• Culture et cueillette du café

    L'arbre du Coffea , arbuste persistant , doit grandir pendant environ cinq ans pour produire une récolte annuelle à peu près équivalente à 450 g de café torréfié .                  Ses fleurs bourgeonnent et donnent le fruit du Coffea . Sa couleur passe du vert à des teintes d'orangés, puis rouge clair pour atteindre un rouge profond , ici la cerise de café doit être cueillie à la main et traitée le jour même, car sinon le fruit deviendrait trop mûr .

    Seules les cerises de café rouges mûres sont cueillies une à une 

    Culture et cueillette du café

    Les cerises de café n'arrivent pas à maturité au même moment , les cueilleurs doivent retourner cinq ou six fois à la même plante , il existe un procédé plus naturel permettant au fruit de sécher partiellement sur la plante avant d'être séparé de la graine de café. Imaginez une plantation de café à flanc de coteau inatteignable. On a imaginé un homme , Juan Valdez , pour promouvoir le cueilleur de café colombien ; Valdez et son burro (son âne) descendent un chemin de montagne escarpé , l'animal lourdement chargé . Quelle sinécure que de produire votre expresso fumant ! 

    En Inde , j'ai rencontré des femmes portant de grands sacs sur la tête , le sentier raide et caillouteux , m'obligea à m'agripper à une branche d'arbre pour prendre des photos . Mais ces femmes avançaient légèrement , souriantes , en me dépassant .

    C'est un métier de passionnés car les caféiculteurs se consacrent à leurs arbustes de Coffea pendant cinq ans avant de constater un rendement du capital investi. C'est pour cela que beaucoup tablent sur d'autres récoltes ou sur l'élevage du bétail.

    Les tropiques du Cancer et du Capricorne , les températures équatoriales , l'altitude, la pluie , le soleil, la couverture nuageuse et la terre riche en minéraux contribuent le mieux à développer la saveur du café . Les microclimats confèrent une essence climatique bien distincte au café lors de sa croissance . Tel un bon vin , un café bien préparé possédera des saveurs exaltées par des techniques de puristes.


  • Commentaires

    1
    Rose63au
    Mercredi 18 Juillet à 20:43

    Bonsoir Lucien 

    Voici un billet fort intéressant 

    Merci

    @ Bientôt 

    2
    Mercredi 18 Juillet à 21:05
    Floralie

    Bonsoir mon ami Lucien,

    Très intéressant comme article, je ne bois plus de café sauf le matin un ricoré au lait c'est tout !

    Je plains ces pauvres ânes qui portent si lourd !

    Bonne soirée & à bientôt, merci Lucien :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :