• Don d'organes : En parler, c'est agir

    Parlons-en pour mieux choisir

    Que dit la loi ?

    Les trois grands principes des lois de bioéthique sont le consentement, la gratuité du don et l'anonymat donneur / receveur

    - Principe du << consentement présumé >> : toute personne est considérée consentante au don d'éléments de son corps après sa mort , en vue de greffe , si elle n'a pas manifesté son opposition de son vivant .

    La loi donne donc la liberté de décider personnellement. En cas de décès , le médecin recherchera , après interrogation du registre national des refus géré par l'Agence de la Biomédecine , l'absence d'opposition du défunt auprès de ses proches .

    - Gratuité : le don d'organes est un acte de générosité et de solidarité entièrement gatuit. La loi interdit toute rémunération en contrepartie de ce don .

    - Anonymat : le nom du donneur ne peut être communiqué au receveur et réciproquement. La famille du donneur peut cependant être informée des organes et tissus prélevés ainsi que du résultat des greffes . 

    Que disent les religions ?

    Le prélèvement d'organes , qui a pour finalité de sauver ou d'améliorer la qualité de vie, ne rencontre pas d'objection de principe de la part des confessions religieuses . Toutes les religions invitent leurs fidèles à une réflexion en faveur du don et disent leur assentiment dès lors qu'il s'agit de sauver une vie en péril .

    Comment exprimer son choix ?

    Si vous êtes pour  Le don d'organes ou de tissus en vue de greffe :

    - Dites-le à vos proches pour qu'ils puissent en témoigner

    - Portez sur vous une carte de donneur . Celle-ci , n'est pas obligatoire , mais elle est utile car elle témoigne de votre décision .

    Si vous êtes contre  le don d'organes et de tissus en vue de greffe

    - Dites-le à vos proches pour qu'ils puissent en témoigner

    - Demander votre inscrition au registre national des refus .

    Ce registre est obligatoirement interrogé avant d'envisager un prélèvement .

    Vous pouvez à tout moment revenir sur votre décision .

    L'inscription est individuelle et possible dès l'âge de 13 ans .

    Le formulaire doit obligatoirement être signé par l'intéressé lui-même et acompagné de la photocopie d'une pièce d'identité .

    Numéro vert de l'agence de biomédecine pour recevoir ue carte de donneur ou le formulaire d'inscription au registre national des refus

    N° vert  0800 20 22 24

    Pourquoi est-ce important de le dire à ses proches ?

    Il est important que toute personne ayant pris une position pour ou contre le don d'organes ou de tissus transmette sa position à ses proches . Ce sont eux en effet qui vont restituer aux médecins la volonté du défunt lorsque le décès peut conduire à un prélèvement . ( source : Agence de la Biomédecine ) 

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Mars 2015 à 16:35

    un geste qui devrait considéré comme obligatoire

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :