• La vision

    Myopie, presbytie, astigmatisme...

    Des progrès qui en mettent plein la vue ! Nombre de problèmes de vision peuvent être résolus grâce à des actes de chirurgie très performants .

    La vision

     Chaque année, en France, environ 150 000 personnes seraient opérées au laser pour corriger leur vision. Une chirurgie devenue presque banale et qui change la vie de tous ceux qui portaient jusque-là des lunettes au quotidien .

    Le laser, la solution à presque tous les défauts 

    Cette technique est particulièrement préconisée en cas de myopie , d'hypermétropie, d'astigmatisme ... Utilisé dans 80 % des cas . Le Lasik est bien adapté aux petites et moyennes corrections . Le chirurgien découpe une lamelle à la surface de l'œil afin de <<réparer >> la courbure de la cornée avec le laser ; on l'aplatit en cas de myopie et on la bombe en cas d'hypermétropie . Lorsqu'on la Lasik ne peut pas être utilisé , il est remplacé par le PKR (photo kératectomie  à visée réfractive ), qui gratte la couche superficielle de la cornée (l'épithélium) avant de remodeler avec le laser.

    La presbytie se traite aussi 

    Depuis une dizaine d'années , le laser corrige aussi efficacement la presbytie , qui impacte la vision de près des personnes une fois la quarantaine passée. Ainsi, l'accommodation entre la vision de près et de loin étant modifiée, l'opération va permettre de rétablir l'équilibre . On rectifie donc l'un des yeux (en principe l'œil directeur) pour améliorer la vision de loin et l'autre pour la vision de près . Il faut compter entre quelques jours et un mois pour que le cerveau s'habitue au changement et qu'il fusionne les deux images en une seule, désormais nette .

    Des implants pour les cas importants 

    En cas de myopie sévère (supérieure à -8 et -10) ou d'hypermétropie (supérieure à -5), des implants sont placés dans l'œil . Ils sont souvent mono focaux positionnés en avant du cristallin . Ils améliorent la vue des myopes, des astigmates, de hypermétropes et des presbytes après 40 ans . Si la presbytie s'accompagne d'hypermétropie , des implants multifocaux , qui remplacent le cristallin de l'œil , sont mieux adaptés. Ils fonctionnent comme des verres progressifs .

    Des opérations indolores 

    Les interventions ont lieu sous anesthésie locale et durent une quinzaine de minutes. Après une opération au Lasik , on ressent une gêne pendant quatre ou cinq heures . C'est plus long avec le PKR ; une sensation de grain de sable dans l'œil entre quatre et cinq jours et la vision ne devient nette qu'après quinze jours. On peut aussi ressentir une sécheresse oculaire pendant deux ou trois mois . En cas d'implants , le risque infectieux étant plus élevé , il est indispensable d'attendre une semaine entre les deux opérations . Mais ensuite , il n'y a plus aucune gêne .

    Bon à savoir 

    Une opération au laser coûte entre 2000 et 2500 € pour les deux yeux . Pour les implants, comptez environ 3000 € , toujours pour les deux yeux .Aucune de ces chirurgies n'est prise en charge par la Sécurité Sociale . Les mutuelles remboursent de 400 à 500 € par œil . Renseignez-vous auprès de la vôtre .

    L'avis de l'expert 

      Dr  Jean- Marc Ancel , chirurgien ophtalmologiste 

    <<Dans 95 % des cas, les résultats des chirurgies sont très satisfaisants >>

    Quels sont les conditions pour opérer ?

    La vision doit être stabilisée depuis au moins deux ans; la myopie ou l'astigmatisme ne doivent pas évoluer. C'est souvent le cas autour de 20-25 ans et c'est pour cette raison que l'on opère pas les adolescents .

    Existe-t-i des contre-indications ? 

    Si la cornée est trop fine, irrégulière ou qu'elle souffre d'une maladie, l'acte au Lasik est impossible , car il risque d'aggraver les choses . Là , le laser PKR est adapté. Un diabète mal équilibré ou un glaucome constituent également des contre-indications .

    L'intervention est-elle un gage de tranquillité ? 

    Dans 95 % des cas , les résultats sont bons . Si la vision manque encore de précision après l'opération, une retouche au laser environ trois mois plus tard est possible . Les choses changent avec la presbytie . Celle-ci entraîne en effet une nouvelle modification de la vision. Lorsqu'une personne est opérée pour la presbytie , elle est prévenue que les résultats ne seront effectifs que durant cinq ans, car la vision continue d'évoluer. Il faut souvent une seconde opération pour ajuster la correction .  (extrait de Télé-Loisirs)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Février à 17:42
    nays&

    si importante la vision   perso c'est un glaucome que j'ai et surtout aussi des scotomes scintillants  bouhh pas grave mais énervant

    bonne soirée Lucien ☺

    2
    Jeudi 1er Mars à 06:41

    très intéressant billet

    on va voir notre professionnel le 15 juin ..... j'espère que tout se passera bien 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :