• Les acouphènes

    En France, une personne sur dix en souffrirait . Un phénomène gênant mais qui n'est pas une fatalité : on peut atténuer ces bruits parasites et apprendre à vivre avec .

    Les acouphènes

    Qu'est-ce que c'est ? 

    Le fait d'entendre un son anormal (sonnerie, , grésillement, bourdonnement, sifflement) qui n'est pas perçu par les autres . Constants ou intermitents, les acouphènes sont ressentis dans une oreille , parfois les deux . Le plus souvent, on finit par s'y habituer naturellement . Mais, 10% environ des gens n'y parviennent pas et se retrouvent très gênés au quotidien ,avec des problèmes d'anxiété , de sommeil , de fatigue...

    A quoi sont-ils dus ? 

    Dans un quart des cas environ, la cause et un traumatisme sonore ponctuel (concert, alarme, explosion...) ou répété (écoute de musique à fort volume, profession exposée aux bruits...) Ils peuvent aussi apparaître à la suite d'une poussée de tension, d'un diabète, d'une infection virale type otite, d'une prise de médicaments ototoxiques (certains antibiotiques notamment), voire sans raison évidente .Un événement douloureux , le stress ou une dépression peuvent les accentuer ou les révéler. Enfin, certains acouphènes, dits somatosensoriels , sont liés à des tensions au niveau du cou et des mâchoires . Ils peuvent survenir à n'importe quel âge, mais sont souvent associés à une baisse de l'audition , notamment après 60 ans .

    Quels sont les solutions pour ne plus les entendre ? 

    Il faut s'attaquer aux différentes composantes du problème : mascage sonore pour <<leurrer>>le cerveau en écoutant d'autres sons plus neutres (via des écouteurs ou un appareil auditif si on en porte un) , méthodes de relaxation typesophrologie pour ne plus se focaliser sur l'acouphène , thérapie cognitive et comportementale pour identifier les automatismes qui entretiennent l'acouphène et ainsi apprendre à réagir autrement ... La thérapie acoustique d'habituation, qui regroupe ces éléments, permet en quelques mois une nette amélioration dans 70 à 80% des cas .

    Peut-on s'en débarrasser ? 

    Parfois oui, à condition de consulter sans attendre si ça ne passe pas au bout de trois ou quatre jours. Si l'acouphène est récent, il est possible de le faire disparaître en traitant la cause, ou grâce à des médicaments (vasodilatateurs qui aident les cellules auditives agressées à se réparer en augmentant l'afflux sanguin ) ou encore via  des ambiances sonores . Plus on attend, plus l'acouphène risque d'être mémorisé par le cerveau. Si on le subit depuis plusieurs années, on peut amener le cerveau à <<l'ignorer>>, comme il sait le faire pour les battements du cœur , la mastication et la respiration .

    La Covid peut-elle les aggraver ...ou les faire disparaître ? 

    Il semblerait que oui : d'après une étude britanique publiée en novembre 2020, environ 40% des personnes qui souffraient d'acouphènes avant le début de leur infection les voyaient s'aggraver pendant la maladie. Beaucoup ont attribué cet effet à l'isolement social imposé par la pandémie. les acouphènes peuvent aussi apparaître pour la première fois , parmi les nombreux symptômes de la Covid . (Remerciement au Dr Stéphane Lacher-Fougère, médecin ORL à Bordeaux )

    Bon à savoir 

    L'idéal est de se rendre dans une consultation acouphènes qui regroupe différents professionnels (ORL, psychologue, ostéopathe, sophrologue, audioprotésiste...). Une cinquantaine d'équipes spécialisées existent à travers la France . Pour contacter la plus proche , consulter le site de l'association francophone des équipes pluridisciplinaires en acouphénologie (Afrepa) : afrepa.org  (texte extrait de Télé-Loisirs. Photo du net )


  • Commentaires

    1
    Golondrina63
    Samedi 5 Juin à 12:05

     Très très intéressant car de nombreuses personnes en souffre 

    Je te souhaite un bon week-end Lucien 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :