• l'épilepsie

    Après la maladie d'Alzheimer , c'est la pathologie neurologique la plus répandue en France. Avec un traitement adapté, 70 % des personnes atteintes vivent normalement . Mais que savons nous d'elle ? 

    l'épilepsie et une maladie mentale 

    Faux : Il s'agit d'un trouble neurologique correspondant à un fonctionnement excessif des cellules nerveuses cérébrales , ce qui provoque des décharges électriques dan une partie du cerveau . Le trouble peut être lié à une lésion cérébrale , un accident vasculaire cérébral, un traumatisme crânien, une malformation corticale. Mais il peut aussi n'y avoir aucune cause avérée .

    Les épileptiques ne peuvent pas conduire 

    Vrai et faux : Prendre le volant est possible si le traitement mis en place à stoppé les crises depuis plus d'un an . Les titulaires d'un permis professionnel sont autorisés à conduire s'ils n'ont eu aucune crise dans les dix ans qui ont suivi l'arrêt des médicaments .

    Cette maladie peut se déclarer à tout âge 

    Vrai : Les cas sont plus nombreux chez les tout-petits en raison de problèmes d'oxygénation lors de l'accouchement , de maladie génétique, de malformation corticale et également à partir de 60 ans , en raison des risques d'AVC et de la maladie d'Alzheimer .

    On n'en guérit pas 

    Faux : Les symptômes de certaines formes d'épilepsie survenues dans l'enfance peuvent disparaître spontanément . Généralement, leur cause est inexpliquée. La chirurgie , uniquement pratiquée sur les lésions qui ne sont pas situées dans une zone fonctionnelle du cerveau (motricité, langage ...) peut aussi se révéler efficace .

    Un choc psychologique peut déclencher une première crise 

    Vrai : Attention , toutefois ; il n'est pas la cause directe de la maladie , mais le facteur déclenchant. Tout comme le manque de sommeil prolongé, l'abus de substances illicites ou d'alcool . Il est donc important de mener la vie la plus saine possible .

    On peut prévenir une crise 

    Faux :  Il est possible de la sentir arriver . Ressentir les symptômes, c'est déjà être en crise d'épilepsie . Celle-ci se manifeste par l'apparition de convulsions spectaculaires ou par des propos décousus , une sensation de déjà-vu , une hallucination visuelle , auditive  ou olfactive .

    l'épilepsie peut être héréditaire 

    Vrai : Mais pas forcément en ligne directe .On retrouve plutôt un grand-père ou un cousin atteint de la maladie . De forme peu grave , elle rentre généralement dans l'ordre avec un traitement simple à l'âge adulte .

    Les écrans peuvent favoriser les crises 

    Faux :  Aujourd'hui , télévisions et ordinateurs ne contiennent plus dz tubes cathodiques pouvant émettre des scintillements perturbant . Cependant , des mesures de prévention doivent toujours être respectées, comme ne pas regarder la télé dans une pièce sans lumière .

    Bon à savoir 

    Il est recommandé d'avoir en évidence dans son portefeuille une carte mentionnant son type d'épilepsie , le traitement administré , ainsi que les coordonnées de son médecin traitant . Cette fiche signalétique peut être utile en cas de crise survenant dans la rue , afin de recevoir des premiers secours adaptés.

    L'avis de l'expert : Dr Sophie Dupont 

    Neurologue à la Pitié-Salpêtrière à Paris , auteure de l'épilepsie , 100 questions/réponses pour mieux comprendre l'épilepsie , éd Ellipses . 10€

    l'épilepsie

    Un  épileptique peut-il aujourd'hui mener une vie normale ? 

    Oui ,les patients atteints de cette maladie peuvent avoir des enfants , travailler, vivre comme tout le monde . Mais en cas de désir d'enfant, le femmes doivent adapter le traitement avant la grossesse .

    Quels progrès ont été faits en la matière ? 

    Il existe désormais divers médicaments adaptés à chaque type d'épilepsie , mais aussi à chaque individu . Aujourd'hui, 70 % des épileptiques répondent bien au traitement Pour les autres , il est possible d'envisager une opération à condition qu'elle n'entraine pas de séquelles plus préjudiciable que l'épilepsie elle-même .

    Le traitement est-il prescrit à vie ? 

    Tout dépend s'il y a lésion du cerveau ou pas. Si c'est le cas, il y a de forts risques pour que les crises reviennent après l'arrêt du traitement . Sinon , on peut tenter d'y mettre un terme au bout de trois ans sans crise .

    Quels conseils donneriez-vous aux parents d'un enfant épileptique ? 

    Il est important qu'ils consultent dès le départ un neuropédiatre , et qu'ils en parlent à l'instituteur de l'enfant , car les soins peuvent ralentir un peu sa réactivité .( extrait de  Télé-Loisirs. Photo du net)


  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Mars à 07:46

    j'ai appris beaucoup en te lisant je t'en remercie 

    bon samedi 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :