•  

    Quel asthmatique êtes-vous vraiment ? 

    Le regard que l'on porte sur sa maladie impacte de façon majeure la manière dont on se traite et dont l'asthme est contrôlé . D'où l'intérêt de savoir quel est son profil; réfractaire, insouciant, dominé ou maîtrisé ? 

    Asthme (1/2) 

    << Faire des crises d'asthme >> ou <<être asthmatique >>

    Le fait d'utiliser telle ou telle expression pour parler de cette pathologie en dit long sur le regard que l'on porte sur celle-ci . Celui qui se dit asthmatique sait qu'il souffre d'une maladie chronique avec laquelle il doit vivre au quotidien . Celui qui se plaint de << Crise d'asthme >> se focalise sur l'événement aigu , qu'il soigne , de façon plus ou moins anarchique , à coup de bronchodilatateurs telle la ventoline . C'est ce qui ressort d'une enquête Ipsos conduite pour l'association asthme & allergies avec le soutien de plusieurs industriels .

    La maîtrise , c'est ça l'objectif 

    L'asthme est une inflammation plus ou moins grave des voies respiratoires , en particulier des bronches et des bronchioles , qui se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement ou une sensation d'oppression dans la poitrine . Il se manifeste en général par des crises entrecoupées de périodes où la respiration et normale .Ce qui fait le plus peur , bien sûr , ce sont ces crises , la respiration sifflante . L'impression d'étouffer qui nécessite parfois le recours aux services d'urgence .  Il peut s'ensuivre une brutale détresse respiratoire qui met en danger la vie de la personne concernée . C'est ainsi que , malgré les progrès de la réanimation , un millier de décès sont à déplorer chaque année . L'objectif , pour tout patient asthmatique , est donc la maîtrise de son asthme . Parce que - on le sait - ce mal ne se guérit pas. En revanche , il peut être contrôlé , même s'il est sévère, à condition  de bien connaître sa maladie et les facteurs  déclenchants , de savoir anticiper les crises et, surtout , de prendre , lorsqu'il s'impose , le traitement de fond qui permet de vivre normalement au quotidien . Selon l'enquête Ipsos 87 %  des asthmatiques  affirment maîtriser leur asthme . Mais lorsqu'on interroge les médecins, la réponse est tout autre. Ils estiment que moins d'un patient sur cinq a une bonne gestion de sa maladie , à l'image de l'alpiniste de l'extrême Catherine Destivelle et d'autres sportifs de haut niveau qui parviennent à mener une carrière sportive malgré leur asthme . Pour ce qui est des autres , soit ils sont totalement << dépassés>> (cela ne concerne heureusement qu'une minorité ), soit ils vivent avec un asthme << partiellement >> équilibré . C''est le cas de deux malades sur trois parmi ceux qui estiment maîtriser leurs symptômes.

    Savoir quel asthmatique on est

    << Pour pouvoir aider son patient à modifier ses  comportements , il faut bien le connaître , explique le Dr Gilles Jebrak , pneumologue à l'hôpital Bichat , car seule cette bonne connaissance permet d'identifier des << leviers >> d'actions efficaces .>> d'où l'intérêt de l'enquête Ipsos qui, après analyse de près de 50 000 avis trouvés sur le net , suivie d'entretiens personnalisés avec plus de 500 malades , fait émerger quatre catégories de patients ; les dominés, les insouciants, les réfractaires et les maitrisés . Pour les premiers , qui représentes un asthmatique sur dix , la maladie est envahissante , presque obsessionnelle . Elle empêche de vivre , 82 % des dominés déclarent faire attention au quotidien à ne pas déclencher de crise et 65 % redoute d'être seuls si celle-ci survient . Mais cette angoisse obsessionnelle et les précautions prises ne suffisent pas à équilibrer leur asthme , puisque 23 % font de six à dix crises par an . Plus jeunes , inconscients des risques encourus , les insouciants représentent plus d'un tiers de la population interrogée . Leur connaissance de la maladie est lacunaire , ils ne veulent pas de contraintes et souhaitent un traitement facile à prendre . Enfin , un asthmatique sur quatre fait partie des réfractaires : comme leur nom l'indique , ces derniers refusent l'idée même d'être malades , ce qui sous-entend qu'ils répugnent à modifier leur hygiène de vie et , à plus forte raison , à suivre un traitement de fond . Quant aux maîtrisés , on l'a vu, il sont encore rares .

     


    1 commentaire
  • Ingrédients pour : 4 personnes

    Flans en duo de chou

    Préparation :  20 mn    Cuisson : 25 mn environ 

    Préchauffez votre four à 180° C (th6)

    Détaillez le brocoli et le chou-fleur en fleurettes

    Plongez 2 mn le chou-fleur dans une grande casserole d'eau bouillante salée 

    Ajoutez le brocoli et faites cuire pendant 5 mn environ (les légumes doivent rester l dente )

    Egouttez et laissez refroidir  

    Fouettez les œufs  avec la crème et le parmesan 

    Ajoutez le persil ciselé puis salez et poivrez 

    Beurrez et farinez 4 moules à muffins 

    Déposez-les sur la plaque du four 

    Répartissez le brocoli et le chou-fleur jusqu'en haut du moule 

    Versez l'appareil à flan 

    Enfournez 15 à 20 mn en surveillant la cuisson (plantez la lame d'un couteau pointu au cœur d'un muffin , elle doit ressortir bien sèche )

    Servez en accompagnement avec une viande ou un poisson .

     


    1 commentaire
  •   Mettez ce que vous voulez dedans !

    Du beurre , de la crème ou de l'huile , tout convient à ces plantes potagères pour les rendre savoureuses et nous faire un bien fou .

    Les épinards

    Cru ou cuit , ce végétal curieusement doux au palais , réveille nos forces grâce à ses vertus antioxydantes et à sa teneur en vitamines .

    Ils doivent tout à Popeye

    Comme légume vert, les épinard se posent là ! leurs feuilles tendres , lisses ou cloquées , sont d'un vert profond . Et sans épine, même si paradoxalement leur nom évoque les premières variétés , qui étaient sauvages et piquantes . Si on trouve leur origine dans la perse antique (aujourd'hui l'Iran ) , avant l'ère chrétienne , Grecs et Romains pourtant gourmets , les ont totalement zappés . Il faut donc attendre le Moyen-Âge et les invasions sarrasines en Andalousie et en Sicile pour que les épinards arrivent jusque chez nous . Sans déclencher l'enthousiasme . Ils ne sont que des << herbes de carême >> ! Jusqu'au XVIe siècle  quand la gourmande Catherine de Médicis , qui épouse Henri II , introduit ses légume préférés et ses cuisiniers ! Les plats composés d'épinards sont appelés << à la florentine >> en son honneur , car c'est grâce à elle que ce légume est apprécié et cultivé . Mais leur meilleur promoteur reste Popeye , héros de dessin animé , qui leur assure enfin au XXe siècle la popularité

    Les champions d'Europe c'est nous !

    Est-ce les biceps de Popeye qui nous ont fit fantasmer ? Toujours est-il que nous sommes le premier producteur d'épinards en Europe (loin derrière la Chine avec 90 % de la production mondiale .) Remarquables aussi sont les noms des variétés anciennes et rustiques , car ils reflètent bien la force qu'ils sont supposés donner ; géant d'hiver, monstrueux de Viroflay et, pourquoi pas , l'incroyable Hulk ! Sur près de 120 000 tonnes produites dans l'année - en Bretagne , Picardie et îles de France au printemps et en automne , et en PACA pendant l'hiver - nous n'en dégustons que 15 % frais . Le reste est destiné , pour 75 % au surgelé, et 25 % à la conserve et aux plats cuisinés .

    Bons pour tout

    Si leur réputation de pourvoyeurs en fer est surfaite , le cocktail de minéraux antioxydants, fibres et vitamines qu'ils nous offrent , peu calorique , est source de bienfaits et de bien-être . Cuits , à la crème fraîche, ils se marient avec les œufs ou les poissons . En gratin , avec une béchamel , en lasagne ou en cannelloni avec de la ricotta , ils sont à fondre , avec les fromages de chèvres , il forment les garnitures de tartes et feuilletés . Pour des salades vitaminées , mêlez les jeunes pousses crues aux pommes, poire et agrumes, et à de l'huile de noix ou d'olive .

    Le petit plus

    Parce que rien ne vaut les épinards frais , vous aurez peut-être envie de les cueillir ou même de les cultiver vous-même ? Voici des pistes à suivre près de chez vous pour vous encourager dans votre désir de faire pousser de belles graines potagères . Explorez le réseau des potagers d'exceptions , ouverts à la visite dans toutes les régions de France, et pas seulement le potager du roi , à Versailles .On y va pour le plaisir des yeux , mais aussi pour y découvrir des variétés rares , ou ordinaires de la culture et un savoir-faire toujours au top niveau . Ce sont aussi de lieux de recherche , d'échanges et de conseils pour les jardiniers amateurs ... ou futur .(Source: Télé-Loisirs . Photos du net )

    A visiter : Le charmant potager de la reine , à Versailles (photo ci dessous ).

    Les épinards

    Voir le site : http://www.potagers-de-france.com


    1 commentaire
  • . . . Au fromage 

    Ingrédients pour : 6 personnes 

    Quiches de brocoli ...

    Préparation : 30 mn        Cuisson : 35 mn 

    Etalez la pâte et découpez 6 disques à la taille des moules à tartelettes

    Garnissez -les , puis piquez les fonds à la fourchette et réservez au frais 

    Lavez le brocoli et détaillez-le en petites fleurettes

    Plongez-les 2 mn dans une casserole d'eau bouillante salée 

    Rafraichissez-les ensuite dans de l'eau glacée 

    Egouttez au bout de 5 mn 

    Dans un saladier : fouettez vigoureusement les œufs avec la crème 

    Salez et poivrez puis ajoutez 2 pincées de muscade

    Préchauffez votre four à 180 °C (th6)

    Répartissez les fleurettes sur les tartelettes 

    Recouvrez de l'appareil aux œufs

    Parsemez de l'emmental râpé 

    Enfournez 30 mn environ 

    Servez les quiches bien chaudes en compagnie d'une salade verte .

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Petit chou transalpin 

    Proche parent du chou-fleur , c'est sur une tige qu'il arbore sa tête fleurie et compacte , divisée en boutons floraux . Violets, verts, blancs , les bouquets cuisent rapidement et colorent nos plats de rentrée .

    Le brocoli

    Valeurs nutritionnelle pour 100 g

       Brocoli cuit : 28,7 kcal         Energie : 28,7 kcal             Eau :  91,9 g

        Protéine : 2,1 g                       Glucides :  2,82 g              Lipides :  0,51 g 

         Fibres :   2,23 g                      Bêtacarotène : 312 µg          Calcium :  55,8 g

       Potassium :  148 mg               Magnésium :   11,5 mg         Manganèse :  0,2 g

                            Vitamine C :    37,3 mg            Vitamine K : 101,6 mg 

    De la famille des brassicacées 

    Arrivé aux Etats-Unis dans les bagages des émigrants italiens au début du XXe siècle , le brocoli va connaître un renouveau grâce aux américains . En France , sa culture est mise en valeur dans les années 1980 par les Bretons du Léon ( nord ouest du Finistère ). Fidèles à ce légume , les italiens l'ont toujours apprécié . Il poussait à l'état sauvage sur le littoral méditerranéen , était connu des Grecs , puis fut popularisé et cultivé par les Romains . Plante potagère de la famille des brassicacées , le brocoli a traversé les siècles , entrainant dans son sillage des chroniques sur son origine ou ses bienfaits . A commencer par son nom ! On peut penser que celui-ci est emprunté depuis 1560 à l'italien broccoli , pluriel de broccolo (inflorescence ) . D'ailleurs , ce sont bien des bouquets de boutons de fleurs récoltés avant leur épanouissement que l'on mange  .

    Le brocoli

    Légume royal

    Introduit en France par Catherine de Médicis au début du XVIe siècle , ce chou plut à Jean-Baptiste de la Quintinie . Pour le Versaillais, le brocoli violet de Rome ou de Malte pouvait être utilisé de la même façon que l'asperge . Pour tous les jardiniers d'aujourd'hui , sa culture quasiment annuelle s'accompagne d'une terre drainée qui ne manque pas d'eau si l'on le veut tendre et vigoureux .De plus , comme il passe l'hiver en pleine terre , il est préférable de lui choisir une exposition abritée et de recouvrir  la surface plantée d'une couche de fumage organique . C'est le gage d'une récolte dès le printemps suivant .

    Plusieurs variétés 

    Parmi les variétés acclimatées sous nos latitudes , on peut noter " vert calabrais " , un brocoli annuel , produisant une grosse pomme avec des rejets plus petits à l'aisselle des feuilles , "violet du Cap " ( voir photo ci -dessous ), également annuel , mais de couleur violacée à maturité . Il existe aussi des brocolis à jets comme la variété italienne "Getti di  Napoli", qui ne présente pas une pomme mais de petits bouquets verts à l'aisselle des feuilles , portés par une longue tige que l'on peut consommer . Tige, petites feuilles et boutons , tout est bon dans ce chou . Si les Italiens en sont très friands , ils l'accommodent de bien des façons ; en mousse, en garniture de raviolis avec ou sans fromage , revenus à la poêle pour accompagner une viande ou un poisson et même en dessert avec une liqueur d'anis .Tout jeune , il est aussi délicieux cru escorté d'une sauce aux herbes fraîches et se congèle facilement .

    Le brocoli

    En somme , le légume idéal ! (Source : Rustica. Photos du net )

    Voir aussi l'article : http://don-de-vie-62.eklablog.com/le-brocoli-a130535428

     

     


    votre commentaire
  • La côte d'Opale , premier port de pêche français avec terrasses et restaurants ayant vue sur la mer et air du large...  nous invite à consommer poissons et crustacés .

    Réalisez cette recette de langoustines et ajoutez une note raffinée à vos réceptions de l'été .

    Ingrédients pour : 4 personnes 

    Langoustines aux herbes fraîches

    Faites blanchir dans l'eau bouillante des lamelles de courgettes , coupées à l'économe 

    Préchauffez votre four à 200°C 

    Préparation des queues de langoustines :

    Coupez la carapace en deux sur la longueur 

    Placez-les dans un plat allant au four 

    Dans un saladier : mettez le beurre, le persil, les échalotes , l'ail , le jus de citron , la ciboulette 

    Mélangez le tout et rectifiez l'assaisonnement éventuellement 

    Etalez le beurre à l'ail sur la chair des queues de langoustines 

    Faites cuire au four 6 à 8 mn 

    Disposez dans les assiettes les langoustines, des lamelles de courgette, des jeunes pousses de salade et des herbes fraîches

    Arrosez de quelques gouttes d'huile d'olive et de vinaigre balsamique pour apporter de la brillance et du relief . ( Source: Béthune wouah ! )

    Le petit plus 

    Vous pouvez remplacer les langoustines par des grosses crevettes roses 


    2 commentaires
  • Vos amis arrivent et vous ne savez pas quoi leur offrir avant de lancer le barbecue . Optez pour la tartipéro made in Hauts-de-France . Ca va vite à faire , c'est original et ça change des chips et des cacahuètes .. Et prêt en 20 mn .

    Ingrédients pour : 4 convives

    Tartipéro au maroiles

    Epluchez l'oignon et coupez-le .

    Faites le revenir dans du beurre à la poêle 

    Ajoutez la cassonade  pour le caraméliser 

    Incorporez la bière et laissez mijoter en remuant un peu 

    Mettez la sauce tomate ou la crème fraiche (selon vos envies ) sur la bruschetta sur toute la surface .

    Placez le bacon , les oignons et le maroilles (coupé en tranches au préalable )

    Salez et poivrez 

    Mettez au four à 180 °C (th6) le temps que le fromage soit doré sur le dessus 

    Coupez en quatre et ajoutez les feuilles de roquette.

    Le petit plus 

    Vous pouvez servir ce tartipéro à l'apéro ou en plat avec un rosé bien frais ou une bière blonde ou ambrée pour bien faire ressortir le goût du maroilles . 

    Je vous souhaite une bonne dégustation ! ( Source : Béthune wouah !)

     


    2 commentaires
  • Légume emblématique du marais audomarois , le chou-fleur d'été se récolte de mai à novembre . 

    Ses meilleurs ambassadeurs sont les membres de la confrérie du chou-fleur qui officient depuis 2004 .

    Premiers pas vers votre intronisation , la réalisation de cette recette fraîche et estivale ...

    Ingrédients pour : 4 personnes 

    Gaspacho de chou-fleur

    Rincez le chou-fleur et séparez le en bouquets en laissant 3 cm de tige 

    Faites blanchir 5 mn dans une grande casserole d'eau salée bouillante puis égouttez 

    Dans un faitout avec du beurre ,

    Faites revenir les bouquets de chou-fleur pendant 5 mn

    Epluchez les échalotes , hachez-les et ajoutez-les au chou-fleur 

    Versez ensuite le bouillon et laissez cuire 15 mn à feu doux 

    Mixez les bouquets de chou-fleur avec le bouillon et le lait 

    Faites réchauffer la soupe obtenue dans le faitout pendant 5 mn sans faire bouillir 

    Ajoutez la crème 

    Hors du feu 

    Donnez un tour de moulin à poivre et parsemez de curry et de persil plat (ou de ciboulette)

    Réservez au frais 

    servez froid . ( Source: Béthune wouah!)

     


    1 commentaire
  • Ingrédient pour 6 personnes

    Tourte de blettes

    Pour la pâte : 500 g de farine - 60 g d'huile d'olive - 60  g de sucre ou de cassonade - 2 gros œufs - 1 sachet de levure - 1 pincée de sel - 1 à 2 verres d'eau .

    Pour la farce : 2 bottes de blettes (500 g la botte)  - 40 g de parmesan râpé - 30 g de pignons - 50 g de raisins secs - un verre à liqueur d'eau de vie - 60 g de sucre ou de cassonade - une cuillère à soupe d'huile d'olive - 2 gros œufs - 4 tours de moulin à poivre - 2 pommes (reinette de préférence) ou 2 poires - 1 cuillère à soupe de sucre glace .

    Préparation de la pâte :

    Mélangez tous les ingrédients .

    Couvrez d'un linge et laissez reposer 1 h à température ambiante .

    Séparez la pâte en deux parts égales et les étaler pour former le fond et le dessus de la tourte .

    Préparation de la tourte :

    Roulez les feuilles vertes des blettes bien lavées , essorées et débarrassées de leurs nervures puis coupez-les en tronçon d'1 cm et mélangez-les avec l'ensemble des ingrédients , sauf les pommes (ou les poires ).

    Etalez le fond de pâte dans un plat à four huilé puis, garnissez de la farce .

    Coupez les pommes ou les poires épluchées en fines tranches et disposez-les sur la farce .

    Couvrez la tourte avec le dessus en pâte , foncez les bords et piquez avec la pointe d'un couteau .

    Mettez au four préchauffé à 180 °C (th6) pendant 35 à 45 mn . Le dessus doit être doré mais pas bruni

    Au sortir du four , saupoudrez de sucre glace .

    Le petit plus

    Vous pouvez faire tremper les raisins secs dans du pastis , et/ou ajoutez un zeste de citron en garniture . (Source : Equilibre, bien vivre son diabète N° 294 )

     


    1 commentaire
  • De l'énergie à revendre

    Le saindoux

    Consommée avec modération , cette graisse de porc est bonne pour la santé !

    Si nous avons délaissé le saindoux depuis quelques décennies, nos aïeux , eux , auraient eu bien du mal à s'en passer ! Cette matière grasse remplaçait autrefois l'huile , voire le beurre dans certaines régions . Et à y regarder de plus près , on comprend vite pourquoi : Le saindoux contient uniquement des lipides . Or , la graisse est toujours très calorique . Une portion de 100 g apporte 900 kcal , ce qui est loin d'être négligeable , quand on sait que notre apport énergétique journalier tourne autour de 2 000 kcal . Une partie des graisses contenues dans le saindoux est insaturées (45,8g) et une autre saturée (44 g ) . Parmi elles, on compte des oméga 3, des oméga 6 et des oméga 9 . En revanche , cet aliment procure peu de minéraux ; un peu de sélénium, de cuivre et de zinc , mais leurs taux restent bas .Sa teneur en vitamine E  atteint 0,7 mg , ce qui représente 6 % de l'apport journalier recommandé.

    En cuisine , le saindoux se révèle parfait pour les fritures 

    Car il supporte les températures élevées ( jusqu'à 210 ° C ) . Il s'accommode bien avec le porc , l'oignon et le chou , et peut aussi entrer dans la préparation des pâtes et des pâtisseries .

    Attention au cholestérol !

    Si le saindoux possède des atouts indéniables en matières d'apport de calories , il fournit aussi beaucoup de cholestérol ( 95 mg pour 100 g ) comme toute les graisses animales . La vigilance reste de mise .

    Le petit plus 

    Le saindoux

    Le saindoux 

    Ingrédients . Cette graisse se prépare avec de la panne de porc fraîche ; c'est la bande adipeuse qui entoure les rognons .

    Préparation . Enlevez soigneusement la viande et découpez la panne en morceaux que vous ferez fondre avec un peu d'eau .

    Mise en pot . Dès que la graisse a fondu , versez-la dans des bocaux .

    Lapin en ragoût à faire soi-même 

    Coupez 2 carottes et 2 oignons 

    Faites les revenir dans du saindoux avec des morceaux de lapin 

    Ajoutez 6 tranches de pain d'épice, 20 g de vergeoise 

    Versez 100 cl de bière et 1/2 l d'eau 

    Faites bouillir puis laissez mijoter 1 h 30 

    Ecumez souvent .


    2 commentaires