• Tartares

    Comment limiter les risques ?

    Au restaurant ou chez soi , ces plats à base de viande ou de poisson crus ont la cote . Pourtant , le " fait maison "n'est pas sans danger ! Voici quelques conseils pratiques .

    Tartares

    Manger sans cuire pour plus de naturalité

    La tendance se confirme depuis plusieurs années . Le cru permet de supprimer l'étape de la cuisson qui, lorsqu'elle est mal maitrisée , peut entraîner la formation de molécules dangereuses (la chair grillée est potentiellement cancérogène ) . il diminue l'utilisation de matières grasses et préserve les oméga 3 des poissons qui supportent mal les températures trop élevées  (20 à 30 % de perte en cas de friture ).

    Revers de la médaille , les protéines non cuites sont moins digestes

    De plus , consommer de la chair crue nous expose à certains risques sanitaires . Car la cuisson détruit les germes ( salmonelloses, listera , staphylocoques ...) et les parasites sources de fièvre , crampes abdominales , vomissements et diarrhée . Si généralement , ces symptômes disparaissent spontanément en quelques jours , ils peuvent être plus sévères chez les enfants , les personnes âgées , les malades et les femmes enceintes , qui doivent éviter le cru . Autre risque, ingérer des larves d'anisakis  , des vers présents dans le tube digestif de certains poissons (maquereau, saumon, sardine, anchois, morue, merlu, mulet, thon) . l'anisakidose provoque des douleurs épigastriques aiguës quelques heures après le repas . Mais , bonne nouvelle malgré la consommation croissante de poisson cru, cette infection est en baisse , selon le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) . La raison: la mise en place  d'une réglementation stricte concernant les produits de la mer destinés à être mangés crus . Ceux-ci doivent être impérativement congelés à - 21° C pendant au moins 24 heures .

    Tartares

    Les précautions en cuisine

    En revanche , à la maison , peu d'entre nous respectent les règles sanitaires imposées aux industriels et aux professionnels de la restauration . C'est pourquoi on estime que 33 % des infections alimentaires en France surviennent dans le cadre familial .

    Voici le minimum à respecter pour vous régaler en toute sécurité

    Acheter toujours des produits très frais et les transporter dans un sac isotherme avant de placer la viande dans la partie la plus froide du réfrigérateur (de 0 à 4° C et le poisson au congélateur durant 24 heures .

    Avant de commencer, nettoyer méticuleusement l'espace de travail avec une éponge et un torchon propres et se laver les mains .

    Choisir une planche à découper en plastique et non en bois , et rincer les ustensiles avec du vinaigre blanc après manipulation .

    Excepté au moment du repas, ne jamais laisser les tartares à température ambiante , même s'ils ont été marinés au citron . (Source Version Femina)


  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier à 10:23

    C'est très très rare que je consomme du tatares , je n'ai pas confiance 

    Cela dit je n'aime pas l'apparence du cru 

    Bonne fin de semaine 

    2
    Samedi 21 Janvier à 10:24

    Pardon pour la faute d'écriture de mon com d'avant  zut je suis étourdie 

    3
    Samedi 21 Janvier à 10:58

    Moi j'adore manger mon tartare maison avec des Câpres, Echalottes et mon jaune d'oeuf j'en mange au minimum UN par mois !!! Bisous bon WE !

    4
    Mercredi 25 Janvier à 07:24

    merci pour ce rappel de bons conseils

    bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :