est-ce qu'un médicament générique ?

    Un médicament générique a-t-il les mêmes composants que le médicament d'origine ?

    Est-il toujours moins cher ?

    Et si je préfère me soigner avec un médicament non générique ? 

    Dans le cadre de la campagne d'information sur les médicaments génériques lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur le site medicaments.gouv.fr.

    Médicaments génériques

    Le site web www.medicaments.gouv.fr  détaille en quoi consistent les génériques :

    • qui sont des médicaments conçus à partir de la molécule d'un médicament déjà autorisé dont le brevet est tombé dans le domaine public ;
    • et qui doivent notamment avoir la même composition qualitative et quantitative en principes actifs et la même efficacité thérapeutique (on parle de « bioéquivalence »).

    En général, les médicaments génériques n'ont pas de nom de marque. Sur la boîte, c'est la dénomination commune internationale (DCI), désignant la substance active des médicaments, qui apparaît, suivie du nom du laboratoire et du dosage. Attention néanmoins, certains médicaments génériques ne suivent pas cette règle, la mention « » (pour générique) suivant alors le nom de marque.

    En cas d'effets indésirables, il est important de le signaler rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien afin d'adopter la meilleure conduite à tenir. Vous pouvez également signaler directement en ligne un effet indésirable via le système national de déclaration proposé par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)  .

    À noter :

    Les excipients sont des substances sans activité thérapeutique, leur fonction étant de faciliter la fabrication, l'administration (consistance, forme, goût...) et la conservation du médicament.


    1 commentaire
  •  . . . De nouvelles compétences

     Publié le 19 août 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

    Sages-femmes ...

    Les sages-femmes peuvent pratiquer de nouvelles vaccinations et prescrire de nouveaux médicaments. C'est ce que prévoient deux arrêtés parus au Journal officiel du 12 août 2016 en fixant la liste des vaccinations qu'elles sont autorisées à pratiquer ainsi que la liste des médicaments qu'elles peuvent prescrire.

     En juin 2016, leurs compétences avaient déjà été complétées. Désormais, elles peuvent vacciner l'entourage de l'enfant et celui de sa mère, en plus des nouveau-nés et des mères pendant les 8 semaines qui suivent leur accouchement.

     Les sages-femmes pouvaient déjà vacciner les femmes contre la rubéole, le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite, la coqueluche, l'hépatite B ou la grippe et les nouveau-nés par le BCG et contre l'hépatite B. Le nouvel arrêté leur permet aussi de vacciner contre la rougeole et les oreillons.

     En matière de prescription de médicaments, elles étaient autorisées à prescrire antiseptiques, certains antibiotiques, paracétamol, contraceptifs et vaccins monovalents (efficace sur une seule souche microbienne), par exemple. Le nouveau texte les autorise également à prescrire des produits de substitution nicotinique aux personnes qui vivent sous le même toit que la femme et l'enfant et le vaccin contre la varicelle.

     


    votre commentaire
  • Elles arrivent enfin !

    L'intérêt de ces structures et de permettre aux françaises de choisir comment elles souhaitent mettre leur enfant au monde .

    Maisons de naissance (1/2)

    voici une petite visite guidée .

    Au cours des trente dernières années , la prise en charge des grossesses a beaucoup évolué . La majorité des petites maternités a été fermée et , dans les 572 structures restantes , l'accouchement s'est de plus en plus médicalisé . Monitorage des femmes leur imposant de rester allongées sur le dos afin de mesurer le rythme cardiaque de l'enfant et l'intensité des contractions , jeûne pendant toute la durée du travail , pose d'une perfusion glucosée , voire d'une voie veineuse pour intervenir rapidement en cas d'hémorragie : <<Les femmes sont surveillées comme si elles étaient en réanimation >> , estime Marie-Josée Keller , présidente de l'ordre des sages-femmes .

    Une alternative à la surmédicalisation

    Dans ce contexte , ces professionnelles accompagnent fréquemment trois ou quatre femmes  en même temps !D'où un recours accru aux déclenchements et une administration quasi systématique d'ocytocine pour accélérer le travail , laquelle s'accompagne presque toujours d'une péridurale , qui augmente à son tour le recours aux césariennes , aux extractions instrumentales ( ventouse, forceps ) et aux épisiotomies . Or cette médicalisation de l'accouchement n'apporte même pas la sécurité escomptée , puisque les indicateurs de mortalité maternelle et périnatale en France demeurent médiocres . Sans parler de la dimension psychique et effective de la naissance , totalement gommée . Jusqu'à aujourd'hui , sauf à de rares exceptions , la seule alternative possible consistait à accoucher chez soi , Un choix effectué par 2 % des femmes . Les maisons de naissance offrent enfin une troisième voie .

    Comment ça marche ?

    Depuis que leur expérimentation a été autorisée par la loi du 6 décembre 2013 et leur cadre fixé par décret le 1er août 2016 , neuf premières structures ont reçu  le feu vert du ministère de la santé . Elles sont entièrement gérées par des sages-femmes libérales , qui proposent un accompagnement personnalisé : le suivi de la grossesse , les séances de préparation à la naissance , l'accouchement et ses suites sont assurés par la même sage-femme . La maman rencontre cependant une deuxième praticienne qui sera présente le jour de l'accouchement et pourra remplacer la première au cas où elle serait indisponible . Autre principe de base inhérent à ces lieux ; le respect du souhait des femmes , du lien mère-père-enfant , du déroulement physiologique de l'accouchement , du vécu du bébé , que l'on accueille <<en douceur >> . <<il s'agit d'être attentif sans être évasif >> , résume la sage-femme Doris Nadel . L'objectif est de pouvoir accoucher de la manière la plus paisible et la plus valorisante possible , au moins pour les huit femmes enceintes sur dix qui ont a priori << à bas risque >>.

    Des expérimentations préalables

     Certaines futures mamans ont déjà eu la chance d'expérimenter  cette prise en charge dans des unités pilotes .<< L'atmosphère est chaleureuse . On se sent comme à la maison et on échange beaucoup entre parents >> témoigne Charlotte , qui a mis au monde son fils à Pontoise , sur le site du centre hospitalier René-Dubos . Marianne qui a accouché de son deuxième enfant à la maison de naissance des Bluets à Paris peut comparer ; <<Tous les examens sont expliqués et la sage-femme pratique des touchers vaginaux seulement s'il y a un problème ou si la femme le désire . J'étais libre de déambuler - ce qui favorise la descente du bébé - et de choisir mes positions >> .

    Une sécurité démontrée

    Dans les pays où la formule existe ( voir paragraphe suivant ), les études montrent que l'accouchement en maison de naissance n'augmente pas les risques . Avec cinq années de formation , les sages-femmes sont parfaitement compétentes pour assurer l'accompagnement de la grossesse , réaliser les échographies , l'accouchement -y compris l'épisiotomie - , les consultations postnatale , la rééducation du périnée et la contraception . Et si elles n'ont pas le droit d'utiliser des forceps , de pratiquer une péridurale ou une césarienne , elles savent dépiter les premiers signes de complication nécessitant un transfert . En outre , en France , comme en Suède , les maisons de naissance doivent être attenantes à une maternité , pour un transport rapide en cas de problème .

    A l'étranger aussi

    Aux Etats-Unis, les toutes premières maisons de naissance sont apparues dès les années 70 . On en compte désormais plus d'une centaine .

    Au Canada ( Québec ) , expérimentées dans les années 90 , elles accueillent aujourd'hui 76 % des accouchements ( 17 % à la maison et seulement 6 % à l'hôpital ).

    En Allemagne , la première maison de naissance européenne a ouvert à Berlin en 1987 . Le pays en compte à ce jour plus de 150 .

    il en existe aussi en Australie , en Belgique, en Italie, en Espagne , en Autriche , en Suisse , au Luxembourg ,en Grande Bretagne , en suède , ainsi qu'aux Pays-Bas ou deux tiers des accouchement se déroulent à domicile .

    Tout le monde n'y a pas accès

    Les complications concernent environ 20 % des grossesses commencées en maison de naissance , même si, au départ , on n'y accepte que des femmes en bonne santé . En effet, si une hypertension , un diabète ou une maladie auto-immune , qui nécessitent une surveillance plus médicale , apparaissent , ou si l'enfant naît prématurément , est en retard , ou trop petit , le relais est aussitôt passé à la maternité associée . De la même façon , toute femme qui se ravise et souhaite une péridurale au dernier moment peut être transférée pour en bénéficier , car elle a déjà eu une visite pré-anesthésique <<au cas où>> . Néanmoins , <<quand une femme se sent en sécurité , sa sécrétion d'ocytocine est stimulée , précise Doris Nadel , comme celle d'endorphines anesthésiantes et euphorisantes , ce qui diminue la douleur -et ce que ne provoque pas l'ocytocine de synthèse . Lors des séances de préparation , nous leur transmettons des outils pour les aider ; sophrologie, yoga, haptonomie , chant prénatal, autohypnose , etc. >>.

    Des bienfaits reconnus

    Dans les maisons de naissance , on attend que le cordon ait cessé de battre pour proposer au papa de le couper . Puis l'enfant est laissé peau à peau avec sa mère ( recouvert d'une couverture ) et mis au sein . Cette tétée précoce induit une décharge d'ocytocine qui favorise l'attachement , mais aussi une contraction de l'utérus qui aide à l'expulsion du placenta , tandis que la mise en route du transit intestinal du bébé accélère l'élimination de la bilirubine responsable des ictères néonataux (jaunisses) . Une étude effectuée en 2012 le confirme ; avec un tel accompagnement global , moins d'un tiers des femmes a besoin d'être transféré en maternité ( 24 % pour bénéficier d'une analgésie péridurale , 8 % pour une césarienne , et plus de 55 % présentent après l'accouchement un périnée indemne .

    Pas d'hospitalisation !

    Autre particularité ; la petite famille regagne son foyer dans les 24 heures , moyennant un retour à domicile soigneusement préparé . <<La femme doit pouvoir se reposer et s'occuper de son bébé exclusivement , explique Doris Nadel . Sa sage-femme passe le premier jour et trois fois par semaine pour vérifier si l'utérus se rétracte bien , si bébé prends du poids et effectuer les éventuels soins du périnée . <<Un premier bilan sera dressé dans deux ans et , au bout de cinq ans , l'expérimentation devrait être validée et prendre de l'ampleur . (Source version Femina. Article de Marie Christine Colinon. Photo du net)

     

     


    1 commentaire
  • Est-il mauvais pour la santé ?

    Sept foyers sur dix en possèdent un . pourtant , les rumeurs circulant à son sujet inquiètent .

    Le point avec Juliette Pouyat , spécialiste en chimie analytique et en nutrition , auteure du bon choix pour cuisiner , Thierry Souccar.

    le four à micro-ondes

    Ses ondes augmenteraient le risque de cancer

    Faux : Voilà un bruit qui a la vie dure ... Pourtant , rien de cancérogène dans le mode de fonctionnement de ce four ; lorsqu'il est en marche , il émet des ondes électromagnétiques qui pénètrent à l'intérieur de l'aliment et agitent en tous sens les molécules d'eau qu'il contient . Cette mise en mouvement produit de la chaleur et cuit ou réchauffe le plat .C'est tout ! << De plus , contrairement à ce que l'on entend , la cuisson au micro-ondes ne fait pas apparaître de composés toxiques dans l'aliment >> assure Juliette Pouyat . Ce que confirme l'Institut national du cancer ; <<aucun lien entre la consommation d'aliments préparés au four à micro-ondes et le risque de cancer n'a été identifié .>> Et la fondation ARC pour la recherche sur le cancer d'enfoncer le clou : <<A ce  jour , il n'existe pas de données épidémiologiques indiquant une augmentation du risque des cancers lorsque l'on consomme des aliments cuits au four à micro-ondes .>> Nous voilà rassurés !

    Rester devant le four pendant qu'il fonctionne est dangereux

    Faux : Hormis celui de se retrouver hypnotisé en regardant son plat tourner , c'est sans risques ! <<les four à micro-ondes ne dégagent pas suffisamment d'énergie pour endommager le matériel génétique (ADN) contenu dans les cellules , ils ne peuvent donc pas causer de maladies >>, explique Juliette Pouyat . Un membre de vote famille porte un pacemaker et craint que les ondes puissent stopper net le fonctionnement de sa pile cardiaque ? <<La encore, une idée reçue . Il n'y a pas de risque , comme le précise également l'American Heart Association >>, rassure notre expert . Toutefois , par principe de précaution , les fabricants recommandent de s'éloigner d'environ deux mètres du four au cas où les joints de fermeture seraient défectueux et où sa porte ne fermerait pas correctement .

    Il détruit les vitamines et les minéraux

    Vrai : Les aliments chauffés au micro-ondes perdent une partie de leurs vitamines B et C , et il en va de même en ce qui concerne les acides gras essentiels . Mais cela n'est pas spécifique à ce mode de cuisson ;tous en font autant . Ce dernier en éliminerait même moins que d'autres ; une étude américaine publiée en 2013 dans la revue Nutrition & Food Science s'est intéressée à la perte en vitamine C du brocoli  cuit durant 5 minutes . Elle révèle que la déperdition est de 14,3 % lorsque ce légume est cuit à la vapeur , de 54,6 % lorsqu'il est bouilli et de 28, 1 ù lorsqu'il est préparé au micro-ondes . Ce dernier 'en sort donc plutôt bien ! <Deux raisons à cela , explique la spécialiste . Au four à micro-ondes , le temps de cuisson est plus court et celle-ci ne nécessite qu'une faible quantité d'eau , il y a donc moins de fuite des vitamines vers ce liquide .>>

    Il élimine les bactéries présentes dans les aliments

    Faux : Cela fait partie de ses mauvais points ; parce qu'il ne permet pas une cuisson homogène de l'aliment  ( il peut y avoir des zones de sur cuisson  et d'autres qui ne sont pas assez cuites ) ., le four à micro-ondes ne détruit pas parfaitement les bactéries . Raison pour laquelle la bactérie Escherichia Coli peut être retrouvée dans le poulet et des salmonelles subsister dans les œufs .<< Pour s'en prémunir , il faut respecter certaines règles comme prolonger la cuisson par paliers de 30 secondes environ, afin de ne pas laisser des parties insuffisamment cuites , notamment pour les grosses pièces de viande , et penser à retourner les aliments à mi-cuisson >>, conseille la spécialiste .

    Il est déconseillé d'y réchauffer le lait de bébé

    Vrai : Si les tout-petits peuvent boire leur lait à température ambiante , certains préfèrent qu'il soit légèrement chauffé . Mais il ne faut jamais avoir recours au four à micro-ondes pour cela . La raison ? Même utilisé quelques secondes , il peut faire sérieusement grimper la température de la boisson et occasionner , lorsque vous la donnerez à votre enfant , un risque de brûlure de sa bouche . C'est d'autant plus traitre que le biberon reste extérieurement tiède alors que le contenu et brûlant . Voilà pourquoi l'Assurance Maladie recommande d'utiliser soit le bain-marie , soit le chauffe-biberon et de vérifier que le lait n'est pas top chaud avant de le donner à boire en faisant couler quelques gouttes sur la face interne de vote poignet .

    Il faut utiliser des matériaux compatibles

    Vrai : Les bois et autres récipients en plastique sont susceptibles de contenir du bisphénol A (BPA); il s'agit d'un composant chimique considéré comme un perturbateur endocrinien , donc susceptible d'altérer le fonctionnement du système hormonal . Bien qu'interdit dans les contenants alimentaires depuis le 1er janvier 2015 , on peut encore en trouver , le temps d'éliminer les stocks de produits! Or , au cours de la cuisson au micro-ondes , cette substance peut migrer dans l'aliment . Même problème avec le film plastique étirable ; il et aussi susceptible de contenir du BPA . Voilà pourquoi l'Institut national du cancer déconseille leur utilisation pour le réchauffage des aliments, notamment pour les enfants , les nourrissons et surtout les femmes enceintes , expliquant que <<l'exposition au BPA in utero pourrait favoriser , ultérieurement , des cancers chez les enfants>> . Pour une cuisson sans danger pour la santé , mieux vaut utiliser des récipients en verre ( Pyrex) ou en plastique spécifiquement adaptés au micro-ondes . Concernant ces derniers , on les reconnaît facilement car ils portent la mention <<microwave safe>> . Pour les surgelés , regarder l'emballage ; la notice précise s'il faut en transvaser le contenu dans un autre plat ou s'il peut passer tel que dans le four . Enfin , pas de souci si vous voulez mettre votre assiette pleine directement au micro-ondes car la céramique et la porcelaine ne craignent rien . A une condition ; qu'il n'y ait pas de motifs dorés ou argentés dessus . Aucun risque pour notre santé , mais pour le four, oui ; le duo ondes électromagnétiques et métal produit des étincelles ! Un beau feu d'artifice en perspective , dont l'appareil risque de ne pas se remettre . Pour la même raison, on proscrira les récipients en métal ou en papier aluminium .

    C'est le mode de cuisson idéal en cas de régime

    Vrai :  A la différence de la poêle , de la casserole ou de la friteuse , nul besoin d'ajouter des matières grasses pour cuire vos plats dans ce four express .Un atout lorsque l'on surveille sa ligne ou qu'on suit un régime anti cholestérol  allégé en graisses.

    Un désinfectant hors pair pour vos éponges

    Ce n'est pas une blague , mais une recommandation de l'Agence nationale de Sécurité sanitaire de l'alimentation , de l'environnement et du travail ( Anses) de juillet 2013 ! Imbibez d'eau votre éponge non métallique et passez-la au micro-ondes pendant deux minutes à la puissance maximale . Pas pour la cuire ni la manger mais pour l'assainir . Seule précaution ; avant de récupérer votre accessoire de ménage , enfilez des gants afin de ne pas vous brûler . (source : Version Femina)


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique