• L'aromathérapie

    Prendre soin de soi grâce aux huiles essentielles

    L'aromathérapie

    Cette méthode est idéale pour venir à bout des maux passagers et affections chroniques 

    Bien plus qu'une simple méthode pour parfumer l'air ambiant, l'aromathérapie consiste à utiliser les propriétés des essences et huiles essentielles pour prévenir ou guérir un grand nombre de maux. Elaborées à partir d'extraits de plantes distillées à la vapeur d'eau(feuilles, fleurs, racines...), les huiles essentielles sont les éléments les plus utilisés en aromathérapie. Composées de molécules volatiles, elles ont l'avantage de pénétrer rapidement et facilement dans l'organisme, qu'on les ingère, qu'on les applique sur la peau ou qu'on les respire. Elles peuvent parfois agir en quelques minutes. Plus d'une quarantaine de plantes auraient ainsi des effets bénéfiques sur notre santé , et sans recours aux médicaments. Les huiles sont très performantes pour soigner ou apaiser les maux de tête, les affections de l'hiver (toux, rhinopharyngite, nez qui coule), les problèmes digestifs (gastro-entérite), mais aussi les coups de fatigue, la déprime, l'anxiété, l'insomnie, les blessures diverses (hématomes, contractures) et les démangeaisons . Elles sont aussi très appréciées pour leurs vertus antiseptiques en cas de virus, champignons ou parasites.

    A utiliser avec précaution

    Les huiles s'emploient en diffusion dans l'air ambiant (spray, inhalateur). Elles s'utilisent en massage (couplées avec de l'huile végétale) , diluées dans l'eau du bain ou administrées par voie orale pour certaines affections et toujours sous avis médical. Pas question d'improviser ses propres recettes. Une huile essentielle ne s'utilise jamais à la légère car, mal employée , elle peut se révéler toxique ou allergisante. Quelques gouttes, parfois une seule suffisent pour apaiser ou guérir une affection. Chez l'adulte , elles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les asthmatiques. De manière générale, aucune huile n'est administrée chez l'enfant de moins de 7 ans . Entre 7 et 12 ans, elles seront diluées dans une plus grande proportion d'huile végétale .

    Bon à savoir 

    Les complexes sont des compositions de plusieurs huiles essentielles. Certains ,bien spécifiques, permettent d'aseptiser les voies respiratoires, de renforcer les défenses immunitaires et d'assainir l'atmosphère. Ils existent souvent sous forme de spray, faciles à utiliser aussi bien au bureau que dans un lieu public ou en voiture en les pulvérisant directement dans l'air ambiant, sur un mouchoir ou une écharpe.

    Traiter les affections de l'hiver 

    L'Eucalyptus Radié (eucalyptus radiata) Pour dégager les voies respiratoires 

    En cas de nez bouché ou qui coule, de gène respiratoire, de bronchite, d'otite ou de laryngite, il faut assainir la sphère ORL . L'huile essentielle d'eucalyptus radié , aux propriétés avant tout expectorantes, anti-infectieuses et toniques , est l'alliée idéale . Faites une inhalation 3 fois par jour pendant 5 jours en versant à chaque fois 3 ou 4 gouttes d'huile essentielle (HE) d'eucalyptus radié dans un inhalateur ou un bol d'eau bien chaude .

    Le Niaouli (melaleuca viridiflora) Pour faire baisser la fièvre

    La fièvre est toujours le signe d'une infection , qui peut se révéler dans les quarante-huit heures. Il est conseiller de la traiter à partir de 38,5 °C . L'HE de niaouli , aux propriétés antibactériennes , antivirales et fébrifuges , peut être recommandée dans ce cas . Si la fièvre ne diminue pas au bout de vingt-quatre heures , consulter votre médecin.

    3 fois par jour pendant 5 jours , appliquer sur le torse et le dos 5 gouttes d'He de niaouli diluées dans une cuillère à café d'huile d'amande douce .

    Le Ravintsara ( cinnamomum camphora ct cinéole) Contre l'angine et la grippe

    Par temps froid et humide, la grippe ne demande qu'à sévir ! Cette maladie provoquée par un virus exige une consultation médicale. En parallèle , vous pouvez néanmoins utiliser l'HE de ravintsara , appréciée pour ses vertus antivirales , antibactériennes, antigrippales , stimulantes des défenses immunitaires, expectorantes et fluidifiantes des mucosités bronchiques.                                      Versez quelques gouttes d'HE de ravintsara dans un diffuseur, pour assainir l'atmosphère , actionnez-le durant une quinzaine de minutes 1 fois par jour en prévention ou toutes les deux heures en cas d'épidémie . Le matin , vous pouvez aussi en appliquer une goutte sur le plexus et à l'intérieur de chaque poignet .

    La menthe poivrée (Mentha piperita) Contre les coups de fatigue

    Au cœur de l'hiver avec les jours plus court et le manque de luminosité, il n'est pas rare de manquer d'énergie. Cette fatigue s'apparente à un épuisement physique et psychique, un surmenage et une baisse de tonus. La menthe poivrée, appréciée pour son action antibactériennes, antivirale, antalgique et antispasmodique, est aussi un tonique intellectuel et physique .                                                                                                  Diluez 1 à 2 gouttes d'HE de menthe poivrée dans une cuillère à café d'huile d'amande douce. Massez du bout des doigts les tempes, les lombaires, le plexus ou les poignets 3 fois sur une journée . 

    Le thym à Thujanol ( thymus vulgaris ct Thujanol) Contre le mal de gorge 

    Une sensation de gorge enflammée, avec une difficulté à déglutir ...Le mal de gorge est un symptôme très commun en hiver pouvant aller de la simple irritation jusqu'à l'angine. C'est en assainissant les voies respiratoires supérieures qu'il est le plus facile de s'en préserver voire de le stopper. Le thym à thujanol (uniquement celui-là), aux vertus anti-infectieuses, est recommandé dan ce cas. Attention aux thyms d'un autre chémotype : certains peuvent être très agressifs, voire extrêmement toxiques.                Prenez une goutte d'HE de thym à thujanol dans une cuillerée de miel 2 fois par jour pendant 3 jours . Consultez votre médecin si le symptôme persiste .

    Remerciement à  Thierry Folliard , naturopathe et auteur du Petit Larousse des huiles essentielles , éd. Larousse et de l'ABC de l'herboristerie familiale, éd. Grancher.  ( extrait de Télé-Loisirs . Photo du net )

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Février à 20:34

    Il y a de bons conseils car il n'en est pas moins vrai qu'il faut être prudent avec les allergies 

    Bon dimanche à vous deux 

     

    2
    Lundi 12 Février à 07:33

    c'est très très intéressant

    merci à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :