• je me soigne (1/2)

    Avec les produits du marché 

    Pas besoin de consommer des baies de goji venue de Mongolie pour enrichir notre assiette de substances bienfaisantes . Il suffit de glisser les bons fruits et légumes dans notre cabas . En voici la preuve par six 

    je me soigne (1/2)

    J'améliore ma vue Grâce aux tomates 

    Leur atout : Leur richesse en lycopène , pigment qui doit son nom … au nom latin de la tomate , Solanum lycopersicum , car c'est dans ce fruit qu'on le trouve en plus grande concentration . Ce puissant anti-oxydant joue un rôle protecteur de l'œil par son action sur les molécules instables pro-inflammatoires que sont les radicaux libres . L'organisme en contrôle à peu près la production mais, si elle s'emballe et que le corps est débordé, le contenu de notre assiette peut contribuer à leur faire barrage , nous assure le Dr Catherine Serfaty-Lacrosnière , médecin nutritionniste, qui a consacré tout un livre aux secrets de l'alimentation anti-inflammatoire ( Ed Albin Michel ).

    Le petit plus : Contrairement à ce qui se passe avec de nombreuses substance - la vitamine C en premier - , le lycopène n'est pas détruit par la cuisson. Celui de la tomate cuite est même mieux absorbé que celui du fruit frais , en particulier s'il est associé à un corps gras comme l'huile d'olive .

    J'affine mon tour de taille  Grâce aux betteraves 

    Sa belle robe rouge abrite du chrome << un oligo-élément indispensable à l'utilisation de l'insuline produite par notre corps , qui permet de brûler plus facilement les sucres et calme la sensation de faim>> explique le Dr Bérengère Arnal gynécologue (Auteure de ; Ce qui marche, ce qui ne marche pas en phytothérapie , Josette Lyon ) selon elle , les carences en chrome ,plus fréquentes chez les femmes après 40 ans pourraient expliquer les prises de poids constatées au moment de la pré ménopause . Tandis qu'une étude du laboratoire physiologique et métabolisme du Texas , à Austin, réalisée pendant neuf semaines sur un groupe de femmes en surpoids (dont la moitié absorbait du chrome et l'autre un placebo) en même temps qu'elles pratiquaient une activité physique , a prouvé le rôle de ce minéral dans la diminution de la masse grasse de l'organisme .

    Le petit plus : La carence en chrome entraîne une diminution du <<bon>> cholestérol. Privilégier une alimentation qui en contient , c'est donc augmenter ses chances d'avoir des artères en bonne santé ! 

    Je garde le moral  Grâce aux épinards

    La sérotonine , l'hormone de la bonne humeur , se fabrique à partir d'un acide aminé présent dans l'alimentation , le tryptophane . Or ce dernier abonde dans les épinards <<De plus , le tryptophane se transforme mieux en sérotonine dans l'organisme s'il est accompagné de fer, de zinc, de magnésium et surtout de vitamines du groupe B >> indique le Dr Jean-Paul Curtay , nutrithérapeute (Auteur de l'encyclopédie pratique des vitamines, des sels minéraux et des oligo-éléments , Hachette ) . Ca tombe bien car l'épinard a tout ça en magasin . Et comme cette synthèse est facilitée par un bon transit , c'est encore tout bon, puisque les épinards sont pleins de fibres anti constipation !

    Le petit plus : La présence de vitamines B6 en fait un légume particulièrement recommandé aux femmes prenant un contraceptif oral , responsable d'un déficit de ce nutriment . (Extrait de Version Femina )


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Août à 16:06

    tu as bien raison !! on a de bonnes choses

    alors faisons en sorte de se faire du bien tout simplement

    2
    Samedi 11 Août à 11:33

    tout a fait pas besoin d'acheter des trucs exotiques qui parcourent de milliers de kms on a ce qu'il faut chez nous :)

    bon WE Lucien ☺☺

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :