• la vaccination

    C'est le meilleur moyen de protéger soi-même et les autres de maladies infectieuses graves .Alors que l'opposition aux vaccins gagne du terrain , une mise au point  sur leur utilité et les risques éventuels s'impose .

    la vaccination

    Quels risques court-on si l'on ne fait pas vacciner son enfant ? 

    Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans . Certaines les protègent contre des maladies pouvant avoir des conséquences graves ; la coqueluche peut causer un arrêt respiratoire chez le nourrisson ; les infections bactériennes à pneumocoque ou méningocoque entraînent un risque important de pneumonie et de méningite ; la  rougeole peut conduire à des complications pulmonaires ou neurologiques . Aucune sanction pénale n'est prévue pour les parents qui ne se soumettent pas à cette obligation, mais ces vaccins étant obligatoires pour les collectivités , leur enfant peut se voir refuser l'entrée en crèche ou à l'école s'il n'est pas à jour .

    Qui doit être immunisé contre la grippe ? 

    La vaccination est recommandée et gratuite pour les plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes à l'immunité faible ou atteintes de maladies chroniques , type asthme , insuffisance cardiaque ou respiratoire. Chez toutes ces personnes , la grippe peut entraîner des complications respiratoires graves . Le vaccin étant un peu moins efficace chez les personnes âgées, leur entourage (famille, soignants ou aidants qui s'occupent de personnes vulnérables) doivent veiller à se faire vacciner pour ne pas leur transmettre le virus. Il convient de le faire chaque année car les souches du virus les plus fréquentes évoluent . A savoir ; la vaccin peut-être contre-indiqué en cas d'allergie (rare) aux protéines de l'œuf .

    L'aluminium présent dans certaines injections est-il dangereux ? 

    Dans la plupart des vaccins inactivés (l'agent infectieux injecté n'est alors pas <<vivant>>) , l'aluminium est utilisé comme adjuvant pour augmenter la réponse immunitaire et prolonger l'efficacité du vaccin. En 1998, une équipe française a émis l'hypothèse que les vaccins à base d'aluminium augmentaient le risque d'une maladie rare ( la myofaslcite à macrophages) chez les personnes ayant un terrain génétique particulier . Mais cette toxicité n'a jamais été démontrée depuis . Avec un recul de quatre-vingt dix ans , les faibles doses d'aluminium injectées ne représentent pas de risque neurologique établi.

    Les vaccins sont-ils moins efficaces si moins de gens s'y soumettent ? 

    Individuellement, non ; on reste protégé lorsqu'on se fait vacciner même si les autres ne le font pas. Mais l'objectif de la vaccination est aussi de freiner la propagation dans la population de certaines maladies très contagieuses , et ainsi de protéger les personnes qui ne peuvent pas être vaccinés (par exemple, parce qu'elles sont immunodéprimées) . Pour cela, il est nécessaire d'atteindre un taux de couverture vaccinale minimum sur la collectivité, qui est variable selon le virus. Pour la rougeole il faudrait que plus de 95 % de la population ait reçu les deux doses du vaccin . Or, comme ce n'est pas le cas en France, le pays a connu une forte épidémie en 2018 (2800 cas , 3 décès ) ainsi qu'en 2019 avec des personnes admises en réanimation et plusieurs morts à déplorer . (Merci au Pr Elisabeth Bouvet , infectiologue , présidente de la commission technique de vaccinations)

    Bon à savoir

    Vous avez égaré votre carnet de santé et ne savez plus si vous avez eu votre rappel du DT-polio ou si vous êtes vacciné contre la rubéole ? Un dosage sanguin de vos anticorps (sérologie) permettra au médecin de vérifier si vous êtes immunisé. Au besoin , il procédera à un rattrapage vaccinal , en sachant qu'il n'y a pas besoin de tout reprendre à zéro si vous avez eu la première injection .

    Infos ; http://www.vaccination-info-service.fr


  • Commentaires

    1
    Golondrina63Auv
    Dimanche 16 Février à 21:06

    J'avoue que j'ai toujours été réticente aux vaccins  dûs à un décés dans ma famille d'une petite à l'âge de 9 mois cela dit cela fait 60 Ans mais je n'oublie pas 

    J'ai fait vaxiner mes filles  autrefois pour ceux obligatoires pour l'école mais moi je refuse toujours  pour la gripe par contre oui pour le vaccin homéopathique  qui fonctionne assez bien 

    J'ai une peur bleue des médicaments et surtout de nos jours c'est affolant le manque de sérieux  et que ce soit fait ailleurs que chez nous en France pour la  plupart  ça  renforce ma méfiance  et surtout envers les génériques qui viennent de Pataouchnok

    Bonne soirée Lucien 

     

     

     

    2
    Lundi 17 Février à 06:01

    Très intéressant ton article, merci pour ce rappel 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :