• Voici une liste de miels et la façon de les utiliser 

    Type de miels

     


    votre commentaire
  • Acidité, reflux gastrique, ballonnements , stress, mauvaise alimentation et habitudes néfastes sont souvent à l'origine de problèmes digestifs .  Décelons le vrai du faux .

    Les problèmes digestifs

    S'allonger après le repas facilite la digestion 

    Faux : S'allonger ne fait pas partie des bons réflexes qui permettent d'éviter les maux digestifs . Au contraire, cette position facilite les reflux . Il est préférable d'attendre au moins trente minutes avant de faire une sieste et de laisser passer deux heures entre le diner et le moment du coucher .

    Le café est l'allié d'une bonne digestion 

    Faux : Comme l'alcool et le tabac, le café favorise les remontées acides et il est donc à bannir si on y est sensible. En revanche, pour lutter contre l'acidité , il et important de boire suffisamment d'eau pour bien saliver. Si le ventre est sujet aux ballonnements, le fait de prendre son temps pour manger et de bien mastiquer permet à la salive d'effectuer son travail de prédigestion. Enfin, évitez les boissons gazeuses , qui distendent l'estomac et favorisent les reflux .

    Les pansements gastriques soulagent 

    Vrai et faux :  Les pansements de type Maalox, Gaviscon ou Rennie ont une action tampon quasi immédiate sur l'acidité responsable des brûlures d'estomac . Toutefois, ils ne soulagent que pour une durée d'une à deux heures . il est préférable d'espacer les prises d'au moins deux heures , durant sept jours maximum . Si cela ne suffit pas, des médicaments en vente libre de type oméprazole ou pantoprazole sont efficaces; outre l'action pansement, ils limitent  l'acidité de façon plus prolongée et aident à cicatriser la muqueuse irritée. Cependant, ils peuvent perturber le transit et diminuer l'efficacité d'autres médicaments. Si les douleurs persistent, mieux vaut consulter car ces remèdes n'agissent pas sur la cause . 

    Une bonne respiration est efficace 

    Vrai : En cas de stress , la respiration est moins ample et se <<bloque>>Pour se détendre , la respiration abdominale est très efficace ; le va-et-vient du diaphragme (le muscle qui nous permet de respirer) réalise en effet un massage doux des organes digestifs  Cette respiration peut se pratiquer allongé ou assis dans les transports , au bureau , avant de s'endormir . . .le 

    Il existe des solutions naturelles 

    Vrai : Par son effet alcalisant, le bicarbonate de soude apaise les brûlures dues au reflux gastrique . L'huile essentielle de cumin présente une action complète pour favoriser la digestion, à la fois antalgique, stimulante et anti-inflammatoire. Attention cependant, les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans ne doivent en aucun cas y avoir recours . Enfin, les tisanes de plantes carminatives (qui aident à expulser l'air bloqué dans les intestins)comme le fenouil, l'anis, le carvi ou la mélisse atténuent le mal de ventre .

    Bon à savoir 

    En cas de reflux acide, la racine de réglisse , sous forme de gélules ou d'extrait fluide , est connue pour ses vertus anti-inflammatoires au niveau de la muqueuse de l'estomac et de l'œsophage . Mais elle est déconseillée aux personnes souffrant d'hypertension artérielle . (Extrait de la revue Télé-Loisirs )


    3 commentaires
  • Des mélanges cas par cas 

    Voici quelques aromiels , recommandés par le Pr Roch Domerego , biologiste, naturopathe , professeur d'université et vice président de la commission d'apithérapie d'Apimondia, (auteur de la médecine des abeilles, Baroch. Pour en savoir plus , guérir avec les abeilles , de Claudette Raynal- Cartabas, Guy Trédaniel ) .

    A vous maintenant de jouer les alchimistes en les réalisant vous-même . Vous verrez c'est facile et ils font des merveilles...

    Les Aromiels (2/2)

    Pour mieux digérer 

    Miel de romarin : Grand équilibre de la sphère digestive, il peut contribuer à atténuer les douleurs abdominales, les ballonnements et les flatulences . Il possède aussi des vertus protectrices pour le foie et le détoxifie . +Huile essentielle de fenouil  : Elle agit contre le météorisme et stimule les transits paresseux . En cas de spasmes , on peut aussi ajouter de l'huile essentielle de romarin officinal à camphre , un antispasmodique digestif qui est également un stimulant hépatique et un antalgique . A réserver aux adultes qui ne sont pas hypertendus .

    Pour lutter contre la fatigue chronique 

    Miel de châtaigner : Il agit contre l'anémie et la fatigue générale. En médecine chinoise, on dit qu'il harmonise le qi -l'énergie-du cœur et les troubles circulatoires. +Huile essentielle de pin : C'est une essence puissante contre le surmenage et l'épuisement nerveux , conseillée aussi en cas de dépression et de faiblesse du système immunitaire .

    Pour faire une bonne détox 

    Miel de pissenlit : Protecteur du foie et de la vésicule biliaire , il agit contre la constipation et les troubles des voies urinaires . +Huile essentielle de menthe poivrée : Elle présente de nombreux intérêts pour la digestion ; elle est utile contre l'acidité gastrique , l'aérophagie , mais aussi en cas de nausées ou d'indigestion , on peut la compléter avec de l'huile essentielle de romarin officinal à cinéole , décongestionnant hépatique . Idéalement , cette cure de détoxication (pour adultes seulement) est à suivre pendant trois mois .

    Pour atténuer les migraines 

    Miel d'oranger : Exclusivement actif sur les migraines et la nervosité , ce miel relaxant peut s'additionner au pollen des fleurs d'oranger . +Huile essentielle de néroli : C'est l'experte du rééquilibrage nerveux et du stress .

    Pour éviter les rhumes 

    Miel de sapin : Son action antiseptique sur les voies respiratoires aide à lutter contre le rhume, les rhinites et la grippe. +Huile essentielle de pin sylvestre : Elle aide à mieux respirer si la sphère ORL est encombrée. Elle est également efficace en cas d'allergie aux pollens (rhume des foins) ou asthme d'allergie -on peut alors l'utiliser seule ou la mélanger avec de l'huile essentielle d'estragon .

    Pour réduire les bouffées de chaleur 

    Miel d'aubépine : Spécialiste des bouffées de chaleur , c'est un miel censé harmoniser le qi du cœur selon la médecine traditionnelle chinoise , qui le préconise aussi pour contrer les insomnies et la nervosité . +Huile essentielle de sauge : C'est l'actif phare de cet aromiel en raison de son action hormonale sur le système génital féminin . Pour plus d'efficacité , mélangez-là avec de l'huile essentielle de Raven Sare anisé , dont l'action semblable à celle des œstrogènes est tout à fait appropriée en période de ménopause , et avec celle de cyprès toujours vert (feuilles) pour le même effet hormonal et des vertus décongestionnantes en prime .                      Attention: Cet aromiel est interdit en cas de pathologies cancéreuses oestrogéno-dépendantes  . Il ne faut pas non plus dépasser la dose ni l'utiliser plus de trois semaines consécutives à cause de son potentiel effet neurotoxique .

    Pour calmer la nervosité

    Miel de tilleul : C'est l'expert de la détente , à l'instar de cette plante bien connue en phytothérapie pour luter contre le stress en l'insomnie . + Huile essentielle de camomille : Elle peut calmer un choc émotionnel mais aussi améliorer un état d'inquiétude chronique. Pour plus d'efficacité, mélangez-là avec de l'huile essentielle de millepertuis (hypericum perforatum), bien connue pour réduire la dépression et réguler les troubles du sommeil .

    Pour favoriser la cicatrisation 

    Les Aromiels (2/2)

    Miel de lavande : Grâce au Pr Bernard Descottes, qui fut chef de service au CHU de Limoges et qui est le fondateur de l'association francophone d'apithérapie , ce miel apaisant est désormais connu pour son action cicatrisante et antiseptique lorsqu'il est appliqué sur les plaies et les brûlures . + huile essentielle de lavande officinale : Reconnue elle aussi pour ses effets cicatrisants sur les brûlures, les plaies et les escarres , elle est idéale en applications  locales quotidiennes pendant une semaine . Garder l'aromiel sur la peau toute la nuit (avec ou sans compresse) et, le matin, lavez avec un savon neutre avant une nouvelle application . (extrait de le revue : Version Femina)


    1 commentaire
  • Quand les vertus du miel sont boostées par la puissance des huiles essentielles , cela donne des remèdes naturels et efficaces .

    Les Aromiels

    Une grande histoire d'amour 

    Entre les abeilles , petites stars de l'écologie qui disparaissent à cause des pesticides, et les plantes , c'est depuis toujours une grande histoire d'amour . Avec ces deux espèces vivantes , on fabrique des médicaments naturels tout à fait étonnants ; le miel et les huiles essentielles . Et quand on les mélange, on élabore des aromiels ; le miel devient un vecteur de pénétration pour les huiles essentielles qui s'utilisent rarement pures, en raison de leur puissance . Résultat : non seulement elles sont diffusées en douceur , mais leurs effets sont renforcés par les vertus propres à chaque miel et inversement .

    Le miel , un remède à part entière 

    Dès lors qu'il est de qualité,  bio notamment , le miel est thérapeutique . Qu'il soit mono floral -on dit aussi <<miel de cru>>- , c'est-à-dire conçu par des abeilles ayant butiné une seule sorte de végétal (ou au moins 80 % de la même variété ) , ou poly floral , il possède des propriétés appréciables à plus d'un titre ; il est dynamisant et antioxydant grâce à ses polyphénols et autres trésors nutritionnels (minéraux, oligoéléments, acides aminés...) et à la combinaison harmonieuse de ses différents sucres (38% de fructose, 31% de glucose, 1% de saccharose et 7% de maltose environ). Ses enzymes , ses vitamines et ses oligoéléments le rendent utile aux organismes fatigués car, grâce à eux, il renforce les défenses naturelles . Il facilite aussi l'absorption des nutriments . Les études du Pr Eberhard Bengsch , de l'Institut Max-Planck de Munich , ont montré qu'il participait à la fixation du calcium et du magnésium . De plus , ce produit naturel protège notre système nerveux grâce au magnésium , au zinc et aux vitamines B notamment . En favorisant le transit , il améliore la digestion, en particulier chez les personnes stressées ou qui se nourrissent d'une façon déséquilibrée . C'est aussi un véritable rempart contre la progression des bactéries et autres micro-organismes, car il possède des propriétés bactéricides , bactériostatiques et antifongiques grâce à son taux élevé de sucres spécifiques et d'inhibines  (hormones) A ces vertus intrinsèques s'ajoutent celles des plantes que les abeilles ont butinées. Le miel d'aubépine , par exemple , va calmer les angoisses , celui du tilleul favoriser l'endormissement , et ceux de bruyère , de lavande, de thym et d'eucalyptus agir contre les cystites. Autant dire qu'en ajoutant à chaque miel une, deux ou trois huiles essentielles on obtient une belle synergie .

    Mode d'emploi 

    Quelles quantités ? 

    Pour les enfants à partir de 7 ans : mélanger 20 gouttes d'huiles essentielles dans 100 g de miel . Quand deux huiles essentielles sont indiquées ; 10 gouttes de chaque . Pour 3 huiles essentielles ; 6 gouttes .                                                                         Pour les adultes : Mélanger 40 gouttes dans 100 g de miel, et deux fois 20 gouttes s'il y a deux huiles  , trois fois 13 gouttes s'il y en a trois .                                                        Pour les enfants comme pour les adultes , ne jamais dépasser ces quantités .

    Quand les prendre ?

    prévoir une cuillerée à café d'aromiel trois fois par jour en dehors des repas. En cas de problèmes digestifs, prendre l'aromiel en mangeant pour mieux digérer , mais sans le faire chauffer pour préserver tous ses nutriments .

    Comment les conserver ?

    Ils peuvent se garder trois ans au réfrigérateur dans un bocal en verre fermé et recouvert de façon a être toujours à l'abri de la lumière et de la chaleur .

    Quelles précautions ?

    Les huiles essentielles sont interdites aux jeunes enfants , aux femmes enceintes et allaitantes . Attention aussi au miel pour les personnes allergiques aux abeilles et aux produits de la ruche. En cas de maladie ou de traitement en cours, en particulier si vous avez du diabète, demandez conseil à votre pharmacien ou consultez votre médecin  .

    Où les trouver ?

    Il existe de nombreux miels mono floraux en boutique bio , chez les petits producteurs et sur internet. Pour des raisons de traçabilité , privilégiez les pots sur lesquels l'étiquette indique l'origine du produit , le nom de son producteur, sa date limite de consommation et sa qualité (bio notamment) .                                


    2 commentaires
  • Après la maladie d'Alzheimer , c'est la pathologie neurologique la plus répandue en France. Avec un traitement adapté, 70 % des personnes atteintes vivent normalement . Mais que savons nous d'elle ? 

    l'épilepsie et une maladie mentale 

    Faux : Il s'agit d'un trouble neurologique correspondant à un fonctionnement excessif des cellules nerveuses cérébrales , ce qui provoque des décharges électriques dan une partie du cerveau . Le trouble peut être lié à une lésion cérébrale , un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien, une malformation corticale. Mais il peut aussi n'y avoir aucune cause avérée .

    Les épileptiques ne peuvent pas conduire 

    Vrai et faux : Prendre le volant est possible si le traitement mis en place à stoppé les crises depuis plus d'un an . Les titulaires d'un permis professionnel sont autorisés à conduire s'ils n'ont eu aucune crise dans les dix ans qui ont suivi l'arrêt des médicaments .

    Cette maladie peut se déclarer à tout âge 

    Vrai : Les cas sont plus nombreux chez les tout-petits en raison de problèmes d'oxygénation lors de l'accouchement , de maladie génétique, de malformation corticale et également à partir de 60 ans , en raison des risques d'AVC et de la maladie d'Alzheimer .

    On n'en guérit pas 

    Faux : Les symptômes de certaines formes d'épilepsie survenues dans l'enfance peuvent disparaître spontanément . Généralement, leur cause est inexpliquée. La chirurgie , uniquement pratiquée sur les lésions qui ne sont pas situées dans une zone fonctionnelle du cerveau (motricité, langage ...) peut aussi se révéler efficace .

    Un choc psychologique peut déclencher une première crise 

    Vrai : Attention , toutefois ; il n'est pas la cause directe de la maladie , mais le facteur déclenchant. Tout comme le manque de sommeil prolongé, l'abus de substances illicites ou d'alcool . Il est donc important de mener la vie la plus saine possible .

    On peut prévenir une crise 

    Faux :  Il est possible de la sentir arriver . Ressentir les symptômes, c'est déjà être en crise d'épilepsie . Celle-ci se manifeste par l'apparition de convulsions spectaculaires ou par des propos décousus , une sensation de déjà-vu , une hallucination visuelle , auditive  ou olfactive .

    l'épilepsie peut être héréditaire 

    Vrai : Mais pas forcément en ligne directe .On retrouve plutôt un grand-père ou un cousin atteint de la maladie . De forme peu grave , elle rentre généralement dans l'ordre avec un traitement simple à l'âge adulte .

    Les écrans peuvent favoriser les crises 

    Faux :  Aujourd'hui , télévisions et ordinateurs ne contiennent plus dz tubes cathodiques pouvant émettre des scintillements perturbant . Cependant , des mesures de prévention doivent toujours être respectées, comme ne pas regarder la télé dans une pièce sans lumière .

    Bon à savoir 

    Il est recommandé d'avoir en évidence dans son portefeuille une carte mentionnant son type d'épilepsie , le traitement administré , ainsi que les coordonnées de son médecin traitant . Cette fiche signalétique peut être utile en cas de crise survenant dans la rue , afin de recevoir des premiers secours adaptés.

    L'avis de l'expert : Dr Sophie Dupont 

    Neurologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris , auteure de l'épilepsie , 100 questions/réponses pour mieux comprendre l'épilepsie , éd Ellipses . 10€

    l'épilepsie

    Un  épileptique peut-il aujourd'hui mener une vie normale ? 

    Oui ,les patients atteints de cette maladie peuvent avoir des enfants , travailler, vivre comme tout le monde . Mais en cas de désir d'enfant, le femmes doivent adapter le traitement avant la grossesse .

    Quels progrès ont été faits en la matière ? 

    Il existe désormais divers médicaments adaptés à chaque type d'épilepsie , mais aussi à chaque individu . Aujourd'hui, 70 % des épileptiques répondent bien au traitement Pour les autres , il est possible d'envisager une opération à condition qu'elle n'entraine pas de séquelles plus préjudiciable que l'épilepsie elle-même .

    Le traitement est-il prescrit à vie ? 

    Tout dépend s'il y a lésion du cerveau ou pas. Si c'est le cas, il y a de forts risques pour que les crises reviennent après l'arrêt du traitement . Sinon , on peut tenter d'y mettre un terme au bout de trois ans sans crise .

    Quels conseils donneriez-vous aux parents d'un enfant épileptique ? 

    Il est important qu'ils consultent dès le départ un neuropédiatre , et qu'ils en parlent à l'instituteur de l'enfant , car les soins peuvent ralentir un peu sa réactivité .( extrait de  Télé-Loisirs. Photo du net)


    1 commentaire
  • Marions- là ! 

    En duo avec certaines plantes ou algues , la nourriture de la reine des abeilles voit ses bienfaits décuplés . Des doubles cures qui font des étincelles .

    La gelée royale

    Cure de gelée royale , Mode d'emploi 

    Laissez fondre sous la langue environ 1 g de gelée royale fraîche , le matin à jeun , pendant quatre à six semaines . Sa saveur un peu amère n'est pas très agréable , mais il vous suffit de mélanger la gelée à du miel , de boire un verre de jus de fruit ou de croquer dans votre tartine juste après votre prise pour la faire disparaître .Veillez à bien refermer le pot et à le conserver au réfrigérateur entre 0 et -5 °C. , afin que les qualités nutritionnelles de la gelée royale ne s'altèrent pas . Attention , ce produit de la ruche est contre-indiqué aux personnes allergiques aux pollens et aux piqures d'abeilles .

    Pour booster son immunité 

    Avec la gelée royale , les microbes , les bactéries et autres virus n'ont qu'à bien se tenir ! Les vitamines du groupe B , les minéraux (zinc, fer, phosphore, potassium et silicium ),  les antioxydants , les protéines et les lipides qu'elle contient agissent en synergie pour stimuler nos défenses et protéger notre organisme des infections .           A coupler avec ... La spiruline . Cette micro algue d'eau douce contient de la chlorophylle et de la phycocyanine , des pigments à l'origine de sa couleur bleu-vert, ainsi que des vitamines du groupe B , du fer , du zinc et du sélénium , autant de substances aux propriétés immunostimulantes . Une étude parue en janvier 2011 dans le magazine Cellular & Molecular Immunology a d'ailleurs mis en évidence sa capacité à augmenter la production des lymphocytes B et T , les cellules destructrices d'agents pathogènes . En parallèle de votre cure de gelée royale , prenez chaque matin 2 g  de spiruline sous forme de gélules pendant environ quatre semaines . Achetez-là de préférence en magasin Bio ou en pharmacie .

    Pour se sentir 100 % en forme 

    Reminéralisante, la pâte nacrée de la gelée royale réveille notre vitalité grâce à sa combinaison de magnésium antifatigue, de fer antianémique et de phosphore , source d'énergie . Elle cache également de la vitamine B2, qui a pour propriété de lutter contre la fatigue , ainsi que des protéines , des lipides et des sucres , des nutriments essentiels à la bonne marche de l'organisme .                                                                           A coupler avec ... L'Acérola . L'atout de cette petite cerise originaire des Antilles ? Elle contient trente fois plus de vitamine C tonifiante que l'orange et renferme une bonne quantité de magnésium . Chaque matin , prenez un comprimé à croquer ou à laisser fondre dans un peu d'eau .

    Pour aider nos neurones à carburer 

    Parce qu'elle possède de la vitamine B5, du fer et du zinc , trois constituants qui stimulent nos performances intellectuelles , la gelée royale nous aide à affronter sans mal des périodes d'examens ou une surcharge de travail . Elle est également riche en tryptophane , un acide aminé indispensable à la synthèse de la sérotonine , une hormone qui améliore nos capacités d'apprentissage et de mémorisation .                       A coupler avec ... le Ginseng .  Cette plante adaptogène requinque l'esprit ; en quelques jours , elle dope nos performances cognitives , accroit notre attention et décuple notre concentration . Matin et midi , avalez une gélule contenant au moins 250 mg d'extraits secs de ginseng pendant trois semaines . A éviter le soir pour ne pas retarder l'endormissement .

    Pour retrouver la sérénité 

    Les vitamines B3 etB5 contenues dans la gelée royale contribuent au bon fonctionnement de notre système nerveux et régulent la production d'adrénaline . En complément , sa richesse en magnésium nous aide également à mieux lutter contre le stress et les troubles du sommeil . Une étude clinique réalisée par l'apiculteur Famille Mary auprès du CHU de Nantes indique que ce produit de la ruche a des effets positifs sur l'amélioration de l'humeur . De quoi dire rapidement adieu au stress !         A coupler avec... la Passiflore . Cette plante grimpante possède des propriétés apaisantes et anxiolytiques qui aident à chasser la nervosité. Au petit déjeuner, avalez un à deux comprimés dosés d'extraits secs , pendant environ deux à trois semaines , selon vos besoins . ( extrait de la revue Version Femina. Photo du net)


    3 commentaires
  • La morosité n'est pas une fatalité durant la saison fraîche .  Les rayons du soleil et un bon sommeil vous aiderons à lutter contre le spleen .

    La déprime hivernale

    Voici des solutions simples et efficaces pour doper votre moral .

    Entrer dans la lumière 

    En hiver, les jours plus court, comme le temps maussade, nous privent de lumière . Celle-ci est pourtant essentielle à la bonne marche de notre horloge biologique. Elle régule nos cycles de sommeil, aide notre corps à synthétiser la vitamine D et agit sur la sécrétion d'hormones. De quoi conserver une bonne énergie et un moral d'acier . Ouvrez grand les yeux , puis sortez vous exposer à la lumière le plus souvent possible. Faîtes-le sans lunettes opaques, afin de permettre au cerveau de se gorger des rares rayons de soleil. Pensez à exposer en particulier votre visage, mais aussi vos avant-bras .

    Bouger suffisamment 

    rien de mieux qu'un peu d'exercice physique pour recharger vos réserves de dopamine et de sérotonine, deux neurotransmetteurs qui agissent sur votre bonne humeur. Inutile de courir un marathon. Un quart d'heure de marche rapide par jour, de préférence le matin, suffit (pourquoi pas en même temps que le bain e lumière).  Empruntez les transports en commun et descendez un arrêt plus tôt , garez votre voiture moins près du bureau ... Tout est bon pour s'aérer, respirer et se remettre en mouvement .

    Adopter la bonne alimentation 

    Ce que vous mangez peut également vous aider à gérer vos baisses de moral. Les sucres lents, comme les pâtes et le riz, permettent d'augmenter le taux de sérotonine. Glissez aussi dans votre assiette des aliments riches en oméga 3 , véritable carburant du cerveau, en consommant du poisson au moins deux fois par semaine. Les aliments contenant de la vitamine B6 (foie, germe de blé, riz complet...) sont intéressants, quant à eux , pour calmer l'irritabilité. sans oublier les aliments riches en magnésium (chocolat, fruits secs, ciboulette) essentiels pour conserver un équilibre nerveux .

    Préserver son sommeil 

    Le manque de sommeil provoque fatigue mentale et troubles d'humeur, Pour renouer avec les nuits réparatrices, couchez vous à heure régulière , quand votre attention commence à baisser. Evitez l'utilisation d'écrans numériques tard le soir, pour ne pas maintenir votre cerveau en mode<<éveil>>, idéalement, laissez vos volets ouverts la nuit afin de vous réveiller avec la lumière naturelle du jour le lendemain. Votre horloge interne pourra ainsi faire la différence entre le jour et la nuit, et inciter votre corps à produire de la mélatonine, l'hormone du sommeil , au bon moment .

    S'accorder une pause 

    Le rythme effréné de nos vies peut entraîner stress, surmenage et, à la longue, déprime. Notre organisme à besoin de pauses afin d'abaisser la fréquence cardiaque et mieux gérer les émotions. Vous pouvez y arriver en contrôlant d'abord votre respiration. Toutes les deux heures, fermez les yeux, prenez une grande inspiration par le nez , gonflez le ventre, puis les poumons. Si vous le pouvez, bloquez votre respiration pendant trois secondes, puis expirez lentement par la bouche, jusqu'à creuser le ventre. Pensez aussi à écouter de la musique douce. Le tempo lent des morceaux aiderait à ralentir le rythme cardiaque .

    Bon à savoir 

    Même si les symptômes sont les mêmes, la déprime n'est pas une dépression. La déprime correspond à un état de tristesse , de manque de motivation, de mélancolie mais, contrairement à la dépression , elle n'est que passagère. Si les symptômes s'intensifient ou persistent au-delà de 14 jours, il est important de consulter un médecin afin de trouver la véritable cause de votre mélancolie . (Extrait de la revue Télé-Loisirs )


    1 commentaire
  • Qu'est-ce que la rhinite allergique ?

    C'est une inflammation de la muqueuse nasale communément appelée <<rhume des foins>>. Les principaux allergènes mis en causes sont les pollens , les acariens, les animaux de compagnies et les moisissures .

    la rhinite allergique

    Quels sont les principaux symptômes et leur impact ? 

    Une rhinorrhée ( << nez qui coule >>) , des éternuements et une obstruction nasale (<< nez bouché >>) . Ces symptômes peuvent altérer la qualité de vie .                             Pour les plus jeunes, la rhinite allergique peut compromettre l'apprentissage scolaire  (difficulté de concentration, fatigue) et la vie en collectivité (gène pour les activités récréatives en extérieur ).

    Quels sont les précautions à prendre en cas de rhinite allergique ?

    Si les circonstances d'apparition de symptômes ou les examens complémentaires ont permis de préciser le(s) allergène (s)  en cause, la première mesure à prendre est de diminuer ou idéalement d'éliminer le(s) allergène(s) de votre environnement .                                                                                                                    Pour les allergies saisonnières dues aux pollens : 

    Pendant la saison pollinique ,         

    ne pas dormir la fenêtre ouverte .                                                                                                Eviter toute entrée d'air dans la voiture lors des déplacements                                           Eviter de tondre soi-même le gazon .                                                                                        Eviter les sports de plein air .                                                                                                  Dans tous les cas , il est nécessaire de supprimer ou diminuer fortement l'exposition au tabac .                                                                                                                     Pour les allergies à la poussière de maison ( aux acariens )

      Penser à aérer au moins deux fois par jour .                                                                              Nettoyer régulièrement la chambre .                                                                                           Avoir une housse anti-acariens pour le matelas et les oreillers .                                           Supprimer les rideaux et la moquette.                                                                                       Laver en machine les couvertures et les peluches .                                                                   Eviter les sports en salle.    

    Quels sont les traitements ?

    les principaux traitements médicamenteux symptomatiques de la rhinite allergique ayant une autorisation en France sont les corticoïdes locaux et les antihistaminiques    Les corticoïdes locaux et les antihistaminiques ne guérissent pas l'allergie, ils diminuent seulement les symptômes . dans certains cas, le traitement peut donc être prolongé ou recommencé .

    Pourquoi traiter le nez bouché ?

    L'obstruction nasale (nez bouché) est gênante , elle entraîne :                           Des reniflements réflexes qui irritent l'entourage .                                                                  Une respiration buccale , elle même source d'une gêne respiratoire lors du sommeil , de ronflements, d'halitose (mauvaise haleine)  et de lèvres gercées. L'obstruction nasale est  toujours aggravée par la position allongée .                                                           Une diminution de l'odorat .                                                                                                         Des troubles de l'attention et des difficultés de mémorisation .                                           Chez l'enfant, une obstruction nasale chronique peut perturber la croissance de la face et plus particulièrement être responsable de troubles de l'occlusion dentaire (manière dont les dents supérieures et inférieure entrent en contact .                               Le traitement de l'obstruction nasale va diminuer ces symptômes et améliorer la qualité de vie .

    Quel est la durée du traitement ?

    Il est fortement recommandé de suivre la posologie et la durée du traitement établies par son médecin .                                                                                                                              En cas d'échec ou de résultat insuffisant , il peut être nécessaire d'adapter le traitement médicamenteux , parlez-en à votre médecin traitant .

    Existe-il un lien entre l'asthme et la rhinite allergique ?

    La majorité des patients asthmatiques ont une rhinite allergique associée .    

    la rhinite allergique

    La rhinite allergique  doit être considérée comme un facteur de risque pour l'asthme . La coexistence de la rhinite avec l'asthme semble nuire au contrôle de l'asthme .           Une prise en charge de votre rhinite allergique permettra  de mieux contrôler l'asthme associé . (extrait d'une fiche Zambon 17:036- février 2017 )


    1 commentaire
  • Myopie, presbytie, astigmatisme...

    Des progrès qui en mettent plein la vue ! Nombre de problèmes de vision peuvent être résolus grâce à des actes de chirurgie très performants .

    La vision

     Chaque année, en France, environ 150 000 personnes seraient opérées au laser pour corriger leur vision. Une chirurgie devenue presque banale et qui change la vie de tous ceux qui portaient jusque-là des lunettes au quotidien .

    Le laser, la solution à presque tous les défauts 

    Cette technique est particulièrement préconisée en cas de myopie , d'hypermétropie, d'astigmatisme ... Utilisé dans 80 % des cas . Le Lasik est bien adapté aux petites et moyennes corrections . Le chirurgien découpe une lamelle à la surface de l'œil afin de <<réparer >> la courbure de la cornée avec le laser ; on l'aplatit en cas de myopie et on la bombe en cas d'hypermétropie . Lorsqu'on la Lasik ne peut pas être utilisé , il est remplacé par le PKR (photo kératectomie  à visée réfractive ), qui gratte la couche superficielle de la cornée (l'épithélium) avant de remodeler avec le laser.

    La presbytie se traite aussi 

    Depuis une dizaine d'années , le laser corrige aussi efficacement la presbytie , qui impacte la vision de près des personnes une fois la quarantaine passée. Ainsi, l'accommodation entre la vision de près et de loin étant modifiée, l'opération va permettre de rétablir l'équilibre . On rectifie donc l'un des yeux (en principe l'œil directeur) pour améliorer la vision de loin et l'autre pour la vision de près . Il faut compter entre quelques jours et un mois pour que le cerveau s'habitue au changement et qu'il fusionne les deux images en une seule, désormais nette .

    Des implants pour les cas importants 

    En cas de myopie sévère (supérieure à -8 et -10) ou d'hypermétropie (supérieure à -5), des implants sont placés dans l'œil . Ils sont souvent mono focaux positionnés en avant du cristallin . Ils améliorent la vue des myopes, des astigmates, de hypermétropes et des presbytes après 40 ans . Si la presbytie s'accompagne d'hypermétropie , des implants multifocaux , qui remplacent le cristallin de l'œil , sont mieux adaptés. Ils fonctionnent comme des verres progressifs .

    Des opérations indolores 

    Les interventions ont lieu sous anesthésie locale et durent une quinzaine de minutes. Après une opération au Lasik , on ressent une gêne pendant quatre ou cinq heures . C'est plus long avec le PKR ; une sensation de grain de sable dans l'œil entre quatre et cinq jours et la vision ne devient nette qu'après quinze jours. On peut aussi ressentir une sécheresse oculaire pendant deux ou trois mois . En cas d'implants , le risque infectieux étant plus élevé , il est indispensable d'attendre une semaine entre les deux opérations . Mais ensuite , il n'y a plus aucune gêne .

    Bon à savoir 

    Une opération au laser coûte entre 2000 et 2500 € pour les deux yeux . Pour les implants, comptez environ 3000 € , toujours pour les deux yeux .Aucune de ces chirurgies n'est prise en charge par la Sécurité Sociale . Les mutuelles remboursent de 400 à 500 € par œil . Renseignez-vous auprès de la vôtre .

    L'avis de l'expert 

      Dr  Jean- Marc Ancel , chirurgien ophtalmologiste 

    <<Dans 95 % des cas, les résultats des chirurgies sont très satisfaisants >>

    Quels sont les conditions pour opérer ?

    La vision doit être stabilisée depuis au moins deux ans; la myopie ou l'astigmatisme ne doivent pas évoluer. C'est souvent le cas autour de 20-25 ans et c'est pour cette raison que l'on opère pas les adolescents .

    Existe-t-i des contre-indications ? 

    Si la cornée est trop fine, irrégulière ou qu'elle souffre d'une maladie, l'acte au Lasik est impossible , car il risque d'aggraver les choses . Là , le laser PKR est adapté. Un diabète mal équilibré ou un glaucome constituent également des contre-indications .

    L'intervention est-elle un gage de tranquillité ? 

    Dans 95 % des cas , les résultats sont bons . Si la vision manque encore de précision après l'opération, une retouche au laser environ trois mois plus tard est possible . Les choses changent avec la presbytie . Celle-ci entraîne en effet une nouvelle modification de la vision. Lorsqu'une personne est opérée pour la presbytie , elle est prévenue que les résultats ne seront effectifs que durant cinq ans, car la vision continue d'évoluer. Il faut souvent une seconde opération pour ajuster la correction .  (extrait de Télé-Loisirs)


    2 commentaires
  • Ces médicaments sauvent des vies tous les jours . Mais mal ou trop utilisés, ils deviennent moins efficaces . Selon l'OCDE ,la France est, après la Grèce , le pays européen qui prescrit le plus d'antibiotiques .

    Le point pour s'en servir autrement .

    Les antibiotiques

    Ils fonctionnent uniquement contre les bactéries .

    Les antibiotiques sont utiles uniquement lorsqu'une bactérie est en cause dans une maladie (infection urinaire, angine bactérienne , pneumonie, méningite ...) car leur action la détruit .En revanche , il n'est pas utile d'y avoir recours en cas de maladie d'origine virale, qu'il s'agisse d'une angine , de la grippe ou encore d'une rhinopharyngite . Ils sont pourtant prescrit dans 70% des cas , alors que 20 % des infections respiratoires sot dues à une bactérie .

    Ils agissent moins bien qu'avant 

    Du fait de l'utilisation massive des antibiotiques (pour les humains mais aussi pour les animaux d'élevage) , les bactéries ont muté ou ont inventé de nouveaux boucliers , et les plus résistantes continuent à se reproduire. Résultat: des antibiotiques efficaces il  y a encore quelques années ne sont aujourd'hui plus adaptés pour détruire des bactéries parfois mortelles ... Ce phénomène d'antibiorésistance pourrait causer 12500 décès par an en France . Toutefois , cette tendance pourrait s'inverser si les antibiotiques étaient moins utilisés .

    Leur efficacité n'est pas due à la rareté des prises 

    Ce n'est pas l'organisme des personnes qui consomment beaucoup d'antibiotiques qui devient résistant , mais les bactéries elles-mêmes. Quelqu'un qui ne prend jamais d'antibiotiques peut attraper un jour une super bactérie contre laquelle très peu de médicaments seront efficaces .

    Ils ne permettent pas toujours de guérir plus vite 

    une toux qui dure depuis plus d'une semaine ou des bronches très prises ne sont pas forcément les critères pour recourir aux antibiotiques . La plupart des infections bactériennes guérissent toutes seules (par exemple , certaines bronchites ou otites) et les antibiotiques n'accélèrent pas toujours la guérison. A l'inverse , ils sont indispensables dans certaines maladies comme la méningite et permettent d'éviter des complications très graves .

    Il faut respecter scrupuleusement la durée du traitement 

    Dans l'idéal , le traitement ne doit pas durer plus de sept jours . Mais il ne faut pas non plus l'arrêter trop tôt . Lorsqu'on a l'impression de se sentir mieux . Il est préférable de poursuivre la prescription jusqu'au bout pour éviter une rechute ou de contaminer d'autres personnes . Par ailleurs, s'il vous reste des comprimés à la fin du traitement , rapportez-les à la pharmacie pour qu'ils soient détruits correctement et qu'ils ne polluent pas l'environnement .

    Mieux vaut prendre des probiotiques en parallèle 

    la prise d'un antibiotique <<à large spectre>>(capable de tuer un grand nombre de bactéries différentes) détruit les germes ennemis mais aussi ceux qui sont sains . Cela perturbe l'équilibre de la flore intestinale ou vaginale) et rend alors plus vulnérable à une nouvelle infection. Voilà pourquoi il est souvent recommandé de prendre des probiotiques en parallèle du traitement pour reconstitue cette flore .

    Bon à savoir 

    Pour savoir si une angine est bactérienne (le streptocoque, bactérie responsable des angines , l'est seulement dans 25 % des cas chez l'adulte) et si un traitement antibiotique s'impose, votre médecin peut faire un test rapide, en cinq minutes , via un prélèvement dans la gorge. Votre pharmacien peut aussi le faire gratuitement . (extrait de Télé-Loisirs . Photo du net)

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique