• la rhinite allergique

    Qu'est-ce que la rhinite allergique ?

    C'est une inflammation de la muqueuse nasale communément appelée <<rhume des foins>>. Les principaux allergènes mis en causes sont les pollens , les acariens, les animaux de compagnies et les moisissures .

    la rhinite allergique

    Quels sont les principaux symptômes et leur impact ? 

    Une rhinorrhée ( << nez qui coule >>) , des éternuements et une obstruction nasale (<< nez bouché >>) . Ces symptômes peuvent altérer la qualité de vie .                             Pour les plus jeunes, la rhinite allergique peut compromettre l'apprentissage scolaire  (difficulté de concentration, fatigue) et la vie en collectivité (gène pour les activités récréatives en extérieur ).

    Quels sont les précautions à prendre en cas de rhinite allergique ?

    Si les circonstances d'apparition de symptômes ou les examens complémentaires ont permis de préciser le(s) allergène (s)  en cause, la première mesure à prendre est de diminuer ou idéalement d'éliminer le(s) allergène(s) de votre environnement .                                                                                                                    Pour les allergies saisonnières dues aux pollens : 

    Pendant la saison pollinique ,         

    ne pas dormir la fenêtre ouverte .                                                                                                Eviter toute entrée d'air dans la voiture lors des déplacements                                           Eviter de tondre soi-même le gazon .                                                                                        Eviter les sports de plein air .                                                                                                  Dans tous les cas , il est nécessaire de supprimer ou diminuer fortement l'exposition au tabac .                                                                                                                     Pour les allergies à la poussière de maison ( aux acariens )

      Penser à aérer au moins deux fois par jour .                                                                              Nettoyer régulièrement la chambre .                                                                                           Avoir une housse anti-acariens pour le matelas et les oreillers .                                           Supprimer les rideaux et la moquette.                                                                                       Laver en machine les couvertures et les peluches .                                                                   Eviter les sports en salle.    

    Quels sont les traitements ?

    les principaux traitements médicamenteux symptomatiques de la rhinite allergique ayant une autorisation en France sont les corticoïdes locaux et les antihistaminiques    Les corticoïdes locaux et les antihistaminiques ne guérissent pas l'allergie, ils diminuent seulement les symptômes . dans certains cas, le traitement peut donc être prolongé ou recommencé .

    Pourquoi traiter le nez bouché ?

    L'obstruction nasale (nez bouché) est gênante , elle entraîne :                           Des reniflements réflexes qui irritent l'entourage .                                                                  Une respiration buccale , elle même source d'une gêne respiratoire lors du sommeil , de ronflements, d'halitose (mauvaise haleine)  et de lèvres gercées. L'obstruction nasale est  toujours aggravée par la position allongée .                                                           Une diminution de l'odorat .                                                                                                         Des troubles de l'attention et des difficultés de mémorisation .                                           Chez l'enfant, une obstruction nasale chronique peut perturber la croissance de la face et plus particulièrement être responsable de troubles de l'occlusion dentaire (manière dont les dents supérieures et inférieure entrent en contact .                               Le traitement de l'obstruction nasale va diminuer ces symptômes et améliorer la qualité de vie .

    Quel est la durée du traitement ?

    Il est fortement recommandé de suivre la posologie et la durée du traitement établies par son médecin .                                                                                                                              En cas d'échec ou de résultat insuffisant , il peut être nécessaire d'adapter le traitement médicamenteux , parlez-en à votre médecin traitant .

    Existe-il un lien entre l'asthme et la rhinite allergique ?

    La majorité des patients asthmatiques ont une rhinite allergique associée .    

    la rhinite allergique

    La rhinite allergique  doit être considérée comme un facteur de risque pour l'asthme . La coexistence de la rhinite avec l'asthme semble nuire au contrôle de l'asthme .           Une prise en charge de votre rhinite allergique permettra  de mieux contrôler l'asthme associé . (extrait d'une fiche Zambon 17:036- février 2017 )


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Mars à 18:50
    nays&

    bonsoir Lucien

    oups je connais mais perso ce sont surtout mes yeux je mets des gouttes a longueur de journée  pour le reste tant que ce n'est pas trop handicapant je laisse courir que ça passe :)

    bonne semaine a toi ☺☺

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :