• http://i48.tinypic.com/307ti8n.jpg
    La baguette :  Pain préféré des français. Sa mie doit être de couleur blanc crème avec une texture irrégulière, et sa croûte croustillante.
    Classique, le jambon-beurre. Ou avec du camembert.

    Le pain de mie :
      Pain à section carrée ou ronde, avec une mie dense et blanche, et une croûte presqu'inexistante. Idéal pour toasts et amuse-gueule.
    Découpé en cercle, carrés ou triangles, et beurrés. Ne reste plus qu'à déposer une pointe d'asperge, un rien de crabe, une crevette.

    Le pain brioché :
      Une pâte levée dans laquelle sont ajoutés des oeufs et un peu de beurre. Il offre une texture souple et une saveur douce.
    Un bol, un beurrier, de la confiture, quelques tranches de pain de brioché tiède... c'est une journée qui commence bien.

    Le pain aux noix :
      Quelques cerneaux de noix concassés puis insérés dans une petite boule de pâtes, généralement du pain de campagne.
    Avec du roquefort et un rien de beurre frais. humm.
    Pour les amateurs de sucré-salé, avec des fruits : pommes, poires
    .

    Le pain aux raisins :
      Des raisins de corinthe incorporés dans une petite boule de pâte, de campagne ou de seigle.Ils apportent du moelleux au pain.
    Avec du fromage de chèvre ou encore du brebis des pyrénées.

    Le pain de seigle :
      Contient environ 35% de farine de seigle mélangée à de la farine de blé classique. Ce qui lui confère une mie plutôt beige.
    Avec une fine couche de beurre doux et des huitres. Un régal.
    Rustique, une tranche de pain de seigle avec du brie de meaux.

    Le pain de campagne :
      Le plus courant. Il peut être au levainavec une mie serrée, ou à la levure du boulanger à la mie mousseuse et de saveur plus douce.
    Coupé en toast, avec une fine tranche de foie gras de canard.
    plus rustique avec du beurre etb un excellent saucisson.

    Le pain complet :
      La farine est complète et contient donc plus de fibres et de vitamines. La mie est compacte et grise.
    Avec du beurre demi-sel ou, plus léger, des carrés frais gervais.

    Le pain viennois :
      Farine de blé mélangée à du malt, de la poudre de lait et du sucre. Le résultat : une mie souple et mousseuse et une saveur douce.
    Tea time : marmelade d'orange, thé de ceylan et pain viennois.

    Le pumpernickle :
      Pain complet de seigle, cuit très longtemps, ce qui lui donne cette jolie couleur brune et son goût de caramel.
    A essayer avec des poissons fumés: flétans, saumon, truite....
    Avec ou sans beurre, accompagné de jambon de Bayonne

    1 commentaire
  • Le vinaigre balsamique vient d'Emilie-Romagne , une région du nord de l'Italie .

    Rond, acide et sucré , il apporte aux plats une saveur incomparable .

    vinaigre balsamique de modène 

    Il y a balsamique et balsamique .

    Une couleur brun foncé , des arômes de porto et de fruits secs, une consistance légèrement sirupeuse ... L'<<aceto balsamico tradizionale >> ne se compare à aucun autre !

    Sa production se fait sous la houlette de deux consortiums chargés de la certification des produits . Car son élaboration est tout à fait singulière .

    Après pressage des raisins et filtrage , le moût est cuit et réduit de moitié . Il est ensuite vieilli douze ans minimum dans des tonneaux en bois d'essences différentes (cerisier, mûrier, genévrier ...) qui vont chacune aromatiser le vinaigre .  

    Aucun aditif n'est permis . Certains crus peuvent être vieillis jusqu'à trente ou cinquante ans : de vrais produits de luxe ,rares ,et dont le prix peut atteindre 70 euros  les 10 cl .      

    Labellisé IGP ou DOP ?

    Les vinaigres de Modène et de Reggio Emilia bénéficient d'une appellation d'origine protégée (DOP en Italien) . Ils sont conditionnés dans un flacon spécifique imposé par leurs contortiums respectifs .

    Une identification géographique protégée (IGP) vinaigre balsamique de Modène existe aussi , mais ne garantit pas grand-chose : l'origine des raisins n'est pas réglementée , la vieillissement peut-être de seulement soixante jours , la coloration au caramel est autorisée ...      

    L'utiliser comme un pro .

    N'en faîtes pas qu'une vulgaire vinaigrette , en le fouettant avec de la moutarde et de l'huile d'olive !

    Le balsamique s'emploie comme un condiment , à raison de quelques gouttes versées au dernier moment sur la préparation , quelle soit chaude ou froide .    

    Bien l'acheter

    Les vinaigre traditionnels se vendent dans les épiceries fines , chez les traiteurs italiens ou sur des sites spécialisés .

    Rien à voir alors avec ceux des grandes surfaces , où l'on trouve le plus souvent des vinaigres de vin aromatisés et teintés au colorant caramel . 

    A défaut d'un vinaigre DOP , préférez ceux composés uniquement de moût de raisin et de vinaigre de vin , sans adjonction de caramel ou additifs .    

    Petit plus :

    Les mariages qui marchent

    En entrée

    Les italiens en aspergent les éclats de parmesan qu'ils servent à l'apéritif .

    Le vinaigre balsamique relève les tomates-mozzarella ,les salades de légumes grillés ou de roquette aux crevettes ...

    Versez en quelques gouttes  dans un potage de légumes doux (carottes, potiron ...) ou dans un gaspacho de betterave . 

    En plat

    Essayez le vinaigre balsamique sur un carpaccio de beuf, un pavé de beuf grillé , un pavé de cabillaud vapeur , des saint-jacques poêlées, des crevettes grillées , un steack de thon , du foie de veau poêlé...

    Autre idée :

    Une marinade aigre-douce pour des aiguillettes de poulet (6C à soupe de vinaigre et 4 C à soupe de miel ) .    

    En dessert

    Versez-en quelques gouttes sur des fraises ,une salade de fruits (oranges, mangues, framboises, fraises , ananas ) ou sur une coupe de glace à la vanille .

    Plus audacieux : quelques gouttes dans une sauce au caramel ou en nappage sur une tarte à la rhubarbe et aux fraises .


    votre commentaire
  •                        

    frites
    LE POINT SUR  LES CALORIES

    Contrairement aux idées reçues, les frites ne sont pas si graces et energétiques. Il y a bien pire: alors qu'elles apportent 261 kcal/100g et 15% de lipides, les chips affichent 500 kcal et 38% de lipides, les viennoiseries contiennent 410 kcal et 21% de lipides, et les beignets 400 kcal et 21% de lipides!
    Elles constitues par ailleurs un produit naturel, puisqu'il s'agit de pommes de terre coupées en batonnets puis plongées dans un bain de matiére grasse à trés haute température. <<Au cours de cette cuisson, la pomme de terre échange son eau contre de l'huile. Elle en absorbe 15 à 20 % de son poids ; 100g de pommes de terre représentant 90 kcal, quand elles sont cuites à la friteusz, il faut ajouter 15 à 20 g d'huile, c'est à-dire 135 à 180 kcal. >>
    Alors ,certes ,les frites sont grasses et calorifiques, ce qui ,en excés favorise la prise de poids e les troubles cardio-vasculaires. Mais il,n'y a pas de quoi les diaboliser et, comme tout aliment, elles peuvent trouver leur place dans une alimentation équilibrée.

    BIEN LES CUISINER

    Au delà de la richesse énergétique, se pose surtout la question des graisses utilisées. <<Certaines (acides gras trans, hule de palme )sont néfastres pour la santé, voire toxiques. L'avantage de préparer ses frites soi-même, c'est que l'on peut choisir des matiéres grasses de qualité, comme des huiles combinées ou de l'huile de tournesol.>>En plus à la maison, on peut alléger l'addition energétique en optant pour des variétés de pommes de terre riches en eau,en les coupant grossiérement de façon à réduire la surface au contact  avec l'huile et en les épongeant avec du papier absorbant , avant de les consommer .
    Par ailleurs, plus le bain est chaud (175° c ), plus elles sont saisies, et moins elles absorbent de gras. Des frites surgelées ou au four ? pourquoi pas?  Déjà épluchées, lavées, coupées et plongées dans un bain d'huile, elles présentent un aspect pratique non négligeable << attention cependant à lire les étiquettes : à part quelques marques , les matiéres grasses utilisées sont de mauvaise qualité et sont souvent hydrogénées. Pour ce qui est de l'apport calorique, c'est à peu près pareil , sauf pour les frites au four , moins grasses (170kcal/100g , 7 à 10 % de lipides ).>>
    Enfin, même avec une huile de qualité, quelques régles s'imposent: Enlever tous les résidus aprés chaque friture, filtrer l'huile toutes les deux utolisations et la changer dans sa totalité aprés 10à 12 utilisations n nettoyant la friteuse.

    EQUILIBRER SON REPAS

    Comme tout produit gras et calorique, les frites doivent de préférence être consommees avec des aliments maigres et peu énergétiques de façon à compenser. Eviter donc entrecôte, mayonnaise,saucisse, hamburger, kébab...<< l'idéal est de les associer à une viande maigre ou un poisson grillés, ainsi qu'a un légume, et de terminer le repas par un fruit .Une autre solution consiste à en manger avec l'accompagnement que l'on souhaite, mais en faisant attention aux repas suivants.>>Pour la ligne comme pour la santé, mieux vaut ne pas en abuser :
    <<Si elles sont cuisinées dans une huile de bonne qualité, on peut en donner aux enfants jusqu'a 3 ou 4 fois dans la  semaine, a raison de 150g à chaque fois. Chez les adultes , il est raisonnable d'en consommer 1 à 2 fois par semaine, 150g au maximum également.>>


    votre commentaire
  • la bonne association des aliments optimise leurs atouts santé .

     Quelques ingrédients suffisent pour transformer votre repas en véritable cure de jouvence ! 

    Les bons mix pour une alimentation au top

    Assaisonner la salade avec une vinaigrette , arroser ses lentilles d'un jus de citron , donner un tour de moulin à  poivre ... Autant de gestes qui, mine de rien , aident à booster les bienfaits de nos repas . 

     De la vitamine C pour mieux assimiler le fer

     Il existe deux catégories de fer : le fer héminique , que l'on trouve dans la viande et le poisson , et le fer non héminique , issu des aliments d'origine végétales , les oeufs et produits laitiers . Ce dernier est naturellement moins bien assimilé par l'organisme : on n'en retiendrait pas plus de 10 % . Heureusement, les études montrent que la vitamine C peut multiplier par deux son absortion , à condition d'en consommer de 25 à 50 mg au cours de chacun des repas .

    Pour y arriver , il faut se nourrir de légumes colorés riches en vitamine C ( poivrons, brocolis... ) et terminer son menu par un fruit frais ( kiwi, ananas, orange, mangue ...)

    Autre astuce :arroser les légumes du jus d'un demi-citron qui apporte déjà 15 mg de vitamine C .

     Des légumineuses et des céréales pour un apport complet en protéines

     Bonne nouvelle pour ceux qui boudent la viande : on trouve aussi des protéines dans de nombreux aliments d'origine végétale , en particulier les céréales et les légumes secs . Comme ils n'apportent pas , à eux seuls , l'ensemble des acides aminés dont on a besoin , il faut en consommer plusieurs pour être sûr d'avoir un apport équivalent à celui d'un morceau de viande . on associe systématiquement céréales et légumineuses en s'inspirant de certains plats exotiques : dal (lentilles + riz ) , couscous ( pois chiches + semoule ) , minestrone ( pâtes + haricots blancs ) , salade mexicaine ( maïs + haricots rouges ) ...

     Des acides gras pour profiter à fond de certaines vitamines

     Les vitamines A et E , connues pour leurs vertus antioxydantes, sont liposolubles , ce qui veut dire qu'elles sont mieux assimilées lorsqu'elles sont associées à un corps gras . Pour faire le plein de vitamine A et de son précurseur , le bêtacarotène , on pense à assaisonner les légumes colorés ( carottes, brocolis , poivrons, tomates ...) d'une bonne vinaigrette à l'huile de colza ou de noix lorsqu'on les mange crus ou à les faire cuire ( très peu de temps ) dans un filet d'huile d'olive . on mise aussi sur les fruits secs oléagineux ( amande , noisette, noix ...) qui associent vitamine E et bons acides gras , pour une collation antioxydante .

     Du poivre pour renforcer le pouvoir des antioxydants

     La piperine contenue dans le poivre crée une petite perméabilité intestinale , qui permettrait à certains nutriments d'être mieux assimilés . Voilà pourquoi les études recommandent d'associer systématiquement le poivre noir au  curcuma  ( riche en curcumine ) si l'on souhaite bénéficier de ses effets anti-oxydants . On y ajoute un tour de moulin lorsqu'on prépare des plats en sauce de type curry , mais aussi en intégrant les épices dans la vinaigrette ou en assaisonnement d'une viande ou d'un poisson .

     La vitamine D pour faire le plein de calcium

     On sait que le calcium nous aide à constituer des os solides .  En revanche , on sit moins que la vitamine D ( par ailleurs de plus en plus réputée pourses vertus de santé et son action protectrice supposée contre certains cancers ) aide à bien l'assimiler au niveau digestif .S'il existe dans le commerce des laits ou yaourts enrichis en vitamine D , on peut aussi miser sur les sardines ou le maquereau en conserve qui apportent naturellement ces deux nutriments ( le calcium se trouve dans les petites arêtes ) .

     L' avis de l'expert

    Coauteure d' En bonne santé grâce à la micronutrition avec le Dr Chos  ( éd. Albin Michel )

    Coauteure d' En bonne santé grâce à la micronutrition avec le Dr Chos ( éd. Albin Michel )

    Que peuvent changer les bonnes associations alimentaires ?

     On sait que certains nutriments ont besoin d'autres éléments pour être correctement assimilés , c'est-à-dire pour être bien acheminés vers nos cellules . C'est le cas par exemple , des vitamines liposulubles qui sont mieux assimilées lorsqu'elles se trouvent sur un support en acides gras .

     Y a-t-il d'autres conseils pour bien assimiler les nutriments ?

     Il ne faut pas négliger les glucides que l'on réduit souvent au prétexte qu'ils feraient grossir , alors qu'ils sont indispensables pour bien stocker les nutriments . Chaque repas doit doncen contenir au moins une portion .

     Le rééquilibrage doit rester global ?

     Il faut avant tout veiller à avoir une alimentation la plus variée possible . En réalité , cet équilibre se fait d'ailleurs plutôt sur la journée que sur un seul repas . Quant auxnutriments qui pourraiententrer en compétition , comme le calcium et le magnésium , cela ne joue pas à l'échelle de l'alimentation , mais plutôt lorsqu'on a recours à des supplémentations.

     bon à savoir

     D'après une étude parue en 2014 , un filet d'huile d'olive sur une laitue serait bénéfique pour nos artères . En effet , des chercheurs ont motré que l'association des nitrites présents dans certains légumes ( salade, épinards.. ) et des acides gras insarurés entraîne une réaction qui aide à réduire la pression sanguine

     Attention aux interactions aliments /médicaments

     Certains nutriments peuvent affecter l'efficacité des traitements prescrits. le jus de pamplemousse est à supprimer en cas de crise d'anticholestèrol (statines). Il perturbe les enzymes de l'intestin qui entrent en jeu dans l'absortion de ces médicaments et peut multiplier la dose reçue .

    Certains antibiotiques ( énoxacine , ciprofloxacine , norfloxacine ) utilisés notamment pour traiter des infections urinaires , freinent l'élimination de la caféine . On se limite à une ou deux tasses par jour pour éviter la surdose .

    Ceux qui prennent des anticoagulents oraux ( aussi appelés << antivitamines K >> doivent veiller à ne pas consommer une quantité trop importante de cette vitamine présente dans de nombreux légumes verts .On se limite donc à une portion par jour

     

    Si vous prenez un traitement , des aliments peuvent ne pas convenir .

    Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin

     


    votre commentaire
  •  

    Petit déjeuner :

     

    Café, thé , tisane sans sucre : à volonté

    Lait demi-écrémé : 1 dl

    Pain : 60 g  ( 2 tranches moyennes )

    Beurre : 10 g

    Fromage ou équivalent : 30 g

     

    Déjeuner :

     

    Crudités (+ 5 g d'huile de tournesol ou de maïs ) : 100 g

    Aliment protidique : 100 g

    Légumes : à volonté

    Fromage : 30 g

    Fruit : 150 g

     

    Dîner :

     

    Potage

    Aliment protidique : 100 g

    Légumes : à volonté

    Fromage : 30 g

    Fruit : 150 g

     

    Le régime peut être modifié selon le but recherché

     

    Un amaigrissement rapide

    Un amaigrissement plus étalé dans le temps

     

    Chacun adaptera son régime en fonction de ses activités et de ses besoins .

    Pour les régimes à 1 400 cal ; 1 300 cal + 1 portion de féculent ( 100 g de pommes de terre ou équivalent )

     

    à 1 500 cal : 1 400 cal + 1 portion de féculent

    à 1 600 cal : 1 500 cal + 10 g d'huile

    à 1 700 cal : 1 600 cal + 50 g de viande ou équivalent

    à 1 800 cal : 1 700 cal + 1 fruit au petit déjeuner

     

     


    votre commentaire
  •  

    Voici une manière de modifier votre façon de vous alimenter en alliant diététique et équilibre de vos repas ...

     

     

     

    100 g de viande rouge maigre  peuvent être remplacés par :

     

    130 g de viande blanche maigre

    100 g de gigot

    120 g de foie

    150 g de poisson ou crustacés

    80 g de rôti ( veau, porc, dindonneau )

    2 oeufs

    200 g de fromage blanc à 0% de matière grasse

     

     

    30 g de fromage cuit ou fermenté  peuvent ête remplacés par :

     

    150 g de fromage blanc à 0% de matière grasse

    30 g de jambon maigre

    1 oeuf

    2 petits suisses à 20% de matière grasse

    40 g de viande froide

     

     

    1 pomme  peut être remplacée par :

     

    300 g de melon , groseilles

    250 g de pamplemousse , fraises

    200 g de framboises, mandarines orange

    150 g d'abricots , prunes

    150 g de pêches, ananas

    120 g de cassis , brugnons, mirabelles , myrtilles

    100 g de litchis, cerise

    80 g de banane , raisin ,figue

     

     

    100 g de pommes de terre  peuvent être remplacés par :

     

    30 g de riz, pâtes , semoule, flocons , farine crus

    40 g de légumes secs crus

    40 g de pain

    3 biscottes


    votre commentaire
  • Une alimentation équilibrée est nécessaire pour répondre aux besoins de l'organisme (protéines , glucides , acides gras essentiels , vitamines, minéraux, fibres...)

    Tous les aliments sont indispensables ; il ne faut pas supprimer un type d'aliment .

    L'équilibre alimentaire, et donc la couverture des besoins, ne se fait pas sur un repas , ni sur une journée , mais sur plusieurs jours .

     

    Manger "équilibré " ne fait pas maigrir , c'est la quantité d'aliments ingérés (et donc les apports caloriques ) qui fait que le poids est stable , en baisse ou en hausse .

    Les besoins caloriques sont directement liés aux sensations alimentaires :

    Ai-je faim pour manger ? oui ? non ?

    Ai-je encore faim pour finir mon assiette ?  oui?  non ?

    Et ainsi , c'est l'estomac , et non la tête , qui détermine les prises alimentaires  (heures , quantités, choix)

     

    Selon votre faim, vous pourrez commencer la journée par un petit déjeuner avec

    Une boisson : eau plate , thé , café léger

                             Un produit laitier : lait 1/2 écrémé, yaourt, petit suisse ou fromage blancà 20% de matières grasses , légèrement sucré. Eviter le fromage .

    Un produit céréalier : pain, biscotte, céréales. Attention aux croissants.

    Un fruit frais de saison pressé ou non .

     

    Que mettre sur le pain ?

    Une matière grasse et/ou un produit sucré tel que confiture, miel (à éviter si diabète )

    Le choix de la matière grasse se fait en fonction de votre taux de cholestérol.

      en présence de cholestérol , il est préférable de prendre uen margarine au tournesol , qui pourra être riche en oméga 3

     si vous n'avez pas d'excès de cholestérol , vous conserverez le beurre en petite quantité .

    Le grignotage entre les repas est à éviter (puisque grognoter signifie manger sans avor faim, peut être par gourmandise , par ennui , par contrariété...)

    Si vous avez faim, un goûter peut être pris: il sera composéd'un produit céréalier (pain, biscotte ou biscuits secs ), d'un produit laitier et/ou un fruit.

    Il est important de manger lentement et de savourer chaque bouchée afin de ressentir progressivement la satiété.

    Manger selon votrte faim réelle et ne vous forcer pas à finir votre assiette.

     

    Votre assiette Midi et soir :

    Elle comportera 3 composants essentiels pour une alimentation équilibrée .

     1) Aliments bâtisseurs : viande dégraissée, volaille sans la peau, poisson 2 à 3 fois par semaine, 2 oeufs 2 fois par semaine, jambon , fromage; 50 g 2 à 3 fois par semaine .

      2) Aliments énergétiques : en quantités variables selon l'activité physique et la faim ; pain, pommes de terre , pâtes , riz semoule, légumes secs . frites et pommes de terre sautées ; 1 fois par semaine en cuisson avec de l'huile d'arachide (pas de végétaline ).

     3) Légumes verts : à volonté ; crudités, salades, légumes cuits, potage.

     

    En dessert :

    Un fruit de saison et/ou un laitage légérement sucré à 20 % de matière grasse maximum (yaourt nature ordinaire, aromatisé, gélifié vanille, yaourt 0 % aux fruits ) , éviter les yaourts au lait entier (activia, crème de yaourt, perle de lait nature ou aux fruits, crème dessert ...).

     

    Le week-end : il est possible de consommer une pâtisserie à base de fruits frais , faite maison ou un sorbet.

     

    La cuisson:  se fera avec de l'huile ou avec une margarine au tournesol (en barquette) éviter beurre et margarine ordinaire type Astra.

    Pour l'assaisonnement : utilisez l'huile d'olive ou de colza.

    Ne pas resaler à table.

     

    L'eau est la seule boisson indispensable : 1 litre d'eau plate par jour .

     Si vous prenez de l'eau gazeuse , privilégiez Perrier, Vitelloise ou salvetat.

     Ne pas abuser de café : 3 tasses par jour maxi , au-delà , choisir du décaféiné .

     

    Quand aux boissons alcoolisées :

     Eviter la bière (alcool + sucre)

     Au maximum 1 verre de vin par repas

     L'apéritif , 2 fois par semaine avec tomates cerises , mini-bouquets de chou-fleur, radis, surimi, bâtonnets aux céréales plutôt que chips et cacahuètes .

     

    Conclusion :

     Une bonne alimentation n'est pas synonyme de privation ; c'est avant tout une question d'équilibre et de plaisir , il faut toujours apprécier ce que l'on mange et s'arrêter de manger quand on a plus faim.

     

     


    votre commentaire
  •  

    •      Partez faire vos courses après un repas , l' estomac plein  vous serez moins tenté qu ' en étant affamé
    •   Evitez la cohue, choisissez les heures creuses dans les magasins .Vous serez plus détendu pour choisir.
    •   Préparez et n' oubliez pas votre liste de courses , établie d' après vos suggestions de menus pour la semaine ! Et respectez-la : régime et budget obligent . Une fois par semaine , c' est un bon rithme pour les achats.
    •  Ne faites pas de réserve en pensant aux invités impromptus ou aux enfants (amuse-gueules, chocolat, biscuits) . Pensez d' abord à vous .
    • Au rayon primeur, suivez la saison pour les légumes et les fruits, c' est là qu'ils sont au meilleur de leurs goûts, et au plus bas prix.
    • Sachez que les légumes verts surgelés ou en conserve sont parfois plus riches en vitamines et les éléments minéraux qu' un légume frais qui a trainé deux jours à l' étalage et trois jours dans votre réfrigérateur. N' hésitez pas à en acheter des grosses quantités afin d' augmenter le volume de vos plats.

    • Pour les viandes , profitez des promotions et si le lot est trop important , vous pouvez toujours en congeler une partie . Choisissez les morceaux maigres des viandes rouges et blanches.
    • Pensez plus souvent au poisson toujours savoureux et peu gras. Vous pouvez l' acheter frais , surgelé, ou en conserve au naturel. Evitez les poissons panés , véritables " éponges " à matières grasses au moment de la cuisson.
    • Limitez absolument les quantités de fromage à acheter (par exemple un camembert pèse 250g/30g = 1 part par jour) . Compléter avec l' achat de produits laitiers 1/2 écrémés ou allégés (0 à 20% de mg)
    • Eventuellement achetez le beurre en portion de 10 g pour mieux mesurer les quantités consommées.
    • Vous pouvez achter de temps à autre des plats préparés légers à moins de 300 calories , de plus en plus nombreux et souvent délecieux.
    • N ' oubliez pas de vous faire plaisir , un extra par caddie . Cette semaine vous craquez pour le saucisson , la semaine prochaine pour la tablette de chocolat à partager en famille ou entre amis.

    votre commentaire
  •  

    1) Si vous devez faire un repas froid

     

     - La solution  " "sandwich" "  peut représenter un repas équilibré

    Si vous le composez vous-même ;

    • 1/4 de baguette ou 2 tranches de pain de mie,
    • 1 tranche de jambon ou de rosbeef, 1 blanc de poulet, 1 omelette de 2 oeufs cuite sans matière grasse,
    • des feuilles de salade , des rondelles de tomates, de concombre ,
    • des cornichons, de la moutarde,
    • complétez avec 1 yaourt nature ou light et un fruit.

    Si vous achetez votre sandwich: préférez au jambon, crudités, viande froide , et évitez les qandwiches au fromage , ou à la charcuterie ( pâté, saucissons , rillettes) terminez par un fruit .

     

     - La solution  " " repas froid complet " "

    En entrée au choix

    • Crudités en vinaigrette ou croque au sel
    • 1/2 pamplemousse
    • 1/2 melon en saison.

    viande ou équivalent au choix

    • 2 fines tranches de jambon.
    • 1 blanc de poulet
    • 2 oeufs durs
    • 1 tranche de rosbeef
    • 1 petite conserve de thon ou colin au naturel
    • Des bâtonnets de surimi
    • 1 morceau de fromage (60 g maximum)

    Légumes et féculents peuvent faire partie d' une salade composée

    • Taboulé, salade de riz niçoise , salade de pommes de terre , lentilles vinaigrette,salade mexicaine(haricots rouges , maïs , pois chiches), salade de pâtes.
    • Laitages : yaourt ou fromage blanc nature ou light
    • Fruit frais ou compote sans sucre ajouté
    • Pain en complément des féculents si besoin

     2 ) Si vous disposez d' un four micro-ondes

    • Potage (il existe des mini-briques)
    • Plats surgelés à moins de 300 calories type Findus, Weight Watchers, Cuisine légère que l' on peut varier à plaisir.
    • Complétez éventuellement avec une boîte de légumes verts .
    • Un laitage nature ou light
    • Un fruit ou une compote sans sucre
    • Pain pour compléter ou remplacer la ration de féculents du plat.

    Dans tout les cas , boire à volonté : eau , thé, café

     

    3 ) Piéges à éviter :

    • Pizza, quiche, tarte salée, croissant au jambon ou viennoiseries qui concentrent les calories sans apporter de volume . Fringale assurée à 17 h
    • Ajoutez dans vos salades , de l' avocat, des oeufs durs, des dés de fromage , des noix qui enrichissent en graisses et donc en calories vos plats

     


    votre commentaire
  • cuisson

    Ustensiles

    Aliments concernés

     

    Pour agrémenter

    A l’ eau

    Casserole

    faitout

     

    Tous les légumes verts

    Féculents (pâtes , riz)

    Viandes, légumes secs

    (pot-au-feu, poule au pot petit-salé aux lentilles)

    Poisson au court bouillon

    Tout prêt en sachet dose

    ou infusette

    Une noisette de beurre

    Un filet d’huile d’olive

    Du coulis de tomate

    Bouillon parfumé aux

    Aromates et épices

    Un jus de citron, une c à café de crème fraiche éventuellement allégée

     

    A la vapeur

     

    autocuiseur

    Tous les légumes verts pour préserver les vitamines

    Semoule

    Pomme de terre

     

    Tous les légumes verts pour préserver les vitamines

    Semoule

    Pomme de terre

     

    Au four

     

     

     

     

     

     

     

     Four classique

     

     

     

     

     

     

     

     - - - - - - -

     

     

      Micro-ondes

    Volailles, rôti ( rosbeef , poulet)

    Poissons (daurade au vin blanc , lotte au poivre vert

    Fruits(pomme au four)

    Gratins ( pomme de terre boulangères, gratin de courgettes , endives au jambon)

     

     

    -- - - - - - - - - - - - - - -

    Poissons

    Légumes verts

    Réchauffage des restes

    Sans matières grasses

    Ni barde, ni lard, ni corps gras mais thym, laurier et estragon sont les bienvenus

    Sur un lit de légumes, d’ aromates et arrosé de vin blanc

    Cannelle , vanille

    Bouillon et gruyère râpé lait et œufs battus

    Sauce béchamel allégée

     

     

     

     

     

       - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - --

    Voir cuisson à la vapeur

    ou à l’ eau

    Au bain-marie

     

     

     

    récipient baignant dans une casserole d’ eau

     

    Œufs brouillés, filet de poisson entre 2 assiettes

    Ciboulette, persil

    Jus d citron

    A l’ étouffée

     

    Cocotte

    Autocuiseur

    Légumes aqueux(fenouil braisé, carottes vichy, champignons)

    Viandes (porc, veau)

    Les aliments cuisent dans leur eau de constitution

    Tomates, oignons, échalote, ail , aromates et épices pour parfumer

     

    Au grill

    Grill en fonte

    barbecue

    Viandes rouges

    Porc

    Brochettes

    Poissons gras (sardines, saumon grillé à l’unilatérale

     

    Herbes aromatiques fraiches , déshydratées ou surgelées

    Sur la table: moutarde et condiments

    En papillote  

    Poisson (rouget en papillote )

    Viandes maigres(lapin à la moutarde, blanc de volaille au basilic, foie)

    Pommes de terre en robe de champs fruits, brochette de fruits

    Citron , tomates, oignons, julienne de légumes, aromates, moutarde et herbes

    Fromage blanc et ciboulette

    Cannelle, vanille, citron,

    Alcool pour flamber(rhum, whisky)

     

    Mijotés

     

    Viandes à braiser

    Bœuf bourguignon,

    Veau Marengo,

    poulet basquaise

    Prendre l’habitude d’utiliser une cuillère

    Une cuillère d’huile suffit pour 4 à 5 personnes Faire revenir puis laver la cocotte afin de refaire mijoter . Remplacer les lardons par du jambon fumé.

    Ne pas faire revenir les oignons (véritables éponges à huile)

    Cuissons utilisant l’ alcool  

    Viandes mijotées ou flambées

    Viandes marinées(palette de porc madère, coq au vin rouge ou saumon au vin blanc

     

     

     

    l'alcool s'évapore à la cuisson ,

    l'alcool et les aromates parfument sans apport de gras.Prendre un vin de table pas trop cher

    Assaisonnements froids

     

    Vinaigrettes allégées

    Sauce au yaourt ou au fromage blanc

    Mayonnaise au lait concentré

     

    Remplacer une part d’huile par de l’ eau

    Ajouter herbes, moutarde

    Concentré de tomates

    Menthe

    Herbes diverses

    Moutarde

    Au gros sel

     

     

    Poissons (dorade en croûte marine)

    Volaille (poulet au gros sel

     

    Garnir l’intérieur des aliments avec: aneth, estragon, citron

    A la poêle

    Poêle anti- adhésive

     

    Œufs au plat

    Omelette

    Viandes en tranche

    Vérifier la température de la poêle avec une goutte d’ eau

    Ajouter des légumes (tomates ,poivrons , oseille, épinards

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique