• Aux petits maux ...

    . . . Les bons remèdes

    les bons remèdes ...

    Piqûres d'insectes , brûlures du soleil ou du barbecue ...

    Ces bobos ne vous gâcherons plus les vacances grâce à quelques précieux réflexes pour ne pas laisser la douleur ou la gêne liées à un petit incident ternir vos congés , rien de plus simple; il suffit de glisser dans sa trousse à pharmacie quelques produits indispensables et de connaître les gestes qui soulagent .

    Adopter les bons réflexes 

    En cas de piqûre d'abeille, mieux vaut retirer le dard non pas à la pince à épiler , qui au risque de le sectionner et de libérer le venin , mais à l'aide d'un objet fin et plat, comme la tranche d'une carte de paiement. Il faut alors pousser horizontalement le dard hors de la peau .                                                                                                            Piqué par une méduse ? Il est nécessaire de rincer à l'eau de mer (l'eau douce réactive la douleur) , sans frotter , afin de retirer les filaments collés à la peau qui causent les brûlures . Surtout ne les touchez pas avec les mains ! On peut aussi appliquer du sable sur la zone et gratter doucement avec la tranche d'une carte de paiement pour retirer les filaments récalcitrants .                                                                   En cas de douleur façon <<décharge électrique >> , vous avez sûrement posé le pied sur une vive enfouie dans le sable . Sortez de l'eau illico et allongez-vous en surélevant la jambe touchée pour limiter l'œdème au niveau du pied . Ensuite , laissez-le tremper dans l'eau chaude (40°C. environ) pendant vingt à trente minutes afin de <<désactiver >>le venin . A défaut, enfouissez votre pied dans le sable chaud.  Si vous avez marcher sur un oursin, il faut bien retirer les épines et leurs fragments à l'aide d'une pince à épiler .                                                                                      Enfin, en cas de brûlure , laissez couler l'eau du robinet (tempérée, surtout pas glacée) sur la zone touchée durant au moins quinze minutes jusqu'à ce que la douleur diminue .

    Ne pas oublier de désinfecter 

    Quel que soit le problème , ce geste est essentiel pour éviter tout risque de surinfection de la peau abimée. A la maison , vous pouvez utiliser un  spray antiseptique à base de Chlorhexidine , qui ne pique pas . Et lors de déplacements , il est utile d'emporter avec soi des lingettes antiseptiques à usage unique (pharmadose, mercurochrome ) Les adeptes des produits naturels peuvent appliquer une goutte d'huile essentielle de Tea Tree ou de lavande fine , aux vertus antiseptiques et antibactériennes .

    Appliquer une crème cicatrisante 

    Après une lésion , il faut réhydrater et nourrir la peau avec une crème apaisante et favorisant la cicatrisation (cicaplast baume, Homéoplasmine ...), à appliquer en massage plusieurs fois par jour . Après un coup de soleil, on mise sur la traditionnelle Biafine ou sur un gel à base d'Aloe-Vera (bio et pur à près de 100%) rafraichissant et hydratant . S'il s'agit d'une brûlure , l'idéal est d'utiliser une pommade antibiotique comme Flammazine ou d'appliquer un tulle gras .Enfin, si à la suite d'une piqure la zone continue à démanger ou que le bouton enfle , on optera pour un gel ou une crème contenant un antihistaminique (Onctose, Apaisyl gel, etc.) ou un corticoïde léger( tels que Cortapaisyl ou Cortisédermyl ) voire les deux (Onctose Hydrocortisone ).                                                                                                           Le froid a un effet antalgique reconnu. Pour calmer rapidement lorsque ça brûle, que ça pique ou que ça démange . On mise sur des roll-on , baumes ou gels apaisants à base de menthol ou de camphre . Effet glaçon garanti ! 

    Miser sur l'homéopathie 

    Avoir sur soi un ou deux tubes de granules homéopathiques se révèle utile dans de nombreux cas. On dégaine Apis mellifica 9ch contre les piqures en tout genre , mais aussi les brûlures et les coups de soleil , à raison de 5 granules tous les quarts d'heure pour les insectes (guêpes etc.) et de trois toutes les 5 mn en cas de piqures de méduses, puis on espace Belladonna 9ch est utile contre les coups de chaud ou l'insolation (5 granules tous les quarts d'heure puis toutes les heures , en espaçant dès que l'on se sent mieux .

    Des nouveautés astucieuses pour repousser les moustiques 

    Le mieux. C'est encore d'éviter la piqure (le moustique tigre qui transmet notamment le virus Zika) piquant surtout le jour , il faut se protéger toute la journée, sans zapper la crème solaire . On fait d'une pierre deux coups avec des produits antimoustiques qui intègrent  une protection solaire (spray UV SPF 20 et stick UV SPF  30 cinq sur cinq ). Il existe également des sticks pratiques en pique-nique ou à la plage , quand on ne peut pas se laver les mains (nul besoin d'étaler) mais aussi pour protéger le visage sans risquer de toucher les yeux (stick antimoustiques Florame , baume anti -moustiques Manouka). Enfin, n'oubliez pas les petites lingettes qui remplacent les sprays dans le sac quand on sort le soir (lingettes antimoustiques chez MouskitoGuard et Mosquitno ).

    l'avis de l'expert : Fabienne Millet 

    Pharmacienne formée en aromathérapie et phytothérapie 

    Aux petits maux ...

    Comment préparer utilement sa trousse à pharmacie de l'été ? 

    Le mieux est de l'adapter aux maux auxquels on est généralement sujet; un antihistaminique contre les réactions allergiques , un pansement gastrique si l'on souffre de brûlures d'estomac... L'important et d'anticiper et d'être autonome , surtout si l'on voyage à l'étranger car il n'est pas toujours aisé de trouver sur place les produits souhaités .

    Quels conseils donner aux personnes qui suivent un traitement ? 

    D'abord, de prévoir un peu large; il ne faut pas emmener le nombre exact de comprimés dont on a besoin car on peut en perdre ou le séjour peut être prolongé... Je recommande aussi de laisser les médicaments dans leur boîte d'origine , avec la notice , de manière à pouvoir s'y référer au cas où . Enfin, il est utile de garder le double de ses ordonnances pour les médicaments indispensables .

    Face aux bobos de l'été, dans quel cas faut-il consulter un médecin ? 

    Le risque principal  est la réaction allergique à la suite d'un piqûre ;un œdème généralisé , voire un choc anaphylactique . Il faut consulter en urgence si le gonflement s'étend , par exemple, à tout le bras mais aussi si l'on ressent des frissons, des suées, etc. De manière générale , il est utile de garder sur soi une carte contenant tous les renseignements utiles en cas d'urgence ; groupe sanguin, allergies connues, traitements en cours etc. ( extrait de Télé-Loisirs. Photo du net )


  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mai à 09:43
    Merci ! Biz !
    2
    Mercredi 9 Mai à 11:55

    bonjour Lucien

    de bien précieux conseils en cette saison

    bonne journée a toi ☺☺

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :