• Audition

    Ne faites pas la sourde oreille !

    Nombre de personnes actives attendent trop longtemps avant de se faire appareiller , alors qu'elles subissent une perte auditive . Ayez les bons réflexes 

    On peut avoir perdu des capacités auditives sans le savoir 

    Les cellules les plus fragiles de l'oreille , les premières à être endommagées , sont celles qui transmettent les fréquences aiguës, situées entre 4 000 et 8 000 Hz . Celles émises en conversant dépassent rarement 2 000 Hz . Résultat: on ne se rend compte de la baisse de l'audition que quand elle est déjà installée . Seul un test (appelé audiogramme) chez un ORL permet de l'évaluer .

    Audition

    Consulter dès que l'on est gêné 

    On peut soupçonner une perte auditive à partir du moment où l'on entend moins bien quand l'ambiance est bruyante. Les difficultés à suivre une conversation se font le plus souvent sentir au cours de fêtes ou de réunions de famille et concernent environ 35% des 45-59 ans. Autres indices qui ne trompent pas ; si les proches se plaignent du volume trop élevé de la télévision ou lorsqu'on a l'impression que les autres n'articulent pas … Le facteur numéro un de la baisse d'audition est l'âge; à partir de 45-50 ans , le système auditif commence à s'user . Cette baisse naturelle s'appelle la presbyacousie . Il s'agit du cas de surdité le plus fréquent ; il représente près de neuf cas sur dix .

    Des solutions dont les prix varient 

    S'appareiller coûte cher ; les prix varient de 700 à 2000 euros par oreille , la moyenne étant de 1450 euros , sachant que l'on appareillera de préférence les deux . Certaines prothèses peuvent être reliées au téléphone portable via Bluetooth . Cela permet par exemple de régler discrètement et plus facilement son appareil via une application (compte au moins 1300 euros ) Le prix inclus toutes les visites chez l'audioprothésiste la durée de vie moyenne d'un appareil étant de quatre à cinq ans .

    Des aides auditives de plus en plus discrètes

    Les modèles intra-auriculaires, avec un appareil miniaturisé que l'on insère directement dans le conduit auditif ,sont les moins visibles. Mais ils n'ont pas que des avantages ; d'abord , ils sont plus difficiles à supporter et le temps pour s'y habituer est plus long. Surtout ,ils ne conviennent pas aux surdités les plus importantes. Vous pouvez aussi opter pour des modèles contour d'oreille , Ils sont de plus en plus petits et passent inaperçus car on peut choisir leur teinte en fonction de la couleur des cheveux, de la peau ou des branches de lunettes. Et ils s'adaptent à toutes les pertes auditives .

    Quelques semaines d'adaptation

    Une fois appareillé, des gènes sont possibles au début; écho, bruits métalliques , certains sons qui semblent plus fort … Il s'agit de trouver les bons réglages. Durant les trois à quatre semaines d'essai gratuit, il faut noter les inconforts, les signaler à l'audioprothésiste et laisser le temps à l'oreille et au cerveau de se réhabituer à entendre certains sons. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de porter l'appareil tous les jours et, idéalement du lever jusqu'au coucher .

    Bon à savoir 

    La sécurité sociale ne rembourse que 120 euros par appareil. ce qu'il reste à la charge de l'assuré est important ; environ 1000 euros par prothèse. Ensuite , tout dépend de votre mutuelle. Il faudra attendre 2021 pour que la réforme du <<reste à charge zéro>> ente en vigueur et que l'achat d'un appareil auditif soit remboursé jusqu'à 950 euros par oreille (soit le prix d'une entrée de gamme). D'ici là. le montant des remboursements devrait augmenter progressivement. (Texte extrait de Télé-Loisirs)


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Mai à 16:17

    Bonjour ! çà fait qq années que je suis appareillée ... Biz !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :