• Le beurre (histoire)


     Le beurre : pas seulement dans les épinards
     photo : barrate à beurre

    Le beurre est un aliment gras qui souffre  actuellement d'un discrédit . Ce discrédit n'est pourtant pas justifié . Il est vrai que sa consommation doit être modérée , du fait  de sa teneur élevée en acides gras saturés mais au même titre que toutes les graisses laitières .

    Ce qu'il faut éviter ,
    c'est le cumul avec d'autres aliments apportant , eux aussi , des quantités non négligeables de graisses saturées comme le fromage , les viandes grasses , la crème , la charcuterie , les gâteaux , les pâtisseries , les biscuits , les fritures réalisées avec des graisses animales , les crèmes glacées . . . On le comprend aisément , ces associations entraîneraient un surplus néfaste pour notre équilibre .

    Il n'en reste pas moins vrai que le goût du beurre
    reste incomparable . Cru, nature sur du pain , c'est un vrai velours de saveur !  Sa consistance est idéale en bouche , du fait d'une température buccale . La température de fusion est atteinte au moment où il devient fondant .

    Selon la saison
    , il contient des teneurs variables en vitamine A et en caroténoïdes . C'est surtout une source importante d'acides gras , en petites quantités pour les acides gras OMEGA 3 et OMEGA 6 , et en grandes quantités pour les acides gras saturés . ceux-ci sont très diversifiés

    Le beure
    contient de l'acide myristique , un acide gras saturé qui a des fonctions biologiques très utiles . il faut cependant savoirn'en apporter que de petites quantités . Le beurre comporte enfin des acides gras très courts que l'on appelle <<chaîne moyenne>> .Ces derniers sont particuliérement digestes .

    Le beurre apporte un peu de cholestérol
    , mais ceci reste modeste et sans importance pour des consommations d'environ 15 à 20 grammes de beurre par jour . Il convient cependant de rappeler une règle fondamentale : il faut éviter de le faire cuire au-delàde la température fondue car peuvent alors apparaitre en grand nombre des dérivés du cholestérol , des oxystérols peu souhaitables .

    De plus en plus souvent sur le marché
    , on trouve des beurres allégés . Ces produits ne sont utiles que chez les personnes désirant contrôler leurs apports caloriques de façon rigoureuses .

     Dans les autres cas
    , il vaut mieux manger du bon beurre <<normal>> mais en petites doses .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :