• Je vous souhaite en ce début d'année

    Joie . Amour . Amitié . Bonheur . chance . Prospérité .

    Et principalement la santé


    2 commentaires
  • C était en 2011. Après m'être couchée à 2h du matin..... ce Jeudi 29 Décembre à 4h du matin que le téléphone à résonné avec au bout du fil notre cher Dr Arnauld Delarue. Ce fameux appel... celui qu on attendait tant... celui qui nous a fait trembler. Car comme chacun sait, c était une troisième greffe du foie et une première greffe de rein qui allait se dérouler. Préparation d'un sac, chargeur, papiers,les clefs... bref on était prêt. De nombreux examens avant la prise en charge d'Arnaud au bloc à 12H, fin greffe foie à 2H du matin le vendredi 30 decembre, beaucoup de complications pour cette greffe du foie. Des moments durs a encaisser pour mon loulou, mais à 8H le matin, les bilans commencent a s'améliorer, ainsi que les constantes, echo du foie dans la matinee bonne, 14H retour au bloc pour la greffe du reins, sortie bloc a 21H tout s est bien déroulé, mon GUERRIER a remporté une premiere bataille. demain on pourra le voir, et je poserai ma main sur son front pour lui dire qu il est toute notre vie, qu on l'aime, que c'est un battant!vivement qu'il gueule et qu'il râle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! il revient de loin et c est Dr Delarue qui nous l a dit! BRAVO MON FILS

     

    Les 5 ans de greffe d'Arnaud

    Tout les jours je pense à cette personne grâce à qui nous pouvons te serrer dans nos bras. Arnaud tu nous as appris le courage, la force et la ténacité. je ne remercierai jamais assez les médecins, infirmières de jour comme de nuit, kiné,aide soignant et tout ceux qui de près, famille et amis ,ou de loin ont suivi notre aventure de cette greffe. Un merci particulier a mon ami de toujours Nicolas qui etait la sans rien demander sans jugement, tu as su nous faire une place. Famille éparpillée mais néanmoins soudée... boucau salon marseille, pour certains ca ne veut rien dire pour nous c'était webcam et skype obligatoire. ( Ceux qui le savent, c est que mon homme Stelazac Ludo et ma doudouille étaient partis direction le sud ouest pour l'école et le boulot et notre maison.... ) Merci a Jacqueline car avec tout ça je me retrouvais piéton. ...
    Merci a Joel Laetitia d' avoir pris soin de notre petite doudouille par la suite. Vous n'avez pas hésité un instant car ça a duré presque 6 mois... c'était un DDI... doudouille à durée indéterminée. A ma Charlie Fabio et son soutien sans failles.

    Une journée de fou passée à espérer.
    A regarder mon téléphone. ... Nous allions vivre une renaissance.

     Et 4ans apres nous voilà réunis plus fort que jamais. Un grand merci à vous qui avez suivi de près ou de loin notre aventure.

     Et même si les tempêtes
    Les dieux mauvais, les courants
    Nous feront courber la tête
    Plier genoux sous le vent....
    J'irai au bout. ...
    Tout ça pour dire que malgré la galère il y a toujours de bonnes choses.

     Bref si je devais conter cette aventure je pourrais le faire les yeux fermés en me remémorant tout les détails. Car cette histoire se vit au quotidien.

    Arnaud à été greffé

    Le 24 mars 2004
    Le 30 octobre 2006
    Le 29 Décembre 2011 pour le foie
    Le 30 décembre 2011 pour le rein

     

     

     


    1 commentaire
  • Voici La suite des  conseils des magasins Tonus pour  bien les choisir, les conserver et les déguster ?

    Les fruits exotiques (3)

    Bien la choisir : l'anone doit être souple , voir légèrement mou sous les doigts . La peau verte de l'anone fonce à maturité . Ne pas la choisir trop foncé .

    Bien la conserver : fruit très fragile, il se conserve entre 24 et 48 h dans le bac à légumes du réfrigérateur .

    Bien la déguster : l'anone se déguste principalement crue . Sa chair délicate et parfumée est aussi délicieuse en sorbets ou en jus . Frit ou en beignet , l'anone accompagne également vos recettes salées .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien la choisir : La carambole doit être ferme à la peau lisse et brillante . Lorsqu'elle est bien mûre , la peau jaune devient légèrement dorée et les pointes commencent à brunir .

    Bien la conserver : Si le fruit est vert , le conserver à température ambiante jusqu'à ce que la peau soit jaune doré . Mûre la carambole se conserve plusieurs jours à température ambiante et jusqu'à deux semaines dans le réfrigérateur .

    Bien la déguster : La carambole peut se consommer crue, accompagnée de  sucre ou de miel . Le fruit est utilisé en jus, salade de fruit ou en décoration de plat .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien la choisir : La chayotte est à maturité lorsque sa couleur est crème à jaune pâle.

    Bien la conserver : Elle se conserve une semaine dans un endroit  sec et aéré ou placée dans le bac à légumes du réfrigérateur , enveloppée d'un film plastique .

    Bien la déguster : La chayotte se déguste crue ou cuite . Il est cependant préférable de la peler . Tout se mange dans cette plante ; le fruit, l'amande de la graine et les pousses consommées en bouillon .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien le choisir : Le coing doit posséder une peau jaune sans meurtrissure . Au toucher , il doit rester bien ferme et intact.

    Bien le conserver : Il se conserve à température ambiante , dans un espace frais et aéré pendant plusieurs semaines .

    Bien le déguster : Le coing se déguste uniquement cuit , d'autant plus que sa chair est très dure . Consommez le en confiture , en compote , en pâte , en gelée ou dans des gâteaux .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien la choisir : La figue de barbarie doit être souple . A maturité , elle prend le plus souvent une couleur orangée .

    Bien la conserver : Gardez-la dans le bac à légumes de votre réfrigérateur pendant deux à trois jours

    Bien la déguster : La figue de barbarie se consomme le p lus souvent nature afin de bien profiter de sa saveur unique . Avec un couteau d'office, coupez-la en deux et dégustez-la .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien le choisir : Le gingembre doit avoir une racine bien ferme , d'une couleur brun clair . Sa chair doit être jaune pâle , juteuse et très odorante .

    Bien le conserver : Le gingembre frais se conserve au réfrigérateur 2 ou 3 semaines . Ne le peler qu'au moment de l'utiliser.

    Bien le déguster : Il peut se consommer en poudre ou confit dans du sucre . Frais , on l'utilise râpé ou haché dans les soupes ou différents plats . En poudre , il s'apprête bien dans des pâtisseries .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien la choisir : La grenade doit être lourde , signe que sa pulpe sera juteuse . So écorce doit être lisse , brillante et non desséchée .

    Bien la conserver : Elle se conserve pendant au moins 10 jours à l'air libre .

    Bien la déguster : La grenade se consomme presque toujours crue . Après l'avoir épluchée en cinq minutes à peine , vous pourrez la déguster . Elle se consomme également en jus ou dans vos plats salées ou sucrées  .

    Les fruits exotiques (3)

    Bien le choisir : L'igname doit être ferme à la peau saine et sans zone molle .

    Bien le conserver : Comme la pomme de terre , l'igname se conserve dans un endroit sec .

    Bien le déguster : Il peut être dégusté ; cuit à la vapeur , braisé ou en frite .

     


    1 commentaire
  •  

    Les clés de l'équilibre

    Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée ?

    Comme son nom l'indique , tout est dans l'équilibre ... Essentielle à la prise en charge du diabète , de pair avec une activité physique régulière et le suivi du traitement , une alimentation équilibrée ne se limite pas à la réduction de la consommation de sucres .

    Diabète et alimentation

    << La clé d'une alimentation favorable à la santé , c'est une alimentation diversifiée >> indique le docteur Michel Vernay (photo) épidémiologiste à Santé publique  France et contributeur de l'étude nationale nutrition santé (2006- 2007. << Cette étude interroge un échantillon d'adultes sur leurs habitudes alimentaires et permet de décrire de façon détaillée les types d'aliments et les quantités consommés . Et de les comparer aux recommandations en matière d'alimentation équilibrée . >>

    Ces recommandations justement quelles sont-elles ? (source: Programme national nutrition santé . mangerbouger.fr/pnns).  Cinq fruits et légumes par jour, des féculents à chaque repas (pain, céréales, pommes de terre, pâtes, riz... ) , trois repas par jour ( plus une collation au goûter ) , une consommation limitée de <<mauvaises >> graisses , de sucres et de sel , le grignotage à éviter ...

    << Mauvaises >> graisses à diminuer

    Pour Michel Vernay , << on constate assez peu de disparités entre la population générale et la population spécifique des personnes diabétiques .>> La différence notable repose sur la consommation de sucres ( ou glucides ) . Le diabète étant caractérisé par un excès de sucre dans le sang . <<Les personnes diabétiques consomment moins d'aliments sucrés que la population générale car elles font attention vis-à-vis de leur diabète . Mais on constate en parallèle un report vers les aliments gras comme la charcuterie , les fromages ou la viande . >> Ces aliments contiennent notamment des <<mauvaises>> graisses . Leur consommation favorise le développement du <<mauvais>> cholestérol ( LDL-cholestérol) qui augmente le risque de complication cardiovasculaires ( du cœur et des vaisseaux) , risque déjà plus important avec un diabète .

    << Bonnes >> graisses ; à privilégier

    On retrouve à l'inverse les <<bonnes >> dans les produits d'origine végétale ( huile, fruit secs, avocat...) << et les poissons , finalement assez peu consommés par la population générale >> précise Michel Vernay . Avec un diabète , il ne s'agit donc pas de réduire seulement sa consommation de sucres , mais également de <<mauvaises >> graisses ; et de privilégier  une alimentation variée avec si possible des produits frais et de saison . Là réside toute la notion d'alimentation équilibrée qui , comme le dit Michel Vernay , << est un facteur essentiel de protection face au risque de survenue des complication du diabète .>> ( source :Sophia et vous n°33 hiver 2016)

    Diabète et alimentation

    En savoir plus : ameli-sophia.fr (>Le diabète

     > Mieux vivre au quotidien > Equilibre alimentaire


    1 commentaire
  • ... Avec un diabète

    << Au départ je n'y croyais pas quand on me disait qu'on pouvait vivre normalement avec un diabète >> reconnaît Christian 68 ans . << Et pourtant , trois ans après la découverte de mon diabète , je peux vous dire que c'est vrai : je vis normalement ! >>

    On peut vivre normalement...

    Son parcours évoque une renaissance

    << La découverte a été brutale , suite à un coma aux urgences . Quand j'ai commencé le traitement , avec 4 à 5 piqûres d'insuline par jour , je trouvais cela fastidieux , contraignant ... j'étais dans le refus total de la maladie et je me suis refermé sur moi-même .>>

    Aujourd'hui encore , Christian utilise des mots lourds de sens quand i évoque cette première année avec le diabète . << Un vrai calvaire . Je n'osais pas en parler .je ne sortais plus . Chaque repas était une corvée .>>

    << La vie est redevenue belle ! >>

    Le tournant a lieu quand sa diabétologue l'oriente vers le CHU de Nice . << Une équipe extraordinaire m'a pris en charge pendant une semaine et m'a appris plein de choses sur le diabète .>>Avec en plus le soutien de son épouse et de ses proches , Christian a alors vu la maladie sous un autre jour . << Petit à petit , mes résultats d'examens se sont améliorés et j'ai pris confiance en moi .>>

    Puis la pose d'une pompe à insuline << a changé ma vie! >> 'exclame Christian , qui poursuit : <<est la vie est redevenue belle ! je marche, je bricole et je jardine sans souci dès que j'en ai l'occasion . Je sais aménager mes repas . J'ai repris toutes les activités associatives auxquelles je prenais part avant le diagnostic du diabète . >> Ses résultats reflètent d'ailleurs son bien-être actuel : << mon HbA1c au début de 10. Elle est désormais à 7,1 . >>

    << On peut tous agir sur le diabète >>

    Le rôle de sa diabétologue a été déterminent . << Elle m'a dit les mots qu'il faut pour que je retrouve de la confiance et que je prenne en main mon diabète. >> L'utilité du service Sophia ? << Il y a toujours des choses à apprendre sur le diabète pour mieux le gérer >> reconnaît Christian , qui s'enthousiasme enfin pour les innovations technologiques <<qui mettent à disposition des diabétiques des appareils de plus en plus performants . >> De quoi faire dire à Christian que , << même si on 'en guérit pas , on peut tous agir positivement sur le diabète . >>

    Pour contacter les infirmiers-conseillers en santé du service Sophia

    Métropole : 0 809 400 040

    Antilles et Guyane : 0 809 100 097

    La Réunion : 0 809 109 974  ( service gratuit + prix appel ) ( source : Sophia et vous n° 33 hiver 2016)

     


    votre commentaire
  •  

    Heureux noël 2016

     

     

    je vous souhaite, de tout cœur, mes amis,

     un doux Noël empreint de sérénité ...

     

    ainsi qu'à tous ceux que vous aimez !

     Avec mes pensées particulières pour ceux

     et

     celles qui seront seuls en ces jours de fête ... 

     

    Heureux noël 2016


    1 commentaire
  •  Pour tout le monde !

    Peut être vous demandez-vous comment concilier l'équilibre de votre diabète avec la perspective de repas souvent plus copieux en famille ou entre amis ? pas d'inquiétude : aucun aliment n'est interdit . La clé est l'équilibre et la modération dans la consommation de produits gras , sucrés et/ou salés , ainsi que dans la consommation d'alcool . Ce menu complet et équilibré pour huit personnes , concocté par Nicole Kucharski ,diététicienne nutritionniste diplômée , en est une illustration savoureuse !

    Repas de fêtes ..

    Terrine duo saumon-lieu noir

    Préparation : 30 mn .  Cuisson :  1 h .  Apport en glucides : 1,5 g par personne .

    Ingrédients :  300 g de saumon frais sans la peau + 300 g de lieu noir + le jus d'un demi citron + ciboulette hachée + sel et poivre + 100 cl de crème fraîche épaisse à 15 % de matières grasses + 3 blancs d'œufs + quelques feuilles de mâche pour la présentation .

    Cuisson : Préchauffez le four à 200 ° C ( th 6/7). Beurrez un moule à cake de 22 cm de longueur. Coupez les poissons en petits morceaux  en les séparant . Faites-les revenir rapidement dans deux poêles avec une cuillère à soupe de jus de citron en émiettant les morceaux grossièrement . Dans un saladier , mettez la crème , la ciboulette , le sel et le poivre et mélangez . Séparez dans deux coupelles puis incorporez les morceaux de poisson . Battez les blancs d'œufs en neige et incorporez -les aux deux mélanges avec précaution . Déposez dans le moule en alternant les couches de chacun des mélanges puis couvrez avec une feuille d'aluminium . Faites cuire au four , au bain-marie pendant 50 mn . laissez refroidir , puis mettez au réfrigérateur pendant au moins 3 heures . Au moment de servir , sortez la terrine du réfrigérateur puis découpez des tranches de 2 cm d'épaisseur .

    Rôti de bœuf aux champignons

    Préparation : 30mn .  Cuisson : 50 mn . Apport en glucides : 12 g par personne

    Ingrédients : Un rôti de bœuf de 1 kg non bardé + 1 kg de champignon de Paris (ou autres) surgelés + frais ou en conserve + 50 g de margarine végétale à 60 % de matières grasses + 70 g de farine + 1/2 litre de lait + sel et poivre + noix de muscade râpée  

    Cuisson : Préchauffez le four à 240 ° C. (th 8 ). Faites cuire le rôti pendant 30 à 40 mn . Préparez une sauce béchamel. Faites fondre la margarine dans une casserole , ajoutez la farine puis le lait froid et mélangez au fouet . laissez épaissir 1 à 2 mn à feu doux . Ajoutez poivre , sel , noix de muscade râpée . Ajoutez les champignons émincés . Faites cuire encore 10 mn et maintenez au chaud à feu très doux . Coupez le rôti en tranches et servez avec les champignons .

    Tiramisu

    Préparation : 30 mn    Cuisson : 2 h    Apport en glucides : 63 g par personne .

    Ingrédients : 4 œufs + 150 g de sucre +50 g de mascarpone+300 g de fromage blanc + 3 paquets de 175 g de boudoirs + 6 tasses de café froid + 2 cuillères à soupe de cacao non sucré .

    Cuisson : Séparez les blanc des jaunes d'œufs . Battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse . Ajoutez le mélange mascarpone et fromage blanc . Battez les blancs en neige et incorporez-les au mélange . Trempez les biscuits un par un dans le café . Disposez-les dans un moule rectangulaire de 5 cm de hauteur . Recouvrez d'une couche de crème . Ajoutez une couche de biscuits . Terminez en recouvrant du reste de crème . Saupoudrez de cacao non sucré . Mettez au frais pendant au moins 2 heures avant de servir .

    En savoir plus : ameli-sophia.fr (> le diabète > mieux vivre au quotidien > Equilibre alimentaire > Equilibre alimentaire en toute occasion )


    votre commentaire
  • J'en prends soin toute l'année

    A première vue , le lien entre le diabète et la santé des pieds n'est pas forcément évident . Pourtant , le diabète peut entraîner de graves complications au niveau des pieds .Une surveillance et des soins quotidiens de votre part ainsi qu'un examen médical des pieds une fois par an permettent de limiter les risques .

    Mes pieds

    Que l'on ait ou non un diabète

    Il est recommandé de prendre soin de ses pieds au jour le jour : hygiène quotidienne , choix des chaussures, protection face aux blessures .. C'est encore plus vrai avec le diabète . En effet, l'excès de sucre dans le sang (hyperglycémie ) abime les nerfs , ce qui réduit la sensibilité au niveau de la peau . Autrement dit : vous percevez moins bien le chaud , le froid ou la douleur au niveau des pieds. De petites blessures peuvent se développer sans que vous ne vous en aperceviez . Cette relative insensibilité des pieds peut également modifier les points d'appui , déformer les pieds , et ainsi entraîner des frottements à l'origine des blessures .

    Une fois par an : l'examen médical de mes pieds

    Il est préférable de consulter votre médecin rapidement en cas d'aspect anormal du pied ou de blessures . A noter que celles-ci mettent plus de temps à cicatriser avec un diabète et le risque d'infections est plus important . C'est pourquoi l'examen médical des pieds au moins une fois par an fait partie des examens recommandés dans le suivi de diabète . A cette occasion , votre médecin traitant examine vos pieds et réalise le test du monofilament il exerce une pression sur vos pieds avec un fil nylon . Si vous sentez le fil , cela veut dire que la sensibilité de vos pieds n'est pas altérée . Dans le cas contraire , il peut vous orienter vers un pédicure-podologue .

    1 fois par an .C'est la fréquence à laquelle il est recommandé de faire réaliser un examen médical des pieds par votre médecin traitant .

    Au quotidien: les soins de mes pieds et l'équilibre du diabète

    L'équilibre du diabète est bien sûr important pour limiter les risques de complication au niveau des pieds . Cela passe par une activité physique régulière adaptée à votre situation , une alimentation équilibrée , et le suivi du traitement . Dès lors , n'hésitez pas à en discuter avec votre médecin , car les soins des pieds font partie intégrante de la prise e charge globale du diabète .

    Soins de podologie :comment suis-je remboursé ?

    Lors de l'examen médical  de vos pied , le médecin traitant est à même d'identifier le niveau de risque sur une échelle allant du grade 0 (absence de lésion) au grade 3 ( lésions importantes) . Il vous oriente alors si besoin vers un pédicure-podologue . Avec un diabète en affection de longue durée (ALD) , l'Assurance Maladie prend en charge à 100% quatre séances de podologie par an pour les lésions de grade 2 , et six séances par an pour celles de grade 3 . Ces soins peuvent être réalisés à domicile .Pour trouver un pédicure-podologue près de chez vous , rendez-vous sur le site :http://www.annuairesanté.ameli.fr  , l'annuaire santé de l'assurance maladie .

    En savoir plus : ameli-sophia.fr (>le diabète >Mieux connaître le diabète >complications possibles >Complications des pieds


    1 commentaire
  • Pour échapper à la fatigue et aux virus , opter pour une bonne nutrition peut s'avérer suffisant .

    Les aliments alliés de l'hiver

    Commencer chaque repas par un bol de soupe apporte deux portions de légumes .

    Lassitude, froid, stress, manque de vitalité ... L'hiver nous rend souvent plus vulnérable . Réagissons ! Le moment est venu de renforcer les défenses immunitaires en faisant le plein de micronutriments (vitamines, acides aminés, minéraux, oligoéléments ...) présents dans les aliments , et de se concocter ainsi un bouclier naturel .

    Les fruits et légumes pour les vitamines

    Source numéro un d'antioxydants , notamment de vitamines A et C , les fruits et légumes ont un rôle essentiel si l'on veut être en forme . La dose idéale correspond dans l'absolu aux célèbres cinq par jour . Un objectif pas toujours simple à atteindre en hiver . En revanche , vous pouvez commencer chaque repas par une soupe qui apporte déjà deux portions . Côté fruits diminuez les jus , souvent trop sucrés , et consommez-les entiers . ( ou de temps en temps en compote) : ils apportent plus de fibres qui viennent nourrir le microbiote intestinal ( l'ensemble des micro-organismes qui peuplent la paroi intestinale ) , rempart numéro un contre les virus . Le plus simple , c'est de varier et de choisir les fruits et légumes les plus colorés possible : kiwis et autres agrumes de saison , fruits rouges ( même surgelés), épinards , cresson, chou-vert ou rouge, carottes, poivrons ...

    Protéines et vitamines B pour l'énergie ... durable

    Le meilleur des carburants est la dopamine , un neurotransmetteur . Pour en fabriquer suffisamment, miser sur la tyrosine , un acide aminé présent dans les protéines d'origine animale . Attaquez par un petit déjeuner qui contient si possible un œuf ou du fromage , voire une tranche de jambon ou au moins un fromage blanc , ou quelques noix/amandes . Intégrez aussi au déjeuner et au diner une autre portion de protéines (viande , poisson, œuf ou bien céréales + légumineuses type lentilles) . En parallèle , augmentez vos apports en vitamines B en privilégiant les céréales complètes ( trois à cinq fois plus riches en fibres et minéraux ) , mangez des légumes secs au moins trois fois par semaine , n'hésitez pas à saupoudrer d'un peu de germe de blé sous forme de paillettes (1 c. à soupe par jour ) vos salades , soupes, yaourts...

    Oméga 3 et magnésium pour gérer le stress

    C'est le duo gagnant pour réguler les échanges nerveux et lutter contre le stress et la déprime hivernale . Mettez les poissons gras au menu trois fois par semaine , en préférant les poissons les plus petits ( sardines, maquereaux , anchois ...) moins pollués . Vous pouvez aussi varier avec du  thon , du saumon ou du hareng de temps en temps . Pour les carnivores , préférez une viande nourrie aux graines de ln ( par exemple estampillée Bleu-Blanc-Cœur ) . Pour les vinaigrettes , utilisez des huiles de noix ou de colza , et pour le magnésium, mangez deux carrés de chocolat noir à plus de 70 % de cacao et une poignée de fruits secs à coque ( amandes, noisettes , noix , noix du brésil...) au goûter . Enfin , alternez eau du robinet et eaux minérales riches en magnésium ( Hépar, Arvie, Rozana ...).

    Bon à savoir  

    Les fruits de mer ne devraient pas être réservés aux tables festives , car rien de tel qu'un plateau de fruits d'huitres, de bulots, de bigorneaux et de crevettes pour se recharger en oligoéléments . Ils apportent du sélénium , du zinc, du phosphore et même de l'iode , indispensable pour soutenir la thyroïde  et éviter les grosses fatigues . A mettre au menu une fois par semaine tout l'hiver . Les plus aventureux peuvent tenter les algues, pour l'iode, et les minéraux marins .

    Le petit plus

    L'avis de l'expert : Charlotte Debeugny , nutritionniste à Paris , auteure du site ; http://www.nutritioninparis.com .

    << Pour éviter de grossir l'hiver, préférez les féculents complets aux sucres >>

    Quelles sont les erreurs alimentaires les plus courantes en hiver ?

    On a tendance à se dire que l'on brûle plus de calories quand il fait froid . Conséquence , on mange davantage ... Après la grisaille hivernale et la petite déprime qui l'accompagne , on a souvent envie d'aliments sucrés ou de féculents . Pour ne pas prendre de poids , mieux vaut limiter les sucres raffinés et préférer les féculents complets qui calent et apportent plus de minéraux et fibres .

    Faut-il miser sur les <<super aliments >> type baies de goji ou thé matcha , pour garder la forme ?

    Oui, car ce sont des végétaux bourrés d'antioxydants . Mais on peut aussi penser plus simplement aux super légumes , les plus colorés , facile à trouver et pas cher , comme le brocoli ...

    Trouve-t-on tout ce dont on a besoin dans notre assiette ?

    Le nutriment qui peut être difficile à trouver via l'alimentation , c'est la vitamine D . Elle est très importante pour l'immunité mais, passé septembre , on ne la fabrique plus sous l'effet des UV . Même s'il y en a un peu dan les poissons gras, le jaune d'œuf , les produits laitiers ... Il peut être utile de prendre une supplémentation . ( Source : Télé loisirs )


    1 commentaire
  • Voici La suite des  conseils des magasins Tonus pour  bien les choisir, les conserver et les déguster ?

    Les fruits exotiques (2)

    Bien le choisir : Le litchi doit être dur et son écorce intacte. Lorsqu'il est à maturité le litchi présente une peau rose .

    Bien le conserver : Il se conserve au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant 15 jours .mais dès qu'il passe plus de deux jours à l'air ambiant , son écorce brunit . 

    Bien le déguster: Le litchi se déguste principalement cru. Cependant , il se cuisine et agrémente de nombreux plats .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien la choisir : La main de bouddha , et une variété de cédrat .Le fruit doit avoir une couleur bien jaune .Sa peau est épaisse .

    Bien la conserver : En raison d'une pulpe très réduite , voir inexistante , le fruit se conserve longtemps .

    Bien la déguster : La main de bouddha ne possède pas de pulpe ni de jus , on se sert que de son zeste très épais , peu acide , doux et très goûteux . Il est consommé cuit, en confiture , en gelée , confit ou en liqueur .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien la choisir : La mangue doit être souple au toucher. Ne pas se fier à sa couleur qui diffère selon les variétés .

    Bien la conserver : Mûre , la mangue doit être consommée rapidement pour lui conserver ses formidables qualités gustatives .

    Bien la déguster : La mangue se consomme crue ou cuite , seule ou associée à d'autres fruits et d'autres saveurs . La mangue se cuisine selon vos envies .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien le choisir : le physalis doit avoir la base parfaitement sèche et bien enveloppé dans sa gaine , non flétri .

    Bien le conserver : Il se conserve très bien entouré de son calice , à l'air ambiant pendant trois à quatre mois .

    Bien le déguster : Le physalis se prépare en moins de cinq minutes et se déguste souvent cru et nature. Vous pouvez l'accommoder facilement , en accompagnement de os plats ou en mignardises .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien la choisir : La pitaya doit avoir une belle couleur . Les écailles ne doivent pas être sèchent .

    Bien la conserver : Elle doit être conservée dan le bac à légumes du réfrigérateur . Lorsqu'elle n'est pas mûre, elle se conserve deux semaines .

    Bien la déguster : On peut la déguster crue , bien fraîche à la petite cuillère , en salade de fruits ou en infusion .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien le choisir : Le pomelos chinois doit être ferme , brillant et bien lourd . Ne vous fiez pas à la couleur de son écorce qui n'influe en rien sur sa maturité .

    Bien le conserver : 0 température ambiante , il se conserve au moins une semaine . Dans le bac à légumes du réfrigérateur , il se conserve davantage .

    Bien le déguster : Le pomelos de Chine offre de multiples utilisations : en entrée , en dessert ou en accompagnement . Le plus couramment , il est dégusté nature , frais coupé en deux .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien le choisir : Eviter de choisir un ramboutan au duvet noirci, signe de maturité importante .

    Bien le conserver : Il peut se conserver à température ambiante sans accès direct au soleil ou jusqu'à deux semaines dans le réfrigérateur.

    Bien le déguster : Le ramboutan se déguste frais ou séché . Son noyau est comestible et peut être consommé en même temps que la pulpe ou à part . Son goût s'apparente à celui du raisin .

    Les fruits exotiques (2)

    Bien le choisir : Le tamarillo doit être bien rouge , lisse et souple au toucher .

    Bien le conserver : Il se conserve à température ambiante jusqu'à être mûr . Il peut également être conservé au réfrigérateur une semaine .

    Bien le déguster : Le tamarillo se cuisine comme une tomate . Il peut se déguster aussi bien cru (à la petite cuillère ouvert en deux ) que cuit .

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires