•  

    Un édulcorant naturel

    Au Canada , on le préfère . Il a "sacramant" bon goût  et est moins calorique que le sucre .

    Le sirop d'érable

    Aux premiers jours du printemps , les canadiens taillent l'écorce des érables pour en récupérer une sève brute . Cette eau à la saveur sucrée est chauffée afin d'être transformée en sirop . L'opération s'avère délicate car la température ne doit pas dépasser 103,4 ° C. Au-delà , on obtient de la tire d'érable , une sorte de pâte , ou du sucre d'érable quand la déshydratation est plus avancée . Plus le sirop est foncé , plus il renferme d'antioxydants ( des polyphénols entre autres) , une vingtaine de composés , qui seraient aussi efficaces que ceux du brocoli . Certains ont des vertus bactéricides susceptibles d'atténuer les problèmes d'antibioréistance chez les patients qui en souffrent . D'autres comme le québecol agiraient comme anti-inflammatoire contre les rhumatismes . L'action de ces antioxydants est stimulée par la présence de minéraux comme dans le miel , mais ce sirop contient encore plus de potassium que le produit de la ruche .

    Il convient cependant de ne pas abuser du sirop d'érable même s'ils s'agit du produit sucrant le moins calorique . Contenant du saccarose , il cause des caries dentaires .

    En cas de diabète

    Grâce à ses polyphénols qui activent l'absorption cellulaire du glucose , le sirop d'érable freine la montée du taux de glycémie dans le sang . Sa consommation modérée préviendrait le diabète de type 2 .

    Le petit plus

    Erable (Acer)

    Le sirop d'érable  

    Botanique : Trois espèces produisent l'eau d'érable ; l'érable noir( A. nigrum) , l'érable à sucre (A. sacocharum) et l'érable rouge ( A. rubum ).

    Récolte : Les acériculteurs collectent l'eau d'érable quand il gèle la nuit et dégèle le jour . La fin de saison survient quand la sève devient amère .

    Réaliser un glaçage

    Le sirop d'érable ne sert pas seulement à sucrer les crêpes . Il permet de glacer les légumes ( navets, carottes) . Faites revenir dans une cocotte avec un mélange à parts égales de sirop et de bouillon jusqu'à ce qu'ils soient tendres et brillants .

     


    1 commentaire
  •  

    Certains aliments les aident à dire adieu aux petits bobos bien de leur âge ; transpiration, acné ou autres douleurs de croissance . Voici quelques exemples

    des ados bien dans leur assiette

    Des pommes contre la mauvaise haleine

    Il ne se brosse pas les dents assez régulièrement ? ça lui passera ... Pour l'heure , il prend plutôt ce lavage biquotidien comme une corvée imposée par les parents . En attendant pour lutter contre l'halitose ( nom médical donné à la mauvaise haleine ) la pomme à consommer chaque jour ou un jour sur deux lui donnera un coup de pouce . Ce fruit contient de l'acide malique , une substance qui lutte contre la formation du tartre , élimine plus de 80 % des bactéries présentes dans la bouche et polit en douceur l'émail des dents . En prime , croquer dans ce fruit bien ferme entraîne un léger nettoyage des dents , bref, c'est l'idéal pour éliminer les taches ( café, thé, fruits rouges ...) et retrouver une dentition plus saine , ainsi qu'une meilleure haleine . Bon à savoir ; ça marche avec toutes les variétés ( gala, Juliet, golden, granny-smith, etc.) D'ailleurs mieux vaut en changer pour découvrir des goûts différents et ne pas se lasser.

    De la laitue contre les odeurs de transpiration

    A la puberté , une transpiration excessive , parfois malodorante , peut gêner les ados ...et leur entourage . Pour la limiter , évitez d'abord les aliments qui augmentent son métabolisme de base , provoquant un afflux de chaleur dans tous le corps ; c'est le cas des excitants comme le café et le thé , ainsi que les épices contenant de la pipérine (poivre noir , piment) . Et , pour lutter contre les mauvaises odeurs  corporelles , rien de tel que la laitue ( 150 g au menu chaque jour en entrée ou en fin de repas ) . En alcalinisant le métabolisme , ce légume lutte contre la prolifération des bactéries , responsable de ce désagrément . Bon à savoir , L'avocat, le brocoli et le poireau peuvent jouer le même rôle .

    Du basilic et de l'estragon contre les règles douloureuses

    Tous les mois , c'est le même calvaire; les douleurs menstruelles la plient en deux . Le basilic et l'estragon l'aideront à apaiser les symptômes . Ces deux plantes aromatiques possèdent à la fois des propriétés antispasmodiques qui soulageront efficacement ces crampes et des vertus antalgiques . Quelques jours avant les règles et durant les premiers jours de son cycle , parsemez-en les plats . Bon à savoir : Vous pouvez également infuser une dizaine de feuilles dans une huile pour préparer des vinaigrettes <<antidouleurs >>.

    De l'huile de lin contre les douleurs de croissance

    A cet âge-là, le squelette se construit , certaines parties du corps grandissent plus vite que d'autres et peuvent provoquer des douleurs diffuses. Près d'un tiers des adolescentes en souffrent , surtout dans les jambes , au niveau du dos et des hanches . L'huile de lin crue , riche en oméga 3 , peut les apaiser , affichant une teneur de 50 % de ces acides gras essentiels , contre 9 % seulement pour l'huile de colza . Ceux-ci contiennent des prostaglandines , des substances aux vertus anti-inflammatoires , qui soulagent les douleurs et réduisent leur fréquence d'apparition . Bon à savoir : Pour changer un peu le menu , vous trouverez également ce nutriment dans les poissons gras ( sardine, thon, saumon ...) .

    Des flocons d'avoine contre le coup de pompe matinal

    Il pique systématiquement du nez en milieu de matinée ? C'est le signe que son petit déjeuner n'est pas assez énergétique . Haro sur les biscottes confiture ou les céréales bourrées de sucres . Ces aliments riches en glucides rapides lui apportent certes un coup de fouet sur l'instant , mais provoquent , deux heures plus tard , une hypoglycémie , responsable de la fatigue .Vous l'aiderez à tenir jusqu'au repas suivant en les remplaçant par des flocons d' avoine (40 g dans un peu de lait chaque matin) . Sources de glucides lents , ces céréales dispensent leur lentement dans l'organisme, ce qui permet de garder la forme toute la matinée . En prime , elle renferment des fibres . Or , selon une étude réalisée par les chercheurs de l'Inserm et publiée en janvier 2014 dans le bimensuel américain Cell , ces substances alimentaires aident l'intestin à produire du glucose , un sucre rapidement assimilable , et à le libérer lentement entre les repas .

    Il trouve le goût trop fade ? Faites-le changer d'avis en ajoutant une poignée de fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix du brésil ...) ou des fruits secs ( raisins, abricots, dattes...) . Rien de plus efficace pour garder un taux de sucre sanguin constant et éviter les coups de mou . Bon à savoir : Une alternative , le porridge , portez 250 ml de lait à ébullition , ajoutez-y 40 g de flocons d'avoine et laissez cuire à feu doux pendant 15 mn en remuant sans cesse . Avant de servir , accompagnez-le d'une compote sans sucre ajouté de fruits coupés en morceaux (pommes, kiwis...) ou encore de raisins secs .

    Des moules contre les boutons

    Les boutons et les points noirs touchent 80 % des adolescents et 15% d'entre eux présentent même une acné sévère ( CSA Santé/pierre Fabre , 2013). En parallèle d'une hygiène cutanée rigoureuse et, au besoin , d'un traitement anti acnéique , manger une fois par semaine une portion de 200 g de moules peut aider votre enfant à améliorer l'état de sa peau . Ces mollusques , faciles à consommer l'été au bord de mer , renferment du zinc , un oligoélément qui calme la forte sécrétion des glandes sébacées , régule le sébum et accélère la cicatrisation des boutons . En revanche , recommandez-lui de lever le pied sur les aliments sucrés comme les confiseries , les viennoiseries et autres gâteaux car, toujours selon l'étude CSA Santé , leur consommation multiplie par trois le risque de voir poindre les boutons disgracieux . La raison ? Les aliments riches en sucres rapides augmentent le taux d'insuline dans le sang , hormone qui stimule à son tour la production de sébum . Bon à savoir : Pour varier les plaisirs , le zinc est présent également en quantité dans d'autres fruits de mer comme les huitres , les coques , les praires et les bigorneaux .

    Et contre ses idées noires , je lui donne quoi ?

    Il est tendu et énervé ? Une cuillerée à café de germe de blé dans son yaourt ou saupoudrée sur son entrée de crudités l'aidera à retrouver sa <<zénitude>>. Il renferme quasiment toutes les vitamines du groupe B , des nutriments qui régulent la production d'adrénaline , l'hormone du stress , équilibrant ainsi le système nerveux . En outre , le germe de blé est riche en magnésium , un minéral apaisant par excellence .

    Il est déprimé ? La dinde est source de tryptophane ( deux fois plus que le poulet) , un acide aminé qui se transforme en sérotonine , hormone qui favorise la bonne humeur et la détente . C'est valable aussi pour les œufs , les laitages , le poisson, les aubergines et les légumes secs ( lentilles, flageolets, pois chiches...) .

    Il est irritable ? Selon une étude parue en 2013 dans le mensuel britannique Journal of Psychopharmacology , le chocolat noir à 70% de cacao régule le système nerveux et calme vite et bien les accès d'humeur , grâce à sa richesse en magnésium . Par ailleurs , il stimule la production d'endorphines <<hormones du plaisir >>. ( remerciement au Dr Nadine Pomarède, dermatologue et auteure de Mon cahier beautyfood , Marabout, et à Alina Moyon , docteure en pharmacie et experte en alimentation à paris. Photo du net )

     


    1 commentaire
  • Complet , blanc , basmati , rouge , sauvage ...

    Quels sont leurs différentes vertus nutritionnelles ?

    Pour quels plats les cuisiner ?

    Devenez incollable sur le sujet !

    Nuances de RIZ

     Le riz complet , l'atout forme et santé

    C'est quoi ?  Ses grains ne subissent pas de transformation après récolte . Ils conservent intacts le germe et le son .

    Quels bienfaits ?  Consommer 2 portions de 150 g de riz complet par semaine diminue le risque de diabète de type 2 de 11 % , indique une étude américaine parue en 2010 dans le JAMA . Selon d'autres travaux de la Harvard School of Public Health publiés en janvier 2015 , sa consommation permet également d'abaisser de  5 % la mortalité précoce et de 9 % le risque de décès provoqués par des pathologies cardio-vasculaires . Enfin , d'après l'Institut national du cancer , il participe à la prévention des cancers colorectaux , de l'œsophage , de l'estomac et du poumon . Des vertus liées à sa richesse en fibres ( 2 g/100 g) , en antioxydants ( manganèse et sélénium ), en vitamines B et en minéraux ( phosphore et potassium) .

    Pour quels plats ?  Il est idéal préparé en pilaf avec des petits légumes . Mélangé à de la viande hachée , il fait une farce parfaite pour agrémenter des poivrons, des courgettes ou des aubergines . Il se cuisine également en galettes végétales ( mélangé à un œuf , des flocons d'avoine et des légumes ) .

    Le riz blanc , le coup de pouce énergétique

    C'est quoi ?  Un riz dont les grains ont été décortiqués afin de les débarrasser de leur enveloppe extérieure , les privant de leur son et de leur germe . Ils sont ensuite polis pour leur donner une couleur bien blanche .

    Quels bienfaits ?  Parce qu'il est riche en glucides( environ 30 g/100 g ), le riz blanc est une source d'énergie précieuse avant une compétition sportive ou un examen . Autre atout ; en cas de diarrhée , il aide à couper court aux désagréments gastriques grâce à ses propriétés astringentes . Mais le fait d'avoir perdu son enveloppe au cours des traitements le rend particulièrement pauvre en vitamines du groupe B , essentielles à la bonne marche de l'organisme , et côté minéraux , c'est la bérézina ! Mieux vaut donc limiter sa consommation . D'autant qu'une étude publiée en 2012 dans le British Medical Journal a révélé que les grands consommateurs de riz blanc ( 5 portions de 150 g par semaine) avaient un risque de développer un diabète de type 2 majoré de 25 % . En cause ; son index glycémique élevé ( entre 70 pour le riz blanc standard et 85 pour le riz précuit );qui provoque une élévation  brutale du taux de sucre dans le sang .

    Pour quels plats ?  En version salée , il accompagne classiquement poissons, calamars et Saint-Jacques . En version sucrée, il permet de réaliser un gâteau ou un riz au lait .

    Le riz basmati , l'allié de la ligne

    C'est quoi ?  D'origine indo-pakistanaise , le basmati est un riz à long grain très parfumé .

    Quels bienfaits ?  Grace à sa richesse en amylose , un amidon lent à digérer , ce riz , bien que traité , possède un indes glycémique modéré ( 50) . Un atout quand on surveille sa ligne ou son diabète , car il évite la montée brutale du taux de sucre dans le sang et, de ce fait , nous épargne les fringales .

    Pour quels plats ?  il accompagne à merveille les recettes au curry ainsi que les poulets tandoori et vindaloo . Sa saveur relève également le poisson grillé , cuit vapeur ou au court-bouillon .

    Le riz rouge , le plus riche en fibres

    C'est quoi ?  Ce riz doit sa couleur à un champignon microscopique dont il est l'hôte

    Quels bienfaits ? 100 g de riz rouge cuit apportent 4 g de fibres , soit plus que la plupart des fruits et légumes . Ce qui contrebalance son index glycémique de 55 et le rend précieux pour lutter contre la constipation , limiter la prise de poids en calant les appétits les plus féroces , et nous protéger dans les maladies cardio-vasculaires .

    Pour quels plats ? Son goût légèrement sucré se marie à la perfection avec les plats de viandes blanches accompagnées de fruits oléagineux (noix de cajou, amandes...), du crabe ( en croquettes par exemple ) ou du poisson accompagné du sauce soja .

    Le riz sauvage n'est pas un riz ...

    ... Mais la graine d'une graminée originaire des Grands Lacs , en Amérique du Nord . C'est sa forme allongée qui l'a longtemps fait entrer dans la catégorie des riz , à tort ! Son plus ? Sa grande richesse en protéines , une pièce maitresse dans la construction et le renouvellement des cellules musculaires ; alors que le riz blanc cuit en affiche 2,49 g/100 g et le riz complet 3,5 g/100 g , le riz sauvage monte la barre à 6,5 g/100 g .  ( Merci à Corinne Peirano , membre de l'Association française des diététiciens nutritionnistes )


    2 commentaires
  • l'absorption du fer issu du végétal semble devenir plus efficace avec le temps chez les végétariens .

    Par Anne Pollart , énergéticienne-naturopathe .

    Conseils aux végétariens

     

    Une alimentation végétarienne bien conduite n'est pas source de carence .Voici 5 conseils à suivre .

    1 ) Pour que votre corps assimile les protéines végétales , il lui faut les 8 acides aminés essentiels au même repas . Combinez les aliments protéiques d'origine végétale , soit 20 % de légumineuses ( pois chiches, lentilles, haricots , soja , etc. ) , jumelées à 80 %d'une céréale ( riz, quinoa, boulghours , etc...) . Les oléagineux (noix, noisettes, amandes, sésame , graines de courge ...) sont une bonne source de protéines et d'oméga ( à condition de ne pas manger grillés ou cuits ).

    2 ) Choisissez des aliments riches en fer comme les noix ( de cajou, du Brésil, de Grenoble ), les graines ( de sésame, de courge, de chia, de lin ) , les légumineuses, les algues (spiruline, dulse, kelp wakamé ) , l'ortie , le persil . La germination augmente la biodisponibilité du fer . La vitamine C permet d'en optimiser l'assimilation . Diminuez votre consommation de thé, café et cacao et surtout consommez-les en dehors des repas car il interfèrent avec dans l'assimilation du fer .

    3 ) L'inde est le pays qui regroupe le plus de végétariens au monde . Les recettes vietnamiennes et thaïes vous apprendront à utiliser le tofu . Faites-vous des <<steaks>> végétariens de légumes/céréales /légumineuses/ œufs. Les œufs sont une très bonne source de protéines à condition de consommer le jaune cru ( mollet, au plat, coque, cocotte ) le plus souvent possible . Faites voyager votre cuisine .

    4 ) La vitamine D , appelée la <<vitamine Soleil >> est vitale pour la santé. S'exposer environ 15 minutes par jour au soleil suffit , mais cela reste difficile dans notre région . Il faut miser sur l'apport alimentaire (œufs et aliments enrichis) . Sachant qu'il faut un apport quotidien de 15 ug  à 20 ug (400 UC)à une femme , une supplémentation est donc indispensable .

    5 ) Le manque de vitamines B12 est un risque pour tous , végétariens ou pas . Il est intéressant de faire quelques cures par an d'un symbiotique de bonne qualité . La B12 est très facilement stockée dans le foie , il est capable de la stocker pour 2 ans , et de faibles apports journaliers réguliers sont suffisants .La vitamine B12 se trouve dans la viande ( surtout les abats ) , dans les œufs, et dans les fromages au lait cru . Elle serait selon plusieurs études mieux assimilée dans ces derniers que dans la viande (détruite pour 30 % à la cuisson en 2 minutes ). Comme la cuisson détruit la vitamine B12 , faites-vous des plats qui utilisent les œufs crus, battus, comme le lait de poule . Une supplémentation (une cure tous les deux ans ) peut donc être nécessaire , selon sa consommation journalière de produits laitiers et d'œufs (avec des compléments alimentaires ou des aliments enrichis comme la levure alimentaire enrichie en vitamine B12 ). Il existe des sources potentielles de B12 avec lesquelles il faut rester prudent , car soit elles sont controversées, soit elles n'ont pas démontré leur capacité à faire régresser les indicateurs d'une carence ( algues, micro-algues, levure non enrichie , produits fermentés ...) .

    Le petit plus

    Mme Anne Pollart assure des consultations sur RV , ateliers , formation certifiante en aromathérapie et infos : 76, rue du 8 mai 1945 à Mons en Baroeul , tel : 03 66 64 18 21 et 06 22 66 0312 , et sur :  http://www.memory-therapy.com


    1 commentaire
  • Gestion du stress , réduction de la fatigue , de la tension artérielle ...

    Et si la respiration était l'une des clés pour se sentir mieux ?

    Respirer pour retrouver la forme !

    Les contrariétés de la vie quotidienne , le stress ou le rythme de nos emplois du temps nous conduisent à adopter une respiration thoracique , qui active notre système nerveux . Décharge d'adrénaline , rythme cardiaque plus rapide , crispations musculaires ; autant de réactions de défense du corps face aux agressions . ès lors, la respiration s'accélère et devient superficielle , ce qui peut engendrer un surcroît de fatigue , en raison d'un manque de récupération et d'oxygénation de l'organisme .

    La solution ? pratiquer la respiration abdominale . Plus lente , plus profonde , elle oxygène davantage le corps , réduit les hormones du stress , abaisse la tension artérielle et diminue la fatigue . Certaines activités peuvent nous aider à (re)trouver ce bon souffle .

    Le chant pour se libérer

    Le chant est intimement lié à la respiration abdominale , qui consiste à inspirer en gonflant le ventre - et non la cage thoracique -et à expirer en le dégonflant . Lors de ces deux phases , les mouvements du diaphragme , muscle moteur de la respiration , procurent un massage naturel des viscères . Le ventre se détend alors peu à peu . Cela permet à la fois d'installer un calme certain , d'améliorer les capacités respiratoires et la concentration .

    la sophrologie pour voir la vie plus belle

    Cette méthode de relaxation fait appel à la respiration abdominale et à des images apaisantes visualisées mentalement qui ont pour effet de calmer le rythme cardiaque . Réduction des tensions physiques , diminution de la fatigue , amélioration du sommeil ... Les bénéfices sont multiples . Moins submergés par nos émotions , nous sommes mieux armés pour gérer les situations inattendues et stressantes .

    Le yoga pour rééquilibrer l'énergie

    Cette discipline fait appel à la respiration consciente - nommée pranayama , en sanscrit - , un excellent régulateur d'énergie ; lorsque l'on est stressé, le yoga détend , et lorsque l'on manque d'énergie , il dynamise . Pour inspirer , on gonfle le ventre , puis la poitrine en finissant par la région des clavicules . Plus longue que l'inspiration , l'expiration suit le sens inverse . On peut retenir son souffle soit après avoir expiré . En agissant sur le corps , le mental et l'émotionnel , cette respiration favorise l'élimination des toxines , stimule le nerf vague , ralentit le pouls et clarifie les pensées .

    Respirer pour retrouver la forme !

    Le sport pour s'oxygéner

    L'activité sportive permet de travailler une respiration profonde sans avoir à y penser . Notre souffle se cale naturellement sur l'effort à fournir . optez pour un sport d'endurance , qui demande une action soutenue ( jogging, natation, tennis...), afin d'oxygéner le sang et mieux irriguer le cerveau . Un souffle profond influe de manière bénéfique sur la tension artérielle , grâce à la vasodilatation des petite artères , et diminue le risques de maladies cardiovasculaires .

    Bon à savoir

    Facile à pratiquer chez soi , la cohérence cardiaque abaisse le rythme du cœur et << débranche >> le système nerveux . Pendant cinq minutes , inspirez cinq secondes ave le ventre , puis expirez sur une durée équivalente . L'efficacité de cette technique , qui permet de se calmer durant quelques heures , serait comparable à celle d'un anxiolytique .

    L'avis de l'expert

    Dr Denis Lamboley , expert en médecine intégrative et en approches de la gestion du stress

    Respirer pour retrouver la forme !

    Quelles sont nos principales erreurs en matière de respiration ?

    Nous le faisons de façon inconsciente et avons tendance à respirer de manière rapide , trop courte et sans pause .

    Comment bien respirer ?

    Il s'agit d'avoir une respiration adaptée à la situation , aux besoins du moment . Par exemple , dans un embouteillage, on peut avoir une respiration saccadée qui sera tout à fait démesurée par rapport à la situation réelle . Du coup , on s'oxygène mal .

    Peut-on se débarrasser de nos mauvaises habitudes ?

    Oui . IL ne faut pas chercher à contrôler sa respiration lorsque l'on se sent agacé ou en danger , mais en s'exerçant un peu tous les jours et en créant une routine à un moment précis de la journée . Grâce à cet entraînement quotidien , lorsqu'une situation de stress se présentera , notre souffle restera calme sans que nous ayons à y penser , ce qui entraînera une meilleure appréhension des situations difficiles .

    Partagez-vous l'idée selon laquelle l'altitude nous aiderait à mieux respirer ?

    Oui . N altitude ,notre corps 'adapte , conduisant à des modifications physiologiques pour capter davantage d'oxygène car il y en a moins dans l'air que nous respirons . De retour d'un séjour à la montagne , nous nous oxygénons mieux, ous sommes donc moins fatigués et en meilleure forme .


    1 commentaire
  •  

    Pour lancer votre printemps

    Le temps maussade et le soleil qui se couche à 17 heures , c'est derrière nous ! Le printemps est là et avec lui, l'envie d'enfiler un short ou un maillot de bain pour reprendre une activité physique souvent délaissée dès que le froid ponte le bout de son nez .Mais comment s'y remettre progressivement et sans désagréments ?  Voici quelques conseils .

    Le sport ... 

    1 ) Le temps idéal

    Le printemps est la saison qui offre les meilleures conditions pour pratiquer une activité physique régulière . Des journées un peu plus longues , une température démente , ni trop chaude , ni trop froide , bref, c'est le moment où jamais pour retrouver la forme et perdre les kilos superflus , accumulés pendant l'hiver .

    Le sport ...

    2 ) Commencer doucement

    Vous avez des fourmis dans les jambes et une envie de vous défouler ? Cela peut se comprendre , mais ce n'est pas une raison pour (re)démarrer trop fort. Votre corps a besoin de s'habituer progressivement à des efforts réguliers . Tout d'abord , et si vous en avez la possibilité , privilégiez la marche ou le vélo pour vous rendre à votre bureau. Enfilez votre bonnet et votre maillot de bain pendant votre pause déjeuner et essayer de nager trente minutes ou une heure . N'oubliez pas que le meilleur rythme , c'est le vôtre !   

    Le sport ...

    3 ) Equipez-vous

    Il n'y a rien de pire que de commencer une activité sportive avec des chaussures qui font mal aux pieds , un maillot de bain trop petit ou des lunettes trop serrées . Avant de retourner à la piscine ou dans votre salle de sport , passez par la case shopping ! Essayez vos équipements , demandez conseils aux vendeurs . Rien de tel pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête et ainsi reprendre le sport l'esprit léger !

    Le sport ...

    4 ) N'oubliez pas l'échauffement

    Si vous n'avez pas pratiqué une activité physique depuis un certain temps , votre corps ne supportera pas une reprise sans échauffement ! Quelques étirements , un petit tour de terrain et voilà votre corps de nouveau prêt pour l'effort !

    Le sport ...

     5 ) Organisez-vous

    Même si ce n'est plus vraiment la période , les bonnes résolutions et les belles paroles ne durent jamais vraiment longtemps ! Et même si vous semblez particulièrement motivé au départ , il y aura toujours une bonne raison pour échapper à votre séance de sport . Pour ne pas vous retrouver dans cette situation , planifiez-là . Un jour et une heure précise sur votre agenda , comme un rendez-vous avec vous-même au moins une fois par semaine !

    Le sport ...

    6 ) Variez les plaisirs

    Quoi de pire que la monotonie pour que s'envole votre bonne volonté ? Pour ne pas tomber dans le piège et tenir la distance , variez les plaisirs , alternez les séances et les exercices . Changez vos habitudes vous permettra de prendre davantage de plaisir et d'en ressentir les effets sur votre corps plus rapidement !

    Le sport ...

     

    7 ) Adoptez une alimentation équilibré

    Bien souvent , au sortir de l'hiver , on ne mange plus rien pour tenter d'éliminer les kilos superflus . Mais plutôt que de vous faire perdre du poids à vitesse grand V , cela ne va qu'entraîner un effet yo-yo au moment où vous allez craquer de nouveau devant votre tablette de chocolat. Pour reprendre le sport en forme , rien de tel qu'une alimentation équilibrée en n'oubliant pas les protéines ( animales ou végétales), ni les sucres lents ( pâtes , riz ) .

    Le sport ...

    8 ) Hydratez-vous

    Au même titre qu'une bonne alimentation et un bon échauffement , l'hydratation est primordiale pour tenir la distance ! Gardez votre bouteille d'eau près de vous , c'est ce qui permettra d'apporter à votre corps les sels minéraux dont il a besoin durant l'activité physique . Cela contribuera à une bonne récupération et à la bonne santé de vos muscles !

    Le sport ...

    9 ) récupérez le plus possible

    Au début , et c'est normal , vous allez avoir tendance à tout donner jusqu'à épuisement total . Ce n'est évidemment pas la solution . La fatigue et les courbatures ne vous donneront qu'une envie ; rester confortablement sur votre canapé !Aménagez des plages de récupération active en réduisant votre activité physique une semaine sur trois ou sur quatre . Réduire ne signifie pas rester chez vous ! Diminuez simplement le nombre ou la durée des séances . Vous ne serez que plus performant par la suite au menu ; massages, saunas ou jacuzzi .

    Le sport ...

    10 ) Etirez-vous

    C'est un des points essentiels !Prenez quelques minutes à la fin de votre séance de sport pour les étirer. Quelques exercices très simples seront suffisants pour éviter les courbatures pendant une semaine qui pourraient vous empêcher de pratiquer votre activité physique . ( Source : ligne d'eau printemps 2016. Article et photos de Jonathan Cohen .  )

     

     


    votre commentaire
  •  

    << Les besoins nutritionnels du sportif  sont accrus à partir de trois entraînements hebdomadaire >> 

    Les clés de l'alimentation sportive

    << Mangez cinq fruits et légumes par jour >>, << Evitez de manger trop gras , trop sucré, trop salé >> ou encore << Pour votre santé , bougez plus >> ,voici , en substance , les recommandations du ministère de la santé pour garder la forme . De grands principes que beaucoup de français entendent appliquer .

    Mais qu'est-ce qui se cache réellement derrière ces slogans et comment adapter son alimentation ?

    Une alimentation équilibré

    Si vous pensez qu'une simple barre de céréale suffira à vous maintenir en forme pendant votre activité physique , vous faites fausse route ! Le secret de la performance passe avant tout par une alimentation variée et équilibrée . Une barre de céréales peut tout à fait vous apporter une dose énergétique importante , à condition que votre alimentation quotidienne contienne les apports nécessaires à la performance sportive . Votre assiette doit être composée d'aliments traditionnels , riches e glucides ( pain , féculents avant l'effort et laitage sucré avec un fruit après ) , en vitamines ( fruits et légumes ) et également en protéines même si un excès de viande , par exemple , peut se révéler dangereux pour la santé .

    Que vous soyez sportif du dimanche ou que vous passiez la plupart du temps libre à la salle de sport ou à la piscine , votre alimentation ne doit pas forcément différer . En effet , les besoin nutritionnels du sportif sont accrus à partir de trois entraînements hebdomadaires .

    Une hydratation régulière

    l'eau , c'est votre carburant , ce qui vous permettra de poursuivre votre effort sur la durée , ou si vous na buvez pas assez , vous stoppera net dans votre élan .La contraction musculaire propre à l'effort physique, entraîne un surplus de chaleur dans votre organisme . Ce surplus est éliminé grâce à la transpiration . Et si vous perdez de l'eau , il est extrêmement important de recharger votre stock  régulièrement au risque de ressentir des crampes ou , pire , de vous blesser .

    En fonction de l'activité physique pratiquée , et de la température ambiante , la quantité peut varier , mais il est tout de même recommandé de boire 150à 200mld'eau ( environ une gorgée ) toutes les 15 à 20 minutes .Le meilleur moyen de connaître la quantité d'eau perdue est de vous peser avant et après votre entrainement .

    Les sportifs regardent régulièrement leurs urines pour savoir si l'apport hydrique est suffisant . Si en milieu de matinée elles sont claires , votre hydratation est bonne , si elles sont foncées , vous devez boire davantage .  ( source : ligne d'eau 25  printemps 20016.Article de Jonathan Cohen . Photo du net )


    votre commentaire
  • Nom scientifique : Cocos Nucifera .

    La noix de coco

    Famille : Palmacées .

    Autres noms : Coconut , coco , eau pendue, tête de singe .

    Origine : Inconnue ... (sans doute sud est de l'Asie) .

    Production : République Dominicaine, Côte d'ivoire .

    Aspect de la plante : Le cocotier , ce palmier tropical de 5 à 30 m de haut , prote des fruits à la peau verte , enveloppe charnue à l'intérieur de laquelle se trouvent les noix brunes et chevelues .

    Dégustation : Ingrédients de nombreuses cuisines , on retrouve la noix de coco partout , son lait sucré dans les potages et les sauces , sa pulpe râpée avec le poulet ou les dessert .

    Comment le cultiver chez soi ?

    La culture du cocotier est fort simple et ne requiert que de la patience . Il suffit en effet de planter peu profondément une noix de coco dans un sol riche additionné d'une bonne quantité de sable bien salé , de bien arroser , et d'attendre quelques années ... pour se contenter d'avoir une belle et grande plante verte sous nos climats .


    1 commentaire
  • Entretien avec le Dr Michel de Lorgeril , médecin et chercheur en nutrition au CNRS , auteur du livre " Le nouveau régime méditerranéen . Pour protéger sa santé et la planète , aux éditions Terre vivante , 2015.

    Le cholestérol n'est pas notre ennemi

    Dans votre livre , vous affirmez que le cholestérol aurait un effet protecteur ...

    Tout à fait , le cholestérol est innocent , et même indispensable à nos cellules . A partir de 60 ans , les données cliniques et épidémiologiques indiquent clairement qu'il n'y a aucun intérêt à avoir un cholestérol bas . Pire  , les médicaments anti-cholestérol (notamment les statines) sont non seulement inutiles pour prévenir l'infarctus et l'AVC , mais en plus augmentent le risque de diabète . Alors qu'un régime approprié apporte bien des solutions .

    Précisément vous recommandez le régime méditerranéen , pourquoi ?

    A l'heure actuelle , c'est le régime le plus documenté scientifiquement . c'est un régime omnivore qui n'exclut aucun aliment . Il est à base de céréales , de légumes et de fruits ( frais,secs , à coque) , avec peu de viande rouge , des produits laitiers fermentés (fromages notamment) , de l'huile d'olive et des produits de la mer . Le vin accompagne les repas ( à condition d'être pris modérément) , tout comme le café et le thé . C'est le retour à un art de vivre , comme le pratiquaient nos grands-parents , mais adapté à notre monde moderne .

    Peut-on parler aujourd'hui d'une médicalisation de l'alimentation ?

    Aucun aliment ne doit être considéré comme un médicament . Pour protéger sa santé , il faut conserver le plaisir de manger . On peut , on doit , se faire plaisir avec des menus qui protègent notre santé . C'est compatible et c'est probablement le seul moyen d'adhérer longtemps à u mode nutritionnel protecteur . Ce qui est bon pour le moral et rend heureux est bon pour la santé , en général . (Source: Les nouvelles de l'Ircantec-N°56 février 2016)


    3 commentaires
  • Six règles de bon sens pour une alimentation saine

    Six régles de bon sens ...

    1) A toute vapeur !

    Les cuissons douces , comme la vapeur , sont à privilégier aux cuissons à haute température . On préserve ainsi au maximum les propriétés nutritives des aliments , en évitant que les vitamines et les sels minéraux ne se dissolvent dans l'eau .

    2) Conserver la peau ?

    Oui, c'est là que se situe la majeure partie des vitamines des fruits et légumes ! Sion n'achète pas de produits bio , il convient de bien les nettoyer sous l'eau froide , voire de les brosser quelques secondes .

    3) Le sucre : en petite quantité

    Trop de sucre augmente la sécrétion d'insuline , cause principale de surpoids avec son cortège de risques associés ( diabète, maladies cardiovasculaires ...) . Les sucres cachés dans l'alimentation industrielle sont une source majeure et sous-estimée d'apports en sucre , sans compter le pain blanc et ses dérivés ( pain de mie , viennoiseries...).

    4) Des protéines au menu

    Les protéines nourrissent les muscles , les os , mais aussi le cerveau et le système immunitaire . Indispensable en cas de surpoids , ce sont les nutriments qui apportent le plus de satiété . Idéalement ,il faudrait associer chaque jour des protéines animales ( viandes maigres, volailles sans peau, poisson ) et des protéines végétales ( céréales complètes, légumes secs, tofu ).

    5) Moins de calories vides

    Les fameux oméga-3 (saumons, sardines, graines de lin, huile d colza ou de noix ...) sont des agents de santé hors pair , tout comme l'huile d'olive ou les oléagineux riches en gras mono-insaturés, secrets de longévité des peuples méditerranéens . En revanche , les acides gras Trans * présents dans les aliments transformés comme les pâtisseries , les biscuits secs , les chips, les huiles végétales hydrogénées sont à éviter .

    6) Antioxydants : évitons les rhumes  

    Il faut faire la part belle aux antioxydants alimentaires afin de renforcer la défense de l'organisme ; aliments à peau foncée ( pruneaux , raisins secs, mûres, fraises, framboises, myrtilles) , certains légumes comme l'ail, l'oignon, les épinards et les brocolis . Lorsque ces nutriments font défaut , nos défenses immunitaires baissent .

    * Acide gras Trans : résultat de l'hydrogénation, procédé industriel qui modifie la configuration des molécules d'acides gras insaturés . On obtient ainsi des acides gras Trans qui permettent de confectionner des produits bénéficiant d'une longue durée de consommation .


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique