• La figue

    Valeur nutritionnelle pour  100 g 

    Figue fraîche :  68,8 kcal          Eau : 81,8 g        Protéines : 1,3 g     

    Glucides :  13,4 g               Lipides : 0,3 g           Sucres : 12,3 g       

    Fibres : 2,3 g                  Calcium  : 38 mg           Magnésium :  15 mg     

    Potassium :  200 mg            Manganèse : 0,1 mg        Vitamines B6 :  0,08mg

    Un parfum d'éden 

    Juteuse et tendre , ronde  ou oblongue , elle est une véritable fête des sens . On s'en régale ,nature ou dans des recettes odorantes que Louis XIV aurait aimées, lui qui fit planter une figueraie de 700 arbres à Versailles .

    La figue

    Mythique comme la vigne 

    Le figuier (ficus carica ), fructifie sur les rameaux de l'année , les figues se forment au printemps et, selon la variété , elles peuvent donner deux récoltes . Les sujets unifères ne fructifient qu'à l'automne  , les bifères donnent une récolte supplémentaire en juillet . L'une des figues les plus renommées et la "Bourjassotte noire" , ou figue de Solliès - ville du Var surnommée "capitale de la figue " . On peut encore citer la rustique " Brown Turkey ", l'allongée " Grise de Saint-Jean ", la moelleuse "Dauphine ", ou "Noire de Caromb" , au goût très prononcé . Les figues dites " blanches ", qui sont en réalité crème , dorée ou vert pâle , on une chair rouge sucrée . Elles répondent entre autres , aux doux noms de "Blanquette" (petite taille) , "Dalmatie " (de plus gros calibre) ou "Goutte d'or " un peu musquée)  .

    La figue

    Fruit expressif 

    Cultivé depuis des millénaires , le figuier est un arbuste robuste , opulent , très ornemental grâce à son grand feuillage découpé , d'un vert brillant foncé . Il peut atteindre 3 à 5 m de hauteur et occuper une imposante surface au sol .Peu exigeant malgré ses besoins en eau réguliers , il peut produire très longtemps .On le croit uniquement méditerranéen ,mais il s'épanouit sur le littoral Atlantique , dans le Nord  le centre et l'Est de la France , à condition d'être abrité du froid . 

    Délice d'automne 

    Cueillez soigneusement les figues une par une ,à maturité , quand elles sont souples mais pas molles . Le pédoncule doit être intact et bien attaché .Une gouttelette blanche se formant à la base du fruit est un gage de fraîcheur . Attention , protégez vos bras et vos mains lors de la récolte ; car les feuilles du  figuier sont urticantes, et sa sève irritante . Les fruits ayant tendance à se dessécher , consommez-les le jour même , juste rincés sous un filet d'eau , sans épluchage , ils éclatent en bouche . Crus, en julienne, ils réveilleront caviar d'aubergines, terrines charcutières ou poêlée de girolles . Cuits 10 mn au four , ils fondront sur un feuilletée au brie ,un poulet au curry ou un magret de canard . Sans oublier , évidemment les clafoutis , tartes et confitures ! ( Source : Rustica )


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Septembre à 19:43

    Très utile ton article 

    Bonne soirée Lucien 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :