• Vous pouvez également effectuer vos dons à la cabine de Lens , 110 avenue E.Zola -Z.A. E.Zola : tel 03 28 54 22 01

    lundi , Jeudi et vendredi de 9h à 14h

    Samedi de 9h à 13h

    Mercredi 1 Dourges Parking de la Salle Salengro 15h30-18h30
    Vendredi 3 Leforest, Cité du Planty Maison de quartier du Planty 15h-19h
    Dimanche 5 Bully les Mines, rue Défossé Stade Corbelle 8h30-12h
    Mercredi 8 Liévin, rue Dilly Foyer municipal 8h-12h/14h-17h30
    Jeudi 9 Loos en gohelle Place de la République 10h-12h/14h-18h
    Jeudi 9 Carvin, rue du 8 mai 45 Salle des fêtes 8h30-12h/14h-17h30
    Vendredi 10 Courcelles les Lens devant la Salle des Fêtes M.Couture 14h-19h
    Vendredi 17 Aix Noulette Place de la Poste 14h-19h
    Mercredi 22 Wingles Parking du complexe sportif M. Bernard 9h-12h/14h-18h
    Jeudi 23 Harnes , Complexe A.Bigotte Salle Polyvalente 9h-12h/14h-17h
    Jeudi 23 Libercourt devant la Mairie 9h-12h/14h-17h30
         
           
           
           
           
           
           
           
           
           
           

    votre commentaire
  •   Vous pouvez également effectuer vos dons à la cabine d'Arras , rue du 19 mars 1962

    à Dainville : tel 03 28 54 22 01

     Du lundi au vendredi de 8h à 16h

    Le samedi de 8h à 12h

    Mercredi 1 St Laurent Blangy Maison du Temps Libre 9h30-12h/14h30-19h
    Samedi 4 Roeux Parking à côté de l'Eglise 8h30-12h
    Mardi 7 Berles au bois Place 14h-18h
    Mardi 7 Arras ,Place Verlaine Maison des Services M.T lenoir 10h_13h/15h-19h
    Mardi 14 Brebières devant la salle G. Brassens 14h-18h30
    Samedi 18 Bourlon Salle Polyvalente 8h-12h
    Samedi 18 Inchy en Artois Place 8h30-12h30
    Dimanche 19 Penin Salle Polyvalente 8h30-11h30
    Mardi 21 Pernes en Artois Salle des Fêtes 14h-18h
    Samedi 25 St Pol sur Ternoise MVA. Résidence Mieux Vivre 8h-12h

    votre commentaire
  • Aire S/Lys Lundi 20 juin Salle Halle au Beurre 9h30-12h30 / 14h-17h
    Hesdin Mardi 14 juin Maison des Jeunes 9h30-12h30 /14h-17h
    Labourse Jeudi 23 juin Salle des Fêtes 9h-12h /14h-17h
    Labuissière Mardi 7 juin Foyer L. Michel 9h-12h /14h-17h
    Lens (Cabine) Mercredi 15 juin 110 Ave E.Zola 8h30-12h /14h-17h
    Lens (Cabine) Mardi 28 juin 110Ave E.Zola 8h30-12h /14h-17h

    votre commentaire
  • 30 poulet aux poivrons et parmesanIngrédients : (4 pers)

    1 poulet de 1,5 à 2 kg environ, coupé en quatre

    3 c. àsoupe d'huile d'olive

    1 c. à  café de sauge séchée

    1 c. à café de thym séché

    3 tomates coupées en quatre

    2 poivrons rouges , graines et côtes ôtées, coupés en grosses lanières

    12,5 cl de bouillon de poulet

    12,5 cl de vin rouge

    60 g de parmesan ou de romano fraîchement râpée

    poivre du moulin .

     

    Préparation et cuisson:

     Préchauffez le four à 190°C .

    Otez la graisse du poulet. Badigeonnez-le d'huile , ainsi que le fond d'un plat à four . Posez les morceaux de poulet , côté peau en dessous , dans le plat et saupoudrez-le de sauge et de thym.

    Enfournez et laissez cuire 20 mn . Arrosez le poulet avec le jus de cuisson . Ajoutez les tomates , les poivrons , le bouillon chaud et le vin , et laissez cuire encore 20 mn , en arrosant de temps en temps .

    Retournez le poulet , saupoudrez-le de fromage , puis poivrez . Mettez le plat en haut du four et poursuivez la cuisson 2 mn environ , jusqu'à ce que le poulet soit tendre et bien doré .

    Mettez le poulet dans un plat préchauffé , arrosez -le avec le jus de cuisson et disposez les légumes autour.

    Petit plus :

    Vous pouvez servir avec ce plat délicieux, des tranches de pain croustillant et l'accompagner de fenouil braisé ou de haricots blancs en salade , assaisonnés d'huille et relevés d'oignons blancs et de persil finement hachés .


    votre commentaire
  • Samedi 4 Beuvry Salle Bérégovoy 8h-12h
    Dimanche 5 La couture Devant la Bibliothèque 8h30-11h30
    Lundi 6 Lapugnoy Place de laMairie 14h-19h
    Lundi 6 Béthune , rue du Tir Foyer François Albert 8h-12h/14h30-17h
    Vendredi 10 Auchy les Mines, pl J.Jaures Salle des Fêtes 14h-19h
    Samedi 11 Marles les Mines Gymnase Municipal 8h30-12h
    Lundi 20 Annequin Salle Polyvalente 15h-19h
    Mardi 21 Auchel,rue Martin Luther King Salle Roger Couderc 9h-12h/14h-17h
    Mercredi 22 Houdain Mairie 8h30-12h15/14h30-17h30
    Vendredi 24 Ham en Artois Place de la Mairie 15h-19h
    Lundi 27 Noeux les Mines Salle des fêtes 14h-19h
    Mardi 28 Bruay la Buissière, pl Marmotan  Salle Marmotan 9h-12h30/14h30-17h30
    Mercredi 29 Violaines Salle des Fêtes de la Mairie 16h-19h
    Jeudi 30 Isbergues, Bourse du Travail Salle des Sidérurgistes 9h-12h/ 14h-17h30
    Jeudi 30 Haillicourt, pl de la Mairie face à la Poste 14h-19h

    votre commentaire
  • Nouvelle naissance :

    Nick avait une chambre agréable avec un lit roulant pour lui et un petit lit pour sa mère . Il régnait dans tout l'hôpital une atmosphère d'espoir et d'euphorie . Pour la première fois , Claire et moi avons osé espérer que la lutte de Nick pour la vie serait peut-être bientôt terminée .

    Nous étions en train de le coucher quand le Dr Cooley entra dans la chambre . Il était très grand , certainement plus de 1,90 m et beau comme un acteur de cinéma . Il nous parla quelques instants , puis regarda Nick , comme s'il le radiographiait . <<Alors c"est toi Nicholas ? >>  fit-il . Il nous dit encore quelques mots ,nous donna rendez-vous pour le lendemain , après l'opération , et passa au patient suivant .

    Ce matin là , j'arrivais à l'hôpital à 6h30 . Nick , qui avait reçu une injection préanesthésique , réagissait avec autant de plaisir que de coutume aux ambrassades , bien qu'il fût tout endormi.

    Pendant qu'on le descendait vers la salle d'opération , une infirmière nous demanda de lui enlever ses pantoufles (une vieille paire fatiguée et sale ) mais il ne voulut rien savoir , refusant tout net de les quiter .

     <<On les lui ôtera quand il sera endormi >>, nous dit la femme en souriant . 

    Le moment était venu . Nous ambrassâmes tendrement notre fils en lui disant que nous reviendrions bientôt le voir . On l'emmena alors : accroché à la barre de son lit roulant , il avait l'air un peu inquiet , puis son visage ensommeillé s'éclaira, exprimant une immense affection . Et soudain , comme s'il se rendait compte que s'était le jour le plus important de sa vie , il se mit à psalmodier d'une voix forte uen litanie interminable dans laquelle revenaient indéfiniment les noms de ses héros et de ses amis . Un vrai chant de guerre et de défi .

    Neuf heures plus tard , on nous appela dans une grande pièce où Cooley arriva , détendu , ne donnant absolument pas l"impression d'une journée épuisante de travail : << Eh bien , dit-il , j'ai ouvert et j'ai corrigé la malformation de Nocholas . Il y avait , comme on pouvait si attendre , des symptômes de sténose de l'artère pulmonaire et nous avons également remédié à cela . C'est expliqué dans le compte rendu opératoire qu'on vous remettra . Votre fils va dormir encore quelques heures, mais vous pouver aller le voir dès maintenant .>>. C'était fini . Les jambes soudain molles , je me dirigeai avec Claire vers la salle de réanimation . Nous sentions que les mauvais moments étaient passés , que nous allions pouvoir faire des projets d'avenir pour Nick . Mais nous n'avions guère de ressort . Nous devions nous préparer à voir notre enfant souffrir encore au moins quelques jours .  Lui qui paraissait si faible et vulnairable le matin , à quoi ressemblerait-il après avoir eu la cage thorassique ouverte par les écarteurs , les chairs meurtries par les bistouris et les grandes mains des chirurgiens ? En entrant dans la salle de réveil , nous étions probablement les parents les plus inquiets du monde .

    En un sens , nous avions raison . Nick était meurtri . Son corps était enveloppé de gaze , hérissé de tubes , et l'incision avait laissé , au dessus de son sternum , une cicatrice rouge foncé longue de 20 cm .

     Pourtant , à la seconde même où nous le vîmes , nous eûmes un sursaut , non d'horreur , mais de stuppeur : un miracle s'était produit .  Notre Nick était bien là , mais ce n'était plus tout à fait lui : les cheveux grisâtres , la peau moite et bistrée , les zones bleu foncé au bord des lévres , tout avait disparu ; nous découvrions un petit garçon blond. Nick était blond ! Et cela , nous n'aurions jamais plus le deviner.

    Il dormait tranquillement , détendu comme nous ne l'avions jamais vu . Il paraissait plus grand ; sa peau était d'un blanxc éclatant teinté de rose; les joues étaient roses , les lévres  l'étaient encore plus , et les ongles de ses menottes aussi étaient roses , enfin !

    Nous voulûmes voir si ceux des doigts de pied l'étaient aussi , mais pour cela il aurait fallu enlever ses horribles pantoufles , ce qui fit sourire l'infirmière :

    << il se réveillait toutes les fois que nous essayions de les lui ôter . Finalement , le Dr Cooley nous a dit de les laisser.>>.

    Je n'ai rien à ajouter à ce récit , sinon que le miracle a continué. Pour Claire et moi , Nick est un don du ciel . Brillant , actif , intelligent , doté d'un sens de l'humour bien supérieur à celui des gamins de son âge , il a saisi la vie à bras le corps et ne semble nullement décidé à lâcher prise. 

    Moins d'un mois après l'intervention , il s'est mis debout tout seul et à fait ses premiers pas hésitants . Peu après , il marchait et grimpait les escaliers comme s'il n'avait fait que ça toute sa vie .

    Deux jours exactement après avoir été opéré , il a ri pour la première fois dans son sommeil . C'était comme si son corps avait aboli tout souvenir de ses souffrances .

    Aujourd'hui ,en 1986,  quinze ans plus tard donc , Nick rit encore parfois dans son sommeil . 


    votre commentaire
  • 27)rigodonRigodon: (5 pers)
    97 cal /pers
    Riche en : calcium, cuivre et vit. PP
    1/2 l de lait
    200 g de myrtilles
    le jus de 1 citron
    50 g de sucre vanillé
    Réduire les myrtilles en purée au mixeur
    Ajouter le jus de citron et le sucre vanillé
    Verser le lait . mixer jusqu'à ce que la crèrme soit mousseuse
    Servir dans un trumbler moyen.

    Centurion : (5 pers)
    95 cal/pers
    Riche en : calcium, en vit. D et C.
    200 g de groseilles
    200 g de mûres
    1/2 l de lait
    2 jaunes d'oeufs
    sucre
    Réduire les groseilles et les mûres en purée
    Ajouter le lait , le sucre et les jaunes d'oeufs , mixer.
    Filtrer la préparation si necessaire
    Servir dans un verre à cocktail avec une paille.

    Instant mauve: (4 pers)
    140 cal/pers
    Riche en vit : C et calcium
    2/3 l de lait
    200 g de cassis
    50 g de sucre
    Presser les cassis , filtrer le jus .
    Mélanger avec le lait et le sucre .
    Cette boisson de couleur très agréable est desaltérante .
     

    votre commentaire
  • Chirurgie de cow-boy ?

    L'opération qui allait décider de la vie ou de la mort de Nick avait été mise au point par un chirurgien canadien du nom de Mustard . elle consistait à inciser le coeur à sa partie supérieure pour mettre à nu les ventricules droit et gauche , qui ne formaient plus qu'une cavité unique depuis l'intervention précédente , et à insérer dans ses parois une petite prothèse synthétique , flexible et façonnée de manière à inverser le sens de la circulation dans la cavité 5 autrement dit à doter Nick du circuit en 8 qui lui faisait défaut à la naissance .

    C'était une intervention risquée , fort longue . Si longue même qu'on ne pouvait exclure la possibilité que le cerveau et les autres organes , privés d'oxygène , ne subissent de sérieux dommages . Le dernier cathétérisme cardiaque avait révélé une sténose (rétrécissement ) de l'artère pulmonaire provoquant un ralentissement de la circulation . Il serait relativement aisé d'y remédier dans le cours de l'intervention principale , mais cela prendrait un temps supplémentaire précieux qui pouvait faire toute la différence entre une guérison complète et une guérison entachée de lésions irréversibles du cerveau.

    Notre hôpital n'était pas équipé pour ce genre d'opération ; aussi , en mars 1973 , apportâmes-nous le volumineux dossier médical de Nick à l'hôpital presbytérien de Colombia à New-York , où nous fîmes connaissance de nouvelles équipes de médecins, de spécialistes et d'infirmières .  A la fin du mois , Nick vint y passer une semaine pour de nouveaux électrocardiogrammes n des tests sanguins et un cathétérisme . Une fois dépouillés les résultats de ces examens, la date de l'opération fut fixée à la mi-mai , soit six semaines plus tard.

    Tout semblait en ordre . L'équipe  de chirurgie cardio-vasculaire infantile de cet hôpital est l'une des plus actives des Etats -Unis , l'une de celles qui enregistrent le plus de réussites . Nous y avions rencontré pour la première fois des enfants en bonne santé , heureux , qui avaient subi l'intervention prévue pour Nick , et nous leur avions parlé.

    Pourtant sur le chemin du retour , je fut soulagé (et nullement surpris ) lorsque Claire me dit tout à trac : <<et que penserais-tu du Dr Cooley ? >>.

    Nous n'avions pour ainsi dire presque jamais parlé de ce célèbre chirurgien de Houston , spécialiste des maladies cardiaques infantiles . C'était au cours d'une réception récente que son nom avait été mentionné : Claire qui venait de lire un article à ce sujet , avait demandé à l'un des invités , un médecin , s'il était exact que le Dr Denton Cooley obtenait beaucoup plus de guérisons qu'aucun de ses confrères en ce domaine .

    Je ne me rappelle pas quelle fut la réponse , mais elle était dans la ligne générale des jugements portés sur Cooley . Il n'était pas question de nier sa maîtrise et même son génie : il avait pratiqué des milliers d'opérations avec un remarquable pourcentage de réussites , mais . . . Ce <<mais>>était toujours suivi par quelques remarques restrictives du genre ; << il est évidemment un peu cabotin >>ou : << il dirige une véritable usine >>. Une fois même le terme de << chirurgie de cow-boy >> fut employé à propos de ses activités.

    En définitive , tout cela sous-entendait que les exploits de Cooley étaient peut-être trop beaux pour être vrais. Nous avions relégué son nom dans un coin de notre mémoire et n'avions même jamais envisagé la possibilité de lui confier Nick.De toute façon , le texas était trop loin , alors qu'à New-York nous étions chez nous . Et Pourtant . . .

     

    Pendant les quatre ou cinq jours suivants , nous vécûmes suspendus au téléphone , demandant l'avis des cardiologues , des présidents d'associations locales de médecins , des journalistes médicaux du New-York Times , de la revue Times et du Reader's Digest . Dans la masse des renseignements que l'on nous fournit avec gentillesse et sérieux , nous trouvâmes la réponse que nous cherchions : <<Si c'était mon gosse , nous dit l'un de nos correspondants , je l'emmènerais à Houston.>>.

    Le soir même Claire écoutant la conversation sur un autre poste , j'appelais l'hôpital pour enfants du Texas et demandai à parler au Dr Cooley .  Quand je l'eus au bout du fil , je me lançai dans une explication maladroite : (<< Docteur , mon fils Nicholas a deux ans . Il souffre d'une inversion des grosses artères , il doit être opéré le mois prochain à l'hôpital presbytérien de Columbia , mais il se trouve . . . >>)

    << que vous préféreriez que ce soit moi qui m'en charge >>.

    Je bafouillai  (<<Eh bien on m'a dit que la rapidité est importante dans ce genre d'opération et que vous êtes plus rapide que quiconque .>>)

    <<C'est probablement vrai >>.

    Sa voix était calme , impersonnelle , mais j'y perçus une note d'amusement quand il vint à mon secours : << C'est exactement comme pour un réparateur de télévision . Quelqu'un qui n'a ouvert que dix ou vingt postes perd du temps avant de trouver ce qu'il cherche , alors que c'est tout différent pour celui qui en a ouvert quelque deux-mille . Vous voulez prendre un rendez-vous pour Nicholas ? Ne vous inquiétez pas , vous pourrez toujours l'annuler si vous changez d'avis .>>.

     Il me passa sa secrétaire , et je convins d'amener Nick à Houston le 9 mai .( le jour même prévu pour son opération à New-York .Claire était aussi étonnée que moi en voyant combien tout avait été facile . Et tout à coup , nous nous sentîmes soulagés . La direction de l'hôpital de Columbia nous souhaita bonne chance pour Nick et ne fit aucune difficulté pour transmettre son dossier à Houston où nous nous rendîmes quatre semaines plus tard .

     

     


    votre commentaire
  • 29 poulet au vin et aux raisinsIngrédients :  (4 pers)

    1 poulet de 1,750kg environ, coupé en quatre

    1 citron coupé en deux

    2 c. à café de sauge séchée

    3 c. à soupe d'huile d'olive

    4 échalotes , coupées en deux

    12,5 cl de bouillon de poulet (voir tout sur le poulet )

    12,5 cl de vin blanc sec

    3 petites grappes de raisin  (mélange noir et blanc)

    2 c. à soupe de cognac

    sel et poivre du moulin.  

     

    Préparation et cuisson :

    Préchauffez le four à 190° C .

    Otez la graisse du poulet , frottez les morceaux avec un demi-citron et saupoudrez-les de sauge

    Mettez les morceaux dans un plat à four , côté peau en dessous , et arrosez -les avec l'huile . Posez deux demi-échalotes sur chaque morceau de poulet . Enfournez et laissez cuire 20 mn.

    Dans une petite casserole , faites chauffer le bouillon et le vin . Versez-en la moitié dans le plat , puis arrosez le poulet avec le jus obtenu . Remettez le poulet au four et laissez cuire encore 30 mn , en l'arrosant plusieurs fois avec le reste de mélange bouillon-vin. Salez et poivrez.

    Versez le cognac dans une petite casserole et chauffez-le à feu doux .Flambez et , quand il n'y a plus de flamme , versez le cognac sur le poulet et le raisin que vous arrosez alors avec le jus de cuisson . Laissez cuire de 15 à 20 mn , jusqu'à ce que le poulet soit bien doré.

    Mettez le poulet dans un pkat préchauffé et disposez les raisins autour . Passez la sauce et servez-la à la saucière .

     

    Petit plus : Quelques feuilles de sauge fraîche en garniture parfumeront agréablement ce plat originaire de la région de Chianti en Italie du Nord

     


    votre commentaire
  • 18)filet de barbueFilet de barbue au coulis de carottes (10 cuillères )

    200 g de filet de barbue

    le jus de 1/4 de citron

    sel et poivre

    1/4 l de jus de carottes

    1/2 c.à café de miel

    1 pincée de poivre de cayenne

    1 c. à café de cumin

    1) Arroser le filet de poisson de jus de citron et l'assaisonner de poivre et de sel

    2) Pendant ce temps , réduire de moitié le jus de carotte avec le miel et les graines de cumin

    3) Ajouter un peu de poivre de cayenne , de poivre et de sel.

    4) Garder la sauce au chaud pendant que le filet de poisson cuit à l'étuvée .

    5) Verser un peu de coulis et déposer un morceau de poisson dans chaque cuillère .


    Moules a la sauce au safran (10 cuillères)

    10 moules

    1 dl de vin blanc

    des filaments de safran

    1 gousse d'ail

    3 c. à soupe de crème fraiche

    1 bouquet d'aneth

    du poivre

    1) Bien nettoyer les moules et les mettre dans une casserole avec le vin blanc , les filaments de safran et la gousse d'ail . Couvrir et faire cuire à feu vif jusqu'à ce qu'elles s'ouvrent .

    2) Passer la sauce au chinois et la réduire de moitié , puis incorporer la crème et la réduire à nouveau de moitié.

    3) Enlever les coquilles en gardant la sauce au chaud .

    4) Répartir la sauce dans les cuillères et y déposer une moule . Garnir avec l'aneth.


    Tête de veau en tortue (10 cuillères)

    200 g de tête de veau en tortue

    2 à 3 oeufs de caille

    un peu de persil haché

    1) Laisser la tête de veau fondre dans un poêlon au bain-marie . pendant ce temps , cuire les oeufs 3 mn .

    2) Couper les oeufs de caille en rondelles .

    3) Répartir la tête de veau dans des cuillères et garnir d'une rondelle d'oeuf de caille et de persil haché . Servir rapidement

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires