• Le phénomène radioactif

    Si les propriétés des rayonnements radioactifs sont aujourd'hui précieuses pour aider au diagnostic - grâce aux techniques d'imagerie - et traiter certaines maladies comme le cancer , c'est grâce à la découverte d'Henri Becquerel en 1896 . En voici l'histoire .

    Le phénomène radioactif

    Né en 1852, Henri becquerel fait ses études au lycée Louis-le-grand. En 1872,il entre à l'Ecole polytechnique, puis intègre, en 1874 l'Ecole d'application des ponts et chaussées. cette même année , il se marie avec Lucie Jamin, fille de jules Jamin , l'un de ses professeurs de physique à l'Ecole polytechnique , avec qui il a un fils Jean. En 1890 , devenu veuf, il épouse en secondes noces Louise Lorieux , fille d'Edmond Lorieux , inspecteur général des mines et nièce du vice-président du conseil des ponts et chaussées. Il obtient son diplôme d'ingénieur en 1877 et s'oriente vers la recherche. En 1889, il est élu à l'Académie des sciences , comme son père et son grand-père l'avaient été avant lui. près la mort de son père en 1892, il poursuit son travail et finit par entrer comme professeur à l'Ecole polytechnique en 1895. 

    Des rayons X . . . 

    A l'automne de cette même année , le physicien allemand Wilhelm Röntgen découvre de mystérieux <<rayons X >>émis par l'ancêtre du tube cathodique. Ces rayons traversent une feuille de papier opaque , font scintiller un écran fluorescent , mais sont arrêtés par les os . En janvier 1896 , cette découverte est présentée à l'Académie des sciences de Paris , provoquant l'effervescence parmi la communauté scientifique. Elle attire particulièrement l'attention d'Henri Becquerel , qui décide de faire des recherches sur les liens entre rayons X et fluorescence à l'aide d'une préparation de sels phosphorescents d'uranium . Après avoir déposé ce sel sur des plaques photographiques enveloppées dans du papier noir , il expose le tout au soleil , puis développe les plaques . Les photographies révèlent l'image des cristaux de sel d'uranium , que Becquerel suppose créée par les mystérieux rayons X de Röntgen .

    . . . A la radioactivité 

    Becquerel pense alors que l'énergie solaire est absorbée par l'uranium avant d'être réémise sous forme de rayons X. Il a tord . heureusement , la chance lui donne un coup de pouce inattendu . Les 26 et 27 février 1896 , le temps est tellement couvert sur Paris que Becquerel renonce à ses expériences d'exposition. Il range ses plaques photographiques imprégnées de sel d'uranium dans un placard .Le 1er mars , il les ressort et décide par acquis de conscience de les développer , bien qu'il s'attende à les trouver vierges. A sa grande surprise , les plaques sont quand même impressionnées et Becquerel distingue même l'image négative d'une croix de cuivre qui se trouvait entre l'uranium et l'une des plaques photographiques . En l'absence de source d'énergie extérieure (comme le soleil) , une substance inerte se montre capable d'émettre des rayons qui traversent le papier, mais sont arrêtées par le métal . Grâce aux aléas de la météo et au  choix , par Hazard , de sels fluorescents à l'uranium . Becquerel vient de découvrir la radioactivité , c'est-à-dire l'émission spontanée de radiation par un matériau .

    Prix Nobel de physique 

    A partir de 1898 , Pierre et Marie Curie découvrent que le thorium , émet aussi des rayons pénétrants, ainsi que le polonium et le radium , ce qui donne une impulsion nouvelle à la radioactivité . Pierre Curie mesure que l'énergie dégagée par la radioactivité est un million de fois plus intense que toute forme d'énergie émise par les combustibles ou explosifs chimiques . Henri Becquerel se lie aux Curie. Ils lui prêtent alors du radium dans une ampoule scellée, avec laquelle , il fait des expériences . Il met l'ampoule dan sa poche et rentre chez lui. Au bout de quelques heures , il constate une rougeur qui se transforme en quelques jours en une plaie semblable à une brûlure. La blessure met  du temps à cicatriser du fait d'une névrose des tissus. Lorsqu'il fait part de cette observation à Pierre Curie , ce dernier fait l'expérience sur lui-même et sur son épouse .Bientôt tous les physiciens du domaine se livrent à ce jeu dangereux . Friedrich Giesel placera même un morceau e radium dans son œil . La radiothérapie vient de naître . En 1903 , pour tous ses résultats , Henri Becquerel reçoit la moitié du prix Nobel de physique ( l'autre moitié est remise aux époux Curie)  <<en reconnaissance des services extraordinaires qu'il a rendus en découvrant la radioactivité spontanée >> . Il meurt en 1908 à l'âge de 56 ans , d'un accident cardiovasculaire au Croisic .

    Le petit plus  :  Le livre à lire

    Henri Becquerel à l'aube du XXe siècle :1896-1996 , centenaire de la découverte de la radioactivité de Jean-Louis Basdevant, édition de l'école polytechnique. 1996.  ( Extrait de VIVRE, le magazine contre le cancer -octobre 2017 no 375)

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Janvier à 22:38

    merci pour tous ces renseignements

    bonne soirée

    2
    Lundi 8 Janvier à 11:52

    Là tu attaques un sujet lourd mais oui très intéressant car il y a tant à dire surtout de nos jours 

    Bonne journée Lucien 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :