• Vacances des enfants

    En toute sécurité .

    Coups de soleil, allergies, hydrocution … Voici quelques précautions pour profiter sans danger des derniers beaux jours .

    Vacances des enfants

    Paré face au soleil 

    Coups de soleil, allergies, brûlures … nombreux sont les méfaits du soleil sur la peau de l'enfant. Premières règles; appliquer une crème solaire indice 50 toutes les deux heures et éviter les activités à l'extérieur entre midi et 16 heures . Chapeau et parasol sont de mise , ainsi qu'un tee-shirt conçu pour filtrer les ultraviolet. N'oubliez pas non plus les lunettes de soleil : l'enfant étant moins sensible à  l'éblouissement que l'adulte , il est davantage exposé aux infrarouges et risque irritations oculaires , picotements , conjonctivite … 

    Pour une baignade tranquille 

    N'oubliez jamais que la sécurité des enfants lorsqu'ils se baignent implique une surveillance constante. Même dans une petite quantité d'eau, la noyade est possible . Pour les plus petits, on conseille les brassards ou un maillot équipé de flotteurs .Pour éviter l'hydrocution, habituez graduellement le corps de l'enfant à la température de l'eau .

    Opération hydratation 

    Lorsque le mercure monte, afin d'éviter la déshydratation, il est essentiel que l'enfant boive le plus souvent possible . Donnez lui de l'eau régulièrement , n'attendez surtout pas qu'il vous en réclame, cela signifierait qu'il est déjà déshydraté. Pensez également à le rafraîchir en le baignant ou en humidifiant ses vêtements .

    Un barbecue en toute sécurité 

    Vérifiez d'abord la fiabilité de votre matériel et placez le barbecue loin de la zone de jeu des enfants. Aux accélérateurs d'allumage, préférez un allume-feu traditionnel et naturel qui ne dégage pas de substances toxiques (dont le benzène) et dangereuses pour tous. Pour une fois, ne demandez pas aux petits de vous donner un coup de main pour la cuisson. En revanche, ils peuvent préparer les tomates cerises pour l'apéritif ou la salade !

    Des gourmandises sans risque d' intoxication

    Plantes, champignons toxiques ou baies présentent des couleurs attrayantes pour les enfants. Leur ingestion peut entraîner des troubles digestifs pouvant aller jusqu'à l'intoxication mortelle. La prudence invite à ne pas les manger, ni même les toucher . Là encore, surveillez de près les enfants. Si vous êtes certain que ces baies sauvages sont bonnes à la consommation, ne cueillez pas celles poussant à moins de 50 cm du sol ; elles peuvent être souillées par des déjections de renard et transmettre l'échinococcose , une maladie parasitaire rare mais très grave .

    Piqûre d'insecte ? Même pas mal

    Moustique, guêpe, tique, taon … Les insectes et le araignées sont de sortie et, avec eux, des piqûres qui entraînent rougeurs, démangeaisons, voire dans les cas plus graves, allergies, chikungunya ou maladie de Lyme. Pantalons, manche longues et chaussures fermées sont la meilleure parade pour profiter, par exemple, d'une randonnée en forêt . Le mieux est que l'enfant reste sur les entiers et évite les hautes herbes. Même si l'odeur est un peu incommodante, vaporisez les vêtements avec un répulsif. 

    Bon à savoir 

    Un décret de 2016 a rendu obligatoire , depuis le 22 mars 2017 , le port du casque à vélo pour les enfants de moins de12 ans, conducteurs ou passagers . Objectif; diminuer de 70 % les blessures graves à la tête et au visage. En effet, 80 % des accidents mortels à vélo sont dus à un traumatisme crânien. Les adultes, non soumis à cette obligation , peuvent toutefois donner l'exemple . (texte extrait de Télé-Loisirs ) 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Août à 17:24

    Merci pour ces bonnes mesures en piqûres de rappel 

    Bonne fin de semaine

    Pour le plaisir d'offrir ...@ demain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :