•  

    Les bons réflexes 

    Chaque année , en France , les accidents de la vie courante causent plus de 20  000 décès . Que faut-il faire en situation d'urgence , en plus d'appeler le 15 ou le 18 ?       Le point avec le Pr Frédéric Adnet, chef des urgences du CHU Avicenne et du Samu 93 , et coauteur avec Sandrine Trouvelot , de Y a-t-il urgence (Ed. Flammarion )

    Comment réagir lors d'une brûlure ? 

    Premier geste à effectuer ; refroidissez la lésion cinq à dix minutes (maximum) sous l'eau froide , mais pas glacée . Surtout, n'appliquez pas de glaçons . L'huile, le talc ,le savon ou le dentifrice sont aussi à proscrire. Il faut ensuite observer la blessure pour évaluer sa gravité . Si la peau est simplement rouge, , il s'agit d'une brûlure au premier degré : vous pouvez alors mettre une crème de type Biafine. Dans les autres cas (formation de cloques , peau qui se détache ou devenue insensible) , rendez-vous sana attendre à l'hôpital .

    Un proche qui s'étouffe , comment l'aider ? 

    En cas de suffocation due à une fausse  route, agissez selon l'état de la victime. Si sa toux est efficace , qu'elle arrive à parler , il suffit de la surveiller . Si la toux reste sans effet , que la personne devient bleue et se saisit la gorge avec les mains, administrez-lui cinq fortes tapes dans le dos , entre les omoplates , pour faire sortir le corps étranger . Aucun résultat ? reste la méthode de Heimlich ; placé derrière le patient, ceinturez-le en mettant vos poings ou son sternum , puis procédez à une série de compressions vigoureuses vers  le haut et le dos de la victime .

    Que faire en cas d'intoxication ? 

    Un accident fréquent est l'ingestion d'un produit ménager , de médicaments ou d'alcool par un enfant . Cela peut se révéler très dangereux . Tout d'abord, ne cherchez pas à faire vomir la victime , car le produit brûlerait à  nouveau l'œsophage lors du second passage. Ne donnez rien à manger ou à boire (ni eau, ni lait) . Plutôt que de contacter le centre antipoison , il vaut mieux appeler le Samu (15), seul service habilité à déclencher les secours . Gardez la bouteille incriminée avec vous pour pouvoir faire lire la notice et la composition à l'urgentiste.

    Quel réflexe adopter après une mauvaise chute ? 

    Un proche tombe et semble souffrir d'une fracture . Il faut d'abord l'aider à trouver la position la moins douloureuse . Immobilisez le membre touché ;le bras à l'aide d'une écharpe qui soutient le coude , sa jambe avec une attelle fabriquée à partir de bouts de bois et de torchons . Les traumatismes crâniens concernent en majorité des enfants . Lorsque la chute est inférieure à un mètre , la victime doit être surveillée six heures durant . Face à tout comportement anormal - somnolence, vomissements, geignements...- un seul geste ; composez le 15 .

    Une coupure ...Que faire  ? 

    A la maison , les plaies se situent au niveau de la main . Même si l'entaille paraît minime , ses conséquences peuvent être graves , car il existe un risque majeur d'infection et, surtout , de lésion nerveuse, vasculaire ou tendineuse. Aussi, toute coupure traversant la peau nécessite l'avis d'un spécialiste . Avant de consulter , le bon réflexe consiste à arrêter le saignement en comprimant la plaie avec un linge propre . Attention au garrot  , il ne s'impose que si la compression est inefficace et le saignement vraiment très important .

    Bon à savoir 

    Les accidents domestiques sont la première cause de décès chez les jeunes enfants . Pour les éviter, sécurisez votre maison . Disposez des barrières et des protections dans les zones à risques (escaliers, lits superposés...) . Ne laissez aucune surface ou récipient brûlant à la portée d'un petit. Placez les produits ménagers et la pharmacie en hauteur . Un livret est disponible sur le site de santé publique France :

    http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/978.pdf

    ( Texte extrait de Télé-Loisirs)

    Accidents domestiques

     

     


    1 commentaire
  • Quels traitements contre ? 

    Face à ces maux articulaires chroniques , détendez-vous .

    Le fait de combiner plusieurs approches permet de soulager la douleur et de limiter la gène locale .

    L'arthrose

    Des plantes anti-inflammatoires pour calmer la douleur

    Grâce à certaines molécules analgésiques contenues dans ses racines , l'harpagophytum ou <<griffe du diable >>aide à calmer les douleurs et participe au confort du patient. Les effets de cette plante sont plus efficaces si elle est associée à un végétal reminéralisant qui renforce l'articulation, comme le prêle ou l'ortie . Le cassis lui , aurait un effet <<cortisone-like >>. Il génère de la cortisone et agit comme un véritable <<antirouille>> grâce à son effet antioxydant . Il s'utilise en cas de poussées mais aussi en traitement de fond .

    Chondroïtine et glucosamine pour agir à long terme 

    Les anti arthrosiques d'action lente ont fait leurs preuves. Ils limitent l'enraidissement et pourraient même freiner légèrement la dégradation naturelle du cartilage sur le long terme. Sans effets secondaires, le duo chondroïtine +glucosamine (Quanta Vie+, chondrostéo ... ) serait même aussi efficace qu'un anti-inflammatoire pour soulager l'arthrose du genou . A condition de le prendre pendant trois à quatre mois au minimum pour apaiser l'articulation .

    Des infiltrations pour "huiler" l'articulation

    Une infiltration de corticoïdes aide à faire passer une grosse poussée inflammatoire quand l'articulation est douloureuse et gonflée . Dans plus de la moitié des cas, elle soulage les genoux ou les doigts mais les résultats sont plus limités côté hanche . Elle peut être complétée par une autre injection , une à deux semaines plus tard . mais il ne faut jamais pratiquer plus de quatre infiltrations par an dans la même zone . On peut aussi injecter un liquide riche en acide hyaluronique . Il agit comme lubrifiant quand l'articulation coince, surtout au début de la maladie.                                  D'autres produits injectables sont à l'essai, notamment à base de capsaïcine , une molécule analgésique extraite du piment .

    Continuer à bouger pour renforcer les muscles

    Face à la douleur , on a tendance à limiter nos mouvements et même arrêter le sport. C'est un mauvais réflexe car l'activité physique est un traitement à part entière. Elle empêche l'ankylose, renforce les muscles autour des articulations et participe à la perte de poids . En dehors des poussées ,trouvez une activité adaptée ;le ski alpin ou la randonnée en terrain trop accidenté sont à éviter en cas d'arthrose du genou , par exemple .

    Consommer moins de médicaments grâce aux cures thermales 

    L'approche globale reste l'atout majeur des cures thermales ; soins d'eau et de boues, activités physique, éducation thérapeutique ... L'étude thermarthrose a démontré une amélioration durable des douleurs et des capacités de mouvement des curistes souffrant d'arthrose du genou, même neuf mois après le fin de la cure .                            D'après une enquête menée par la chaine thermale du soleil , 59%  des personnes ont diminué leur consommation d'anti-inflammatoires. Pour être remboursée, la cure doit être prescrite par un médecin et durer dix-huit jours.

    Bon à savoir 

    Côté médicaments par voie orale , le Diofénac (150 mg /jour) et le Naproxéne (1100mg/jour) seraient les deux anti-inflammatoires les pus utiles . Utilisé seul, le paracétamol est jugé inefficace contre l'arthrose . En raison de leurs effets secondaires importants(gastro-intestinaux, rénaux et cardiovasculaires , ces médicaments sont à prendre uniquement en cas de douleur. Source: The Lancet, juin 2016 (texte extrait de télé-Loisirs)


    votre commentaire
  • Même la peau l'a dans la peau 

    Tout comme il tamponne les acides, le bicarbonate neutralise le calcaire de l'eau du robinet. Ainsi, si vous avez une peau sèche ou irritée, 5 cuillères à soupe dans l'eau du bain soulageront. Mais ce n'est pas tout ! Il est également efficace :                                    Contre le psoriasis Le Dr Michel Samsoën , dermatologue, a démontré qu'en ajoutant 250 g dans un bain d'environ 80 litres d'eau à température modérée, cela pendant 10 jours à raison de 20 minutes par jour, il se produisait une nette amélioration de l'état de la peau, avec un soulagement des démangeaisons. Cette cure de balnéothérapie à la maison adoucit la peau lésionnelle et non lésionnelle , imprègne les squames et nettoie sans savon .                                                                            Contre les mycoses des pieds Ses propriétés antifongiques aident à éliminer les champignons grâce à des bains réguliers dans de l'eau additionnée de 1 cuillère à soupe de bicarbonate .

    Le bicarbonate (2/2)

    Le petit plus

    3 questions à  Sandrine Frappier* naturopathe et éducateur santé .

    1) Comment bien choisir son bicarbonate de sodium ? 

    Pour un usage thérapeutique par voie interne ou externe, il faut opter pour un bicarbonate à usage alimentaire ou pharmaceutique (plus cher), car il est purifié et affiné (en vente en pharmacie, GMS et boutiques bio) . Pour assainir l'intérieur de l'habitat, notamment se débarrasser des allergènes sur les tapis et moquettes, on peut se tourner vers du bicarbonate <<technique>>, moins raffiné, plus abrasif et destiné à un usage d'entretien pour la maison et le jardin .

    2) Certains sportifs utilisent ce produit. Quel est son effet ? 

    Quand on se soumet à des efforts intenses et prolongés, les muscles produisent un excès d'acide lactique qui engendre notamment des courbatures. Aussi, pour éliminer ces toxines, il est intéressant de consommer après l'effort environ 1/2 cuillère à café de bicarbonate dilué dans un verre d'eau. D'ailleurs, les boissons dites de l'effort en contiennent généralement. le Pr Michel Rieu (hôpital Cochin) a même démontré qu'en consommant des eaux minérales bicarbonatées, on bénéficiait d'une diminution de l'acidité de l'organisme et de la fatigue musculaire en même temps que d'une meilleure hydratation .

    3) Peut-on l'employer régulièrement ? 

    En cas de problème de santé chroniques, il est préférable de prendre rendez-vous avec un médecin ou un naturopathe. En effet, le bicarbonate n'est pas un médicament mais une substance qui ne doit pas être utilisée au long cours dans sa version à consommer. En cas de problèmes digestifs, il a été observé qu'il pouvait parfois engendrer un effet rebond s'il était pris en excès . (Texte extrait de Version Femina)

    * Renseignement sur : http://www.matherapie-garches.om

     


    1 commentaire
  • De la peau à la sphère digestive en passant par l'hygiène buccale , cette poudre écolo et bon marché n'en finit pas de nous étonner .Elle est incroyable. L'essayer c'est ne plus pouvoir s'en passer ... 

    le bicarbonate

    Le bicarbonate de sodium ou de soude 

    Extrait à partir de gisements de calcaire et de sels naturels , le bicarbonate de sodium  (ou de soude) est aussi utile dans la pharmacie familiale que dans le salle de bain ou dans la cuisine. En poudre, ultra facile à utiliser et économique (autour de 2,50 € les 250 g ), ce minéral alcalin non toxique a notamment la capacité de neutraliser les acides , ce qui en fait l'un des ingrédients principaux de certains médicaments contre le reflux gastro-œsophagien . C'est notamment lui que l'on retrouve en grande quantité (2989mg par litre , le maximum en la matière ) dans l'eau de Vichy Célestin , réputée , entre autres , pour ses vertus digestives . Mode d'emploi pour profiter au mieux des bienfaits de ce produit universel . 

    Le système digestif lui dit merci 

    Agissant comme une substance tampon quand l'organisme produit trop d'acidité , il ramène le taux de PH sanguin entre 7 et 8 . Autrement dit, il rétablit notre équilibre acido-basique . En effet , le PH est l'indice qui chimiquement parlant , mesure le caractère acide ou basique d'une solution; quand il est inférieur à 7, on dit que le milieu est acide ; quand il est supérieur à 7 , il est alcalin ou basique . Actuellement , il est admis que nous avons une alimentation trop acide . Avec son PH de 8,1, le bicarbonate a donc pour propriété de ramener notre métabolisme vers la neutralité . Ce faisant, il intervient efficacement dans les deux cas .                                                     1) Contre l'acidité de l'estomac et son cortège de brûlures, crampes et autres régurgitations acides , un phénomène qui survient à cause d'une consommation excessive (ou non) de graisses, d'alcool, de café, de thé, de chocolat , de protéines animales, de sucres raffinés et autres substances polluantes tel le tabac, le stress , le recours à certains médicaments ou encore un problème mécanique comme une hernie hiatale peuvent aussi être des éléments aggravants . Si c'est ponctuel, boire une verre d'eau mélangé à 1/2 cuillère à café après le repas . Si cela a tendance à se répéter , boire ce mélange avant le repas .                                                                                  2) Contre les lourdeurs digestives liées à la consommation des légumineuses et de certains légumes comme ceux de la famille des choux qui entrainent chez certaines personnes des maux de ventre , des ballonnements et des flatulences . Dans ce cas, incorporer en même temps que les légumes , l'équivalent de 1 cuillère à café dans une grande casserole d'eau de cuisson.

    Pour la bonne bouche 

    Ses effets assainissants, désodorisants et protecteurs permettent à cette poudre d'agir à plusieurs niveaux pour une hygiène dentaire et buccale irréprochable .                          En prévention des caries et des gingivites. Les bactéries présentes dans la plaque dentaire créent , en se nourrissant notamment du sucre , de l'acidité qui attaquent les dents. Or, en neutralisant cette acidité, le bicarbonate limite fortement leur développement. Et, comme il est de surcroît bactériostatique, c'est un remède souverain pour prévenir les gingivites; utilisé en bain de bouche trois ou quatre fois par semaine à raison de 1/2 cuillère à café diluée dans 1/2 verre d'eau, suivi d'un rinçage à l'eau claire, il élimine les bactéries qui se forment entre la gencive et la dent. Vous pouvez aussi opter pour un brossage des dents assainissant en trempant simplement votre brosse à dents dans un verre d'eau additionné de 1 cuillère à café de bicarbonate de soude .                                                                                                                    Contre les aphtes. Transformé en pâte (3 doses de bicarbonate pour une dose d'eau), à appliquer durant un moment sur la lésion, il soulage la douleur et accélère la cicatrisation. A répéter jusqu'à l'amélioration des symptômes .                                            Contre l'herpès labial. Il interrompt le développement des boutons de fièvre. Il suffit d'appliquer un peu de poudre pure dessus pendant une vingtaine de minutes.      Contre le mal de gorge ou en cas de gorge sensible au réveil, phénomène provoqué par un reflux pendant la nuit; versez 1/2 cuillère à café dans un verre d'eau , à utiliser en gargarisme .

    la suite demain 


    3 commentaires
  • Ces <<légumes secs>> sont si bons pour la santé et la planète que l'organisation des Nations unies a décidé de les mettre au goût du jour .

    Merveilleuses légumineuses

    Qui sont-elles ? 

    Les légumineuses forment une vaste famille botanique qui regroupe les plantes ayant la capacité de puiser et de fixer les azotes de l'air. Il existe plusieurs catégories au sein de cette famille ; les fourragères (trèfle, sainfoin, luzerne...) sont cultivées pour l'alimentation animale. Une autre rassemble celles dont les graines sont destinées à l'alimentation humaine (fèves, haricots, lentilles...) Enfin, un peu à part se tient le soja, encore plus riche en protéines que les autres. Saviez-vous que cette famille est si grande qu'elle compte aussi la glycine, l'acacia, le lupin ou les haricots verts? Connues depuis l'Antiquité, les légumineuses ont longtemps constitué l'essentiel du régime alimentaire des humains .

    Bonnes pour la planète 

    Les légumineuses sont les seules plantes qui n'ont pas besoin de l'azote du sol -élément essentiel et en quantité pour le développement des végétaux et la production agricole- car elle parviennent à fixer celui de l'air. Les légumineuses sont donc particulièrement indiquées en agriculture biologique, qui interdit l'azote de synthèse. Par ailleurs, elles se révèlent très économes en eau. Il faut en effet 13 000 litres d'eau pour produire 1 kg de viande de bœuf, tandis que 1 kg de lentilles n'en nécessite que 1250 litres. En outre, leur culture, ne générant qu'une faible empreinte de carbone, réduit les émissions de gaz à effet de serre, principaux responsables du réchauffement climatique .

    De nombreux bienfaits pour la santé 

    Riches en protéines, on les considère parfois comme << la viande du pauvre>> jusqu'à la fin du XIXe siècle, on en consommait 50 g par jour et par personne en France, portion réduite à 4 g aujourd'hui ! Alors que la teneur en protéines des viandes varie de 16 à 25 % , celle des légumineuses oscille entre 35 et 45 % .                    Riche en nutriments et en minéraux, notamment le calcium qui contribue à la bonne santé des os et la réduction du risque de fractures et d'ostéoporose, les légumineuses apportent aussi du potassium, du zinc et du fer. Mais pour améliorer l'assimilation de ce dernier, de moindre qualité que celui apporté par les aliments d'origine animale, il est conseillé d'associer les légumineuses à une source de vitamine C comme les agrumes ( jus de citron dans un curry de lentilles, par exemple)Attention en revanche à la prise de thé ou de café dans un même repas, qui retardent l'absorption du fer et des minéraux .                                                                                           Les légumineuses sont par ailleurs riches en fibres alimentaires qui ralentissent la digestion, apportent une impression de satiété et aident à prévenir les maladies cardiovasculaires, certains cancers (côlon, rectum notamment) et la diabète. Pauvre en sucres (faible indice glycémique) on peut les consommer en cas de diabète. Elles sont en revanche riches en glucides complexes.                                              Pauvre en graisses, à l'exception du soja (17 à 18 % de matière grasse) et de l'arachide (45 %), les légumineuses le sont également en calories (260-360 kcal/100g de produits secs .                                                                                                                              Elles sont enfin dénuées de gluten, source d'allergies et d'intolérances alimentaires .

    Comment les consommer ? 

    La nécessité de les faire tremper est un des raisons souvent avancées pour ne pas en cuisiner. En fait, le trempage réduit le temps de cuisson, garantit une digestion plus facile et une meilleure absorption par l'organisme de leurs nutriments. Mais il et fortement recommandé pour les pois chiche et les haricots , il reste facultatif pour les lentilles ou les pois cassés. Si vous êtes pressé privilégiez les lentilles corail, qui ne nécessite pas de trempage, ou les haricots asukis , facile  à digérer (en magasin Bio).

    Avec modération 

    Longtemps considéré comme un aliment idéal, le soja a été récemment remis en question, car il contient des perturbateurs hormonaux (les isoflavones). Par précaution, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) recommande que l'apport quotidien d'isoflavones n'excède pas 1 mg par kilo, soit 60 mg pour une personne de 60 kg. A titre indicatif, sachez que 100 g de lait de soja en contiennent 9,65 mg , 100 g de tofu 22,70g et les compléments alimentaires à base de soja beaucoup plus. Les femmes enceintes, celles qui allaitent ainsi que les jeunes enfants doivent tout particulièrement limiter leur consommation .( Texte extrait de la revue  Pelerin )


    1 commentaire
  • Voici une liste de miels et la façon de les utiliser 

    Type de miels

     


    votre commentaire
  • Acidité, reflux gastrique, ballonnements , stress, mauvaise alimentation et habitudes néfastes sont souvent à l'origine de problèmes digestifs .  Décelons le vrai du faux .

    Les problèmes digestifs

    S'allonger après le repas facilite la digestion 

    Faux : S'allonger ne fait pas partie des bons réflexes qui permettent d'éviter les maux digestifs . Au contraire, cette position facilite les reflux . Il est préférable d'attendre au moins trente minutes avant de faire une sieste et de laisser passer deux heures entre le diner et le moment du coucher .

    Le café est l'allié d'une bonne digestion 

    Faux : Comme l'alcool et le tabac, le café favorise les remontées acides et il est donc à bannir si on y est sensible. En revanche, pour lutter contre l'acidité , il et important de boire suffisamment d'eau pour bien saliver. Si le ventre est sujet aux ballonnements, le fait de prendre son temps pour manger et de bien mastiquer permet à la salive d'effectuer son travail de prédigestion. Enfin, évitez les boissons gazeuses , qui distendent l'estomac et favorisent les reflux .

    Les pansements gastriques soulagent 

    Vrai et faux :  Les pansements de type Maalox, Gaviscon ou Rennie ont une action tampon quasi immédiate sur l'acidité responsable des brûlures d'estomac . Toutefois, ils ne soulagent que pour une durée d'une à deux heures . il est préférable d'espacer les prises d'au moins deux heures , durant sept jours maximum . Si cela ne suffit pas, des médicaments en vente libre de type oméprazole ou pantoprazole sont efficaces; outre l'action pansement, ils limitent  l'acidité de façon plus prolongée et aident à cicatriser la muqueuse irritée. Cependant, ils peuvent perturber le transit et diminuer l'efficacité d'autres médicaments. Si les douleurs persistent, mieux vaut consulter car ces remèdes n'agissent pas sur la cause . 

    Une bonne respiration est efficace 

    Vrai : En cas de stress , la respiration est moins ample et se <<bloque>>Pour se détendre , la respiration abdominale est très efficace ; le va-et-vient du diaphragme (le muscle qui nous permet de respirer) réalise en effet un massage doux des organes digestifs  Cette respiration peut se pratiquer allongé ou assis dans les transports , au bureau , avant de s'endormir . . .le 

    Il existe des solutions naturelles 

    Vrai : Par son effet alcalisant, le bicarbonate de soude apaise les brûlures dues au reflux gastrique . L'huile essentielle de cumin présente une action complète pour favoriser la digestion, à la fois antalgique, stimulante et anti-inflammatoire. Attention cependant, les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans ne doivent en aucun cas y avoir recours . Enfin, les tisanes de plantes carminatives (qui aident à expulser l'air bloqué dans les intestins)comme le fenouil, l'anis, le carvi ou la mélisse atténuent le mal de ventre .

    Bon à savoir 

    En cas de reflux acide, la racine de réglisse , sous forme de gélules ou d'extrait fluide , est connue pour ses vertus anti-inflammatoires au niveau de la muqueuse de l'estomac et de l'œsophage . Mais elle est déconseillée aux personnes souffrant d'hypertension artérielle . (Extrait de la revue Télé-Loisirs )


    3 commentaires
  • Des mélanges cas par cas 

    Voici quelques aromiels , recommandés par le Pr Roch Domerego , biologiste, naturopathe , professeur d'université et vice président de la commission d'apithérapie d'Apimondia, (auteur de la médecine des abeilles, Baroch. Pour en savoir plus , guérir avec les abeilles , de Claudette Raynal- Cartabas, Guy Trédaniel ) .

    A vous maintenant de jouer les alchimistes en les réalisant vous-même . Vous verrez c'est facile et ils font des merveilles...

    Les Aromiels (2/2)

    Pour mieux digérer 

    Miel de romarin : Grand équilibre de la sphère digestive, il peut contribuer à atténuer les douleurs abdominales, les ballonnements et les flatulences . Il possède aussi des vertus protectrices pour le foie et le détoxifie . +Huile essentielle de fenouil  : Elle agit contre le météorisme et stimule les transits paresseux . En cas de spasmes , on peut aussi ajouter de l'huile essentielle de romarin officinal à camphre , un antispasmodique digestif qui est également un stimulant hépatique et un antalgique . A réserver aux adultes qui ne sont pas hypertendus .

    Pour lutter contre la fatigue chronique 

    Miel de châtaigner : Il agit contre l'anémie et la fatigue générale. En médecine chinoise, on dit qu'il harmonise le qi -l'énergie-du cœur et les troubles circulatoires. +Huile essentielle de pin : C'est une essence puissante contre le surmenage et l'épuisement nerveux , conseillée aussi en cas de dépression et de faiblesse du système immunitaire .

    Pour faire une bonne détox 

    Miel de pissenlit : Protecteur du foie et de la vésicule biliaire , il agit contre la constipation et les troubles des voies urinaires . +Huile essentielle de menthe poivrée : Elle présente de nombreux intérêts pour la digestion ; elle est utile contre l'acidité gastrique , l'aérophagie , mais aussi en cas de nausées ou d'indigestion , on peut la compléter avec de l'huile essentielle de romarin officinal à cinéole , décongestionnant hépatique . Idéalement , cette cure de détoxication (pour adultes seulement) est à suivre pendant trois mois .

    Pour atténuer les migraines 

    Miel d'oranger : Exclusivement actif sur les migraines et la nervosité , ce miel relaxant peut s'additionner au pollen des fleurs d'oranger . +Huile essentielle de néroli : C'est l'experte du rééquilibrage nerveux et du stress .

    Pour éviter les rhumes 

    Miel de sapin : Son action antiseptique sur les voies respiratoires aide à lutter contre le rhume, les rhinites et la grippe. +Huile essentielle de pin sylvestre : Elle aide à mieux respirer si la sphère ORL est encombrée. Elle est également efficace en cas d'allergie aux pollens (rhume des foins) ou asthme d'allergie -on peut alors l'utiliser seule ou la mélanger avec de l'huile essentielle d'estragon .

    Pour réduire les bouffées de chaleur 

    Miel d'aubépine : Spécialiste des bouffées de chaleur , c'est un miel censé harmoniser le qi du cœur selon la médecine traditionnelle chinoise , qui le préconise aussi pour contrer les insomnies et la nervosité . +Huile essentielle de sauge : C'est l'actif phare de cet aromiel en raison de son action hormonale sur le système génital féminin . Pour plus d'efficacité , mélangez-là avec de l'huile essentielle de Raven Sare anisé , dont l'action semblable à celle des œstrogènes est tout à fait appropriée en période de ménopause , et avec celle de cyprès toujours vert (feuilles) pour le même effet hormonal et des vertus décongestionnantes en prime .                      Attention: Cet aromiel est interdit en cas de pathologies cancéreuses oestrogéno-dépendantes  . Il ne faut pas non plus dépasser la dose ni l'utiliser plus de trois semaines consécutives à cause de son potentiel effet neurotoxique .

    Pour calmer la nervosité

    Miel de tilleul : C'est l'expert de la détente , à l'instar de cette plante bien connue en phytothérapie pour luter contre le stress en l'insomnie . + Huile essentielle de camomille : Elle peut calmer un choc émotionnel mais aussi améliorer un état d'inquiétude chronique. Pour plus d'efficacité, mélangez-là avec de l'huile essentielle de millepertuis (hypericum perforatum), bien connue pour réduire la dépression et réguler les troubles du sommeil .

    Pour favoriser la cicatrisation 

    Les Aromiels (2/2)

    Miel de lavande : Grâce au Pr Bernard Descottes, qui fut chef de service au CHU de Limoges et qui est le fondateur de l'association francophone d'apithérapie , ce miel apaisant est désormais connu pour son action cicatrisante et antiseptique lorsqu'il est appliqué sur les plaies et les brûlures . + huile essentielle de lavande officinale : Reconnue elle aussi pour ses effets cicatrisants sur les brûlures, les plaies et les escarres , elle est idéale en applications  locales quotidiennes pendant une semaine . Garder l'aromiel sur la peau toute la nuit (avec ou sans compresse) et, le matin, lavez avec un savon neutre avant une nouvelle application . (extrait de le revue : Version Femina)


    1 commentaire
  • Quand les vertus du miel sont boostées par la puissance des huiles essentielles , cela donne des remèdes naturels et efficaces .

    Les Aromiels

    Une grande histoire d'amour 

    Entre les abeilles , petites stars de l'écologie qui disparaissent à cause des pesticides, et les plantes , c'est depuis toujours une grande histoire d'amour . Avec ces deux espèces vivantes , on fabrique des médicaments naturels tout à fait étonnants ; le miel et les huiles essentielles . Et quand on les mélange, on élabore des aromiels ; le miel devient un vecteur de pénétration pour les huiles essentielles qui s'utilisent rarement pures, en raison de leur puissance . Résultat : non seulement elles sont diffusées en douceur , mais leurs effets sont renforcés par les vertus propres à chaque miel et inversement .

    Le miel , un remède à part entière 

    Dès lors qu'il est de qualité,  bio notamment , le miel est thérapeutique . Qu'il soit mono floral -on dit aussi <<miel de cru>>- , c'est-à-dire conçu par des abeilles ayant butiné une seule sorte de végétal (ou au moins 80 % de la même variété ) , ou poly floral , il possède des propriétés appréciables à plus d'un titre ; il est dynamisant et antioxydant grâce à ses polyphénols et autres trésors nutritionnels (minéraux, oligoéléments, acides aminés...) et à la combinaison harmonieuse de ses différents sucres (38% de fructose, 31% de glucose, 1% de saccharose et 7% de maltose environ). Ses enzymes , ses vitamines et ses oligoéléments le rendent utile aux organismes fatigués car, grâce à eux, il renforce les défenses naturelles . Il facilite aussi l'absorption des nutriments . Les études du Pr Eberhard Bengsch , de l'Institut Max-Planck de Munich , ont montré qu'il participait à la fixation du calcium et du magnésium . De plus , ce produit naturel protège notre système nerveux grâce au magnésium , au zinc et aux vitamines B notamment . En favorisant le transit , il améliore la digestion, en particulier chez les personnes stressées ou qui se nourrissent d'une façon déséquilibrée . C'est aussi un véritable rempart contre la progression des bactéries et autres micro-organismes, car il possède des propriétés bactéricides , bactériostatiques et antifongiques grâce à son taux élevé de sucres spécifiques et d'inhibines  (hormones) A ces vertus intrinsèques s'ajoutent celles des plantes que les abeilles ont butinées. Le miel d'aubépine , par exemple , va calmer les angoisses , celui du tilleul favoriser l'endormissement , et ceux de bruyère , de lavande, de thym et d'eucalyptus agir contre les cystites. Autant dire qu'en ajoutant à chaque miel une, deux ou trois huiles essentielles on obtient une belle synergie .

    Mode d'emploi 

    Quelles quantités ? 

    Pour les enfants à partir de 7 ans : mélanger 20 gouttes d'huiles essentielles dans 100 g de miel . Quand deux huiles essentielles sont indiquées ; 10 gouttes de chaque . Pour 3 huiles essentielles ; 6 gouttes .                                                                         Pour les adultes : Mélanger 40 gouttes dans 100 g de miel, et deux fois 20 gouttes s'il y a deux huiles  , trois fois 13 gouttes s'il y en a trois .                                                        Pour les enfants comme pour les adultes , ne jamais dépasser ces quantités .

    Quand les prendre ?

    prévoir une cuillerée à café d'aromiel trois fois par jour en dehors des repas. En cas de problèmes digestifs, prendre l'aromiel en mangeant pour mieux digérer , mais sans le faire chauffer pour préserver tous ses nutriments .

    Comment les conserver ?

    Ils peuvent se garder trois ans au réfrigérateur dans un bocal en verre fermé et recouvert de façon a être toujours à l'abri de la lumière et de la chaleur .

    Quelles précautions ?

    Les huiles essentielles sont interdites aux jeunes enfants , aux femmes enceintes et allaitantes . Attention aussi au miel pour les personnes allergiques aux abeilles et aux produits de la ruche. En cas de maladie ou de traitement en cours, en particulier si vous avez du diabète, demandez conseil à votre pharmacien ou consultez votre médecin  .

    Où les trouver ?

    Il existe de nombreux miels mono floraux en boutique bio , chez les petits producteurs et sur internet. Pour des raisons de traçabilité , privilégiez les pots sur lesquels l'étiquette indique l'origine du produit , le nom de son producteur, sa date limite de consommation et sa qualité (bio notamment) .                                


    2 commentaires
  • Après la maladie d'Alzheimer , c'est la pathologie neurologique la plus répandue en France. Avec un traitement adapté, 70 % des personnes atteintes vivent normalement . Mais que savons nous d'elle ? 

    l'épilepsie et une maladie mentale 

    Faux : Il s'agit d'un trouble neurologique correspondant à un fonctionnement excessif des cellules nerveuses cérébrales , ce qui provoque des décharges électriques dan une partie du cerveau . Le trouble peut être lié à une lésion cérébrale , un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien, une malformation corticale. Mais il peut aussi n'y avoir aucune cause avérée .

    Les épileptiques ne peuvent pas conduire 

    Vrai et faux : Prendre le volant est possible si le traitement mis en place à stoppé les crises depuis plus d'un an . Les titulaires d'un permis professionnel sont autorisés à conduire s'ils n'ont eu aucune crise dans les dix ans qui ont suivi l'arrêt des médicaments .

    Cette maladie peut se déclarer à tout âge 

    Vrai : Les cas sont plus nombreux chez les tout-petits en raison de problèmes d'oxygénation lors de l'accouchement , de maladie génétique, de malformation corticale et également à partir de 60 ans , en raison des risques d'AVC et de la maladie d'Alzheimer .

    On n'en guérit pas 

    Faux : Les symptômes de certaines formes d'épilepsie survenues dans l'enfance peuvent disparaître spontanément . Généralement, leur cause est inexpliquée. La chirurgie , uniquement pratiquée sur les lésions qui ne sont pas situées dans une zone fonctionnelle du cerveau (motricité, langage ...) peut aussi se révéler efficace .

    Un choc psychologique peut déclencher une première crise 

    Vrai : Attention , toutefois ; il n'est pas la cause directe de la maladie , mais le facteur déclenchant. Tout comme le manque de sommeil prolongé, l'abus de substances illicites ou d'alcool . Il est donc important de mener la vie la plus saine possible .

    On peut prévenir une crise 

    Faux :  Il est possible de la sentir arriver . Ressentir les symptômes, c'est déjà être en crise d'épilepsie . Celle-ci se manifeste par l'apparition de convulsions spectaculaires ou par des propos décousus , une sensation de déjà-vu , une hallucination visuelle , auditive  ou olfactive .

    l'épilepsie peut être héréditaire 

    Vrai : Mais pas forcément en ligne directe .On retrouve plutôt un grand-père ou un cousin atteint de la maladie . De forme peu grave , elle rentre généralement dans l'ordre avec un traitement simple à l'âge adulte .

    Les écrans peuvent favoriser les crises 

    Faux :  Aujourd'hui , télévisions et ordinateurs ne contiennent plus dz tubes cathodiques pouvant émettre des scintillements perturbant . Cependant , des mesures de prévention doivent toujours être respectées, comme ne pas regarder la télé dans une pièce sans lumière .

    Bon à savoir 

    Il est recommandé d'avoir en évidence dans son portefeuille une carte mentionnant son type d'épilepsie , le traitement administré , ainsi que les coordonnées de son médecin traitant . Cette fiche signalétique peut être utile en cas de crise survenant dans la rue , afin de recevoir des premiers secours adaptés.

    L'avis de l'expert : Dr Sophie Dupont 

    Neurologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris , auteure de l'épilepsie , 100 questions/réponses pour mieux comprendre l'épilepsie , éd Ellipses . 10€

    l'épilepsie

    Un  épileptique peut-il aujourd'hui mener une vie normale ? 

    Oui ,les patients atteints de cette maladie peuvent avoir des enfants , travailler, vivre comme tout le monde . Mais en cas de désir d'enfant, le femmes doivent adapter le traitement avant la grossesse .

    Quels progrès ont été faits en la matière ? 

    Il existe désormais divers médicaments adaptés à chaque type d'épilepsie , mais aussi à chaque individu . Aujourd'hui, 70 % des épileptiques répondent bien au traitement Pour les autres , il est possible d'envisager une opération à condition qu'elle n'entraine pas de séquelles plus préjudiciable que l'épilepsie elle-même .

    Le traitement est-il prescrit à vie ? 

    Tout dépend s'il y a lésion du cerveau ou pas. Si c'est le cas, il y a de forts risques pour que les crises reviennent après l'arrêt du traitement . Sinon , on peut tenter d'y mettre un terme au bout de trois ans sans crise .

    Quels conseils donneriez-vous aux parents d'un enfant épileptique ? 

    Il est important qu'ils consultent dès le départ un neuropédiatre , et qu'ils en parlent à l'instituteur de l'enfant , car les soins peuvent ralentir un peu sa réactivité .( extrait de  Télé-Loisirs. Photo du net)


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique