• Le Freestyle Libre...

    Bonjour à tous mes ami (es) diabétiques de type 2 .

    Si vous voulez en savoir plus sur le Freestyle Libre , je vous invite à suivre le lien ci-dessous de mon amie Floralie  que je remercie grandement pour son explication

    http://les-photos-de-floralie.blogspot.fr/2018/05/le-freestyle-libre.html


    1 commentaire
  • Pour certain, le retour du printemps rime avec nez qui coule et yeux larmoyants . Qu'il s'agisse du rhume des foins , d'une allergie aux acariens ou aux poils de chat , il existe des parades .Votre rhinite allergique ne doit pas vous empêcher de profiter des beaux jours.

    Rhinite allergique

    Voici 5 réflexes pour la maitriser.

    1) Garder un intérieur sain 

    La pollution de l'air intérieur des logements est insidieuse et souvent plus importante qu'on ne l'imagine  Or, elle favorise la sensibilité aux allergènes  Pour y remédier , pensez à aérer , au moins dix minutes chaque matin , y compris la salle de bain . Attention aux bougies et aux encens qui, à la combustion , dégagent des composés organiques volatiles (COV) pouvant être irritants . Et mieux vaut aussi limiter le nombre de coussins, de tapis ou de rideaux, où se logent des acariens potentiellement allergisants .

    2) Bien choisir son moment pour sortir 

    Avant une balade ou une séance de sport en extérieur , renseignez-vous sur la situation pollinique (lire bon à savoir). Les journées venteuses ne sont pas idéales pour les allergiques , le vent étant le principal vecteur des pollens. dans ces cas-là , mieux vaut utiliser la voiture ou les transports en commun plutôt que de se déplacer  à pied ou à vélo . A l'intérieur , essayez de porter des lunettes de soleil ; elles peuvent faire barrière . Appliquez un peu de pommade grasse (de type vaseline ) au bord du nez pour piéger les indésirables . Enfin, déshabillez-vous en rentrant à la maison (dan la salle de bain) et rincez-vous le visage voire les cheveux tous les soirs si possible pour éliminer les pollens .

    3 ) Nettoyer sans abuser . . .

    Faire le ménage régulièrement , c'est important pour limiter notamment , les acariens et les poils d'animaux . Le mieux est d'utiliser un aspirateur à sac équipé d'un filtre Hepa 13 ou 14 , qui retient bien les allergènes . Mais attention à l'excès de produits ménagers , qui peuvent être irritants pour les muqueuses de l'appareil respiratoire , déjà fragilisées par les allergies. Privilégiez les produits multi-usages à la formulation la plus simple possible . Et, fuyez tous les sprays , aérosols et produits acaricides à vaporiser sur les tissus et matelas ;ils ne tuent les acariens qu'en surface et peuvent amplifier l'allergie .

    4 ) Agir dès les premiers symptômes 

    Les antihistaminiques en vente libre (Zyrtecset et les génériques de la cétirizine ) peuvent suffire à calmer les éternuements et les écoulements .Un comprimé par jour , plutôt le soir , est conseillé dès les premiers signes . Il peut être complété si besoin par un collyre antihistaminique , qui hydrate et apaise les yeux irrités .Les vasoconstricteurs , en revanche , qui arrêtent l'écoulement nasal sont à prendre uniquement au plus fort des symptômes et pas plus que quelques jours , car ils peuvent favoriser une rhinite chronique .

    5 ) Consulter si cela perdure 

    Si vous souffrez d'allergie plus d'un mois dans l'année et quelle vous pose des problèmes pour travailler ou vous empêche de dormir , une consultation chez l'allergologue s'impose. Il pourra effectuer des tests pour repérer le ou les allergènes en cause et vous prescrire un antihistaminique au long cours .Il peut aussi vous proposer une désensibilisation , seul moyen pour venir à bout de cette allergie (au bout de trois à quatre ans environ ) .

    Bon à savoir

    Le site du réseau national de surveillance aérobiologique http://www.pollens.fr  et l'appli Alertes pollens pour les appareils Androïd ou iOS  permettent de se renseigner sur la présence , dans sa région ou sur son lieu de vacances ,du ou des pollens auxquels on est allergique. Il est aussi possible de programmer des alertes pour savoir quand ils arrivent . ( Texte extrait de Télé-Loisirs. Photo du net )

    Rhinite allergique


    2 commentaires
  • Piquante et vitaminée 

    Juste récoltées, les feuilles vertes apportent à point nommé tous leurs bienfaits   

    La roquette

    Petite salade sauvage 

    Finit le temps où la petite salade sauvage était vantée pour ses propriétés aphrodisiaques par les médecins de la Rome antique et bannie des jardins des monastères au Moyen-Âge , pour les mêmes raisons .  L'heure est aux nutriments bienfaisants de la roquette cultivée . La feuille colorée , vert foncé, se distingue par la présence de vitamine K , nécessaire à la coagulation sanguine . C'est aussi une source de bêta-carotène , précurseur de la vitamine A et antioxydant protecteur . Pour préserver les vitamines B9 et C , solubles dans l'eau et sensibles à la chaleur , lavez les feuilles sans les laisser tremper et mangez la roquette crue en salades ou sous forme de graines germées que vous aurez fait pousser en quelques jours .

    Elle contient peu de glucides, De protéines et de lipides   

     Mais beaucoup d'eau (91 %) . L'apport énergétique , qui n'est pas son point fort, dépend de l'assaisonnement . Néanmoins , grâce aux lipides de l'huile d'olive , les vitamines A, E et K , ainsi que le bêta-carotène , sont mieux assimilés . Libre à chacun de pondérer l'amertume de la roquette , avec de la laitue feuille de chêne , de la scarole ou d'autres salades plus douces .

    Aliment anticancer

    La roquette , comme la majorité des brassicacées (navet, brocoli, et autres choux ) , renferme des glucosinolates bénéfiques contre le cancer . Les graine germées en contiendraient davantage que les feuilles .

    Le petit plus 

    Fiche de culture      Roquette (Eruca sativa )

    La roquette

    Semis : de mars à septembre , semez la en lignes distantes de 25 cm dans un sol ameubli .

    Arrosage : Le manque d'eau entraîne une montée à graines .

    Récolte : Elle a lieu un mois et demi après le semis . Coupez les feuilles au ras du sol en laissant la roquette basale .

    Un jus végétalien à faire soi-même 

    Pour 1 verre à boire en dehors du repas : Lavez une pomme , 3 feuilles de laitue romaine , 1 poignée de roquette et un quart de concombre . 

    Coupez-les en morceaux 

    Pelez un citron 

    passez tous les ingrédients à la centrifugeuse ou à l'extracteur de jus . ( extrait de Rustica )


    2 commentaires

  • Ingrédients pour 4 personnes

    Soupe au 26 gousses d'ail

    Préparation :


    Préchauffez votre four à 170°C. (th 5/6)

    Commencez par torréfier votre ail non pelé.

    Placez les gousses sur une plaque de cuisson.

    Ajoutez un filet d’huile d’olive et assaisonnez avec le sel de mer.

    Mélangez les gousses d’ail et couvrez la plaque avec du papier aluminium.

    Torréfiez pendant 45 minutes, ou jusqu’à ce que votre ail devienne doré.

    Laissez refroidir et écrasez les gousses entre vos doigts, afin qu’elles soient facilement pelées.

    Faites fondre le beurre dans une grande casserole à feu moyen.

    Ajoutez les oignons, le thym frais, le gingembre, le curcuma, le poivre de Cayenne. 

    Laissez cuire jusqu’à ce que vos oignons deviennent translucides. Cela vous prendrait environ 6 minutes

    Divisez vos gousses d’ail pelées en deux portions 12-14. Écrasez-les bien.

    Conservez 12 gousses d’ail.

    Ajoutez les 14 gousses restantes au mélange d’oignons, puis cuire pendant 3 minutes.

    Versez le bouillon et faites chauffer à petit feu.

    Laissez mijoter jusqu’à ce que l’ail soit tendre et cela vous prendrait environ 20 minutes.

    Utilisez un mélangeur à immersion pour obtenir une soupe.

    Ajoutez le lait d’amande (ou votre lait préféré) et laissez mijoter.

    Ajoutez les gousses d’ail conservées et remuez.

    Assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir fraîchement moulu.

    Pressez un quartier de citron dans votre soupe et servez-la chaude.

     


    2 commentaires
  • l’ail est 15 fois plus puissant que les antibiotiques et tue presque toutes les bactéries!

    L'ail


    L’ail appartient à la même famille que les oignons, les poireaux et la ciboulette. Il a été utilisé depuis la nuit des temps, notamment en cuisine. Certains individus l’utilisent en vue de prévenir et soulager de nombreuses affections. L’ail n’est pas une herbe comme le pensent certains, mais un légume. Les chefs cuisiniers l’utilisent pour épicer leurs plats, il transforme un plat insipide en quelque chose d’extraordinaire, savoureux et sain.

    Toutefois, êtes-vous conscients que la majorité de vos produits frais sont irradiés ? Autrement dit exposés à l’irradiation. «Safe Food News» a rapporté en 1994 que «la Chine a exporté de l’ail irradié.

    L’irradiation consiste dans le processus de l’exposition des aliments frais et / ou transformés aux radiations ionisantes, qui sont censées tuer les maladies et les agents pathogènes, et prolonger la durée de conservation en modifiant la capacité de germination d’une plante (gousse).

    La FDA approuve l’irradiation des aliments, ainsi veillez à acheter des fruits et légumes cultivés localement. Les produits Bio offrent une pléthore d’avantages pour la santé, ils sont exempts de toxines et ont un meilleur goût que les produits irradiés.

    L'ail

     Bienfaits pour la santé

    L’allicine ainsi que d’autres composés soufrés donnent à l’ail son odeur forte et ses bienfaits pour la santé. Un milligramme d’allicine est 15 fois plus puissant que la pénicilline.

    L’allicine protège des bactéries pathogènes, des virus, des parasites, du Staphylococcus aurus (SARM) résistant aux antibiotiques, des lévuloses, et il constitue l’un des aliments anticancéreux les plus puissants.
    Il existe plus de 33 composés soufrés actifs dans l’ail. L’allicine se transforme en acide sulfonique. C’est l’agent qui détruit les radicaux libres le plus rapidement. L’Université de Floride a constaté que l’ail augmente le nombre des lymphocytes T dans le sang. Ces cellules font face aux virus.
    Attention, l’ail en poudre et l’ail granulé ne jouissent pas du même potentiel que l’ail frais.

    Écrasez votre ail

    Le docteur Joseph Mercola a donné l’explication suivante :
    « Il convient de souligner que l’ail DOIT impérativement être frais. L’ingrédient actif est détruit dans l’heure qui suit l’écrasement de l’ail. La peau d’ail n’a pas la moindre valeur et ne devrait pas être utilisée.
    Lorsque vous consommez de l’ail, il est essentiel de l’écraser avec une cuillère avant de l’avaler. Si vous avalez la gousse telle quelle, vous n’activerez pas l’allicine.
    Il existe deux façons de procéder : les chercheurs argentins croient que l’ail torréfié libère de l’allicine, tandis que d’autres chercheurs confirment que l’ail frais libère plus d’allicine lorsqu’il est laissé à l’air libre pendant 15 minutes avant sa consommation.       ( Source : Le magsanté)

    Optez pour les bons aliments au lieu des médicaments


    1 commentaire
  • Voici une affichette du programme national nutrition-santé pou les personnes âgées.  A scotcher sur le réfrigérateur .

    Pense-bête nutrition

    Pense-bête nutrition


    2 commentaires
  • Elle éblouit l'été

    Fibres, vitamines, minéraux ... aux beaux jours , la reine de la ratatouille fait son show . C'est le moment de profiter de ses bienfaits .

    L'aubergine

    Elle est riche en antioxydants

    Source de vitamines C et E , de sélénium , de manganèse, ainsi que d'anthocyanes , des pigments à l'origine de sa couleur violette, l'aubergine est un fruit légumier particulièrement bien pourvu en antioxydants .Son indice TAC (Total Antioxidant Capacity) est de 748 µmol , autrement dit très élevé . Cette richesse en fait une aide efficace pour tenir à distance cancers et autres affections cardio-vasculaires .Mais pour en bénéficier , mieux vaut ne pas éplucher la peau , car ces composés y sont majoritairement concentrés .

    Elle ne pèse rien sur la balance 

    Parce qu'elle totalise 21 kcal pour 100 g , soit l'équivalent de la salade verte , l'aubergine est l'alliée de tous ceux qui surveillent leur ligne . A la condition toutefois de ne pas la noyer dans la friture , sous la crème ou le fromage . En outre , elle régule notre appétit grâce à sa densité en fibres (2,7 mg/ 100 g) . Celles-ci gonflent dans l'estomac , leur volume peut augmenter de vingt à trente fois procurant une sensation de satiété rapide et durable. Et ce n'est pas là leur seule vertu ; elle jouent un rôle protecteur contre la constipation mais aussi contre le cancer colorectal et celui du sein .Vous avez les intestins sensibles ? Pas d'inquiétude , elles sont majoritairement solubles, donc plutôt digestes .

    Elle fait du bien au cœur 

    Autre atout et non des moindres de ce fruit-légume d'été , sa richesse extraordinaire en potassium (225 mg/100 g). Ce minéral s'oppose aux effets hypertenseurs du sel dans l'organisme et joue un rôle clé de la régulation de la tension artérielle , évitant ainsi le durcissement des artères coronaires responsable à terme d'infarctus . L'aubergine doit également ses atouts cœur à terme en pectine , une fibre présente dans sa chair ; elle gélifie dans l'intestin , piégeant ainsi les particules de cholestérol alimentaire . Celles-ci sont ensuite évacuées par les voies naturelles .

    Elle aide à réguler le taux de sucre sanguin 

    Vous êtes diabétique ? inscrivez-là sans tarder à vos menus! une étude américaine menée en 2013 révèle qu'elle a la capacité de limiter l'élévation du taux de sucre dans le sang . Comment ? En inhibant deux enzymes digestives , l'alpha-amylase pancréatique et l'alphaglucosidase , dont le rôle est de dégrader l'amidon et de le transformer en glucose .Sa générosité e fibres apporte aussi sa pierre à l'édifice pour lutter contre cette maladie chronique. Selon des travaux menés en 2014 par l'Inserm et le CNRS , elles ralentissent la vitesse de digestion , permettant ainsi de réduire l'index glycémique du repas .

    Elle réveille notre vitalité 

    Son secret ? Elle est source de magnésium dont la carence est responsable d'une fatigue importante , d'une hypersensibilité au stress , d'une baisse de moral , de troubles du sommeil et de difficultés à se concentrer , ainsi que de vitamines B6 , qui améliore l'absorption de ce minéral par l'organisme . Ces deux nutriments agissent en synergie pour nous aider à retrouver notre peps . S'y ajoutent une bonne dose de vitamines B1, B2, B3, B5 , ainsi que du phosphore , qui contribuent tous à lutter contre les  << coups de mou >>. Enfin , elle renferme de la vitamine B9, immunostimulante . Avec un tel CV , on n'hésite pas à la cuisiner en lasagne, farcie, en tarte ou même en croque-monsieur pour faire le plein de bons nutriments .

    Démêlons le vrai du faux 

    L'aubergine absorbe le gras 

    Vrai : Sa chair , de part sa texture a tendance à se comporter comme une éponge et à <<boire >>les graisses. L'astuce ; la couper en morceaux et la passer au micro-ondes ou à la vapeur durant 5 mn avant de la dorer. Ainsi précuite , elle absorbera moins d'huile .

    Mûre , elle est moins amère 

    Faux : Ce sont les légumes jeunes qui offrent le moins d'amertume . Ce goût provenant surtout de la peau , vous pouvez la peler , mais ce serait vous priver de ses antioxydants .

    Elle peut être toxique 

    Vrai et faux : L'aubergine renferme de petites quantités de solanine . Cette toxine est en partie détruite à la cuisson et n'entraîne pas d'effets . Mais, par précaution , mieux vaut éviter d'en consommer plus de deux fois par semaine . (extrait de Version Femina )


    2 commentaires
  • C'est un outil indispensable que nous utilisons tous les jours , mais qui nous fait parfois défaut . le point pour se rafraichir l'esprit .

    La mémoire

    Elle s'entretient !

    Retrouver ses clés, préparer un examen ou simplement se souvenir de bons moments  ... nous faisons en permanence appel à notre mémoire. Pourtant, nous nous en préoccupons peu . Voici quelques clés pour préserver et entretenir ce capital précieux .

    Pour qui ? 

    Chaque jour, nous enregistrons dans un coin de notre cerveau , et sans le vouloir, de nouvelles informations liées au travail , aux études mais aussi emmagasinées lors de rencontres , en regardant un film ou en visitant une exposition .Autant d'activités qui à tout âge, mettent à contribution notre mémoire . Et s'il est conseillé de l'exercer à partir de 50 ans , il n'est jamais trop tôt pour s'entrainer à sauvegarder nos souvenirs

    Pourquoi  ?

    Parce que le vieillissement provoque inexorablement des troubles amnésiques et que le meilleur moyen de les combattre est de se fabriquer une réserve cognitive élevée .

    Comment ? 

    Se cultiver, lire, apprendre une nouvelle langue ou voyager limitent le risque de rencontrer des problèmes invalidants. Mais se remémorer une formule mathématique, le nom d'un auteur, celui de ses petits enfants , la liste des courses ou un événement important de la vie , tout cela fonctionne aussi .

    Les méthodes ? 

    Pour conserver un esprit vif, trouver la bonne méthode est indispensable . Par exemple, on peut se remémorer des souvenirs liée à un événement marquant, comme une élection ou une grande compétition sportive ;que faisiez-vous ce jour-là ? Servir d'une passion, comme la peinture ou le football , et y associer des noms ou des lieux est aussi un bon exercice . S'entraîner à retenir un poème, une recette de cuisine , pis les reconstituer dans un texte à trous , remplir une grille de sudoku ou de mots caché , chercher une liste d'animaux commençant par la même lettre, trouver le contraire d'un verbe dans une liste donnée ... voilà autant d'exercices proposés dans les nombreux ouvrages * dédiés à l'entrainement de la mémoire . Enfin , si vous le souhaitez, faire appel à un spécialiste , les services d'un orthophoniste peuvent s'avérer très utiles .

    *Notamment; Jeux de mémoire pour les nuls, de Nicolas Conti (Ed. First) ; Entraîner sa mémoire de Catherine Dupin et Anne Dufour (Ed. Quotidien malin)

    Sans oublier que ...

    La curiosité intellectuelle est un formidable moteur pour stimuler la mémoire . L'entretien du cerveau est indissociable d'une bonne hygiène de vie. La consommation d'alcool, de tabac, de drogues ou de somnifères est donc à éviter . l'hypertension artérielle et l'apnée du sommeil dégradent aussi notre mémoire. Un sommeil adapté à ses besoins est tout indiqué. De même que la perte de quelques kilos superflus , en adoptant un régime équilibré avec du poisson riche en oméga 3 , des fruits et des légumes . L'humeur joue également un rôle important ; ainsi, la dépression altère les facultés cognitives. Le maintien d'une activité intellectuelle et sociale , la pratique régulière d'un sport sont essentiels pour se sentir bien .

    Bon à savoir 

    Si vous êtes régulièrement victime de trous de mémoire, pas de panique ! Le stress, la fatigue ou un simple manque d'attention peuvent en être la cause . Rien d'inquiétant ...à moins de ne pas vous souvenir de faits récents. Si ce symptôme est accompagné d'une perte d'intérêt pour une passion (lecture, musique), demandez à vos proches s'ils ont remarqué un changement dans votre attitude et consultez votre médecin traitant. (Texte extrait de Télé-Loisirs. Remerciement au Docteur Michel Logak, neurologue à l'hôpital Saint-joseph à Paris . Photo du net )


    1 commentaire
  •  

    Les bons réflexes 

    Chaque année , en France , les accidents de la vie courante causent plus de 20  000 décès . Que faut-il faire en situation d'urgence , en plus d'appeler le 15 ou le 18 ?       Le point avec le Pr Frédéric Adnet, chef des urgences du CHU Avicenne et du Samu 93 , et coauteur avec Sandrine Trouvelot , de Y a-t-il urgence (Ed. Flammarion )

    Comment réagir lors d'une brûlure ? 

    Premier geste à effectuer ; refroidissez la lésion cinq à dix minutes (maximum) sous l'eau froide , mais pas glacée . Surtout, n'appliquez pas de glaçons . L'huile, le talc ,le savon ou le dentifrice sont aussi à proscrire. Il faut ensuite observer la blessure pour évaluer sa gravité . Si la peau est simplement rouge, , il s'agit d'une brûlure au premier degré : vous pouvez alors mettre une crème de type Biafine. Dans les autres cas (formation de cloques , peau qui se détache ou devenue insensible) , rendez-vous sana attendre à l'hôpital .

    Un proche qui s'étouffe , comment l'aider ? 

    En cas de suffocation due à une fausse  route, agissez selon l'état de la victime. Si sa toux est efficace , qu'elle arrive à parler , il suffit de la surveiller . Si la toux reste sans effet , que la personne devient bleue et se saisit la gorge avec les mains, administrez-lui cinq fortes tapes dans le dos , entre les omoplates , pour faire sortir le corps étranger . Aucun résultat ? reste la méthode de Heimlich ; placé derrière le patient, ceinturez-le en mettant vos poings ou son sternum , puis procédez à une série de compressions vigoureuses vers  le haut et le dos de la victime .

    Que faire en cas d'intoxication ? 

    Un accident fréquent est l'ingestion d'un produit ménager , de médicaments ou d'alcool par un enfant . Cela peut se révéler très dangereux . Tout d'abord, ne cherchez pas à faire vomir la victime , car le produit brûlerait à  nouveau l'œsophage lors du second passage. Ne donnez rien à manger ou à boire (ni eau, ni lait) . Plutôt que de contacter le centre antipoison , il vaut mieux appeler le Samu (15), seul service habilité à déclencher les secours . Gardez la bouteille incriminée avec vous pour pouvoir faire lire la notice et la composition à l'urgentiste.

    Quel réflexe adopter après une mauvaise chute ? 

    Un proche tombe et semble souffrir d'une fracture . Il faut d'abord l'aider à trouver la position la moins douloureuse . Immobilisez le membre touché ;le bras à l'aide d'une écharpe qui soutient le coude , sa jambe avec une attelle fabriquée à partir de bouts de bois et de torchons . Les traumatismes crâniens concernent en majorité des enfants . Lorsque la chute est inférieure à un mètre , la victime doit être surveillée six heures durant . Face à tout comportement anormal - somnolence, vomissements, geignements...- un seul geste ; composez le 15 .

    Une coupure ...Que faire  ? 

    A la maison , les plaies se situent au niveau de la main . Même si l'entaille paraît minime , ses conséquences peuvent être graves , car il existe un risque majeur d'infection et, surtout , de lésion nerveuse, vasculaire ou tendineuse. Aussi, toute coupure traversant la peau nécessite l'avis d'un spécialiste . Avant de consulter , le bon réflexe consiste à arrêter le saignement en comprimant la plaie avec un linge propre . Attention au garrot  , il ne s'impose que si la compression est inefficace et le saignement vraiment très important .

    Bon à savoir 

    Les accidents domestiques sont la première cause de décès chez les jeunes enfants . Pour les éviter, sécurisez votre maison . Disposez des barrières et des protections dans les zones à risques (escaliers, lits superposés...) . Ne laissez aucune surface ou récipient brûlant à la portée d'un petit. Placez les produits ménagers et la pharmacie en hauteur . Un livret est disponible sur le site de santé publique France :

    http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/978.pdf

    ( Texte extrait de Télé-Loisirs)

    Accidents domestiques

     

     


    1 commentaire
  • Quels traitements contre ? 

    Face à ces maux articulaires chroniques , détendez-vous .

    Le fait de combiner plusieurs approches permet de soulager la douleur et de limiter la gène locale .

    L'arthrose

    Des plantes anti-inflammatoires pour calmer la douleur

    Grâce à certaines molécules analgésiques contenues dans ses racines , l'harpagophytum ou <<griffe du diable >>aide à calmer les douleurs et participe au confort du patient. Les effets de cette plante sont plus efficaces si elle est associée à un végétal reminéralisant qui renforce l'articulation, comme le prêle ou l'ortie . Le cassis lui , aurait un effet <<cortisone-like >>. Il génère de la cortisone et agit comme un véritable <<antirouille>> grâce à son effet antioxydant . Il s'utilise en cas de poussées mais aussi en traitement de fond .

    Chondroïtine et glucosamine pour agir à long terme 

    Les anti arthrosiques d'action lente ont fait leurs preuves. Ils limitent l'enraidissement et pourraient même freiner légèrement la dégradation naturelle du cartilage sur le long terme. Sans effets secondaires, le duo chondroïtine +glucosamine (Quanta Vie+, chondrostéo ... ) serait même aussi efficace qu'un anti-inflammatoire pour soulager l'arthrose du genou . A condition de le prendre pendant trois à quatre mois au minimum pour apaiser l'articulation .

    Des infiltrations pour "huiler" l'articulation

    Une infiltration de corticoïdes aide à faire passer une grosse poussée inflammatoire quand l'articulation est douloureuse et gonflée . Dans plus de la moitié des cas, elle soulage les genoux ou les doigts mais les résultats sont plus limités côté hanche . Elle peut être complétée par une autre injection , une à deux semaines plus tard . mais il ne faut jamais pratiquer plus de quatre infiltrations par an dans la même zone . On peut aussi injecter un liquide riche en acide hyaluronique . Il agit comme lubrifiant quand l'articulation coince, surtout au début de la maladie.                                  D'autres produits injectables sont à l'essai, notamment à base de capsaïcine , une molécule analgésique extraite du piment .

    Continuer à bouger pour renforcer les muscles

    Face à la douleur , on a tendance à limiter nos mouvements et même arrêter le sport. C'est un mauvais réflexe car l'activité physique est un traitement à part entière. Elle empêche l'ankylose, renforce les muscles autour des articulations et participe à la perte de poids . En dehors des poussées ,trouvez une activité adaptée ;le ski alpin ou la randonnée en terrain trop accidenté sont à éviter en cas d'arthrose du genou , par exemple .

    Consommer moins de médicaments grâce aux cures thermales 

    L'approche globale reste l'atout majeur des cures thermales ; soins d'eau et de boues, activités physique, éducation thérapeutique ... L'étude thermarthrose a démontré une amélioration durable des douleurs et des capacités de mouvement des curistes souffrant d'arthrose du genou, même neuf mois après le fin de la cure .                            D'après une enquête menée par la chaine thermale du soleil , 59%  des personnes ont diminué leur consommation d'anti-inflammatoires. Pour être remboursée, la cure doit être prescrite par un médecin et durer dix-huit jours.

    Bon à savoir 

    Côté médicaments par voie orale , le Diofénac (150 mg /jour) et le Naproxéne (1100mg/jour) seraient les deux anti-inflammatoires les pus utiles . Utilisé seul, le paracétamol est jugé inefficace contre l'arthrose . En raison de leurs effets secondaires importants(gastro-intestinaux, rénaux et cardiovasculaires , ces médicaments sont à prendre uniquement en cas de douleur. Source: The Lancet, juin 2016 (texte extrait de télé-Loisirs)


    votre commentaire