• Le café aux épices est un délicieux mélange d'épices, de liqueur et de café - un peu comme une sangria mais pour l'hiver, lorsque les jours de pluie se transforment en semaines .

    Café aux épices

    Mettez les clous de girofles, le bâton de cannelle , le sucre et le zeste d'orange dans une casserole 

    Faites chauffez jusqu'à ce que la cassonade fonde 

    Ajoutez le brandy  et la liqueur à l'orange et faire chauffer 

    Lorsque le mélange est bien chaud, remplissez-en une grosse cuillère à soupe et faites-le  flamber 

    Versez-le à nouveau dans la casserole  

    Lorsque l'alcool sera entièrement évaporé, ajoutez le café bien chaud 

    Versez la préparation dans de mugs en céramique tiédis 

    Décorez de fines lanières de zeste de citron .

     


    1 commentaire
  • Manque de lumière, surmenage et virus en tous genres mettent notre organisme à rude épreuve . Voici Les vitamines et minéraux à convier dans vos menus pour rester d'attaque .

    Mon assiette tonus

    La vitamine C : L'allié antifatigue 

    Pourquoi la privilégier ?  Elle est antioxydante et contribue à éliminer les radicaux responsables du vieillissement cellulaire. Elle participe à la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et renforce le système immunitaire . On la trouve dans : Les fruits et légumes. Poivron, kiwi, citron, litchi, brocoli et chou de Bruxelles font partie des produits les plus riches en vitamine C . Un seul fruit suffit à combler les besoins journaliers .

    La vitamine D: Un  booster d'immunité 

    Pourquoi la privilégier ? Pour assimiler le calcium et le fixer sur les os. Elle assure un bon fonctionnement musculaire et joue un rôle important dans la régulation du système immunitaire en favorisant la production d'anticorps .                                          On la trouve dans : le soleil ! Notre peau synthétise naturellement la vitamine D lorsqu'elle est exposée aux rayons solaires. On la trouve aussi dans les poissons gras (hareng, truite, saumon, sardine, etc. ) Les œufs et les laitages .

    La vitamine E: Le coup de pouce jeunesse 

    Pourquoi la privilégier ? Ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires ralentissent le vieillissement prématuré de la peau, protègent le système cardio-vasculaire et agissent contre certains cancers et maladie neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson .                                                                                On la trouve dans : Les huiles végétales, à varier régulièrement, les oléagineux (noix, cacahuètes, amandes, noisettes, etc.) les graines et l'avocat.

    Le magnésium : L'atout antistress 

    Pourquoi le privilégier ? Pour réduire la fatigue et favoriser la relaxation. Il contribue à réguler l'équilibre musculaire, nerveux, psychique, émotionnel et la pression artérielle, prévenant ainsi les risques cardio-vasculaires associés .                   On le trouve dans : Les céréales, les légumineuses, les oléagineux, les épinards , les artichauds et le chocolat noir à 70 %. Se supplémenter peut être nécessaire en période de stress, voire en continu pour certaines personnes. Demandez conseil à votre pharmacien .

    Le zinc : Ami des jolis teints 

    Pourquoi le privilégier ? Pour simuler le système immunitaire et aider à combattre les infections. Grâce à son action cicatrisante et anti-inflammatoire, il maintient et améliore la beauté de la peau tout en prévenant son vieillissement .        On le trouve dans : les abats, les fruits de mer , la viande et les légumineuses.

    Mon assiette tonus

    Préserver les vitamines des fruits et légumes 

    Opter pour des produits bio

    Les consommer rapidement après l'achat

    Les laver en utilisant une petite brosse sans les faire tremper

    Garder leur peau autant que possible 

    Le coupe au dernier moment juste avant de les consommer 

    Privilégier la cuisson à la vapeur . (texte extrait de : Mon pharmacien et moi , janvier-février 2020)


    votre commentaire
  • Cette maladie représente la deuxième cause de cécité dans le monde , après la cataracte . C'est pourquoi, il est important de traiter ce trouble le plus rapidement possible .

    Le glaucome

    Une question de pression oculaire 

    Il y a plusieurs sortes de glaucomes, dont celui dit <<à angle ouvert>>qui représente 90 % des cas, mais aussi le glaucome congénital , le glaucome aigu, etc. Dans le cas du glaucome dit <<à angle ouvert>>, on s'aperçoit que chez certaines personnes, sans qu'il y ait de raisons apparentes, le conduit d'évacuation des liquides intraoculaires, qui nourrit le cristallin et la cornée, se bouche et provoque une accumulation de liquide (appelé humeur aqueuse), qui va faire augmenter la pression à l'intérieur de l'œil . A la longue, le nerf optique perd ses fibres jusqu'à être détruit .

    Une maladie difficile à cerner 

    Le glaucome est souvent asymptomatique, il se développe de manière insidieuse, sans signes particuliers, ni douleurs. Pourtant, il détériore réellement la vision: il la réduit sur les côtés, la laissant intacte au centre, un seul œil peut être atteint, l'autre alors compense. L'évolution du glaucome est si lente (parfois sur plusieurs années) que sa présence peut passer inaperçue - 400 000 à 500 000 personnes en France présenteraient la maladie sans le savoir (étude Ameli-Inserm). Mais si l'on ne fait rien le risque de perdre la vue est réel. Le glaucome aigu, lui, ne peut passer inaperçu n raison de la douleur intense ressentie. Il est souvent accompagné d'une rougeur de l'œil, de maux de tête et de nausées et doit être pris en charge en urgence .

    Une surveillance dés l'âge de 40 ans 

    le glaucome touche de 1 à 2 % de la population de pus de 40 ans et environ 10 % des plus de 70 ans. c'est pourquoi il est conseillé de prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste dés l'âge de 40 ans, même si l'on 'a pas besoin de lunettes, une surveillance tous les deux ans est recommandée. Elle permet de détecter le glaucome à un stade précoce et d'en enrayer l'évolution. Pour ce contrôle, le spécialiste réalise un examen complet : fond d'œil, mesure de la tension interne , mesure de l'épaisseur de la cornée .

    Des traitements pour stopper son évolution 

    Il 'existe pas de traitement pour restaurer la vision endommagée par un glaucome asymptomatique, mais il est possible de stopper l'évolution de la maladie lorsqu'elle est identifiée. Les médicaments (des collyres, généralement prescrits à vie) agissent sur la sécrétion de l'humeur aqueuse et sur la réduction de la tension dans l'œil. Si cela ne fonctionne pas, il est possible d'intervenir par un traitement au laser ou de la chirurgie .

    Des populations à risque 

    Certaines personnes sont plus exposées que d'autres , quel que soit l'âge. C'est le cas des diabétiques , des myopes, des personnes souffrant d'hypertension artérielle ou d'apnée du sommeil mais aussi des personnes ayant des antécédents familiaux de glaucome, car il existe une prédisposition génétique. Les personnes à la peau noire seraient aussi plus fréquemment touchées. Un glaucome peut également apparaître dés la naissance .

    Bon à savoir 

    A l'initiative de l'Unadev (Union nationale des aveugles et déficients visuels), une tournée itinérante du << bus du glaucome >> est organisée dans 15 villes de France . A cette occasion, vous pouvez vous informer sur les risques de développer un glaucome mais aussi de bénéficier d'une consultation gratuite avec des professionnels de santé .  (Texte extrait de Télé-loisirs 2020)                                                                                                                                 Pour connaître les prochaines dates : Tel 0800 94 22 23 (service et appel gratuits) ou http://www.unadev.com

    Le glaucome

    Pour détecter un éventuel glaucome, il est recommandé de réaliser un dépistage tous les deux ans dés l'âge de 40 ans 


    2 commentaires
  • … Dans l'assiette

    Jours raccourcis, manque de luminosité, froid, rhume … Il n'et pas rare de ressentir un manque de tonus au cœur de l'hiver. Un remède simple et à la disposition de tous ? Une alimentation saine, variée et équilibrée ! Elle est notre carburant et l'alliée indispensable pour retrouver la forme et la conserver. En raison des nutriments et des vitamines qu'ils contiennent , certains aliments donnent un coup de fouet à l'organisme .

    Le plein d'énergie...

    Le kiwi (1) : Rempart contre les virus 

    La vitamine C dont il regorge(92 g /100 g) enforce le système immunitaire . A poids égal, ce fruit est plus vitaminé qu'une orange et comble à lui seul les apports nutritionnels recommandés . Antiviral, antibactérien et antifongique , il éloigne la fatigue et limite le vieillissement . Riche en sucres mais pas trop, tonique et désaltérant , le kiwi est vivement conseillé aux personnes qui surveillent leur poids , car il rassasie sans être trop calorique .                                                                                      On le consomme : Nature ou dans une salade de fruits .

    La viande rouge (2) : L'atout fer 

    Avec ses protéines (26,1 g/ 100 g)  et sa vitamine B12 (qui agit sur le fonctionnement du cerveau et du système nerveux ) , elle prévient l'anémie . Parmi les viandes rouges plutôt que le mouton, l'agneau ou le cheval, la viande de bœuf est considérée comme la meilleure de cette catégorie, à condition de choisir les morceaux les plus maigres (bavette, araignée, filet … ) On peut manger 100g de bœuf par semaine .                          On la consomme : Cuite dans l'huile d'olive (jamais dans le beurre ) sur un feu pas trop vif, ou bouillie en pot-au-feu.

    Les lentilles (3): Petites mais complètes 

    Bon marché, rassasiantes, les lentilles (et les légumes secs en général) sont chargées en fer (2,2 g /100 g) et en magnésium (25 g/ 100 g) . Elles sont aussi une source de protéines (10,6 g/100 g) et de fibres (4,2 g / 100 ) . En outre , son index glycémique est bas ; en libérant plus lentement le sucre dans le sang , les lentilles évitent hyper et hypoglycémie .                                                                                                                               On les consomme : Chaudes (en plat ou en soupe) ou froides en salade .   

    la sardine (4) :  Du soleil en boite 

    Ce poisson gras est réputé pour ses oméga-3 , des graisses polyinsaturées que le corp ne sait pas fabriquer . Sa consommation est utile pour prévenir les douleurs et les infections dues à la fatigue c'est aussi le cas du saumon, du hareng, du maquereau…) La sardine apporte en outre des vitamines B12 (plus de 300%de l'apport nutritionnel conseillé par jour) et D (près de 10% de l'apport recommandé).                                         On la consomme : Nature, en boîte, une fois par semaine, avec des oignons rouges, cornichons et un filet de citron vert .

    Le yaourt (5) : Bon pour les muscles 

    Le calcium, dont le yaourt est riche, contribue à l'entretien des muscles, au bon fonctionnement des cellules et accroît les bénéfices des protéines , carburant de l'organisme. Utilisée pour élaborer ce dessert , la fermentation du lait permet de le rendre plus digeste. Le yaourt contient aussi des vitamines B2 , qui participent à la production d'énergie . Un yaourt nature apporte 220 mg de calcium sur les 900 à 1200 mg nécessaire au quotidien .                                                                                               On le consomme : Nature, avec du miel, de la confiture , des fruits , des céréales ...  (Merci à Anne-Laure Meunier , diététicienne- nutritionniste à Paris , cofondatrice de Smartdiet)


    1 commentaire
  • Rappel des mesures de prévention transmises par l'Etat 

     
     

    Coronavirus


    1 commentaire
  • Si de plus en plus de cas sont diagnostiqués chaque année, cette infection recèle encore des mystères et n'est pas toujours bien prise en charge .    Le point sur ce que l'on sait .

    La maladie de lyme

    La maladie a été identifié à Lyme (Connecticut) en 1982 d'où on nom 

    Une bactérie transmise par une tique 

    Les tiques vivent dans les herbes hautes , au bord des sentiers et parfois dans les basses branches en forêt . Ces acariens parasites ne s'attaquent pas seulement aux animaux, les humains sont de plus en plus victimes de leurs morsures (plus de 67000 cas diagnostiqués en France en 2018) .En piquant pour se nourrir du sang de leurs victimes , elles transmettent une ou des bactéries de la famille des Borrelia , d'où le nom de <<Borréliose de Lyme >> attribué à la maladie qui en découle. Mais toutes les tiques n'étant pas infectées, une piqure n'entraîne pas automatiquement la maladie

    Des symptômes très variés 

    La morsure est indolore et peut passer  inaperçue , d'autant plus si elle se situe dans le dos ou sur le cuir chevelu. Dans un cas sur deux, elle entraine une inflammation qui s'élargit en anneaux autour du point de morsure ; c'est <<l'érythème migrant>>, qui indique que la bactérie se multiplie dans le sang et peut s'accompagner de fatigue,  de fièvre , de maux de tête … Mais certains sujets atteints ne présentent aucune rougeur (20 % des cas) .La maladie peut se manifester des semaines, des mois voire des années plus tard . La personne ressent alors souvent une grande fatigue et des douleurs (articulaires, musculaires, tendineuses , neurologiques - brûlures, fourmillements, paralysie - ou digestives) Troubles de la mémoire, insomnies, état dépressif et troubles cardiaques de type tachycardie peuvent aussi être déplorés .

    Un diagnostic difficile 

    Les tests sanguins utilisés pour rechercher la Borrelia ne sont pas toujours fiables. Plus vite on les fait après avoir été mordu, plus ils le sont . Le diagnostic repose donc souvent sur la bonne interprétation par le médecin des nombreux symptômes, après avoir éliminé d'autres causes possibles. Comme la maladie peut être confondue avec la polyarthrite rhumatoïde ou la fibromyalgie, par exemple, un traitement antibiotique dit <<d'épreuve>> administré durant un mois permet de lever le doute ; s'il y a amélioration , il s'agit sûrement d'une maladie bactérienne de type Lyme .

    Un traitement à base d'antibiotiques 

    Que l'on sache ou pas si l'on a été mordu ou infecté, selon les recommandations de la Haute autorité de santé , la présence d'un érythème migrant requiert un traitement antibiotique immédiat , par doxycycline ou amoxicilline, durant au moins quinze jours (une seule dose, même forte, ne suffit pas). Si d'autres signes évocateurs persistent ou apparaissent, les antibiotiques sont recommandés pour limiter les symptômes, mais sur une longue durée, car la bactérie peut résister. Dans les premiers jours, il arrive fréquemment que les douleurs s'aggravent, signe que le traitement fonctionne : il ne faut pas l'arrêter. Un accompagnement thérapeutique complémentaire à base d'homéopathie , de phytothérapie et d'acupuncture a alors sa place .

    Bon à savoir 

    La meilleure prévention reste d'éviter les piqûres . Si vous vous promenez en forêt, portez des vêtements longs et imprégnés d'un répulsif type perméthrine ou appliquez sur la peau un produit répulsif type DEET, IR3535 ou Citriodiol 30% . Et ne vous allongez pas dans l'herbe ! En rentrant, faites une inspection minutieuse ; si vous repérez un tique (elle peut rester accrochée deux à trois jours) , rendez-vous chez le pharmacien ou utilisez un tire-tique pour l'ôter en tournant délicatement , puis désinfectez et parlez-en à votre médecin . ( Merci au Pr Christian Perronne, auteur de la vérité sur la maladie de Lyme (Ed Odile Jacob) et de la préface de la maladie de Lyme du D Alexis Lacout (Ed Manga ) .


    1 commentaire
  • Si les thermes ont toujours eu vocation à soigner grâce aux propriétés de leurs différentes eaux , ils traitaient jusqu'alors surtout des pathologies classiques comme l'arthrose , les affections cutanées ou celles de la sphère ORL . Aujourd'hui, le thermalisme agrandit ses domaines de compétences .

    Le thermalisme

    Les nouvelles tendances 

    Le secteur se renouvelle pour proposer des soins au plus près de nos besoins et de nos attentes . En voici quelques uns .

    Des soins adaptés aux maux contemporains 

    Parmi les nouvelles propositions , des mini-cures (3 à 6 jours en général) sont spécialement dédiés aux aidants , souvent éprouvés . Elles sont conçues pour soulager la fatigue psychologique et physique accumulée (comme au Saujon ou à La Léchère-les-bains) . D'autres cures sont spécialisées dans les troubles liés à la ménopause (Évaux-les-Bains, Luxeuil-les-Bains … ) et, basées sur le repos , le contrôle du poids et des soins spécifiques , comme les irrigations vaginales. Outre les traditionnelles cures anti-tabac, d'autres - par exemple , contre les addictions alimentaires - existent désormais (anorexie à Salins-les-Bains, Salies-du-Salat …) Dans le cadre de ces cures  participer à des groupes de parole est souvent proposé, apportant ainsi , entre le programme des soins et ce soutien psychologique , une réelle prise en charge .

    Se rapprocher de la nature 

    Nichées à 80 % dans le cadre champêtre de petites communes, les stations thermales tirent profit de leur environnement privilégié pour proposer de nouvelles activités tournées vers la nature . Comme ces << bains de forêt >> (ou Sylvothérapie ) venue du japon ; on y apprend à écouter les arbres , à éveiller ses sens et à reprendre contact avec soi-même (dans les établissements de la Chaîne thermale du soleil) . Ils sont souvent couplés à de la méditation (à Barbotan, dans le Gers, ou Mont-Dore dans le Puy de Dôme) . D'autres centres misent sur la marche afghane en forêt (marche rythmée par la respiration) ou des stages de jeûne et de randonnée (Amélie-les-bains, Challes-les-Eaux)  Des échappées qui permettent aussi de faire le plein d'oxygène et de découvrir la flore locale en compagnie d'un guide .

    Tester de nouvelles disciplines 

    Elles sont dispensées un peu partout dans le cadre des cures de bien-être . Adaptés aux personnes novices , les cours de yoga ou de Pilates travaillent sur l'équilibre et le renforcement des muscles profonds . Les moins souples pourront même bénéficier de cours de Pilate aquatique (Aix-les-Bains)  ou de séances d'ostéopathie aquatique (Luxeuil-les-Bains), les articulations étant préservées par l'eau , qui libère de la pesanteur . Les initiations à la méditation sont également fréquentes (yoga du son dans les Haltes jeune maman à Aix-les-Bains ). On peut aussi s'initier à la cohérence cardiaque ( Divonne-les-Bains) , qui aide à réguler les émotions au moyen de la respiration . Enfin, pourquoi ne pas tenter le bain de boue  en apesanteur (mini-cures Slow Nature de la Chaîne thermale)? Lâcher-prise garanti ! 

    Bon à savoir 

    Outre le fait qu'elles soient remboursées par la Sécurité Sociale , les cures thermales sont plus abordables que les thalassos. Situées dans de petits villages et non dans des stations balnéaires cotées, les établissements thermaux offrent une restaurations plus accessible ainsi que des logements avec des premiers prix imbattables -par exemple dans des gîtes ruraux . Parfait pour les personnes qui doivent rester 18 jours pour une cure conventionnée.


    1 commentaire
  • la greffe d'Isabelle

    Aujourd'hui je fête mes 12 ans de greffes… Il y 12 ans , un appel de l'hôpital m'annonçait de venir d'urgence … ça a complètement changé ma vie, après 20 ans de galère de diabète et de dialyse, une double greffe rein et pancréas m'était offerte. ..

    Par cet inconnu, du même âge que moi (40 ans ), qui dans un accident de moto perdait la vie et améliorait la mienne… Tu avais de ton vivant dis que si un jour tu perdais la vie tu donnerais tes organes à la science… Tu m'as offert 2 de tes organes, je ne te remercierai jamais assez pour ce magnifique geste…

    Ce jour là je t'ai promis de prendre soin de tes organes qui vivent en quelques sortes à travers moi… Je ne connais pas grand-chose de toi, juste un homme de 40 ans tué en moto (certainement ta passion ) mais pour moi c'est énorme car tous les jours je pense â toi quand je prend mes anti-rejets …

    j'ai aussi une pensée pour ta famille a qui tu dois énormément manqué et de la place vide que tu as laissé ce jour là …mais tu es toujours dans leurs pensées et leurs cœurs…

    Je voudrais aussi remercier toutes l'équipe médicale de Néphrologie de d'hôpital Saint Louis qui sans leurs interventions, les heures passé au bloc, leurs patiences, et le suivie durant ses 12 années…, Merci aux chercheurs, à la science, car sans eux rien n'aurait été possible… Merci d'avoir amélioré ma vie..

    la greffe d'Isabelle

    Merci pour mes 12 ans de greffe Je demanderai jamais assez à chacun de vous de bien réfléchir de votre vivant.. Soyez donneurs d'organes car un jour c'est peut être vous qui en saurait besoin.. Souvenez vous de cette phrase …

    La mort d'un ami donne la vie à un autre…

    Merci la vie


    1 commentaire
  • Contre le cancer colorectal 

    Mois de mobilisation

    Combien de personnes sont-elles touchées par le cancer colorectal en France ? 

    Gérard Sofio : Chaque année, 44 000 cas de cancer colorectal sont diagnostiqués (24000 hommes et 20000 femmes) . C'est chez l'homme , le troisième cancer, après ceux de la prostate et du poumon, et chez la femme le deuxième , après celui du sein. Malgré une diminution de ses taux d'incidence et de mortalité, le cancer colorectal tue 18 000 personnes par an .

         Mars Bleu a pour objectif d'inciter les personnes à se faire dépister .                 Pourquoi est-ce si important ?

    G. S. : Plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds, et plus les chances de guérison sont importantes. Lorsque la tumeur est superficielle, la survie à cinq ans est de plus de 90 %. Le taux de participation au dépistage organisé, qui était de 32 % l'an dernier, doit toutefois être amélioré, pour atteindre 50 % C'est tout l'enjeu de l'opération Mars Bleu .

    Comment se faire dépister ? 

    G. S. : Le dépistage s'adresse aux femmes et aux hommes de 50 à 74 ans (95 % de ces cancers surviennent après 50 ans) . Un courrier les incite à en parler ) leur médecin, qui leur remettra s'il en juge utile, un test à utiliser chez soi .Celui-ci consiste à placer un échantillon de selles dans un tube à l'aide d'un écouvillon, et à l'adresser à un laboratoire déjà identifié. La démarche est gratuite, hormis la consultation. Si le test est positif (4 % des cas), cela signifie qu'il y a du sang d les selles. Une coloscopie en recherchera l'origine  (dans plus de la moitié des cas, il n'y a aucune anomalie). Le test est proposé tous les deux ans, mais il ne faut pas attendre pour consulter si des signes anormaux se manifestent (saignement, amaigrissement …). En cas d'antécédents personnels ou familiaux de polypes du côlon , de cancer colorectal ou de maladie inflammatoire chronique de l'intestin, le médecin proposera d'autres modalités de dépistage .

    Que vous apporte le partenariat de l'ADPS ? 

    G. S. : En mêlant prévention ( notamment l'activité physique) et dépistage, la démarche de l'AGPS rejoint nos propres objectifs. A chaque Mars Bleu, nous participons donc ) des actions communes (ciné-piscine, match de foot, marche nordique, chant choral et bien d'autres choses encore ), qui nous permettent de sensibiliser le public, mais aussi de recueillir des dons pour aider les malades en difficulté. Permettez-moi , au nom de la ligue contre le cancer et des malades, de remercier l'ADPS de son implication .

    Quels sont les facteurs de risque sur lesquels il est possible d'agir ? 

    G. S. : Il existe des facteurs non modifiables (antécédents familiaux, maladies, facteurs génétiques ou héréditaires), et d'autres liés à certaines habitudes de vie (alimentation trop calorique, surconsommation de viande rouge , alimentation riche en graisse animales, alcool, tabac, inactivité physique et surpoids). D'une manière générale, il est conseillé de consommer cinq fruits et légumes par jour, d'effectuer quotidiennement environ 30 minutes d'activité physique, d'éviter le surpoids, de na pas fumer et de modérer la consommation d'alcool .

    Demandez le programme 

    Mars, mois de mobilisation


    1 commentaire
  • Pensez au vaccin et au dépistage 

    Pour prévenir du cancer du col de l'utérus, il est recommandé de se faire vacciner jeune puis de se faire dépister régulièrement .

    Cancer du col de l'utérus

    Papillomavirus humains , des virus très contagieux 

    Chaque année en France, près de 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués . La cause tient en trois lettres ; HPV , pour << papillomavirus humain >>L'une des infections sexuellement transmissibles les plus répandues , puisqu'on estime que 80 % des hommes et femmes en seront atteints au moins une fois dans leur vie . Et pour cause , il en existerait plus de 150 types différents dont certains à très haut risque . Surtout, ils se distinguent par leur contagiosité ; nul besoin de pénétration , ils peuvent se transmettre par simple contact sexuel . La plupart du temps, la guérison se fait spontanément dans les deux ans , mais dans 10 % des cas le virus s'installe et peut entraîner , à terme , des lésions précancéreuses ou cancéreuses . 

    La vaccination pour les jeunes filles de 11 à 14 ans 

    Pour se prémunir des papillomavirus humains, et donc du cancer du col de l'utérus, il n'existe qu'une solution ; la vaccination avant le début de la vie sexuelle. Il est donc conseillé aux parents de faire vacciner leurs jeunes filles âgées de 11 à 14 ans (jusqu'à 19 ans , en rattrapage) par un médecin , une sage-femme, un infirmier , ou dans un service de vaccination municipal ou départemental. Mais avec environ 24 % des jeunes filles ayant reçu, en 2018, les doses nécessaires pour rendre la vaccination efficace , le taux de couverture vaccinale reste , en France, insuffisant. Pour limiter les risques de contamination, la Haute Autorité De Santé (HAS) vient de recommander que les garçons de 11 à 14 ans soient également vaccinés .

    Un dépistage organisé pour les femmes de 25 à 65 ans 

    Si la vaccination réduit fortement le risque du cancer du col de l'utérus , elle ne protège toutefois pas de tous les HPV. C'est pourquoi, il est recommandé aux femmes de 25 à 65 ans, vaccinées ou non , de se faire dépister, tous les trois ans , après deux premiers tests normaux à un an d'intervalle. Le test consiste en un prélèvement de cellules au niveau du col de l'l'utérus ( un frottis cervico-utérin) , suivi d'une analyse en laboratoire .                                                                                                                                 Depuis 2019, un programme de dépistage organisé du cancer du col de l'utérus existe en France ,à l'instar du cancer du sein et du cancer colorectal (voir mon prochain article). Il vise à toucher 40 % de femmes qui ne se font pas dépister régulièrement de manière spontanée . Toutes celles n'ayant pas fait de frottis depuis au moins trois ns sont donc invitées par courrier à se rendre chez un généraliste ou une sage-femme pour effectuer l'examen  Ce dernier est pris en charge à 100 % par l'assurance maladie .

    Le cancer du col de l'utérus en France c'est . . . 

    Le 12e cancer féminin

    La 10e cause de mortalité par cancer chez la femme 

    35 000 femmes traitées chaque année pour des lésions précancéreuses 

    51 ans , l'âge moyen lors du diagnostic .


    1 commentaire