• Ethan, une fine lame ...de joie

     

    Calais . Ethan , un prénom dont la popularité grandit . << Il se démarque par son  courage , son dynamisme, et son aisance de communication >> affirment ceux qui débusquent un caractère derrière les lettres ... Effectivement Ethan Capon , onze ans ,  bien son prénom . Il est dynamique, courageux , s'adapte à toutes  les situations et ce n'était pas gagner d'avance .

    Depuis l'âge de un an , Ethan porte une prothèse tibiale qu'il troque désormais régulièrement contre une lame en fibre de carbone .

    Une leçon de vie

    Dynamique , courageux et sportif. Une leçon de vie

    << Un nuage sur la grossesse >> soupire Stéphanie Sirbu , la maman d'Ethan reprenant les mots des médecins qui ont découvert chez son bébé , alors qu'elle était enceinte , une agénésie du péroné droit . Absence de formation de cet os du membre inférieur  , situé entre le genou et la cheville et jouant un rôle essentiel dans la stabilité de la cheville . << Ethan est né le 28 octobre 2005 à Calais avec 5 centimètres d'écart entre les deux jambes , trois orteils droits, pas de cheville extérieure >> se souvient Stéphanie . Très vite les médecins ont parlé d'amputation , sans laquelle Ethan aurait dû être lourdement appareillé. << Un sacré choc . On se demande ce qui va vous arriver , comment ça va se passer dans le futur , >> Les parents ont vite pris une décision : l'amputation . En septembre 2016 , Ethan était opéré à l'hôpital Jeanne de Flandre à Lille . Une semaine d'hospitalisation , le bébé supportant parfaitement l'amputation sous le genou . Direction un centre de rééducation à Zuydcoote et la mise en place d'une prothèse un mois plus tard . <<Au bot de trois semaines , il commençait à marcher avec cette prothèse >> raconte Stéphanie qui comprit alors que son fils saurait franchir tous les obstacles, affronter tous les regards .

    Tous les sports

    << Je suis allé à l'école normalement (aux Hemmes de Marck à l'époque ) >> poursuit Ethan  , en changeant plusieurs fois de prothèse chaque année , au rythme de la croissance .Il a joué au foot , gardien de but ; il est allé à la piscine, il a découvert le ski ! <<Je me demande bien quel sport il ne peut pas faire >> s'étonne la maman . Impressionnant petit bonhomme qui dès ses cinq ans a voulu faire de la danse et rejoint l'association calaisienne l'Art Scène . Avec le même moral à toute épreuve . Ethan a également dû faire face à plusieurs opérations au niveau du moignon et du genou ... où on lui a découvert l'absence de ligaments croisés . Une fragilité qui l'oblige à connaître ses limites. Mais cela ne le perturbe guère outre mesure . Il gère . << C'est toujours à sa demande que nous consultons le chirurgien .>> En septembre dernier , Ethan est rentré en 6e au collège (Boris Vian à Marck ) et une nouvelle fois tout s'est passé sans larmes.

    Tel un guépard

    Une leçon de vie

    Une bonne nouvelle est alors arrivée par le biais de Camille l'orthopédiste de Saint-Pol-sur-Mer qui suit Ethan . << Elle nous a appris qu'il pouvait peut-être bénéficier d'une lame en fibre de carbone >> explique Stéphanie . Lame rendue célèbre par Oscar Pistorius , athlète sud-africain amputé des deux jambes et demi-finaliste avec ce type de prothèse du 400 mètre des jeux olympiques de Londres . Une lame , en rêve qui vaut 2500 à 3000 € , qui n'est pas remboursé par la sécurité sociale , mais rendu accessible grâce à la banque Lames de joie , un système de partage mis en place par le Dr Frédéric Charlaté ,, médecin au sein de la fondation Hopale à Berck. A l'initiative de la table ronde de Berck- Montreuil- Le Touquet , lames de joie récolte des fonds auprès des particuliers et des entreprises afin de constituer un stock de lames de carbone pour les faire passer , gratuitement , d'un enfant à l'autre au fil de leur croissance .

    En octobre 2016 , Ethan a été le troisième enfant amputé à recevoir une lame .<<Il avait des étoiles pleins les yeux >> a constaté l'orthoprothésiste .  Il a essayé et immédiatement adopté cette lame qui reproduit le mouvement de la patte arrière du guépard .<< C'est plus léger que ma prothèse tibiale , je cours plus vite , j'ai plus d'équilibre .>> Que du bonheur pour Ethan qui participe à deux heures et demie de cours de danse par semaine , très attiré par le modern jazz . Il n'y a pas un seul nuage dans la vie d'Ethan qui n'a pas hésité à accompagner ses parents pour soutenir une famille calaisienne elle aussi confrontée à l'amputation d'un petit Raphael . << Et il est prêt à rencontrer d'autres parents qui ne veulent pas entendre parler d'amputation >> souligne Stéphanie . Ethan court, , Ethan danse, Ethan rit de bon cœur . Il espère pouvoir durant toute sa vie surfer sur une lame de joie .

    Pour en savoir plus : lamesdejoie@gmail.com  Tel : 06 09 05 04 73

      Site : http://www.lamesdejoie.com    ou Facebook : lames de joie

    Une leçon de vie

    ( Source : l'écho du Pas de Calais N° 167 - février 2017)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Février à 10:59

    C'est beau cette leçon de vie est touchante 

    Bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :