•  

    paris le 26 avril 2012

      001  

    1 commentaire
  • Pourquoi ce titre de deux journées exceptionnelles ?  

        Le dimanche 28 octobre   et le samedi 03 novembre 2012 , ont eu lieu une fête des jardiniers pour Barlin et un salon de dépistage du diabète à Marles .    

     te des jardiniers à Barlin:

     

    barlin 28 10 2012 (18)

     

    Comme annoncé dans un précédent article , je me trouvais donc à Barlin pour une vente de fleurs (asclépias tuberosa) .

                Ayant obtenu une autorisation du responsable (que je remercie) de cette manifestation , je pouvais y tenir un stand de sensibilisation  au don d'organes .  

                Sur les 1500 personnes de passage sur cette fête 50  m'ont sollicité pour obtenir des cartes de donneurs ainsi que des livrets sur les différents dons .  

            C'est d'une manière conviviale que nous nous sommes entretenus sur ce sujet qui apparaît toujours délicat pour certains.    

    Salon de dépistage du diabète à Marles les Mines:

      marles 03 11 2012 (6)

       

    Pour cette journée , une cinquantaine de personnes se sont intéréssées aux différents stands  présents :  l'association de dépistage du diabète du vert pays d'artois "ADVPA"  ( qui organisait cette journée) ,  une  podologue ,'une diététicienne et plusieurs associations de remise en forme  par le sport  (gymnastique d'entretien, aquagym, marche, piscine,  ...)   .

            Concernant ma sensibilisation au don d'organes , j'ai pu dialoguer et ainsi amener certaines personnes  à prendre conscience de la nécessité du don ( 10 cartes et dépliants ont été ainsi remis).  

            Cette journée a été positive pour nombre d'entre nous et s'est déroulé dans une bonne ambiance .


    1 commentaire
  • journée de sensibilisation aux dons d'organes

    C'est avec quelques jours d'avance que je faisais campagne pour la  sensibilisation aux dons d'organes .

     J'étais présent lors du festival "des Poireaux Folies" de Verquin (62), le week-end des 5 et 6 octobre .

     Une quinzaine de personnes m'ont demandé des renseignements sur les différents dons et sont reparties avec de la documentation .

     Ces deux jours furent pour moi un échange de convivialité , de joie et de bonne humeur , car en plus de ma campagne , je faisais une exposition de plantes exotiques (photo ci-dessus) et de bois fossilisé  ( photo ci-dessous ).

    journée de sensibilisation aux dons d'organes

    1 commentaire
  • Dans le cadre de la journée mondiale du don d'organes qui  avait lieu le 17 octobre . c'est avec quelques jours d'avance que j'ai pu apporter ma petite participation ...

     

     

     Durant le week end des 11 et 12 octobre 2014 se déroulait à Marles les Mines le " 11eme salon de soupes et jardins " auquel  j'avais été convié par les organisateurs pour mon exposition de bois fossilisé et la sensibilisation aux dons d'organes .

     Mon stand  a amené de nombreux visiteurs qui se sont vivement interréssés et documentés pour le don d'organes .

     C'est dans une certaine convivialité que furent remis 25 cartes et livrets  explicatifs sur les différentes manières de faire un don d'organes .

     De plus en plus les gens se sentent concernés car ils pouvaient aborder franchement ce sujet délicat  : C'est un grand espoir pour les futurs malades en attente de greffe .

     

    journée mondiale du don d'organes

    1 commentaire
  • Pendant la journée du samedi 16 novembre 2013 s'est déroulé à Marles les Mines  un salon de dépistage du diabète . 

     

    Il y avait de nombreux stands comprenant

     Le test de dépistage gratuit du diabète organisé par association des diabétique du vert pays d'Artois

     La ligue contre le cancer

     Le stand de  la mucoviscidose avec l'association Grégory Lemarchal de Marchiennes (59)

     Le stand de diététique tenu par les diététiciennes de l'hôpital de Béthune- Beuvry

     Les clubs de marche de top forme's santé-amitié  et rebondir en santé

     Une exposition de peinture " Je peins , je vais bien"

     Le stand Direct Distribution Bien être "avec produits à l'aloé-véra "

     Des podologues pour le bien être de nos pieds

     Une démonstration de Taï chi chan

     Une démonstration de country avec  initiation

     Et le stand du dons d'organes .

     Tous au long de cette journée , nous avons vu un bon nombre de visiteurs sur les divers stands . 

     Lors des passages sur mon stand  , j'ai sensibilisé et interessé une vingtaine de personnes qui sont reparties avec la documentation "le don, la greffe et moi " et  " le guide du donneur ".

     100 livrets et 50 cartes de sensibilisation furent remis par mes soins aux stand des podologues pour information disponibles en leurs cabinets . 

    Voici ci -dessous quelques photos prises lors de ce salon

    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)
    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)
    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)
    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)
    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)
    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)
    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62) 

    Tous les participants se joignent à moi et vous remercions de votre passage sur ce salon   

    Dépistage du diabète à Marles les Mines (62)

    votre commentaire
  •                         Les enfants malades seraient-ils les grands oubliés de la campagne présidentielle ?  

            Tels sont les 1ers mots de l'article paru dans le journal Le Monde d'avant-hier.  

            Il est certain que 500 associations représentant des mlliers de maladies rares touchant les enfants donc des milliers de familles n'intéressent pas nos candidats à l'élection présidentielle......  

            La seule solution serait qu'un jour un homme politique important soit personnellement touché dans sa famille par la maladie rare d'un enfant et enfin les choses bougeront.....!  

            En attendant, ci-dessous l'article paru dans le monde que l'on retrouve également sur la page facebook de l'AMFE et d'autres associations.le monde 17 04 2012    

                                            Actualité politique chargée en ce moment.

    Nos chers candidats à l'élection présidentielle ont daigné ignorer et ne pas répondre au manifeste du droit des enfants malades soutenu par 500 associations en France s'occupant de milliers d'enfants atteints de maladies rares.
    Par contre aucun problème pour ces candidats pour signer le contrat pour la Mixité, l'Égalité et la Laïcité du Mouvement "Ni Putes... Ni Soumises" (NPNS).
       
    Je ne critique en aucun cas ce mouvement NPS, bien au contraire, mais je trouve scandaleux la position de nos hommes politiques ignorant ces milliers d'enfants malades dont certains d'entre eux côtoient la mort.
       
    Pourtant il me semble qu'il y a bien un lien étroit entre la femme et l'enfant même si ce dernier est atteint d'une maladie rare......
    Contrat de la mixité

    1 commentaire
  •                         La classe politique française ayant fait valoir son désintérêt pour le droit des enfants malades, allons du côté de Monaco où cette principauté s’intéresse fortement à l’AMFE.  

        La Jeune Chambre Economique de Monaco organise chaque année un trophée inter-entreprises. Cette compétition se déroulant d'avril à novembre est organisée cette année au profit de l’AMFE.  

        Ce dimanche 22 avril 2012, 1ère épreuve avec le tournoi de pétanque.  

    Suivront ensuite baseball en juin, rugby en juillet, karting en septembre et "no finish line" (marche à pied) en novembre.

        Merci à la Jeune Chambre Economique dont le rôle est d'aider les jeunes dirigeants à développer leurs entreprises, les mettre en relation entre eux, etc....  

        Voilà l'esprit d'entreprendre associé au sport au profit d'une belle cause…..en opposition à l’esprit politique.....JCI Monaco pour l'AMFE


    1 commentaire
  •                         Tout le monde est informé via les médias et Facebook de la formidable initiative de ce dernier de mettre sur leur réseau social la mention "je suis pour donner mes organes".  

        Espérons que nos politiques notamment les 2 qui seront les vedettes de ce dimanche 6 mai 2012 réfléchiront à ce principe de se déclarer donneur d'organes sur facebook avec un lien renvoyant cette information vers le registre officiel de donneur d'organes.  

        Le problème est qu'en France, contrairement aux USA, la Grande-Bretagne ou la Belgique, nous ne possédons pas ce registre de donneurs d'organes car nos politiques et les technocrates s'y opposent.....  

        Il y a quelques mois, j'ai eu l'occasion de poser officiellement cette question de la création d'un registre du OUI en France à un représentant du ministère de la santé. Une des réponses qui m'a été faite est que la Belgique qui possède ce type de registre n'a pas de bons résultants en matière de dons d'organes.  

        Je répondrai seulement à cette personne que maintenant la Belgique est devenue championne du monde du dons d'organes......!  

        Alors que faire pour convaincre ces technocrates qui finalement influencent fortement la décison des politiques.  

        Je ne vois qu'une seule solution : organiser en France un référendum sur la création d'un registre du OUI, je veux donner mes organes.  

        En attendant, 280 personnes adultes sont décédées en 2010 par manque d'organes disponibles (source agence de la biomédecine).  

     

    Le don d'organe , les médias et Facebook


    votre commentaire
  • Dans le cadre de la journée mondiale du diabète  cité dans mon précédent  article, le 7eme salon de la santé et du bien-être à eu lieu ce 15 novembre 2014 .

     Toujours très convivial comme chaque année .

     y étaient conviées diverses associations et conseillers  pour aider les diabétiques à mieux comprendre et gérer leur pathologie  ( des tests glycémiques y étaient proposés gracieusement ).

     Dans le contexte du bien-être et de la remise en forme , des activités diverses y étaient suggérées .

     

    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être
    7eme salon de la santé et du bien-être

    J' y étais présent pour la sensibilisation au don d'organes et j'ai pu constaté que la prise de conscience concernant cette démarche a grandement évoluée : beaucoup de questions , une attention particulière au passage des  DVD << témoignages >> et propres expériences de certaines personnes ......

     Lors de cette journée , j'ai remis à la demande des intéressés une vingtaine de fascicules sur les différents dons accompagnés de cartes de donneur.

     Un grand merci à l'Association des Diabètiques de Béthune et à sa présidente pour cette journée riche en partage .

     Un salut amical à toutes les associations et personnes  présentes  lors de ce salon annuel .


    1 commentaire
  • UNE DECISION

    Donneur ou pas, il y a deux moyens légaux de signifier son choix sur le don de ses organes : la transmission orale à ses proches. Pour ceux qui sont opposés au don ,l'inscription au registre national des refus.
    Si une personne meurt dans des conditions qui permettent le prélèvement d'organes , les médecins vont d'abord vérifier qu'elle n'est pas inscrite sur ce registre .
    Puis ils se tournent vers la famille pour s'assurer que la personne n'avait pas manifesté d'opposition ou avait confirmé son accord de son vivant.
    Si le défunt n'avait fait aucune de ses deux démarches , le doute s'installe ...
    Les proches doivent alors décider rapidement à sa place :c'est une épreuve qui s'ajoute à leur douleur .

    CONCERNES

    Tout le monde peut être amené à recevoir, un jour, une greffe d'organe.
    Tout le monde peut, également, donner ses organes: jeune, âgé, en bonne santé,  il n'y a pas de contre indication au don.
    C'est la qualité des organes, évaluée par les équipes médicales, qui est prise en compte avant d'envisager le prélèvement  puis la greffe du malade.
    Enfin, tout le monde peut être confronté à cette situation : apprendre la mort brutale d'un parent, d'un conjoint...et être sollicité pour témoigner en urgence de sa position sur le don d'organes .
    Quand le choix du défunt est connu, l'échange est généralement mieux vécu.
    Dans le cas contraire, la question est douloureuse et le refus de prélèvement, exprimé par les proches, est le plus fréquent.

    PARCOURS D'UN GREFFON

    La personne décède dans un service de réanimation. La mort est constatée par un diagnostic effectué par deux médecins différents et confirmée par des résultats d'examens (encéphalogrammes...) qui attestent de la destruction irréversible du cerveau.
    Surveillance constante; les équipes médicales surveillent la personne décédée pour que les organes ne soient pas détériorés.
    Pour préserver les organes et permettre le prélèvement ,l'activité cardiaque et la respiration sont maintenues artificiellement: (maintien de la température du corps, oxygénation et injection de médicaments). Mais ce maintien ne peut durer que quelques heures car le corps de la personne décédée se trouve dans un équilibre instable qui peut se rompre à tout moment et altérer la qualité des greffons.
    L'équipe de coordination hospitalière cherche à connaître la volonté du défunt sur le don de ses organes; elle consulte le registre national des refus. Ensuite, si aucune inscription n'a été déposée, l'équipe médicale demande aux proches si le défunt était opposé ou non au don de ses organes.
    Séries d'examens: analyses de laboratoire et examens d'imagerie effectués à l'hôpital.
    1- Pour évaluer la qualité des greffons (bilan sanguin pour vérifier l'absence de maladies transmissibles).
    2 - Pour trouver le receveur qui a des caractéristiques morphologiques proches de celles de la personne décédée.
    Prélèvement des organes; une intervention chirurgicale de haute technicité au bloc opératoire. Rapidité et précision; la qualité des greffons dépend aussi du prélèvement. Une fois le prélèvement effectué, le corps est rendu à la famille.
    Le prélèvement est effectué dans le respect du corps de la personne décédée . Toute incision pratiquée est refermée puis recouverte d'un pansement.  Après l'opération, le personnel hospitalier effectue la toilette mortuaire et habille le défunt avec ses effets personnels avant de le rendre à sa famille.
    Convoi exceptionnel pour un transport précieux. Le greffon est placé dans une glacière et tout les moyens de transports sont utilisables selon la distance à parcourir: ambulance, avion, train ...
    Préparation pour la greffe par des équipes spécialement formées et expérimentées. Une greffe peut mobiliser jusqu'à 8 personnes et peut durer jusqu'à 12heures.
    Grace à la greffe, une autre vie va pouvoir se poursuivre. Les personnes greffées doivent suivre à vie
                           
    Le plus souvent , les donneurs sont des personnes décédées aprés un traumatisme crânien ou un accident vasculaire cérébral à l 'hopital, ou bien aprés un arrêt cardiaque .
    La possibilité de prélever un ou plusieurs organes est envisagée après le constat de décès, suite à l'arrêt irréversible de l'activité cérébrale.
    Les organes sont maintenus artificiellement en état de fonctionner par des techniques de réanimation jusqu'à l'opération de prélévement .
    Le corps, traité avec respect, est ensuite rendu à la famille .
    Il est également possible de prélever certains organes -Les reins notamment -sur une personne vivante.
    La loi ne l'autorise que pour les membres de la famille du malade à greffer.
    e un traitement (anti rejet) à base de médicaments dits (immunosuppresseurs).
     
     
    Les malades pour lesquels il n'existe plus d'autre solution que de remplacer l'organe déficient par un organe sain sont inscrits par leur médecin sur une liste nationale d'attente.
    Ce sont des patients atteints de mucoviscidose,de malformations cardiaques ,d'insuffisance rénale terminale, de cirrhose, de certains cancers.
    Une greffe de coeur ,de poumon, de foie est vitale. Le malade n'a plus que cette solution pour continuer à vivre.
    La greffe rénale est moins urgente,mais elle améliore considérablement la qualité et l'espérance de vie des patients qui étaient dialysés.
    Aujourd'hui, une personne greffée peut reprendre une vie quasiment normale.
    Elle peut retravailler,avoir des enfants,faire du sport,voyager. . .Elle doit cependant suivre un traitement à vie pour éviter le rejet de l'organe greffé .
     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique