• Guide du futur transplanté hépatique (3/7)

    3) L'attente

     

     Si la décision de vous transplanté a été prise , vous ne serez pas pour autant transplanté tout de suite . Prérarez-vous à une attente qui pourra être de plusieurs mois . Continuez , à mener une vie normale .Aucune date ne peut être fixée à l'avance , car divers facteurs interviennent , dont le premier , bien entendu , est la disponibilité d'un organe : vous devrez attendre votre tour  et il pourra y avoir des urgences à opérer immédiatement  (par exemple , dans le cas d'une hépatite fulminante ).

     

    Ensuite , il faut tenir compte de :

    - La compatibilité : le greffon doit avoir le même groupe sanguin que le vôtre

    - La taille du greffon doit correspondre à votre morphologie .

    - L'état de l'organe à transplanter : l'équipe de prélévement partira le prélever uniquement si les examens pratiqués sur le greffon révèlent que celui-ci est sain .

     

    Deux cas peuvent se présenter :

    - Vous restez à l'hopital.

    -Vous êtes autorisez à rentrer chez vous .

     

    Dans le premier cas , c'est qu'il est probablement nécessaire de surveiller l'évolution de votre maladie ou d'améliorer votre état général dans la perspective de l'opération .Vous serez donc sur place le jour où un organe sera disponible .

     

    Si vous rentrez chez vous , vous devrez néanmoins venir régulièrement à l'hopital pour des bilans sanguins , afin de surveiller votre état .

     

    Mais vous devrez surtout pouvoir être contacté à toute heure du jour ou de la nuit lorsqu'un organe sera disponible .

     

    -  Si vous ne quittez jamais votre domicile , le téléphone permettra de vous joindre .

     

    - Si vous vous absentez rarement , donnez à l'hopital le ou les numéros de voisins proches qui seront informés du lieu où l'on peut vous joindre .

     

    - Si vous souhaitez garder une certaine liberté de mouvement , essayer d'obtenir un appareil de radio-messagerie (tatoo, alphapage , téléphone mobile ...) que vous garderez sur vous pendant vos déplacements . Dès que le " bip "se fait entendre , appelez l'hôpital qui vous précisera  s'il  s'agit d'un appel vous concernant ou d'interférences , toujours possible .

     

    Essayez de vivre cette période délicate en occupant au maximum vos nombreux temps libres . Ne restez pas à ne rien faire . Choisissez des activités en fonction de votre état et de vos goûts : spectacles , lecture , télévision , bricolage , jardin , tricot .... et contacts avec vos proches .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :