• Voici une liste de miels et la façon de les utiliser 

    Type de miels

     


    votre commentaire
  • Je fais aujourd'hui un petit clin d'œil à l'. . .

    Clin d'oeil à  

    Clin d'oeil à


    3 commentaires
  • Besoins de peps ?

    Savourez ce concentré d'antioxydants et de nutriments pour une santé sans pépins . C'est la pleine saison .

    la grenade

    Elle fortifie l'organisme 

    riche en vitamine B5, productrice d'énergie, la grenade abonde en B3, en B6 ( antistress) et  en vitamine K, indispensable à la croissance cellulaire et à la minéralisation osseuse . De plus , elle joue un rôle sur la coagulation ; elle aide à prévenir les hémorragies . C'est aussi une source de potassium (248 mg /100 g) , qui favorise la digestion , et de phosphore , qui participe à la minéralisation des os , à la croissance et à la régénération des tissus . Enfin , elle contient du calcium et du magnésium , nécessaire à la transmission de l'influx nerveux .

    Elle protège du vieillissement 

    Ce fruit assez peu calorique (76 kcal/ 100 g) est riche en antioxydants appelés polyphénols . Parmi eux , l'ellagitanin , dont les bactéries de la flore intestinale se servent pour fabriquer des urolithines A . L'intérêt ? c'est substances participeraient à la prévention des maladies liées au vieillissement (parkinson, etc.), Citons une étude américaine , parue en 2015 dans la revue ACS chemical Neuroscience , qui met en évidence l'effet protecteur et anti-inflammatoire de ces urolithines sur le cerveau. Plus précisément , elles limitent la formation de plaques amyloïdes , impliquées dans l'apparition de la maladie d'Alzheimer .

    Elle aide à prévenir les cancers 

    Des recherches sud-coréennes ont prouvé que les urolithines A pouvaient réduire le risque de cancers du sein hormono-dépendants , en inhibant la production d'ostéogènes . Enfin, on sait que la consommation quotidienne  de 236 ml de jus de grenade permet de maintenir plus longtemps à un taux bas le niveau d'antigène prostatique spécifique ( PSA) , marqueur de l'évolution du cancer de la prostate chez l'homme. 

    Elle réduit les problèmes cardio-vasculaires 

    Le jus de grenade prévient des facteurs de risque cardio-vasculaire. Selon une étude parue dans American Journal of cardiology , le fait d'en boire 240 ml  par jour durant trois mois facilite l'irrigation du muscle cardiaque chez les patients coronariens . Enfin , des tests réalisés chez des personnes souffrant de sténose (rétrécissement ) de la carotide ont pointé une diminution des dépôts sur la paroi de la carotide de 35 % , après un an de consommation de grenade . Alors que ces dépôts augmentent dans le groupe contrôle.

    Comment la consommer ? 

    Fraîche, coupez-là en deux. Avec la pointe d'un couteau, incisez légèrement la peau de chaque moitié en croix , de façon à ce que , placée au-dessus d'un bol , côté bombé vers le haut , les graines tombent d'elles-mêmes lorsque vous taperez dessus à l'aide d'une cuillère en bois . Attention à ne pas consommer les petites peaux blanches , car elles sont très amères !  En jus, fermenté ou non, , veillez à ce qu'il ne contienne pas trop de sucres ajoutés ni de conservateurs . (Extrait de : Version Femina . Photo du net)


    votre commentaire
  • Une jeune femme de 27 ans écrit une « note avant de mourir », un jour seulement avant de mourir du cancer.

    Note avant de mourrir

    Il n’est pas facile de faire face à la mort. Le deuil d’une personne n’est pas simple, alors le deuil de soi-même ?

    Holly Butcher a reçu un diagnostic de cancer à l’âge de 26 ans, et a décidé d’écrire une « Note avant de mourir ». Publiée le 3 janvier 2018, Holly décédait le lendemain.

    Voici ce qu’elle a écrit :

    « C’est étrange de réaliser et accepter sa mortalité à 26 ans. C’est l’une de ces choses que l’on ignore. Les jours passent et l’on s’attend à ce que cela continue, jusqu’à ce que l’inattendu arrive. Je me suis toujours imaginée vieillissante, ridée et grise, entourée d’enfants avec l’amour de ma vie. Je veux tellement ça que ça fait mal.

    La vie est fragile, précieuse et imprévisible. Chaque jour est un cadeau, pas un droit acquis.

    J’ai 27 ans. Je ne veux pas partir. J’aime ma vie, je suis heureuse. Je le dois à mes proches. Mais je n’en ai pas le contrôle.

    Je n’ai pas commencé cette « note avant de mourir » parce que la mort est effrayante, j’aime le fait que nous ignorons qu’elle est inévitable. Seulement, quand je vais en parler, elle est traitée comme un sujet tabou qui n’arrivera jamais à chacun de nous. C’est dur. Je veux que les gens cessent de s’inquiéter pour les petits stress insignifiants de la vie et qu’ils se rappellent que nous connaîtrons tous le même sort, comment pourrions-nous faire en sorte que notre temps compte si nous tenons compte des emmerdes ?

    J’ai laissé beaucoup de tracas derrière moi, j’avais beaucoup de temps pour réfléchir à la vie ces derniers mois. Ces moments où vous vous plaignez de choses ridicules, pensez à quelqu’un qui fait face à un réel problème. Soyez reconnaissants pour vos petits problèmes et passez par-dessus. N’emportez pas la négativité et ne la laissez pas affecter les autres.

    Une fois que c’est fait, sortez et prenez une grande respiration de cet air, bien profondément dans vos poumons, regardez comment le ciel est bleu et combien les arbres et l’herbe sont verts : c’est magnifique. Réfléchissez à votre chance que vous avez, de seulement respirer.

    Vous avez peut-être été coincé dans la circulation ou eu une mauvaise nuit car vos enfants vous ont tenu réveillé, ou votre coiffeuse a trop coupé vos cheveux. Vos nouveaux faux ongles ont peut-être un accro, vos seins trop petits ou vous avez de la cellulite et votre ventre est mou.

    Laissez tout ça couler. Vous ne penserez à aucune de ces choses quand ce sera votre tour. C’est si insignifiant quand vous regardez l’ensemble de votre vie. Je vois mon corps se décomposer devant mes yeux et je ne peux rien y faire, et tout ce que je souhaite est juste un autre anniversaire ou Noël avec ma famille, ou un autre jour avec mon conjoint et mon chien. Seulement un de plus.

    J’entends les gens se plaindre de leur travail ou combien il est dur de faire de l’exercice. Soyez reconnaissant de pouvoir le faire. Le travail et le sport semblent si insignifiants, jusqu’à ce que votre corps ne vous permette plus ni l’un ni l’autre.

    J’ai tenté de vivre une vie saine, c’était ma plus grande passion. Appréciez votre corps fonctionnel et en santé, même s’il n’est pas idéal. Regardez-le et voyez combien il est fantastique. Bougez-le, nourrissez-le de nourriture fraîche. N’en soyez pas obsédé.

    Rappelez-vous qu’il y a plus que la santé physique. Travaillez sur votre santé mentale, émotionnelle et spirituelle aussi. De cette façon vous réaliserez combien la stupide image du corps parfait transmise par les média sociaux est insignifiante. Supprimez tous les contacts qui vous font vous sentir comme une merde, ami ou non. Soyez impoli pour votre propre bien.

    Soyez reconnaissant pour chaque jour où vous ne souffrez pas et même les jours où vous avez un sacré rhume, un mal de dos ou une cheville foulée, acceptez que ce n’est pas amusant, mais que ça ne vous met pas à l’article de la mort et ça s’en ira.

    Plaignez-vous moins et aidez plus.


    Donnez, donnez, donnez. C’est vrai que l’on devient plus heureux à faire des choses pour les autres que pour soi. Je souhaiterais l’avoir fait davantage. Depuis que je suis malade, j’ai rencontré les gens les plus gentils et généreux et ai reçu beaucoup d’amour et de soutien de ma famille, de mes amis et même d’étranges. Plus que je ne pourrai donner en retour. Je n’oublierai jamais cela et leur serai toujours reconnaissante.

    C’est étrange d’avoir de l’argent à dépenser à la fin… quand on est mourant. Ce n’est pas un moment où on peut sortir et acheter des choses comme une nouvelle robe. Ça fait réfléchir à combien il est fou de penser que cela vaut la peine de dépenser de l’argent sur des nouveaux vêtements et des choses matérielles.

    Achetez quelque chose à vos amis, au lieu de vous acheter des vêtements, des produits de beauté ou des bijoux. Tout le monde s’en fout si vous portez deux fois la même chose et ça fait du bien.

    Emmenez vos amis prendre un repas ou cuisinez pour eux. Appelez-les pour un café. Offrez-leur une plante, un massage ou une chandelle et dites-leur que vous les aimez.

    Prenez compte de la valeur du temps des gens. Ne les faites pas attendre pour rien. Préparez-vous plus tôt et appréciez que vos amis veuillent partager de leur temps avec vous.

    Cette année, on ne s’est pas faits de cadeaux de Noël dans notre famille. C’était bien, car personne n’avait la pression d’acheter des cadeaux ou d’écrire une carte pour tout le monde. Et imaginez ma famille m’acheter un cadeau en sachant qu’ils allaient finir avec. Les cadeaux ne sont pas nécessaires pour un Noël significatif.

    Utilisez votre argent pour des expériences. Ou plutôt, ne ratez pas des expériences car vous avez tout dépensé sur du matériel.

    Faites des efforts et allez à la plage. Trempez vos pieds dans l’eau et enterrez vos orteils dans le sable. Plongez dans l’eau salée.

    Essayez de profiter des moments de la vie, plutôt que de les regarder à travers votre écran de téléphone. La vie, ce n’est pas d’avoir la photo parfaite. Vivez le moment présent !

    Levez-vous tôt et écoutez les oiseaux en regardant le lever de soleil. Écoutez de la musique. Câlinez votre chien, très fort. Ça va me manquer. Parlez à vos amis, déposez votre téléphone. Vont-ils bien ?

    Si vous voulez voyager, faites-le. Travaillez pour vivre, ne vivez par pour travailler. Faites ce qui vous rend heureux. Mangez le gâteau sans culpabilité. Dites non aux choses que vous ne voulez pas faire.

    N’ayez pas la pression de faire ce que les autres pensent nécessaires pour une vie accomplie, faites ce que vous voulez.

    Dites à vos proches que vous les aimez quand vous en avez la chance et aimez-les de tout votre cœur. Si quelque chose vous rend misérable, vous pouvez le changer. Ayez le courage de changer. Vous ne savez pas combien de temps vous avez sur cette terre, alors ne le gaspillez pas à être malheureux.

    Ce ne sont que des conseils de jeune femme, faites-en ce que vous voulez.

    Si vous le pouvez, faites une bonne action pour l’humanité et donnez du sang régulièrement. Chaque don peut sauver trois vies ! C’est simple et ça a un fort impact.

    Davantage de dons de sang auraient pu me donner une année de plus, auprès de ma famille, de mes amis et de mon chien. Une de mes plus belles années. »


    Holly Butcher

    ( Lettre et photo extraites du groupe Un Temps pour soi )

     


    4 commentaires
  • Acidité, reflux gastrique, ballonnements , stress, mauvaise alimentation et habitudes néfastes sont souvent à l'origine de problèmes digestifs .  Décelons le vrai du faux .

    Les problèmes digestifs

    S'allonger après le repas facilite la digestion 

    Faux : S'allonger ne fait pas partie des bons réflexes qui permettent d'éviter les maux digestifs . Au contraire, cette position facilite les reflux . Il est préférable d'attendre au moins trente minutes avant de faire une sieste et de laisser passer deux heures entre le diner et le moment du coucher .

    Le café est l'allié d'une bonne digestion 

    Faux : Comme l'alcool et le tabac, le café favorise les remontées acides et il est donc à bannir si on y est sensible. En revanche, pour lutter contre l'acidité , il et important de boire suffisamment d'eau pour bien saliver. Si le ventre est sujet aux ballonnements, le fait de prendre son temps pour manger et de bien mastiquer permet à la salive d'effectuer son travail de prédigestion. Enfin, évitez les boissons gazeuses , qui distendent l'estomac et favorisent les reflux .

    Les pansements gastriques soulagent 

    Vrai et faux :  Les pansements de type Maalox, Gaviscon ou Rennie ont une action tampon quasi immédiate sur l'acidité responsable des brûlures d'estomac . Toutefois, ils ne soulagent que pour une durée d'une à deux heures . il est préférable d'espacer les prises d'au moins deux heures , durant sept jours maximum . Si cela ne suffit pas, des médicaments en vente libre de type oméprazole ou pantoprazole sont efficaces; outre l'action pansement, ils limitent  l'acidité de façon plus prolongée et aident à cicatriser la muqueuse irritée. Cependant, ils peuvent perturber le transit et diminuer l'efficacité d'autres médicaments. Si les douleurs persistent, mieux vaut consulter car ces remèdes n'agissent pas sur la cause . 

    Une bonne respiration est efficace 

    Vrai : En cas de stress , la respiration est moins ample et se <<bloque>>Pour se détendre , la respiration abdominale est très efficace ; le va-et-vient du diaphragme (le muscle qui nous permet de respirer) réalise en effet un massage doux des organes digestifs  Cette respiration peut se pratiquer allongé ou assis dans les transports , au bureau , avant de s'endormir . . .le 

    Il existe des solutions naturelles 

    Vrai : Par son effet alcalisant, le bicarbonate de soude apaise les brûlures dues au reflux gastrique . L'huile essentielle de cumin présente une action complète pour favoriser la digestion, à la fois antalgique, stimulante et anti-inflammatoire. Attention cependant, les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans ne doivent en aucun cas y avoir recours . Enfin, les tisanes de plantes carminatives (qui aident à expulser l'air bloqué dans les intestins)comme le fenouil, l'anis, le carvi ou la mélisse atténuent le mal de ventre .

    Bon à savoir 

    En cas de reflux acide, la racine de réglisse , sous forme de gélules ou d'extrait fluide , est connue pour ses vertus anti-inflammatoires au niveau de la muqueuse de l'estomac et de l'œsophage . Mais elle est déconseillée aux personnes souffrant d'hypertension artérielle . (Extrait de la revue Télé-Loisirs )


    3 commentaires
  • Des mélanges cas par cas 

    Voici quelques aromiels , recommandés par le Pr Roch Domerego , biologiste, naturopathe , professeur d'université et vice président de la commission d'apithérapie d'Apimondia, (auteur de la médecine des abeilles, Baroch. Pour en savoir plus , guérir avec les abeilles , de Claudette Raynal- Cartabas, Guy Trédaniel ) .

    A vous maintenant de jouer les alchimistes en les réalisant vous-même . Vous verrez c'est facile et ils font des merveilles...

    Les Aromiels (2/2)

    Pour mieux digérer 

    Miel de romarin : Grand équilibre de la sphère digestive, il peut contribuer à atténuer les douleurs abdominales, les ballonnements et les flatulences . Il possède aussi des vertus protectrices pour le foie et le détoxifie . +Huile essentielle de fenouil  : Elle agit contre le météorisme et stimule les transits paresseux . En cas de spasmes , on peut aussi ajouter de l'huile essentielle de romarin officinal à camphre , un antispasmodique digestif qui est également un stimulant hépatique et un antalgique . A réserver aux adultes qui ne sont pas hypertendus .

    Pour lutter contre la fatigue chronique 

    Miel de châtaigner : Il agit contre l'anémie et la fatigue générale. En médecine chinoise, on dit qu'il harmonise le qi -l'énergie-du cœur et les troubles circulatoires. +Huile essentielle de pin : C'est une essence puissante contre le surmenage et l'épuisement nerveux , conseillée aussi en cas de dépression et de faiblesse du système immunitaire .

    Pour faire une bonne détox 

    Miel de pissenlit : Protecteur du foie et de la vésicule biliaire , il agit contre la constipation et les troubles des voies urinaires . +Huile essentielle de menthe poivrée : Elle présente de nombreux intérêts pour la digestion ; elle est utile contre l'acidité gastrique , l'aérophagie , mais aussi en cas de nausées ou d'indigestion , on peut la compléter avec de l'huile essentielle de romarin officinal à cinéole , décongestionnant hépatique . Idéalement , cette cure de détoxication (pour adultes seulement) est à suivre pendant trois mois .

    Pour atténuer les migraines 

    Miel d'oranger : Exclusivement actif sur les migraines et la nervosité , ce miel relaxant peut s'additionner au pollen des fleurs d'oranger . +Huile essentielle de néroli : C'est l'experte du rééquilibrage nerveux et du stress .

    Pour éviter les rhumes 

    Miel de sapin : Son action antiseptique sur les voies respiratoires aide à lutter contre le rhume, les rhinites et la grippe. +Huile essentielle de pin sylvestre : Elle aide à mieux respirer si la sphère ORL est encombrée. Elle est également efficace en cas d'allergie aux pollens (rhume des foins) ou asthme d'allergie -on peut alors l'utiliser seule ou la mélanger avec de l'huile essentielle d'estragon .

    Pour réduire les bouffées de chaleur 

    Miel d'aubépine : Spécialiste des bouffées de chaleur , c'est un miel censé harmoniser le qi du cœur selon la médecine traditionnelle chinoise , qui le préconise aussi pour contrer les insomnies et la nervosité . +Huile essentielle de sauge : C'est l'actif phare de cet aromiel en raison de son action hormonale sur le système génital féminin . Pour plus d'efficacité , mélangez-là avec de l'huile essentielle de Raven Sare anisé , dont l'action semblable à celle des œstrogènes est tout à fait appropriée en période de ménopause , et avec celle de cyprès toujours vert (feuilles) pour le même effet hormonal et des vertus décongestionnantes en prime .                      Attention: Cet aromiel est interdit en cas de pathologies cancéreuses oestrogéno-dépendantes  . Il ne faut pas non plus dépasser la dose ni l'utiliser plus de trois semaines consécutives à cause de son potentiel effet neurotoxique .

    Pour calmer la nervosité

    Miel de tilleul : C'est l'expert de la détente , à l'instar de cette plante bien connue en phytothérapie pour luter contre le stress en l'insomnie . + Huile essentielle de camomille : Elle peut calmer un choc émotionnel mais aussi améliorer un état d'inquiétude chronique. Pour plus d'efficacité, mélangez-là avec de l'huile essentielle de millepertuis (hypericum perforatum), bien connue pour réduire la dépression et réguler les troubles du sommeil .

    Pour favoriser la cicatrisation 

    Les Aromiels (2/2)

    Miel de lavande : Grâce au Pr Bernard Descottes, qui fut chef de service au CHU de Limoges et qui est le fondateur de l'association francophone d'apithérapie , ce miel apaisant est désormais connu pour son action cicatrisante et antiseptique lorsqu'il est appliqué sur les plaies et les brûlures . + huile essentielle de lavande officinale : Reconnue elle aussi pour ses effets cicatrisants sur les brûlures, les plaies et les escarres , elle est idéale en applications  locales quotidiennes pendant une semaine . Garder l'aromiel sur la peau toute la nuit (avec ou sans compresse) et, le matin, lavez avec un savon neutre avant une nouvelle application . (extrait de le revue : Version Femina)


    1 commentaire
  • Quand les vertus du miel sont boostées par la puissance des huiles essentielles , cela donne des remèdes naturels et efficaces .

    Les Aromiels

    Une grande histoire d'amour 

    Entre les abeilles , petites stars de l'écologie qui disparaissent à cause des pesticides, et les plantes , c'est depuis toujours une grande histoire d'amour . Avec ces deux espèces vivantes , on fabrique des médicaments naturels tout à fait étonnants ; le miel et les huiles essentielles . Et quand on les mélange, on élabore des aromiels ; le miel devient un vecteur de pénétration pour les huiles essentielles qui s'utilisent rarement pures, en raison de leur puissance . Résultat : non seulement elles sont diffusées en douceur , mais leurs effets sont renforcés par les vertus propres à chaque miel et inversement .

    Le miel , un remède à part entière 

    Dès lors qu'il est de qualité,  bio notamment , le miel est thérapeutique . Qu'il soit mono floral -on dit aussi <<miel de cru>>- , c'est-à-dire conçu par des abeilles ayant butiné une seule sorte de végétal (ou au moins 80 % de la même variété ) , ou poly floral , il possède des propriétés appréciables à plus d'un titre ; il est dynamisant et antioxydant grâce à ses polyphénols et autres trésors nutritionnels (minéraux, oligoéléments, acides aminés...) et à la combinaison harmonieuse de ses différents sucres (38% de fructose, 31% de glucose, 1% de saccharose et 7% de maltose environ). Ses enzymes , ses vitamines et ses oligoéléments le rendent utile aux organismes fatigués car, grâce à eux, il renforce les défenses naturelles . Il facilite aussi l'absorption des nutriments . Les études du Pr Eberhard Bengsch , de l'Institut Max-Planck de Munich , ont montré qu'il participait à la fixation du calcium et du magnésium . De plus , ce produit naturel protège notre système nerveux grâce au magnésium , au zinc et aux vitamines B notamment . En favorisant le transit , il améliore la digestion, en particulier chez les personnes stressées ou qui se nourrissent d'une façon déséquilibrée . C'est aussi un véritable rempart contre la progression des bactéries et autres micro-organismes, car il possède des propriétés bactéricides , bactériostatiques et antifongiques grâce à son taux élevé de sucres spécifiques et d'inhibines  (hormones) A ces vertus intrinsèques s'ajoutent celles des plantes que les abeilles ont butinées. Le miel d'aubépine , par exemple , va calmer les angoisses , celui du tilleul favoriser l'endormissement , et ceux de bruyère , de lavande, de thym et d'eucalyptus agir contre les cystites. Autant dire qu'en ajoutant à chaque miel une, deux ou trois huiles essentielles on obtient une belle synergie .

    Mode d'emploi 

    Quelles quantités ? 

    Pour les enfants à partir de 7 ans : mélanger 20 gouttes d'huiles essentielles dans 100 g de miel . Quand deux huiles essentielles sont indiquées ; 10 gouttes de chaque . Pour 3 huiles essentielles ; 6 gouttes .                                                                         Pour les adultes : Mélanger 40 gouttes dans 100 g de miel, et deux fois 20 gouttes s'il y a deux huiles  , trois fois 13 gouttes s'il y en a trois .                                                        Pour les enfants comme pour les adultes , ne jamais dépasser ces quantités .

    Quand les prendre ?

    prévoir une cuillerée à café d'aromiel trois fois par jour en dehors des repas. En cas de problèmes digestifs, prendre l'aromiel en mangeant pour mieux digérer , mais sans le faire chauffer pour préserver tous ses nutriments .

    Comment les conserver ?

    Ils peuvent se garder trois ans au réfrigérateur dans un bocal en verre fermé et recouvert de façon a être toujours à l'abri de la lumière et de la chaleur .

    Quelles précautions ?

    Les huiles essentielles sont interdites aux jeunes enfants , aux femmes enceintes et allaitantes . Attention aussi au miel pour les personnes allergiques aux abeilles et aux produits de la ruche. En cas de maladie ou de traitement en cours, en particulier si vous avez du diabète, demandez conseil à votre pharmacien ou consultez votre médecin  .

    Où les trouver ?

    Il existe de nombreux miels mono floraux en boutique bio , chez les petits producteurs et sur internet. Pour des raisons de traçabilité , privilégiez les pots sur lesquels l'étiquette indique l'origine du produit , le nom de son producteur, sa date limite de consommation et sa qualité (bio notamment) .                                


    2 commentaires
  • Après la maladie d'Alzheimer , c'est la pathologie neurologique la plus répandue en France. Avec un traitement adapté, 70 % des personnes atteintes vivent normalement . Mais que savons nous d'elle ? 

    l'épilepsie et une maladie mentale 

    Faux : Il s'agit d'un trouble neurologique correspondant à un fonctionnement excessif des cellules nerveuses cérébrales , ce qui provoque des décharges électriques dan une partie du cerveau . Le trouble peut être lié à une lésion cérébrale , un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien, une malformation corticale. Mais il peut aussi n'y avoir aucune cause avérée .

    Les épileptiques ne peuvent pas conduire 

    Vrai et faux : Prendre le volant est possible si le traitement mis en place à stoppé les crises depuis plus d'un an . Les titulaires d'un permis professionnel sont autorisés à conduire s'ils n'ont eu aucune crise dans les dix ans qui ont suivi l'arrêt des médicaments .

    Cette maladie peut se déclarer à tout âge 

    Vrai : Les cas sont plus nombreux chez les tout-petits en raison de problèmes d'oxygénation lors de l'accouchement , de maladie génétique, de malformation corticale et également à partir de 60 ans , en raison des risques d'AVC et de la maladie d'Alzheimer .

    On n'en guérit pas 

    Faux : Les symptômes de certaines formes d'épilepsie survenues dans l'enfance peuvent disparaître spontanément . Généralement, leur cause est inexpliquée. La chirurgie , uniquement pratiquée sur les lésions qui ne sont pas situées dans une zone fonctionnelle du cerveau (motricité, langage ...) peut aussi se révéler efficace .

    Un choc psychologique peut déclencher une première crise 

    Vrai : Attention , toutefois ; il n'est pas la cause directe de la maladie , mais le facteur déclenchant. Tout comme le manque de sommeil prolongé, l'abus de substances illicites ou d'alcool . Il est donc important de mener la vie la plus saine possible .

    On peut prévenir une crise 

    Faux :  Il est possible de la sentir arriver . Ressentir les symptômes, c'est déjà être en crise d'épilepsie . Celle-ci se manifeste par l'apparition de convulsions spectaculaires ou par des propos décousus , une sensation de déjà-vu , une hallucination visuelle , auditive  ou olfactive .

    l'épilepsie peut être héréditaire 

    Vrai : Mais pas forcément en ligne directe .On retrouve plutôt un grand-père ou un cousin atteint de la maladie . De forme peu grave , elle rentre généralement dans l'ordre avec un traitement simple à l'âge adulte .

    Les écrans peuvent favoriser les crises 

    Faux :  Aujourd'hui , télévisions et ordinateurs ne contiennent plus dz tubes cathodiques pouvant émettre des scintillements perturbant . Cependant , des mesures de prévention doivent toujours être respectées, comme ne pas regarder la télé dans une pièce sans lumière .

    Bon à savoir 

    Il est recommandé d'avoir en évidence dans son portefeuille une carte mentionnant son type d'épilepsie , le traitement administré , ainsi que les coordonnées de son médecin traitant . Cette fiche signalétique peut être utile en cas de crise survenant dans la rue , afin de recevoir des premiers secours adaptés.

    L'avis de l'expert : Dr Sophie Dupont 

    Neurologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris , auteure de l'épilepsie , 100 questions/réponses pour mieux comprendre l'épilepsie , éd Ellipses . 10€

    l'épilepsie

    Un  épileptique peut-il aujourd'hui mener une vie normale ? 

    Oui ,les patients atteints de cette maladie peuvent avoir des enfants , travailler, vivre comme tout le monde . Mais en cas de désir d'enfant, le femmes doivent adapter le traitement avant la grossesse .

    Quels progrès ont été faits en la matière ? 

    Il existe désormais divers médicaments adaptés à chaque type d'épilepsie , mais aussi à chaque individu . Aujourd'hui, 70 % des épileptiques répondent bien au traitement Pour les autres , il est possible d'envisager une opération à condition qu'elle n'entraine pas de séquelles plus préjudiciable que l'épilepsie elle-même .

    Le traitement est-il prescrit à vie ? 

    Tout dépend s'il y a lésion du cerveau ou pas. Si c'est le cas, il y a de forts risques pour que les crises reviennent après l'arrêt du traitement . Sinon , on peut tenter d'y mettre un terme au bout de trois ans sans crise .

    Quels conseils donneriez-vous aux parents d'un enfant épileptique ? 

    Il est important qu'ils consultent dès le départ un neuropédiatre , et qu'ils en parlent à l'instituteur de l'enfant , car les soins peuvent ralentir un peu sa réactivité .( extrait de  Télé-Loisirs. Photo du net)


    1 commentaire
  • C'est avec une immense tristesse que je vous annonce le décès d'un  ami, d'un frère de greffe . 

    Au revoir mon ami

    Francis Charles nous a quitté subitement dans la semaine.

    Après dix ans et quelques mois de greffe de foie .

    Il était né en 1938

    Mes pensées vont vers sa famille .

    Au revoir camarade.


    3 commentaires
  • Marions- là ! 

    En duo avec certaines plantes ou algues , la nourriture de la reine des abeilles voit ses bienfaits décuplés . Des doubles cures qui font des étincelles .

    La gelée royale

    Cure de gelée royale , Mode d'emploi 

    Laissez fondre sous la langue environ 1 g de gelée royale fraîche , le matin à jeun , pendant quatre à six semaines . Sa saveur un peu amère n'est pas très agréable , mais il vous suffit de mélanger la gelée à du miel , de boire un verre de jus de fruit ou de croquer dans votre tartine juste après votre prise pour la faire disparaître .Veillez à bien refermer le pot et à le conserver au réfrigérateur entre 0 et -5 °C. , afin que les qualités nutritionnelles de la gelée royale ne s'altèrent pas . Attention , ce produit de la ruche est contre-indiqué aux personnes allergiques aux pollens et aux piqures d'abeilles .

    Pour booster son immunité 

    Avec la gelée royale , les microbes , les bactéries et autres virus n'ont qu'à bien se tenir ! Les vitamines du groupe B , les minéraux (zinc, fer, phosphore, potassium et silicium ),  les antioxydants , les protéines et les lipides qu'elle contient agissent en synergie pour stimuler nos défenses et protéger notre organisme des infections .           A coupler avec ... La spiruline . Cette micro algue d'eau douce contient de la chlorophylle et de la phycocyanine , des pigments à l'origine de sa couleur bleu-vert, ainsi que des vitamines du groupe B , du fer , du zinc et du sélénium , autant de substances aux propriétés immunostimulantes . Une étude parue en janvier 2011 dans le magazine Cellular & Molecular Immunology a d'ailleurs mis en évidence sa capacité à augmenter la production des lymphocytes B et T , les cellules destructrices d'agents pathogènes . En parallèle de votre cure de gelée royale , prenez chaque matin 2 g  de spiruline sous forme de gélules pendant environ quatre semaines . Achetez-là de préférence en magasin Bio ou en pharmacie .

    Pour se sentir 100 % en forme 

    Reminéralisante, la pâte nacrée de la gelée royale réveille notre vitalité grâce à sa combinaison de magnésium antifatigue, de fer antianémique et de phosphore , source d'énergie . Elle cache également de la vitamine B2, qui a pour propriété de lutter contre la fatigue , ainsi que des protéines , des lipides et des sucres , des nutriments essentiels à la bonne marche de l'organisme .                                                                           A coupler avec ... L'Acérola . L'atout de cette petite cerise originaire des Antilles ? Elle contient trente fois plus de vitamine C tonifiante que l'orange et renferme une bonne quantité de magnésium . Chaque matin , prenez un comprimé à croquer ou à laisser fondre dans un peu d'eau .

    Pour aider nos neurones à carburer 

    Parce qu'elle possède de la vitamine B5, du fer et du zinc , trois constituants qui stimulent nos performances intellectuelles , la gelée royale nous aide à affronter sans mal des périodes d'examens ou une surcharge de travail . Elle est également riche en tryptophane , un acide aminé indispensable à la synthèse de la sérotonine , une hormone qui améliore nos capacités d'apprentissage et de mémorisation .                       A coupler avec ... le Ginseng .  Cette plante adaptogène requinque l'esprit ; en quelques jours , elle dope nos performances cognitives , accroit notre attention et décuple notre concentration . Matin et midi , avalez une gélule contenant au moins 250 mg d'extraits secs de ginseng pendant trois semaines . A éviter le soir pour ne pas retarder l'endormissement .

    Pour retrouver la sérénité 

    Les vitamines B3 etB5 contenues dans la gelée royale contribuent au bon fonctionnement de notre système nerveux et régulent la production d'adrénaline . En complément , sa richesse en magnésium nous aide également à mieux lutter contre le stress et les troubles du sommeil . Une étude clinique réalisée par l'apiculteur Famille Mary auprès du CHU de Nantes indique que ce produit de la ruche a des effets positifs sur l'amélioration de l'humeur . De quoi dire rapidement adieu au stress !         A coupler avec... la Passiflore . Cette plante grimpante possède des propriétés apaisantes et anxiolytiques qui aident à chasser la nervosité. Au petit déjeuner, avalez un à deux comprimés dosés d'extraits secs , pendant environ deux à trois semaines , selon vos besoins . ( extrait de la revue Version Femina. Photo du net)


    3 commentaires