• Pour se motiver , renforcer des liens ou encore améliorer sa santé , on peut pratiquer une activité physique en duo . oui , mais laquelle ?

    Avec un enfant 

    Le roller : Tomber , rester en équilibre , prendre de la vitesse … C'est l'occasion de vous montrer sous un jour moins strict et d'éloigner votre enfant des écrans durant quelques heures . Comment ? Tenez-le par a main puis lâchez-le peu à peu , comme pour l'apprentissage du vélo . Et encouragez-le pour chaque progrès réalisé . Le conseil du coach : laissez l'enfant prendre les devants pour qu'il prenne l'assurance . Et prévoyez des protections pour lui … comme pour vous .  

    Sports à partager

     Le badminton : il améliore la concentration et le développement psychomoteur de l'enfant. Pour l'adulte, il permet de brûler des calories et d'améliorer sa coordination.  Comment ? En salle ou à l'extérieur s'il ne fait pas trop chaud. Echauffez-vous avant en effectuant des jumping jacks (sauts avec écart latéral des membres) et des  rotations des épaules . Le conseil du coach : Très cardio, ce sport est déconseillé aux sédentaires , qui devront privilégier le roller ou la rando .

    En couple 

    Surmonter les épreuves à deux ; un bon moyen pour progresser .

    le running : Il instaure un chalenge ; la compétition saine entre les partenaires aide à augmenter l'intensité et la durée de l'exercice … Et entretien la motivation ! Comment ? Planifiez une sortie hebdomadaire d'au moins quarante minutes pour solliciter efficacement vos muscles et brûler les graisses . Le conseil du coach : Adapter votre rythme de course à celui qui à le moins d'expérience .  

    Sports à partager

     L'escalade : Idéale pour entretenir la confiance dans le couple ! Chacun étant solidement harnaché , la sécurité de l'un dépend également de l'assistance de l'autre . Comment ? Débutez en salle pour apprendre les techniques de grimpe et les consignes de sécurité . Ensuite , en plein air, vous profiterez de la nature . Le conseil du coach ; Achetez de bonnes chaussures , ceux loués en salles ne sont pas assez efficaces .

    Avec un senior 

    La randonnée : Adaptée aux seniors, elle améliore la souplesse articulaire, renforce les muscles , favorise la synthèse de la vitamine D, et permet ainsi de lutter contre l'ostéoporose . Comment ? Privilégiez les parcours sans dénivelé , puis augmentez l'effort en réalisant des montées et des descentes . Evitez les heures trop chaudes de la journée et hydratez-vous régulièrement . Le conseil du coach : Pour ménager votre dos et vos articulations, évitez de <<jeter>> votre pied à plat sur le sol .

    La <<petite reine>> , une activité adaptée aux seniors.

    Sports à partager

    Le vélo : Pédaler améliore l'équilibre , la robustesse des os , la tonicité musculaire et renforce les systèmes cardio-vasculaire et pulmonaire. Pratiqué collectivement , ce sport favorise le lien social et le moral . Comment ? Réglez bien votre vélo pour éviter d'avoir mal au dos (les jambes ne doivent pas être ni tendues, ni trop pliées lorsque l pédale est en bas ). Le conseil du coach ; Pour faciliter l'effort , choisissez un vélo léger. Et hydratez-vous régulièrement ; boire 2 gorgées d'eau toute les quinze minutes est une très bonne moyenne .

    Bon à savoir 

    Vous êtes seul et vous ne trouvez pas de partenaire sportif ? Rapprochez-vous des associations , fédérations sportives et salles de sport , qui proposent souvent des annonces pour trouver un coéquipier.  Des sites spécialisés (cleec.com, sportialize.com ) peuvent aussi vous mettre en relation avec des joueurs résidant près de chez vous selon votre niveau .


    2 commentaires
  • … Le semi-marathon 

    Voici l'histoire de Rose-Hélène avec le diabète qui a commencé alors qu'elle était enceinte << Mon médecin a diagnostiqué un diabète gestationnel . Après mon accouchement , la maladie est restée >> , raconte-t-elle . C'était il y a presque 30 ans . Même si elle a toujours maintenu l'équilibre de son diabète , Rose-Hélène a parfois été tentée de baisser les bras . A 67 ans , pour se remotiver , elle s'est lancé un défi ; courir le semi-marathon de Fort-de -France en Martinique .

    Je prépare ...

    Je me suis laissée aller 

    <<Lorsque j'étais plus jeune, j'étais sportive . je faisais du handball, de la course ... Et puis j'ai eu des enfants , j'avais d'autres préoccupations. De temps en temps , je reprenais le sport , mais je manquais de motivation . Peu à peu  je me suis laissée aller , en me disant que j'étais malade et que c'était fichu.>> Même si le diabète est une maladie chronique dont on ne guérit pas , il est tout à fait possible de l'équilibrer et de limiter le risque de complications en adoptant quelques bonnes habitudes . En plus de la prise du traitement, il est important de veiller à avoir une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique régulière .

    Une fatigue en mars 

    Pendant quelques temps , Rose-Hélène a été moins vigilante dans le suivi de son diabète et les conséquences sur sa santé ne se sont pas fait attendre.<<En mars, j'étais très fatiguée ,je pesais 95 kg , je ne pouvais plus m'habiller , j'étais essouflée ... je me suis décidée à aller faire une prise de sang . Ma glycémie à jeun était élevée et mon taux d'HbA1c avait augmenté. Mon médecin m'a dit que je devais prendre un médicament supplémentaire . J'étais déjà à trois comprimés de metformine par jour. Or , je 'aime pas ça , alors j'ai décidé de me reprendre en main .>>

    Une amie et l'appui des nouvelles technologies 

    Pour se motiver , Rose-Hélène a demandé à une de ses amies de l'accompagner. <<Nous avons décidé d'aller marcher ensemble . Au début , je trouvais cela un peu pénible , je me suis prise au jeu grâce à une application que j'utilise pour suivre mes performances sur mon smartphone . Cela m'a donné envie d'aller plus loin et de courir .Et puis , j'ai décidé de m'inscrire au semi-marathon de Fort-de-France >>.

    S'entrainer en groupe 

    Afin d'atteindre son objectif, Rose-Hélène suit un programme d'entrainement précis et s'entoure d'autres sportifs .<<Je m'entraine avec un groupe de coureurs trois fois par semaine , Je vais aussi dans la salle de sport trois fois par semaine pour faire du renforcement musculaire . >> Grâce à cette nouvelle routine , elle se sent beaucoup mieux .<< En quatre mois, j'ai perdu 15 kg , mon taux d 'HbA1c est de nouveau inférieur à 7 % , avec l'accord de mon médecin, j'ai pu diminuer ma dose de médicaments , je n'ai plus de douleurs aux articulations .Je n'ai pas mal au dos , ni aux genoux. Aujourd'hui , ces 21,1 kilomètres ne me font pas peur .Je cours à une vitesse moyenne de 9 kilomètres par heure  Mais , l'important , c'est de partir et d'arriver à mon rythme , car c'est une compétition avec moi-même Pour moi, être diabétique n'est pas une fatalité , on peut vivre bien et faire des choses qui nous rendent heureux .>>

     

     


    votre commentaire
  • Un équilibre à trouver 

    Les personnes diabétiques de type 2 ont souvent une longue histoire avec le surpoids voire l'obésité . Le docteur Christine Moisan (photo ci-dessous ) endocrinologue, diabétologue et nutritionniste , attachée au groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière , spécialisée dans la prise en charge globale des patients en surpoids livre quelques pistes pour retrouver un équilibre .

    Diaète et froid

    l'obésité est-elle un facteur de risque du diabète ? 

    l'obésité en tant que telle n'est pas le seul facteur de risque du diabète , c'est plutôt l'obésité abdominale, c'est-à-dire la graisse localisée au niveau du ventre. Dans ces cas là, il peut apparaître une insulinorésistance : l'insuline a plus de mal à fonctionner et à faire parvenir le sucre dans les cellules .Lorsque mes patients souffrent d'obésité abdominale , s'ils ne sont pas diabétiques , je renforce es recommandations en matière d'équilibre alimentaire et j'insiste sur la nécessité d'avoir une activité physique régulière .En appliquant ces conseils simples , il est possible de retarder l'arrivée du diabète . Certains patients vont ainsi continuer à avoir une glycémie à la limite du diabète, sans pour autant le développer. Mais , ces mesures seules peuvent ne pas être suffisantes .

    Est-ce que le fait de perdre du poids peut guérir le diabète ? 

    Il est important de comprendre que même lorsque les patients ont perdu du poids et que les chiffres des glycémies et d'HbA1c (hémoglobine glyquée) sont normalisées , il faut rester attentif. C'est au médecin de prescrire les analyses et d'ajuster le traitement si besoin, mais il ne faut pas l'arrêter sans avis médical . Après une perte de poids , certains patents peuvent ne plus prendre de médicaments , mais le suivi médical doit se poursuivre et ils doivent continuer à faire leurs examens recommandés régulièrement : bilan rénal, examen des yeux, électrocardiogramme a minima . Le diabète peut se manifester à nouveau , pas toujours à cause du poids , mais à cause de l'âge , car c'est aussi une maladie du vieillissement .

    Quels sont vos conseils diététiques pour équilibrer son poids et son diabète ? 

    l'idée est d'avoir une alimentation la moins grasse et la moins sucrée possible. Il est important de manger plus de légumes et d'opter pour des glucides que le corps assimile bien comme les féculents complets et les légumineuses . Et, à part les fruits , je conseille toujours à mes patients de limiter tous les aliments à goût sucré comme les gâteaux . Je recommande aussi de limiter la consommation de <<mauvais gras>. Si les amandes peuvent être intéressantes , le beurre l'est beaucoup moins … Pour les diabètes de type 2 sans traitement par insuline , je précise les quantités de glucides qu'ils peuvent manger . Pour les fruits ou les féculents , la portion recommandée correspond au volume du poing fermé ou 4 à 5 cuillerées à soupe .

    Diaète et poids

    Comment accompagnez-vous ceux qui ont un long vécu du surpoids ou du diabète ?

    Dans ces cas, j'avance par petites touches . La première étape consiste à supprimer les aliments ultra-transformés (barre de céréales, gâteau, produits tout prêt… ) .Pour améliorer leur connaissance de la qualité et de la valeur nutritionnelle des aliments, je conseille d'utiliser des applications pour décrypter les étiquettes , comme Yuka ou Open Food Facts. C'est très utile pour ceux qui consomment des produits préparés , car il y a souvent des ajouts de glucides . Ils peuvent aussi consulter le nutriscore sur l'emballage des produits , en privilégiant ceux qui ont un score A ou B .

    Et comment surveillez-vous le poids des patients ?

    Se peser uniquement au cabinet est insuffisant . L'idéal serait de se peser une fois par semaine et de ne pas s'inquiéter si le poids stagne . En période de perte de poids, le corps a parfois besoin de faire  des pauses pour assimiler les changements en cours avant de continuer à maigrir. Il est normal que le poids varie entre plus ou moins deux kilos . Au-delà il faut faire attention car la prise de poids peut contribuer au déséquilibre du diabète .


    2 commentaires
  • Attention danger ! 

    L'hiver et les températures extrêmement basses mettent les organismes à rude preuve et exposent les personnes vivant avec le diabète à des risques spécifiques .

    Diabète et froid

    Sortez couverts 

    Avant de sortir , pensez à bien vous couvrir .Ce conseil de bon sens peut prêter à sourire , mais il est très important. En effet, pour maintenir une température corporelle normale lorsqu'il fait froid, notre organisme brûle davantage de calories et en particulier des glucides. Cela peut donc provoquer des hypoglycémies .                      De plus , la neuropathie périphérique est une des complications du diabète qui se traduit entre autres, par une perte de sensibilité au froid. Les nerfs responsables de l'envoi au cerveau d'informations sur la température ne fonctionnent pas bien . Il est alors possible que vos pieds et vos mains soient atteints de gelures ,sans que vous ne vous en rendiez compte .

    La grippe 

    Nez qui coule, gorge qui gratte , si certains maux de l'hiver sont bénins, d'autres peuvent avoir des conséquences graves pour les personnes qui souffrent de pathologies chroniques . En plus des précautions vestimentaires , il est conseillé de vous faire vacciner contre la grippe chaque année ( voir fiche pratique). Il faut savoir que le diabète induit une sensibilité particulière aux maladies infectieuses broncho-pulmonaires. Ces infections peuvent être favorisées par un mauvais équilibre du diabète , mais aussi être la cause de ce déséquilibre et provoquer des complications graves comme une pneumonie .

    Diabète et froid

    Lecteurs de glycémie , insuline : eux-aussi sont frileux 

    Face au froid , votre matériel doit lui aussi être protégé. Exposés à des températures asses ( moins 4 °C) pendant des périodes plus ou moins longues , les lecteurs de glycémies , les bandelettes ou les électrodes ainsi que les solutions de contrôle deviennent moins fiables et peuvent afficher de faux résultats* . Par ailleurs , lorsque la température est vraiment trop basse , l'insuline risque de geler . Si des cristaux se forment , elle est alors inutilisable et devient totalement inefficace . En cas de doute , consulter la notice ou parlez-en à votre pharmacien . En règle générale , il convient de protéger votre matériel (pompe et stylos à insuline, lecteurs de glycémie, cathéters, etc. ) des variations de température et de l'humidité. A l'extérieur , la protection des vêtements est le plus souvent suffisante , mais, en cas de transport (valise, coffre de voiture ) , des pochettes isothermes peuvent se révéler utiles .(source :Sophia et vous , hiver 2019 N° 45)

    *Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM)- mise au point du 0412/2005 sur la conservation et l'utilisation des lecteurs de glycémie et de leurs réactifs associés en cas de grand froid.


    4 commentaires
  • Que peut-on manger en encas 

    Puis-je prendre un encas dans la journée et, si oui, que choisir pour ne pas perturber ma glycémie ? (question de Myriam , 42  ans)

    Les encas

    Réponse de Mélanie Mercier (photo ci-dessus) nutritionniste spécialisée dans la prise en charge diabétique de l'obésité ,du diabète et de la chirurgie bariatrique . Elle consulte à Nogent-sur-Marne (94) travaille pour le programme Sophia de l'assurance maladie et rédige les recettes pour le site internet de la Fédération Française des Diabétiques   

    D'une façon générale , je recommande de prendre une collation , qu'il s'agisse d'un diabète de type 1 ou d'un diabète de type 2 sous certaines conditions .

    Dans le diabète de type 1, il sera nécessaire de faire une injection d'insuline si la collation comporte des glucides .

    Si , comme c'est le cas de Myriam, il s'agit d'un diabète de type 2 traité par des comprimés, il faut éviter de provoquer un pic de glycémie,, c'est-à-dire une montée de la glycémie rapide et brutale (il faut d'ailleurs toujours éviter les pics de glycémie même en cas de traitement par insuline).

    L'intérêt de la collation réside dans un meilleur partage des apports dans la journée. Il arrive fréquemment que l'on est très faim au moment du dîner parce qu'on n'a rien avalé depuis le déjeuner et la tentation est forte de manger un peu plus que de raison. La collation représente alors une pause dans l'après-midi qui permet de e pas arriver affamé au dîner et ainsi de limiter les apports avant l'heure du coucher . 

    Cette collation se prend-elle toujours l'après-midi , jamais dans la matinée ?

    Tout dépend évidemment de l'heure à laquelle on se lève. Si l'on prend un petit déjeuner à 6 h et que le déjeuner est à 13 h ,on peut avoir besoin d'une collation dans la matinée. En général, la digestion s'effectue en 4 heures et il est donc normal d'avoir faim au alentour de 10h30 ou 11 h. Si les repas sont très espacés , il peut parfaitement être envisagé de prendre deux collations, l'une au matin, l'autre l'après-midi, pour éviter d'avoir des repas trop copieux ais aussi pour éviter le hypoglycémies. Ces dernières peuvent d'ailleurs être provoquées par des comprimés, les glinides et les sulfamides dits <<hypoglycémiants >>. Dans ce cas , prévoir une collation avec un apport en lucides et un apport en graisse/protéines : une compote sans sucre ajouté + des amandes, ou 1 clémentine +1 fromage blanc ou encore 1 tranche de pain +1 carré de chocolat noir .

    Que peut-on  recommander comme type de collation ? 

    De façon générale, pour toutes le personnes diabétiques, il faudra éviter les aliments contenant beaucoup de glucides simples (pain blanc, jus de fruit,  thé glacé, biscuits du commerce, barre de céréales) et très peu ou pas du tout de protéines et de bonnes graisses). Pour les personnes qui n'ont pas d'injection d'insuline , on limitera les aliments n'apportant que des glucides (fruits, compotes, pain, biscottes…) et on privilégiera les sources de bonnes matières grasses comme les noix, les amandes, les noisettes, accompagnées par exemple d'un produit laitier (yaourt, fromage blanc, portion de fromage…) .                                                                                                                   N'oublions pas qu'il existe aussi du chocolat noir à 100 %, il ne contient aucun sucre ajouté mais a toutes les qualités du cacao: fer, manganèse, magnésium, fibres …            1 carré de 10 g , accompagné d'une dizaine d'amandes, constitue une collation idéale et ne perturbera pas la glycémie .                                                                                                 On l'aura compris à ces recommandations générales ; si une collation peut-être recommandée à toutes les personnes diabétiques , type 1 comme type 2, il est important de prendre d'abord conseil auprès de son médecin ou de sa diététicienne nutritionniste afin d'adapter parfaitement cet apport à son cas personnel et à son traitement (texte extrait de la revue équilibre "juillet-août 2018 , N° 324")  


    1 commentaire
  • Envie de vous (re) mettre à bouger ?

    Testez l'une de ces disciplines, c'est le moment !

    L'escalade en salle 

    Cinq sport à pratiquer au printemps

    Idéale en cas de météo instable ! l'escalade se pratique en intérieur sur des blocs artificiels offrant divers niveaux de difficulté, histoire de progresser de façon ludique . Les bienfaits : Amélioration du cardio, de la souplesse et de la tonicité musculaire , avec un effet global sur la silhouette et la forme .                                                                     Pour qui ? Pour les personnes qui présentent une bonne tonicité musculaire sans avoir de surpoids important . Attention toutefois si vous avez des articulations douloureuses. L'escalade peut aider à surmonter ses peurs en cas de léger vertiges .   15€  la séance (durée libre ) carnets et abonnements dégressifs .http://www.arkose.com  et http://www.blockout.fr

    Le golf 

    Cinq sport à pratiquer au printemps

    Autrefois réservé aux élites , ce sport s'est démocratisé ces dernières années                   Les bienfaits : Un parcours 18 trous fait marcher entre 6 et 12 kilomètres .Le swing (mouvement effectué pour frapper la balle avec le club ) sollicite les abdos et le sens de l'équilibre .Pratiquer dans un milieu verdoyant a un effet apaisant .                              Pour qui ? Tous les publics ! peu importent votre âge ou votre niveau sportif . Si vous avez des problèmes de dos, demandez quand même auparavant l'avis de votre médecin.                                                                                                                                     Cours de golf à partir de 25€  environ , practices, parcours libres… http://www.bluegreen.com

    La Body art 

    Cinq sport à pratiquer au printemps

    Imaginé par un danseur , cette discipline s'inspire à la fois du fitness, du Pilates et du yoga. Elle fait travailler pendant une heure chaque partie du corps .                       Les bienfaits : Un soulagement du stress , davantage de souplesse , une meilleure posture et moins de douleurs grâce aux renforcements et à l'étirement des muscles .                                                                                                                       Pour qui ? Ceux qui recherchent une pratique sportive douce .                                    Abonnement à partir de 29€ par mois dans des salles de yoga à Paris et certains clubs L'Appart Fitness . http://www.j-appart.net .

    Le swedish fit 

    Cinq sport à pratiquer au printemps

    Cette pratique, également connue sous le om de <<gym suédoise >>, consiste à effectuer un programme de gymnastique en musique , sous forme de petits enchainements dansés .                                                                                                            Les bienfaits : Amélioration du cardio, de la souplesse et de la tonicité musculaire , avec un effet global très encourageant sur la silhouette et sur la forme générale .                                                                                                                                      Pour qui ? Pour tout le monde, quel que soit son niveau de forme physique . Parmi les 16 activités proposées , certains sont adaptées aux débutants ou à ceux qui souffrent de douleurs articulaires .Il existe aussi des cours pour les familles.       10€ la séance, forfaits mensuels en illimité à partir de 25€ . http://www.swedishfit.fr

    La marche nordique 

    Cinq sport à pratiquer au printemps

    Cette activité qui vient des pays scandinaves vous propose de marcher de manière dynamique , avec des bâtons à ressort pour vous muscler en douceur mais efficacement .                                                                                                                              Les bienfaits : Un sport complet , qui améliore le souffle et sollicite tous les muscles, y compris ceux du haut et les abdos. On se sent vite plus tonique .De quoi brûler environ 400 calories par heure contre 250 calories pour la marche classique   Pour qui ? Accessible à tout âge .Cette activité présente peu de risques de traumatisme physique , même en cas de problèmes articulaires .                                   Séances en groupe adaptées à votre condition physique avec la fédération française d'athlétisme .  http://www.athle.fr/marchenordique .

    Bon à savoir 

    Avec 3h18 par semaine en 2018, les femmes s'adonnent moins au sport que les hommes (4h par semaine, soit 42 minutes de plus) , par manque d'une activité adaptée à leur condition physique ou faute de temps* . Pour inverser la tendance, la Fédération française d'éducation physique et de gymnastique volontaire propose des cours pendant l'heure du déjeuner dans plus de 6000 clubs en france . http://www.sport-sante.fr      (Source : extrait de Télé-Loisirs    )                                                                *Source : baromètre sport/santé de la Fédération française d'éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) , février 2018


    2 commentaires
  • à petits prix : c'est possible ! 

     Poissons, viandes, fruits et légumes … Ces aliments ont souvent un prix non négligeable . Pour autant , concilier budgets serrés et repas équilibrés est possible .

    Courses équilibrées

    Avant de faire vos courses 

    Etablir une liste et s'y tenir est u bon préalable car vous réfléchissez à l'avance à ce que vous devez acheter . De même, il est préférable d'éviter de faire vos courses en ayant faim ,car vous risquez plus d'être tenté par des produits dont vous n'avez en fait pas besoin .

    Dans les rayons: je compare 

    Dans les rayons, vous pouvez regarder les prix des différentes marques , notamment les marques propres des distributeurs . Surtout , comme les prix sont généralement  indiqués au kilo, il est utile de se pencher sur les étiquettes des produits alimentaires pour comparer les prix entre produits . Pour des sources de protéine peu onéreuses , pensez aux œufs ou, côté poissons, au thon, à la sardine ou au colin; côté viandes: au porc, au lapin, au steak haché ou à la dinde .

    Dans ma cuisine : j'optimise 

    Les fruits et légumes sont moins chers quand ils sont de saison (voir encadré ci-dessous). L'occasion de varier les plaisirs au fil de l'année. A noter; non-cuisinés, les conserves, en veillant à la teneur en sel indiquée sur l'étiquette, et les surgelés de fruits et légumes ont des qualités nutritionnelles proches des produits frais pour un prix tout à fait abordable et une conservation plus longue .                                                    Acheter en grande quantité est également une solution pour réduire les coûts . Vous pouvez ainsi stocker dans votre cuisine les produits de base café, suce, farine, pâtes, riz …) et préparer plusieurs repas en une seule fois . Et bon appétit bien sûr !

    Courses équilibrées

     

     


    1 commentaire
  • . . . Pour rester en bonne santé 

    Avec l'âge, il faut réduire ses portions et consommer moins de viande : Les idées reçues sont nombreuses concernant l'alimentation des seniors .   Un pharmacien Evolupharm répond à vos questions 

    Bien se nourrir ...

    Doit-on diminuer ses apports alimentaires à partir d'un certain âge ? 

    Des études ont montré que pour un même pas en avant, une personne âgée dépense plus d'énergie qu'une personne plus jeune . Ainsi, les besoins alimentaires ne diminuent pas avec l'âge. Au contraire; l'utilisation des nutriments par l'organisme étant moins bonne ,il est nécessaire de manger autant , voire plus , en cas d'activité physique accrue.

    Est-il préférable de se passer de viande ? 

    Non , car l'être humain ne sait pas synthétiser la vitamine B 12 qui est apportée par les produits d'origine animale . De plus , la viande est une source importante de fer et de protéines qui permettent de conserver une masse musculaire minimum et  ainsi d'éviter la sarcopénie (perte progressive et élevée de la masse, de la force et de la fonction musculaire) A noter que la viande rouge n'est pas indispensable; elle peut être blanche. Il est également possible de la remplacer de temps en temps par du poisson , des œufs , un produit laitier, ou encore des légumineuses.

    Pourquoi perd-on l'appétit en vieillissant ? 

    Le vieillissement entraîne une altération progressive des fonctions olfactives  et gustatives . D'autres facteurs sont également à l'origine d'une perte d'appétit et favorisent la diminution du goût ; la monotonie alimentaire, la perte d'autonomie qui ne permet pas d'aller faire ses courses soi-même ou de préparer ses repas. L'isolement ou encore une altération de la denture . Par ailleurs avec l'âge, la sensation de satiété est plus vite atteinte et prolongée .

    Une alimentation diversifiée diminue le risque de déficit en certaines vitamines , minéraux et oligo-éléments

    Bien se nourrir ...

    Quels vitamines, minéraux et oligo-éléments doivent être surveillés? 

    Une alimentation diversifiée diminue le risque de déficit en certaines vitamine, minéraux et oligo-éléments. Toutefois, les insuffisances les plus fréquemment rencontrés chez la personne âgée sont celles en zinc, sélénium, calcium, vitamines B, C, E et surtout D, pour laquelle une supplémentation est fortement recommandée .

    Faut-il interdire certains nutriments tels que le sel et le gras ? 

    Le sel et le gras augmentent la saveur des plats sauf pathologie particulière , il n'y a pas lieu d'interdire leur consommation chez la personne âgée ; au risque de lui <<couper >> l'appétit. La principale problématique en vieillissant, étant de conserver le plaisir de manger, il ne faut pas s'y opposer avec des régimes restrictifs .

    Est-il vrai qu'en prenant de l'âge, on peut boire moins ? 

    Il est vrai que la sensation de soif diminue, et ce dès l'âge de 50 ans. Mais il est important de continuer à boire environ 1,5 litre d'eau par jour, d'autant plus qu'en vieillissant, les reins en éliminent de plus grandes quantités et que les réserves hydriques de l'organisme sont plus limitées. Le liquide peut être apporté sous différentes formes ; jus de fruits , potage, bouillon, lit, thé , café, tisane… De nombreux aliments contribuent également à l'hydratation car ils sont gorgés d'eau  : Les fruits et légumes , mais aussi les céréales , qui contiennent jusqu'à 70% d'eau après cuisson (pâtes, riz, semoule , etc.)

    Bien se nourrir ...

     

     


    1 commentaire
  • Pas si sûr . . .

    Personne n'aime gaspiller , mais on hésite toujours à dépasser les dates limites de consommation . A tort dans certain cas.

    Si le risque d'infection alimentaire doit être pris au sérieux lorsqu'on consomme un aliment à priori périmé ,il est souvent surestimé .<<Les accidents sont liés à un petit nombre de bactéries pathogènes , affirme le Dr Stéphane Gayet , médecin infectiologue et hygiéniste. Soit elles sont présentes , soit il n'y en a pas, mais ce n'est pas parce qu'on conserve longtemps un aliment qu'elles apparaissent .>> 

    Viande, poisson et charcuterie , pas d'écarts 

    La règle est de respecter la date limite de consommation (DLC) des produits sous vide .        Quid de la viande achetée en boucherie ? << Elle présente souvent moins de risque , car le circuit de fabrication est plus court >>, indique le Dr Gayet . Bien emballée , elle se conserve 4 jours dans la partie la plus froide du réfrigérateur . Exception notable; la viande hachée doit être mangée dans les 24 heures ! Le fait qu'elle ait été travaillée par des instruments augmente les possibilités de contamination . Pour le poisson et les fruits de mer , le mieux est de les consommer le jour même, au plus tard dans les 48 heures .

    Plats cuisinés , aucune tolérance 

    Ils sont composés d'aliments parfois déjà proches de leur date de péremption. Donc, on respecte scrupuleusement la DLC . Une fois ouverts, ils doivent être mangés dans les 48 heures. C'est la même chose pour les plats de traiteur ou la cuisine maison. << On les conserve au frais et on les protège d'un film plastique >>, rappelle Ysabelle Levasseur , médecin nutritionniste . Quand aux préparations aux œufs , elles ne souffrent aucune conservation, car elles peuvent être facilement envahies par des bactéries dangereuses comme les salmonelles . Même la mayonnaise maison doit être consommée immédiatement !  

    Aliments périmés ?

    Produits laitiers , de la souplesse 

    En ce qui concerne le lait et la crème stérilisées ou pasteurisés , << il n'y a pas de problème particulier si la date est dépassée avant l'ouverture et si le produit a un aspect rassurant >>, confirme le Dr Gayet. Une brique de lait UHT intacte peut durer plusieurs semaines après sa DLC , avec pour seul désagrément de perdre ses qualités nutritives et de gagner en acidité. On la conserve quelques jours au réfrigérateur après ouverture . En cas de doute , il suffit d'en faire bouillir une petite quantité :le lait est toujours bon si les différents éléments ne se séparent pas. Les yaourts et les fromages blancs se gardent jusqu'à 2 semaines après leur date de péremption, car leur acidité n'est pas un milieu propice au développement des germes. Ce n'est pas le cas des flans ni des crèmes desserts . Le beurre ne périme pas vraiment, mais, au fil du temps ,il prend un goût désagréable .Le fromage peut tenir  plusieurs semaines au réfrigérateur tant que l'on ne voit pas apparaître des moisissures qui lui confèrent un goût désagréable .

    Pâtes, riz et condiments <<ad vitam aeternam >> 

    On n'a aucune inquiétude à avoir avec les pâtes , le riz, la farine, le sel, le sucre ou les épices.  <<Ils peuvent se garder pendant des années >>, rassure le Dr Levasseur . Les sauces industrielles comme le ketchup ou la moutarde se conservent également plusieurs semaines après leur date de péremption si on ne les a pas ouvertes . Ysabelle Levasseur explique ; <<On y trouve des conservateurs et la mayonnaise industrielle ne pose pas de problème , car elle ne contient plus d'œufs frais . >> Après ouverture, on dispose encore de 6 mois pour manger son ketchup, de 2 à 3 mois pour la mayonnaise et jusqu'à 1an pour la moutarde .La confiture et le miel bénéficient également d'une très longue conservation grâce au sucre .

    Fruits et légumes flétris toujours récupérables

    On conseille souvent de les jeter pour ne pas consommer une moisissure toxique. En réalité ,cette dernière est très rare . << La très grande majorité des moisissures ne sont pas dangereuses pour la santé >>,assure le Dr Gayet. Il n'y a donc aucun souci à retirer la partie abimée des fruits et des légumes. Le seul inconvénient ; une diminution de leurs bénéfices nutritionnels . Pensez à les cuire et à les utiliser en compotes, en confitures , en soupes  … Bon à savoir ; il est possible de redonner vie aux légumes flétris en les plongeant dans l'eau, puis en les plaçant pendant 1 heure au réfrigérateur .

    Surgelés et conserves, du temps devant soi

    S i la chaîne du froid n'a pas été rompue, les surgelés industriels se conservent après leur DLC . On peut les garder environ 1 mois, précise Ysabelle Levasseur . Même s'ils ont perdu de la saveur et qu'ils contiennent plus d'eau . Les conserves ont parfois des mois devant elles , à condition que le couvercle ne soit pas bombé, signe du développement de bactéries .

    Le sac congélation ne sert à rien !

    C'est  ce qu'affirme le Dr Stéphane Gayet. Si l'on veut maintenir la chaîne du froid entre le magasin et chez soi, la seule façon est d'utiliser une glacière avec  des blocs de glace .

    Quid des œufs ? 

    Le mieux est de les conserver à température ambiante . Quand on les place au réfrigérateur, on a tendance à les sortir et à les rentrer, ce qui fragilise la coquille , la rend poreuse, et peut faciliter les contaminations. Ils se conservent environ 28 jours après la date de ponte. Au moindre doute, on plonge l'œuf dans un verre d'eau froide . S'il reste au fond, il est encore bon, à condition de le manger sans attendre et de le cuire . S'il flotte , on le jette ! (texte extrait de Version Femina)


    3 commentaires
  • Les épices regorgent de bienfaits, il serait dommage de s'en priver .

    Le bienfait des épices


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique