• Le thermalisme

    Si les thermes ont toujours eu vocation à soigner grâce aux propriétés de leurs différentes eaux , ils traitaient jusqu'alors surtout des pathologies classiques comme l'arthrose , les affections cutanées ou celles de la sphère ORL . Aujourd'hui, le thermalisme agrandit ses domaines de compétences .

    Le thermalisme

    Les nouvelles tendances 

    Le secteur se renouvelle pour proposer des soins au plus près de nos besoins et de nos attentes . En voici quelques uns .

    Des soins adaptés aux maux contemporains 

    Parmi les nouvelles propositions , des mini-cures (3 à 6 jours en général) sont spécialement dédiés aux aidants , souvent éprouvés . Elles sont conçues pour soulager la fatigue psychologique et physique accumulée (comme au Saujon ou à La Léchère-les-bains) . D'autres cures sont spécialisées dans les troubles liés à la ménopause (Évaux-les-Bains, Luxeuil-les-Bains … ) et, basées sur le repos , le contrôle du poids et des soins spécifiques , comme les irrigations vaginales. Outre les traditionnelles cures anti-tabac, d'autres - par exemple , contre les addictions alimentaires - existent désormais (anorexie à Salins-les-Bains, Salies-du-Salat …) Dans le cadre de ces cures  participer à des groupes de parole est souvent proposé, apportant ainsi , entre le programme des soins et ce soutien psychologique , une réelle prise en charge .

    Se rapprocher de la nature 

    Nichées à 80 % dans le cadre champêtre de petites communes, les stations thermales tirent profit de leur environnement privilégié pour proposer de nouvelles activités tournées vers la nature . Comme ces << bains de forêt >> (ou Sylvothérapie ) venue du japon ; on y apprend à écouter les arbres , à éveiller ses sens et à reprendre contact avec soi-même (dans les établissements de la Chaîne thermale du soleil) . Ils sont souvent couplés à de la méditation (à Barbotan, dans le Gers, ou Mont-Dore dans le Puy de Dôme) . D'autres centres misent sur la marche afghane en forêt (marche rythmée par la respiration) ou des stages de jeûne et de randonnée (Amélie-les-bains, Challes-les-Eaux)  Des échappées qui permettent aussi de faire le plein d'oxygène et de découvrir la flore locale en compagnie d'un guide .

    Tester de nouvelles disciplines 

    Elles sont dispensées un peu partout dans le cadre des cures de bien-être . Adaptés aux personnes novices , les cours de yoga ou de Pilates travaillent sur l'équilibre et le renforcement des muscles profonds . Les moins souples pourront même bénéficier de cours de Pilate aquatique (Aix-les-Bains)  ou de séances d'ostéopathie aquatique (Luxeuil-les-Bains), les articulations étant préservées par l'eau , qui libère de la pesanteur . Les initiations à la méditation sont également fréquentes (yoga du son dans les Haltes jeune maman à Aix-les-Bains ). On peut aussi s'initier à la cohérence cardiaque ( Divonne-les-Bains) , qui aide à réguler les émotions au moyen de la respiration . Enfin, pourquoi ne pas tenter le bain de boue  en apesanteur (mini-cures Slow Nature de la Chaîne thermale)? Lâcher-prise garanti ! 

    Bon à savoir 

    Outre le fait qu'elles soient remboursées par la Sécurité Sociale , les cures thermales sont plus abordables que les thalassos. Situées dans de petits villages et non dans des stations balnéaires cotées, les établissements thermaux offrent une restaurations plus accessible ainsi que des logements avec des premiers prix imbattables -par exemple dans des gîtes ruraux . Parfait pour les personnes qui doivent rester 18 jours pour une cure conventionnée.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Février 2020 à 19:36

    https://www.auvergne-thermale.com/

    Oui les cures sont la bonne solution et éviter la prise de médicaments 

    Bonne soirée Lucien 

    Bon weekend 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :