• L'intoxication alimentaire

    Elle est très redoutée en période de chaleur. mas connaissez-vous exactement son origine et ce qu'il faut faire pour s'en remettre au plus vite ? 

    Des symptômes proches de la gastro 

    Passagère, souvent fulgurante, l'intoxication alimentaire se manifeste par des vomissements, de diarrhées plus ou moins intenses, des douleurs abdominales et, parfois des suées et de la fièvre. A ne pas confondre avec une gastro-entérite (provoquée , le plus souvent , par un virus et donc contagieuse) cette intoxication intestinale survient après la consommation d'un aliment contenant une bactérie ou des toxines , produites par la bactérie en question (Escherichia coli ou E.coli, salmonelles...).

    Des aliments mal conservés souvent à l'origine du mal 

    Il est essentiel de respecter la chaine du froid, en ne congelant jamais deux fois le même aliment par exemple , et en ne laissant pas traîner à l'extérieur des produits qui nécessitent une conservation au frais (mayonnaise, beurre, viande, crème, glace, charcuterie ...) . Des aliments mal préparés (comme des conserves de légumes faites maison), avec une cuisson interrompue , peuvent aussi favoriser la prolifération de bactéries et de toxines (avec risque de botulisme) .Redoublez de vigilance en été, car la chaleur favorise la prolifération de germes !

    Adopter la bonne alimentation 

    En mangeant léger, vous permettez à votre organisme de se concentrer sur l'élimination des toxines et des bactéries . Le temps de l'intoxication , consommez par exemple , des biscottes, des bretzels (intéressant pour leur apport en sel) , des bananes , du riz blanc (ou sans eau) ...Vous pouvez aussi prendre un sachet d'argile ( du Smecta, notamment ) qui tapissera l'intestin et limitera l'agression.

    Se reposer et s'hydrater 

    Pour vous rétablir d'une intoxication alimentaire , mettez-vous au repos , et surtout pensez à beaucoup boire , car le corps a été déshydraté par l'action mécanique des vomissements et des diarrhées. Buvez , par petites gorgées, de l'eau sucrée (pour lutter contre l'hypoglycémie ) ou avec un peu de sel . Les antidiarrhéiques ( Tiorfan, Immodium..) sont à utiliser uniquement en cas de diarrhée sévère, car cela risque de ralentir l'élimination des toxines. Enfin, un antinauséeux peut être administré, sous forme de suppositoire pour une meilleure efficacité .

    L'intoxication alimentaire

    Des probiotiques pour éviter la récidive

    Bactéries amies de notre organisme , les probiotiques renforcent l'intestin et l'aident à lutter contre le bactéries ennemies et les récidives d'intoxication ans les semaines qui suivent . A prendre deux fois par jour durant 15 jours , sous forme de gélules ou de sachets à diluer dans de l'eau.

    Au-delà de 48 heures , s'adresser à un médecin 

    Si les symptômes ne passent pas au bout de deux jours, il est préférable de consulter un médecin afin de vérifier l'absence de complications ou de germes nécessitant une prise en charge spécifique. Il est aussi conseillé de consulter votre généraliste si vous prenez déjà un traitement médical en continu , car la succession de vomissements  et de diarrhées peut le rendre inefficace le temps que dure l'intoxication .

    Bon à savoir 

    Pour des repas sans souci , outre le respect de la chaine du froid pour conserver vos aliments , lavez-vous les mains , surtout avant de passer à table . Et mangez en faisant confiance à votre instinct ; si un aliment sent mauvais, s'il n'est pas agréable à la vue ou au goût, ne le consommez pas et jetez-le sans attendre .(Merci au Docteur Sarah Merran , médecin micro nutritionniste pour ses conseils .Texte extrait de Télé-Loisirs)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :