• Le moustique tigre

     

    Présent en France depuis quinze ans, cet insecte pas comme les autres fait son retour aux beaux jours . Même s'il gagne du terrain , il y a des moyens de s'en protéger .

    Le moustique tigre

    Le moustique tigre, reconnaissable à ses taches blanches, s'est implanté dans les villes, dans tout le sud de la France .

    En quoi est-il différent des autres moustiques ?

    Moustique essentiellement urbain, milieu où il a peu de concurrents et de prédateurs, il est reconnaissable à son corps noir ponctué de taches blanches. Il pique plutôt en journée (tôt le matin et en fin d'après-midi) alors que les autres espèces sévissent la nuit. Et comme il vit surtout dehors, il ne nous empêchera pas de dormir avec son bourdonnement. De plus, parmi les quelques 70 espèces de moustiques présentes en métropole , le moustique tigre est le seul susceptible de transmettre de maladies tropicales telles que la dingue, le chikungunya ou le zika .

    Pourquoi parle-t-on tant de lui ? 

    Parce qu'il est très invasif et qu'il ne cesse de gagner du terrain, d'autant qu'il voyage en prenant le train ou la voiture avec nous ! Contrairement aux autres moustiques, il n'a pas besoin de rivières, lacs ou piscines pour se multiplier, une petite surface d'eau stagnante lui suffit, comme une coupelle de fleurs, un cendrier ou un gobelet vide, avec quelques millimètres d'eau au fond. Il n'est arrivé en France qu'en 2004 (via l'Italie) mais double chaque année sa surface colonisée ! En 2019, le moustique tigre est présent dans 51 départements, soit plus de la moitié du pays , surtout dans le sud (jusqu'à Bordeaux ), dans la couronne parisienne et en Alsace .

    Quels sont les risques ? 

    S'il pique une personne contaminée (quelqu'un qui rentre de voyage, par exemple), le moustique tigre peut transmettre un virus tropical à quelqu'un d'autre ; il est à l'origine de cas isolés de chikungunya ou de dengue survenus dans le sud de la France En revanche, aucun cas de zika acquis localement n'a encore été recensé en métropole La dengue entraîne généralement une fièvre, de type grippe, mais qui peut dans 5 % des cas, dégénérer en une fièvre hémorragique mortelle . Le chikungunia, lui, peut causer fièvre, douleurs articulaires et courbature , il est particulièrement dangereux pour les personnes fragiles (âgées ou immunodéprimées). Aucun traitement ou vaccin n'existe contre ces maladies; le seul moyen de les éviter est donc de se protéger contre la piqûre du moustique .

    Comment s'en prémunir ? 

    D'abord, en limitant sa propagation; si vous habitez un département touché, ne laissez pas traîner dans le jardin ou sur le balcon des objets pouvant accueillir de l'eau en cas de pluie ou d'arrosage automatique (jouets, bouchons, seau…). Mettez du sable dans les coupelles sous les fleurs . Pour éviter les piqûres, utilisez un spray répulsif à base d'actifs dont l'efficacité est prouvée; DEET, IR3535, KBR3023 et citriodiol (demandez conseil pour les femmes enceintes et enfants). Les bracelets et bougies antimoustiques sont, quant à eux, peu efficaces. En revanche, porter des vêtements longs et amples protège aussi des piqûres (le moustique pique même à travers un jean près du corps ).

    Bon à savoir 

    Comme le moustique tigre est agressif et que sa présence est relativement récente, notre organisme n'est pas habitué à sa salive . C'est ce qui explique que sa piqûre entraîne souvent un gros bouton rouge qui démange . (Texte extrait de Télé-Loisirs)


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Août à 10:03

    Merci pour ces renseignements ---qui font trembler de peur 

    IMG_9056Bon dimanche Lucien 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :