• Chez l'enfant et l'adulte 

    Apnée du sommeil (3/3)

    Une machine pour insuffler de l'air (suite)

    En primes , les appareils sont équipés d'humidificateurs chauffants pour palier la désagréable sensation de sécheresse buccale et nasale.<< Portez un masque est loin d'être glamour, mais ça 'affecte pas notre relation de couple  Je l'enfile juste au moment de m'endormir . Ceux qui pense que c'est un "tue-l'amour" se trompent. J'ai retrouvé la vigueur de ma jeunesse ! >> se réjouit Xavier . Nouvelles technologie obligent , ces appareils enregistrent en continu différents paramètres ; durée d'utilisation de la machine, pression, indice résiduel des apnées, fuites éventuelles du masque… Depuis janvier 2018, si le patient  donne son consentement signé, ces données sont transmises quotidiennement grâce à internet , au prestataire de santé. Objectif ? Mieux suivre le traitement pour favoriser son efficacité .

    Apnée du sommeil (3/3)

    Une gouttière pour avancer la mâchoire

    Comment ça marche ? La gouttière est moulée par le dentiste ou l'orthodontiste. Placée comme un dentier au coucher, elle maintient la mâchoire inférieure et la langue en avant  Le but ; faciliter le passage de l'air et éliminer ou diminuer le phénomène d'obstruction . Elle est remboursée à 65 % par l'assurance maladie.  Pour qui ? C'est le traitement de première intention pour les apnées modérées , de quinze à trente événements par heure, et si le patient ne présente aucune maladie cardio-vasculaire. Pour en bénéficier, il faut avoir de bonnes dents, de bonnes gencives, et ne pas souffrir de problèmes au niveau de l'articulation temporo-mandibulaire .                                                                                                                                  Quels résultats ? l'efficacité est estimée à 75 % . Elle nécessite un suivi très régulier. A long terme, la gouttière peut entraîner une inclinaison des dents                                    Quels progrès ? Réalisée sur mesure, la gouttière s'adapte aux particularités anatomiques buccales de chacun pour mieux se faire oublier durant la nuit . C'est une solution particulièrement discrète .

    Vous suspecter une apnée ? 

    Premier réflexe ; consulter votre médecin traitant qui vous conseillera un spécialiste. Bilan clinique d'abord, mais c'est après une polysomnographie ou une polygraphie que le diagnostic définitif est posé. Un appareil muni de capteurs recueille des informations sur le sommeil ,les anomalies respiratoires , le rythme cardiaque et le taux d'oxygène dans le sang . On considère qu'il y a apnée du sommeil quand il y a plus de cinq événements par heure de sommeil .

    Bon à savoir 

    Les médicaments : Il n'en n'existe pas pour soigner l'apnée du sommeil. Les anxiolytiques, les somnifères et l'alcool sont à éviter, car ils entraînent un relâchement des muscles , y compris ceux des voies respiratoires .                                     La fatigue : qui persiste dans le temps chez une personne qui ronfle doit amener à consulter .                                                                                                                                          Le tabac : induit une inflammation au niveau du nez , altérant la respiration . Un sevrage s'impose !                                                                                                                            La position sur le dos : durant la nuit favorise le blocage des voies respiratoires, contrairement à celle sur le côté . La balle de tennis dans une poche cousue au dos du pyjama peut être une solution pour l'éviter .                                                                             La chirurgie : n'est indiquée qu'en cas d'échec de tous les traitements et n'est réservée qu'aux anomalies anatomiques de la sphère ORL , ou maxillo-faciale . (texte extrait de Version Femina)


    1 commentaire
  • Chez l'enfant et l'adulte  

    Apnée du sommeil (2/2)

    Un parcours adapté 

    Le diagnostic établi , des séances de rééducation aident l'enfant à s'acquitter plus habilement des gestes du quotidien . A la maison , la bienveillance est de mise. Il faut lui faciliter la vie en investissant dans des chaussures à scratch ou des chemises sans boutons . Côté loisirs , on évite les activités qui demandent beaucoup de coordination comme le violon et la natation . <<Mais on le laisse opter pour des disciplines comme le théâtre ou l'astronomie , où il sera en compétition positive avec des enfants de son âge et retrouvera confiance en lui .>>Et à l'école ? L'enjeu pour les enseignants est de permettre à l'enfant de suivre les mêmes apprentissages que ses camarades en le libérant des contraintes lies au geste de l'écriture (voir l'encadré ci-dessous ) qui accaparent toutes ses ressources attentionnelles .Attention à faire preuve , ici aussi , de compréhension .L'enfant qui s'entend répéter ; <<Tu n'écris vraiment pas bien >> perdra confiance en lui . Dans ce contexte , le numérique apporte une aide réelle . << On doit  lui permettre de développer tout son potentiel, veiller à ce qu'il se sente apte à mener une scolarité diplômante pour choisir une filière (lettres, histoire, commerce, droit …) ou il sera à l'aise >>, remarque le Dr Mazeau. Dans cet objectif, il ne faut pas hésiter, quand le trouble est important ou associé à d'autres difficultés, à reconnaître le handicap par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), qui peut déclencher de précieuses aides comme le projet personnalisé de scolarisation (PPS), apporter un soutien financier , permettre e bénéficier d'une assistance humaine ou matérielle . <<La dyspraxie ne disparait jamais, mais on peut s'en accommoder à l'âge adulte dès lors que l'on a choisi sa voie, un métier où l'on n'a pas à être habile de ses mains >>, conclut  le Dr Michèle Mazeau .

    Apnée du sommeil (2/2)

    Une machine pour insuffler de l'air 

    Comment ça marche ? Un appareil relié à un masque délivre en continu de l'air sous pression dans le pharynx . L'air ainsi pulsé empêche la fermeture des parois de la gorge . Un prestataire de santé à domicile fournit , installe et entretient le matériel. Tout est pris en charge par l'assurance maladie et la mutuelle. La clé de la réussite ; choisir un masque à son nez , comme une paire de chaussures à son pied. IL en existe de toutes tailles et dans un large éventail (narinaires, nasaux, bucco-nasaux…) Pour qui ? Ce traitement, dit à pression positive continue ou PPC , est devenu une référence pour les apnées sévères (plus de trente événements par heure ) ou modérées quand elles sont associées à des troubles cardio-vasculaires graves . Quels résultats ? Les symptômes diminuent rapidement, à condition d'utiliser la machine au moins quatre heures , idéalement toute la nuit . Contraignant ? Pas pour Xavier dont la vie s'est transformé à 50 ans ; <<Je me réveillais toujours crevé . Maintenant , je récupère vraiment et je suis en pleine forme toute la journée . J'ai repris le sport et j'ai même perdu 10 kg . Je ne peut plus me passer de la machine !>> Et son épouse est rassurée :<<Avant , mon mari s'arrêtait de respirer des dizaines de fois et je guettais avec inquiétude chaque nouvelle inspiration .J'avais peur qu'il n'étouffe. Grâce à l'appareil , nos nuits ont changé . Pour moi, c'est extrêmement tranquillisant.>> Quels progrès ? Les machines actuelles 'ont plus rien à voir avec leurs ancêtres des années 80. Plus petites , elles ressembles à un radio-réveil. Très facile à transporter , elles pèsent moins de 1 kilo contre 10 kilos autrefois. Les marques rivalisent d'ingéniosité pour apporter davantage de confort ; respiration plus naturelle , large gamme de masques … et baisse du niveau sonore , 20 décibels pour une machine à pression classique contre plus de 80pour certains ronflements. 


    1 commentaire
  • Chez l'enfant  

    Des solutions de plus en plus innovantes .

    Apnée du sommeil

    Les traitements destinés à soigner ce trouble respiratoire sont souvent jugés contraignants . Pourtant ils ne cessent de se perfectionner .

    Bruyants ronflements, silence soudain le temps d'un arrêt respiratoire d'au moins dix secondes … puis le ronfleur se réveille sans en prendre conscience pour reprendre son souffle . Et ce, jusqu'à des centaines de fois ! Voilà comment son rythmées les nuits des personnes qui souffrent d'apnée du sommeil . Ces micro-réveils incessants fragmentent le sommeil et en dégradent la qualité . En cause le plus souvent , la fermeture complète ou partielle du pharynx ;quand on s'endort , le tonus musculaire se relâche .Le passage de l'air est bloqué . Le surpoids reste le principal facteur de risque . La graisse accumulée autour des parois de la gorge favorise en effet l'obstruction .

    Les problèmes respiratoires 

    Pendant la nuit ils entraînent des maux de tête matinaux , une grande fatigue et, surtout , une somnolence pendant la journée . Cet état est souvent associé à des difficultés de concentration , à un état de déprime … et à une chute de la libido . Le syndrome d'apnées du sommeil induit également une baisse du taux d'oxygène dans le sang et une accélération de rythme cardiaque .  C 'est une cause reconnue d'hypertension artérielle et de pathologies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, AVC ) Il prédispose également au diabète de type 2 . Autant dire qu'une prise en charge adaptée se révèle indispensable . D'autant qu'elle est de mieux en mieux supportée .

    Des maladresses à prendre au sérieux 

    Jusqu'à l'âge de 3 ans  , où la coordination motrice est encore incertaine dans bien des domaines , ce trouble passe parfois inaperçu .<<Souvent , celui-ci est repéré par l'enseignant à l'école maternelle , notamment en moyenne section lorsque l'enfant présente d'importantes difficultés avec le geste , complexe de l'écriture .>> Qu'est-ce qui doit donner l'alerte ? Une inaptitude pour toute les activités de graphisme (écriture, dessin …), les jeux psychomoteurs comme le lancer de balle , la construction , ou encore l'enfilage de perles . Le manque d'autonomie en classe doit également retenir l'attention ; l'enfant peine à se revêtir en sortant des toilettes , à éplucher une mandarine à a cantine, à se laver les mains. Des obstacles constants sur le chemin de la scolarité qui peuvent être relativisés par l'entourage -<<il est petit, ça va passer>>- jusqu'à l'école élémentaire . <<Dès lors, ces troubles vont se répercuter sur tous les apprentissages y compris le calcul -l'enfant ne peut pas poser une addition ou une soustraction , place les unités sous les dizaines , et ainsi de suite -, la géométrie , la géographie, les activités sportives …>> Ainsi , si l'enfant cumule échecs à l'école et maladresses quotidiennes, il faut une dyspraxie et mener l'enquête . 

    Un bilan complet pour un suivi optimal 

    Le bon réflexe ? Prendre rendez-vous auprès d'un psychomotricien ou d'un ergothérapeute qui pourra réaliser un bilan en psychomotricité . Vous pouvez aussi , si vous souhaitez une prise en charge par l'assurance maladie , contacter un centre médico-psychologique (CMP) ou un centre médico-psycho-pédagogique (CMPP) , en sachant qu'il y a de long mois d'attente . L'objectif des premiers examens est de << repérer les gestes où l'enfant est normalement habile pour son âge et ceux où, au contraire , il est en décalage , indique le Dr Mazeau , suivront également des séances de rééducation , l'ergothérapeute s'attelant également à un travail scolaire comme l'écriture ou le dessin >>. Un an plus tard , nouveau bilan ; <<Si l'enfant a bien progressé , n'est pas très habile de ses mains , mais s'en sort , on ne pourra pas parler de dyspraxie . Si la progression est faible des examens plus complets pourront être effectués par le psychologue scolaire pour évaluer la gestuelle , le graphisme , mais aussi la mémoire et le langage , voire le quotient intellectuel  Au médecin ensuite (neuropédiatre, médecin scolaire ou de rééducation d'opérer la synthèse de 'ensemble de ces éléments pour établir un diagnostic .>> Quand ce diagnostic s'avère complexe ou que l'enfant présente des troubles associés , comme la dyslexie  ,mieux vaut s'adresser à un centre référent pour les troubles du langage et des apprentissages , attaché au centre hospitalier universitaire dans chaque région . L'avantage ? L'assurance d'une prise en charge pluridisciplinaire avec neuropédiatres, psychologues, psychomotriciens , orthophonistes …  L'inconvénient ? Au moins une année d'attente avant le premier rendez-vous , mis qui est préférable à une longue errance diagnostique >> assure la spécialiste en neuropsychologie .


    2 commentaires
  • Crème et duo mangue-kiwi 

    Pour 6 personnes 

    Préparation :  20 mn       Cuisson :  2 h 00

    Pavlova

    Préchauffez le four ç 90 °C 

    Fouettez les blancs d'œufs avec 70 g de sucre 

    Dés qu'ils sont fermes ,ajoutez peu à peu le reste de sucre et la fleur de maïs 

    Déposez sur la plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé des cercles de meringues un peu épais 

    Faites un creux au centre avec une cuillère

    Enfournez 2 heures 

    Fouettez la crème avec les graines de vanille 

    Réservez au fais 

    Détaillez en cubes la mangue et les kiwis pelés 

    Portez 2 mn à douce ébullition le jus et les grains des fruits de la passion avec le sucre 

    Déposez de la crème fouettée au centre des meringues 

    Parsemez de cubes de fruits 

    Versez un peu de sirop sur chaque pavlova .


    votre commentaire
  • Le café Toddy est une méthode de préparation du café peu usitée . Le café obtenu possède une saveur douce et riche .Le filtrage de l'eau froide retient le corps du café et ses huiles naturelles . Le procédé contribue à atténuer son acidité et la saveur du café demeure intacte.

    Café Toddy

    Assurez-vous que les filtres soient bien fournis .

    Les filtres sont des disques ronds en laine ou en fibres synthétique qui doivent être propres et dénués de toutes mauvaises odeurs .

    Cette méthode réduit grandement l'intensité du café, alors mieux vaut débuter avec un café qui supporte bien ce procédé 

    Par exemple un mélange viennois ou un café dont le degré de torréfaction est plus foncé . 

    Katy , l'amie de Sherri préparait toujours le café <<Toddy >> avec du Sanani d'Afrique qui possède un goût prononcé de cerise .

    Terminez par un trait de crème , sans ajouter de glaçons au café.


    2 commentaires
  • Décédée le 4 janvier 2018 à seulement 27 ans. Atteinte d’un cancer incurable, elle avait publié une lettre ouverte sur Facebook avant de mourir. Un message bouleversant prodiguant quelques conseils à celles et ceux qui ont toute la vie devant eux. Cette lettre est un hymne à la vie...à lire absolument jusqu’à la fin.

    Hommage à Holly Butcher

    "C’est une chose étrange de réaliser et d’accepter votre mortalité à 26 ans. Ça fait juste partie de ces choses que vous préférez ignorer. Les jours passent et vous imaginez qu’ils continueront à venir. Jusqu’à ce qu’arrive l’inattendu. Je me suis toujours imaginée vieillir, devenir ridée et grisonnante, vraisemblablement à cause de la jolie famille (avec beaucoup de bambins) que je projetais de fonder avec l’amour de ma vie. Je désire tellement cela que j’en ai mal.

    C’est ça le truc avec la vie. Elle est fragile, précieuse et imprévisible et chaque jour est un cadeau, pas un droit donné. J’ai 27 ans maintenant. Je ne veux pas partir. J’aime ma vie. Je suis heureuse… Je le dois à mes proches. Mais je n’ai pas le contrôle.

    Je n’ai pas entamé cette « note avant de mourir » pour vous faire redouter la mort – j’aime le fait que nous ignorions pour la plupart qu’elle est inévitable. Sauf quand je veux en parler et qu’elle est traitée comme un sujet «tabou» qui n’arrivera jamais à aucun d’entre nous… Cela a été un peu dur. Je veux juste que les gens cessent de s’inquiéter des petits stress insignifiants de la vie et essayent de se rappeler que nous avons tous le même destin après tout, alors faites ce que vous pouvez pour que votre temps vaille la peine et soit merveilleux, sans les conneries.

    J’ai couché beaucoup de mes pensées ci-dessous car j’ai eu beaucoup de temps pour méditer sur la vie ces derniers mois. Bien sûr, c’est au milieu de la nuit que ces choses surgissent au hasard dans ma tête !

    Toutes ces fois où vous râlez à propos de choses ridicules (ce que j’ai vraiment remarqué ces derniers mois), pensez à quelqu’un qui est vraiment confronté à un problème. Soyez reconnaissant pour votre petit problème et surmontez-le. Il est normal de souligner que quelque chose est agaçant, mais essayez de ne pas faire perdurer cela et de ne pas affecter négativement la journée des autres. 

    Une fois que vous ferez cela, sortez et prenez une grande inspiration d’air, cet air frais profondément dans vos poumons, regardez à quel point le ciel est bleu et à quel point les arbres sont verts. C’est tellement beau. Pensez à quel point vous êtes chanceux de pouvoir le faire – respirez.

    Vous êtes peut-être restés coincés dans les bouchons aujourd’hui, ou vous avez mal dormi parce que vos beaux bébés vous ont empêché de dormir, ou votre coiffeur vous a coupé les cheveux trop courts. Peut-être que vous avez égratigné vos nouveaux faux ongles, que vos seins sont trop petits, ou que vous avez de la cellulite sur le derrière et que votre ventre est flageolant.

    Laissez tomber toute ces conneries… Je vous jure que vous ne penserez pas à ces choses lorsque ce sera votre tour de partir. C’est tellement insignifiant quand on regarde la vie dans son ensemble. Je regarde mon corps maigrir à vue d’œil sans que je ne puisse rien y faire et tout ce que je souhaite désormais, c’est que je puisse avoir un anniversaire ou un Noël de plus avec ma famille, ou juste un jour de plus avec mon partenaire et mon chien . Juste un de plus.

    J’entends des gens se plaindre d’à quel point leur travail est terrible ou d’à quel point il leur est difficile de faire de l’exercice. Soyez reconnaissant d’être physiquement capable de le faire. Le travail et l’exercice peuvent sembler des choses si triviales… jusqu’à ce que votre corps ne vous permette plus de faire l’un ou l’autre.

    J’ai essayé de vivre une vie saine, en fait, c’était probablement ma principale passion. Appréciez votre bonne santé et le bon fonctionnement de votre corps, même si vous n’avez pas la taille idéale. Prenez soin de lui et appréciez à quel point il est incroyable. Déplacez-le et nourrissez-le avec de la nourriture saine. N’en devenez pas obsédé.

    Rappelez-vous que la bonne santé ne se limite pas au corps physique. Travaillez aussi dur pour trouver votre bonheur mental, émotionnel et spirituel aussi. De cette façon, vous pourriez vous rendre compte à quel point obtenir ce corps parfait stupidement représenté sur les réseaux sociaux est insignifiant et sans importance… Tant qu’on est sur ce sujet, supprimez tout compte qui apparaît dans votre flux de nouvelles et qui vous donne le sentiment d’être une merde. Ami ou pas. Soyez impitoyable pour votre propre bien-être.

    Soyez reconnaissant du fait que chaque jour vous n’ayez pas de douleur et même les jours où vous ne vous sentez pas bien avec la grippe, un mal de dos ou une entorse à la cheville, acceptez que ça craint, mais soyez reconnaissant que cela ne mette pas votre vie en danger.

    Râlez moins, les gens !… Et aidez-vous davantage les uns les autres !

    Donnez, donnez, donnez. Il est vrai qu’on est plus heureux lorsqu’on fait des choses pour les autres que pour soi-même. J’aurais aimé en faire plus. Depuis que je suis malade, j’ai rencontré les gens les plus incroyablement généreux et les plus gentils, et j’ai reçu les mots les plus réfléchis et les plus aimants de ma famille, de mes amis et d’étrangers. Plus que je ne pourrai jamais donner en retour. Je n’oublierai jamais ceci et serai toujours reconnaissante envers tous ces gens.

    C’est une chose étrange d’avoir de l’argent à dépenser à la fin… quand vous êtes en train de mourir. Ce n’est pas le moment où vous sortez et achetez des choses matérielles comme vous le feriez habituellement, comme une nouvelle robe. Cela vous fait réfléchir sur le fait qu’il est stupide de croire que ça vaut la peine de dépenser autant d’argent pour de nouveaux vêtements et de nouvelles « choses » dans nos vies.

    Achetez à votre amie quelque chose de gentil au lieu d’une autre robe, d’autres produits de beauté ou d’autres bijoux pour ce prochain mariage.

    1. Personne ne se soucie que vous portiez la même chose deux fois.

    2. Ça fait du bien. Invitez-la à déjeuner, ou mieux encore, préparez-lui un repas. Invitez-la à boire un café. Donnez-lui / achetez-lui une plante, un massage ou une bougie et dites-lui que vous l’aimez quand vous lui offrez.

    Respectez le temps des autres. Ne les laissez pas attendre parce que vous êtes nuls pour arriver à l’heure. Préparez-vous plus tôt si vous êtes l’une de ces personnes et appréciez le fait que vos amis veuillent partager leur temps avec vous. Ils n’ont pas envie de s’asseoir seuls à attendre un ami. Vous allez gagner leur respect aussi ! Amen sœur.

    Cette année, notre famille a accepté de ne rien faire et malgré le sapin plutôt triste et vide (j’ai failli craquer au réveillon de Noël !), c’était tellement chouette parce que les gens n’ont pas eu la pression du shopping et ont concentré leurs efforts pour s’écrire une carte les uns aux autres. De plus, imaginez ma famille essayant de m’acheter un cadeau sachant qu’il leur resterait probablement sur les mains… bizarre ! Cela peut sembler nul mais ces cartes signifient plus pour moi que n’importe quel achat impulsif le pourrait. Cela dit, c’était aussi plus facile à faire dans notre maison parce que nous n’avions pas de petits enfants chez nous. Quoi qu’il en soit, la morale de l’histoire – les cadeaux ne sont pas nécessaires pour un Noël réussi. On continue.

    Utilisez votre argent pour des expériences… Ou du moins ne passez pas à côté d’expériences parce que vous avez dépensé tout votre argent dans des conneries matérielles. Faites l’effort de faire ce voyage d’une journée à la plage au lieu de le remettre à plus tard. Trempez vos pieds dans l’eau et enfoncez vos orteils dans le sable. Mouillez votre visage avec de l’eau salée.

    Mêlez-vous à la nature.

    Essayez juste de profiter et d’être dans l’instant présent plutôt que de le capturer à travers l’écran de votre téléphone. La vie n’est pas destinée à être vécue à travers un écran ni à obtenir la photo parfaite… Profitez du foutu moment, les gens ! Arrêtez d’essayer de l’immortaliser pour tout le monde.

    Question rhétorique aléatoire. Est-ce que ces quelques heures passées à se coiffer et à se maquiller chaque jour ou à sortir en soirée en valent vraiment la peine? Je n’ai jamais compris cela à propos des femmes.

    Levez-vous tôt et écoutez les oiseaux pendant que vous regardez les belles couleurs que le soleil offre à mesure qu’il se lève.

    Écoutez de la musique… écoutez vraiment.

    La musique est une thérapie. La musique d’époque est la meilleure.

    Câlinez votre chien. Là où je serai, ça va me manquer.

    Parlez à vos amis. Posez votre téléphone. Est-ce qu’ils vont bien ?

    Voyagez si c’est votre désir, ne le faites pas si ce n’est pas le cas.

    Travaillez pour vivre, ne vivez pas pour travailler.

    Sérieusement, faites ce qui rend votre cœur heureux.

    Mangez du gâteau. Zéro culpabilité.

    Dites non aux choses que vous ne voulez vraiment pas faire.

    Ne vous sentez pas obligé de faire ce que les autres considèrent comme faisant partie d’une vie épanouissante… vous pourriez désirer une vie banale et c’est très bien.

    Dites à vos proches que vous les aimez chaque fois que vous en avez l’occasion et aimez-les avec tout ce que vous avez. Aussi, rappelez-vous que si quelque chose vous rend misérable, vous avez le pouvoir de le changer – dans le travail ou l’amour ou quoi que ce soit. Ayez le courage de changer.

    Vous ne savez pas combien de temps vous avez sur cette Terre, alors ne le gaspillez pas à être misérable. Je sais que c’est ce qu’on dit tout le temps, mais ça ne pourrait pas être plus vrai.

    Quoi qu’il en soit, c’est juste un conseil de vie, jeunes filles. Prenez-le ou laissez-le, ça ne me dérange pas !

    Oh et une dernière chose, si vous le pouvez, faites une bonne action pour l’humanité (et moi-même) et commencez à donner régulièrement votre sang. Cela vous fera vous sentir bien avec le bonus supplémentaire de sauver des vies. J’ai l’impression que c’est quelque chose qui est tellement négligé alors que chaque don peut sauver 3 vies ! C’est un impact énorme que chaque personne peut avoir et le processus est vraiment si simple.

    Le don de sang (plus de poches que je ne pourrais en compter) m’a aidée à rester en vie une année supplémentaire – un an que je serai toujours reconnaissante d’avoir pu passer sur Terre avec ma famille, mes amis et mon chien. Une année durant laquelle j’ai vécu quelques-uns des meilleurs moments de ma vie…

    Jusqu’à ce qu’on se revoit… ( voir la note de Holly de mars 2018   http://don-de-vie-62.eklablog.com/note-avant-de-mourir-a139473602 )


    1 commentaire
  • Caramélisé à la crème de marron 

    Pour 6 personnes 

    Préparation :  35 mn      Cuisson :   20 mn

    Bouchées de boudin blanc

    Préparez la crème en faisant revenir l'oignon ciselé dans l'huile 

    Déglacez avec du cidre 

    Une fois le tout réduit de moitié , ajoutez la crème de marrons 

    Assaisonnez et laissez réduire sur feu doux pendant 15 mn 

    Dans une poêle sans matière grasse , faites sauter les pommes de terre et dorer les boudins blancs en rondelles de chaque côté avec le sésame 

    Déglacez avec du cidre puis laissez mijoter durant 2 mn à feu doux 

    Sur une tranche de pomme de terre , déposez une rondelle de boudin puis le mélange oignon-marrons

    Saupoudrez de cerfeuil, (fixez éventuellement avec une pique) 

    Servez chaud .


    2 commentaires
  • Et chutney de figues 

    Pour 6 personnes 

    Préparation :  10 mn

    Petits burgers au foie gras

    Coupez les pains en deux et étalez dessus du chutney 

    A l'aide d'un emporte pièce du diamètre des pains , découpez des tranches dans le foie gras 

    Déposez-les sur le chutney 

    Ajoutez des morceaux de figues fraîche (ou sèche)

    Refermez les burgers .


    3 commentaires
  • Pour 6 personnes

    Préparation : 15 mn    Réfrigération : 8 h 00   Cuisson : 15 mn 

    Saumon Gravlax à la pulpe d'artichaut

    Etalez 1/3 de gros sel , le sucre et le poivre dans le plat 

    Déposez dessus le saumon côté peau

    Recouvrez du reste de gros sel 

    Disposez les tranches de citron dessus 

    Réservez au réfrigérateur pendant 8 heures 

    Au sortir du réfrigérateur 

    Rincez le saumon sous l'eau froide puis, séchez-le dans un linge .

    Cuisez les cœurs d'artichauts dans de l'eau salée , puis égouttez-les 

    Mixez-les avec la crème 

    Rectifiez l'assaisonnement si besoin .

    Taillez la chair du saumon en dés 

    Déposez de la pulpe d'artichaut surmontée de chips 

    Dégustez avec un cidre Loïc Raison .


    2 commentaires
  •  Pour 6 personnes 

    Pour la compote d'oignons : 200 g d'oignons doux - 10cl de crème liquide - 30 g d'anguille fumée .

    Pour la tartelette noire : 100 g de beurre pommade - 135 g de farine - 1 C à soupe de sucre glace - 35 g d'eau - 1 C à soupe de vinaigre blanc - 3 g de sel fin la baleine (essentiel) - 11 g d'encre de seiche .

    Pour le carpaccio : 1 pointe de piment d'Espelette - 30 noix de Saint-Jacques - 2 C à soupe d'huile d'olive - 1 zeste de citron jaune et 1 C à soupe de jus - 4 C à soupe rases d'œufs de hareng - 1 C à café de vinaigre - fleur de sel la baleine et sel fin la baleine (essentiel) - le jus d'1/2 citron vert- 1 C à soupe rase de mascarpone .

    Préparation : 35 mn         Cuisson :  40 mn  

    Carpaccio de Saint- Jacques

    Cuisez les oignons hachés 25 mn dans la crème 

    Ajoutez l'anguille coupée en dés et réservez au frais 

    Pour les tartelettes :

    Mélangez tous les ingrédients dans l'ordre 

    Laissez reposer cette pâte au fris 1 heure 

    Etalez -là au rouleau sur 1 cm d'épaisseur 

    Foncez 6 tartelettes et enfournez 12 mn à 170° C (Th 5/6)

    taillez les Saint-Jacques en carpaccio

    Assaisonnez d'huile d'olive citronnée (zeste et jus)et de fleur de sel 

    Faites tremper 1 heure les œufs de poisson dans l'eau froide salée et vinaigrée 

    Egouttez et ajoutez le mascarpone , du sel , du piment et le jus de citron vert 

    Garnissez les tartelettes avec la compote et les œufs de hareng .

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires