• Arrondissement d'Arras:

    Vendredi 1 Bapaume Place A. Guidet 8h30-12h30
    Samedi 2 Bourlon Salle polyvalente 8h00_12h
    Samedi 2 Inchy En Artois Place 8h30_12h30
    Dimanche 3 Heuchin Devant la salle des réunions 8h30_12h
    Mercredi 6 St Laurent Blangy Maison du Temps Libre 9h30-12h/14h30-19h
    Mercredi 6 Berles Au Bois Place 14h-18h
    Dimanche 10 Vitry En Artois Salle Polyvalente 8h-12h
    Samedi 16 Rumaucourt Salle des Fêtes 8h-11h30
    Dimanche 17 Magnicourt En Comté Salle Polyvalente 8h30-11h30
    Mardi 26 Pernes En Artois Salle des Fêtes 14h-18h
    Jeudi 28 St Pol Sur /Ternoise Salle dess Fêtes 15h-19h

    Arrondissement de Béthune :

    Vendredi 1 Labeuvrière Salle des Fêtes 14h30-19h
    Lundi 4 Béthune -rue du Tir Foyer François Albert 8h-12h30/14h30-17h
    Mardi 5 Camblain Chatelain Petite Salle Polyvalente 14h-19h
    Mardi 5 Vieille Capelle Parking derrière l'Eglise 15h30-19h
    Vendredi 8 Robecq Place Victor Berthe 14h-19h
    Lundi 11 Cambrin Salle Polyvalente 15h-19h
    Mercredi 13 Labuissière Parking Salle des Fêtes G.Hurtrel 14h-18h
    Jeudi 14 Violaines Salle des Dêtes de la Mairie 16h-19h
    Vendredi 15 Auchy Les Mines -PLace J. Jaurès Salle des Fêtes 14h-19h
    Samedi 16 Marles Les Mines Gymnase Municipal 8h30-12h
    Lundi 18 Norrent Fontes Place de la Mairie 14h30-19h
    Mardi 19 Auchel- rue Martin Luther King Salle R.Couderc 9h-12h/14h-17h
    Mercredi 20 Houdain Mairie 8h30-12h15/14h30-17h30
    Jeudi 21 Isbergues -Bourse du Travail Salle des Sidérurgistes 9h-12h/14h-17h30
    Vendredi 22 Noeux Les Mines Salle des Fêtes 14h-19h
    Samedi 23 Haillicourt Salle desFêtes 8h30-11h30
    Vendredi 29 Noyelles Les Vermelles Parking Simply Market 14h30-18h30
    Samedi 30 Essars Place de la Mairie 8h30-12h

    Arrondissement de Lens :

    Lundi 4 Meurchin Parking de la Gare 14h30-18h30
    Jeudi 7 Carvin - rue du 8 Mai 45 Salle des Fêtes Municipale 8h30-12h/14h17h30
    Jeudi 7 Douvrin Place de la Mairie 14h-18h30
    Samedi 9 Bully Les Mines -rue Défossé Stade Corbelle 8h30-12h
    Mercredi 13 Liévin -rue Dilly Foyer Municipal 8h-12h/14h-17h30
    Jeudi 14 Libercourt Devant la Mairie 9h-12h/14h-17h30
    Vendredi 15 Noyelles Godault Place du Général De Gaule 15h-19h
    Mercredi 27 Courrières - Place J. Taillez Salle de L'Harmonie 8h30-12h/ 14h-17h30

    votre commentaire
  • 25 laguneLagune : (3 pers)

    120 cal/pers

    Riche en : calcium

    1/2 l de lait

    1/10 l de sirop de menthe

    glace

    Dans un grand verre , verser un trait de sirop de menthe , puis du lait bien froid . Si nécessair , ajouter de la glace pilée .

    Servir avec une paille


    Combo Dombo : (4 pers)

    115 cal/ pers

    Riche en :  calcium

    1/2 l de lait

    50 g  de sucre vanillé

    2 à 3 bâtons de canelle

    le zeste de 1 citron

    4 cuillerées à soupe de caramel liquide

    Faire bouillir le lait avec le sucre vanillé , les bâtons de canelle , le zeste de citron .

    Filtrer au chinois

    Dans un verre verser le caramel , puis le lait .

    Laisser refroidir et server glacé.


    Antillais : (4 pers)

    170 cal/ pers

    Riche en : calcium et potassium

    3/4 l de lait

    30 g  de chocolat ou cacao en poudre

    60 g de sucre

    glace

    Délayer la poudre de cacao dans un peu de lait .

    Fouetter jusqu'à ce que le mélange soit homogène .

    Ajouter le sucre  et de la glace concassée .

    Servir dans des verres à jus de fruit avec une paille .

     


    votre commentaire
  • don en sang 28 03 2011

     En ce Lundi 28 Mars 2011 , soixante-dix sept  donneurs ont répondu a cet appel .

     

     Un petit rappel a été fait afin de pouvoir sensibiliser les gens au don de plasmaphérèse car un grand manque se fait ressentir auprès de l'EFS et je vous incite donc ,vous qui visitez ce blog a répondre a cette demande en contactant Celui-ci pour les rendez-vous .

      

    Merci encore à tous ces donneurs , aux bénévoles et au menbres de l'EFS.


    votre commentaire
  • Nous étions d'accord , mais j'aurais fait les choses presque mécaniquement si le médecin n'avait pas ajouté une phrase  qui m'atteignit de plein fouet . Pour l'essentiel , c'était que Claire et moi devions prendre une décision sur-le-champ .  Nick était un cas désespéré . La thérapeutique envisagée visait uniquement à gagner du temps , jusqu'a ce qu'il soit possible de procéder à une intervention chirurgicale des plus hasardeuses. Même si tout se passait aussi bien qu'on pouvait l'espérer , rien ne garantissait que Nick pourrait avoir une vie heureuse , même relativement courte : peut-être devrions-nous laisser faire la nature et songer à avoir un autre enfant , tout de suite , avant de nous attacher à lui.

     

    <<Cependant , poursuivit le médecin , vous pouvez choisir de vous battre . Ce sera plus dur que vous ne pouvez l'imaginer aujourd'hui , mais il y a un espoir . Une bonne chance , Et je crois que vous devriez lutter pour que Nick vive >>.

     

    Je m'égarai plusieurs fois en me rendant à l'hôpital , distant de 25 km , mais j'y arrivai enfin et finis par trouver le pavillon de cardiologie infantile . Nick était dans une couveuse surélevée , les yeux fermés ; son petit corps s'agitait à un rithme rapide (il luttait pour s'oxigéner , mais je l'ignorais alors ) .On avait fixé des électrodes à sa cage thorassique , à ses épaules et à ses bras ; on lui avait rasé les deux côtés de la tête pour y poser éventuellement d'autres électrodes ; une canule s'enfoncait dans une incision faite à la cheville , si profonde que le pied semblait ne plus tenir à la jambe . Sur un électro-cardiographe , les battements de son coeur se matérialisaient en un mince tracé , une successsion irrégulière de pics et de creux.

     

    Une indonésienne en blouse de médecin me dit d'une voix neutre  d'aller au plus vite à la réception signer l'autorisation d'opérer . J'avais les nerfs à vifs , et j'étais sur le point de lui répondre d'une manière désagréable quand elle ajouta << Pauvre petit .Comment s'appelle-t-il ? Il avait l'air si mal en point quand on l'a ammené qu'une infirmière l'a baptisé . Elle l'a aspergé d'eau et l'a appelé John.>>

     

    Un peu plus tard dans la journée , j'aidai Claire à faire sa valise . Les couloirs de la maternité retentissaient des rires des visiteurs et des cris des nouveaux-nés . Nous étions affreusement tristes tous les deux et les médecins pensaient que plus tôt elle partitait , mieux cela vaudrait .

     

    Il nous fallait attendre trois jours avant de connaître les résultats de la thérapeutique entreprise . De ces moments pénibles , je ne me souviens que de deux épisodes . Le premier est celui où Claire et moi tentions de nous souvenir du visage de Nick et de discerner à laquelle de nos familles il ressemble le plus "avant de nous retrouver dans les bras l'un de l'autre , pleurant et jurant de tout faire au monde pour le tirer de là. Le second est celui où nous eûmes des précisions sur ce qui n'allait pas . L'interversion était intervenue au début de la formation des organes internes , mais tant que l'enfant était dans la matrice ,son organisme , généreusement irrgué par le sang de sa mère , riche en oxygène , s'était développé normalement . Ce n'est qu'après sa naissance que les effets de la malformation devaient se manifester . Il n'était pas étonnant que Nick ait répugné à venir au monde , puisque cela équivalait pour lui à une condamnation à mort.

     

    Un coeur normal , en se contractant et en se dilatant , envoie le sang par l'artère pulmonaire, dans les poumons , où il se charge d'oxygène et acqueirt sa belle couleur rouge ; des poumons , il est ramené au coeur , qui le renvoie alors dans l'aorte , grosse artère qui le transporte , en se divisant en vaisseaux de plus en plus petits , dans le reste de l'organisme . Finalement , ayant abndonné son oxygène , le sang dit <<noir>> est ramené au coeur par les veines , et le cycle recommence . La circulation sanguine peut être schématisé par un 8 dont le coeur occuperait le centre : le sang va du coeur aux poumons puis revient a coeur  va dans l'organisme et revient au coeur , et ainsi de suite .

     


    votre commentaire
  • 24 poulet frit au gingembre Ingrédients : (4 pers)

    2 poitrines denpoulet entières

    2 c. à soupe d'huile de sésame

    1 gousse d'ail

    2 oignons blancs , avec le vert , finement émincés dans le sens de la longueur , puis coupés en tronçons de 5 cm.

    2 c. à soupe de gingembre frais , épluché et haché

    1/4 de c. à café de piment rouge

    12,5 cl de bouillon de poulet (voir tout sur le poulet )

    2 c. à soupe de gingembre confit , haché

    sel et poivre du moulin

     

    Préparation et cuisson :

    Coupez les poitrines de poulet en deux , ôtez la peau et désossez-les (voir tout sur le poulet ) . Enlevez la graisse . Placez les blancs de poulet entre deux feuilles de papier sulfurisé , puis avec un rouleau à pâtisserie , aplatissez-les uniformément . Coupez-les en longues lanières de 2,5 cm de large .

     

    Dans une grande sauteuse ou un wok , faites chauffer l'huile à feu moyen . Faites-y dorer l'ail et le poulet 1 mn de chaque côté . Ajoutez les oignons blancs , le gingembre et le piment en poudre , puis laissez cuire 1 à 2 mn .

     

    Versez le bouillon et portez à ébulition . Déglacez en grattant avec une cuillère en bois , puis baissez le feu et laissez mijoter 2 à 3 mn . Salez et poivrez . Jetez l'ail.

     

    Mettez le poulet et les oignons dans un plat préchauffé . Nappez de sauce , garnissez avec le gingembre confit et servez .

     

    Petit plus : Vous pouvez accompagner ce plat aux saveurs exotiques d'épinards sautés à la poêle et de petits morceaux d'orange ou de mandarine .

     

     

     


    votre commentaire
  •  Café lyophilisé , jus d'orange , champignons , purée , oignons , nous trouvons de plus en plus d'aliments lyophilisés dans les magasins .

      

    Que signifie ce mot qui a fait son apparition dans les magasins d'alimentation ?

     

    Comment ces produits peuvent -ils si on y ajoute un certain volume d'eau , redevenir de vrais plats , de vrais légumes et fruits frais ?

     

    Saisis à coeur

    L'hyophilisation ? Sous cette appellation hermétique se cache une des plus grandes découvertes du siècle au même titre que l'invention de la conserve .

     

    Voici quel en est le principe : le produit frais ( viande , poisson, légume ou fruit ) est surgelé rapidement à basse température (-30°) Ces aliments sont alors <<saisis à coeur>>par le froid   De fins cristaux de glace se forment , mais sans détériorer les cellules

     

    Deuxième opération : Les produits surgelés sont déshydratés sous vides  On fait ensuite évaporer sous vide les cristaux de glace obtenus, en les faisant directement passer de l'état solide à l'état <<vapeur>> sans passer par la phase <<liquide>>  Ces deux opérations constituent la lyophilisation .

     

    Sur la lune

    Cette eau que contiennent tous les aliments (dans la proportion de 40 à 95%) s'étant ainsi évaporée permet d'obtenir l'extrait sec des substances traitées  Celles-ci  gardent leur forme (à l'exception bien entendu des liquides et des purées qui deviennent poudres , granulés ou paillettes ) mais ausi leur volume , leur texture , leur goût , leurs qualités nutritives (vitamines et sels minéraux) .

     

    Il suffit alors de réhydrater , de réanimer ces produits en leur ajoutant de l'eau pour obtenir à nouveau l'aliment frais .

    Les aliments hyophilisés gardent la saveur de l'amiment frais  Ils se conservent indéfiniment à condition de les préserver de l'humidité , c'est-à-dire de les conserver en boîtes étanches  Une fois la boîte ou le bocal ouverts , on peut conserver le produit lyophilisé de trois semaines à un  mois .

     

    Autre  avantage: les produits lyophilisés deviennent  ultra-légers (ils ont perdu leur eau) et se stockent aisément  : pas besion de réfrigérateur ! 

    Quelques exemples : 25 g de champignons donnent 220 g de champignons frais , 30 g de fromage blanc donne 200 g de fromage frais , 200 g environ de purée de pois cassés donnent une bonne purée pour 4 personnes .

     

     Cette dernière qualité fait des produits lyophilisés une nourriture parfaite pour les cosmonautes : On pouura bientôt aller pique-niuer sur la lune en emportant un excellent repas de 50 g .


    votre commentaire
  • 15)foie gras à la vinaigrette

    Il existe d'autres façons de faire des toasts ou des amuse-gueule.  Il y a aussi des cuillérées ,donc en voici quelques unes.

    Foie gras à la vinaigrette :( 10 cuillères)

    1 échalote

    5 c. à soupe de vinaigre de xérès

    sel et poivre

    5 c. à soupe d'huile d'arachide

    150 g de foie gras

    2 ou 3 brins de ciboulette

    1) Cuire l'échalote finement hachée 1 mn dans le vinaigre assaisonné de poivre et de sel

    2) La retirer du feu et ajouter de l'huile

    3) Garder la sauce au chaud

    4) Couper en dès le foie gras préparé et le cuire 30 secondes sans matière grasse dans une poêle téflonisée

    5) Déposer les dès dans des cuillères 

    6) Incorporer la ciboulette finement hachée et verser sur le foie gras .


     Sardines au coulis de poivron : (10 cuillères)

    1 demi boîte de poivrons rouges confits

    3 c. à soupe de purée de tomate

    poivre , sel  et poivre de cayenne

    200 g de sardines

    30 g  de beurre

    des brins d'aneth

    1) Réduire les poivrons en purée au mixeur et y incorporer la purée de tomate , le poivre , le sel et le poivre de cayenne.

    2) Réchauffer la sauce ainsi obtenue.

    3) Pendant ce temps , cuire les sardines 1 mn dans du beurre .

    4) Répartir la sauce dans des cuillères et y déposer un morceau de sardine.

    5) Garnir d'un brin d'aneth.


      Anguilles au vert : (10 cuillères)

     20 g d'oseille

     20 g d'épinards

    1 pincée de persil

    30 g de beurre

    1 anguille fine

    1 dl de vin blanc sec

    1 jaune d'oeuf

    du jus de citron

    1) Hacher finement les légumes et les faire revenir dans du beurre.

    2) Mettre l'anguille coupée en morceaux par-dessus et arroser de vin blanc .

    3) Laisser cuire de 5 à 8 mn

    4) Retirer la poêle du feu et ajouter le jaune d'oeuf et un peu de jus de citron.

    5) Enlever l'arête de l'anguille refroidie et déposer les morceaux avec un peu de sauce dans les cuillères .


    votre commentaire
  • fenouilsIngrédients : (4 pers)

    3 bulbes de fenouils

    3 tomates (ou 1 boite tomates entières)

    2 ou 3 gousses d'ail

    1/2 verre de vin blanc sec

    1/2 verre de bouillon de légumes

    1 c. à café de maïzéna

    1 feuille de laurier

    1 pincée de curry

    huile d'olive

    sel

     

    Préparation et cuisson :

    Enlever les tiges et les grosses feuilles des fenouilset couper ceux-ci en quatre. Les laver et les égoutter.

     

    Laver les tomates , les plonger dans l'eau bouillante , les peler et les couper en morceaux . Eplucher les gousses d'ail , les couper en deux , les faire revenir dans 3 ou 4 c. à soupe d'huile d'olive , puis les retirer.

     

    Les remplacer par le vin blanc sec et le bouillon de légumes. Bien mélanger , ajouter le fenouil , les tomates , le laurier et le sel. Laisser cuire pendant une vingtaine de minutes à feu doux , puis ajouter une pincée de curry et enlever la feuille de laurier.

     

    Délayer la maïzéna dans une cuillière à soupe d'eau et verser sur la préparation . Mélanger et remuer sans arrêt pendant quelques secondes jusqu'à ce que la saucee soit bien liée. Servir aussitôt.


    votre commentaire
  • Pendant les huit  lundi à venir , je vous relaterais ce condensé  de lecture écrit par Jérémy Leggatt  : "l'enfant bleu"

     

     << Il a mangé des airelles ! >> s'exclamaient les étrangers en voyant l'enfant . Mais l'alimentation n'avait rien à voir avec son teint violacé. Nick était un  <<enfant bleu>> , né avec une malformation cardiaque , et on se demandait si ses parents reussiraient à le maintenir en vie jusqu'a l'âge où une intervention chirurgicale serait possible . Voici l'histoire de leurs poignants effforts , pleine de moments qouloureux , penibles, mais aussi de courage et d'amour .

     

    Nick , n'était pas pressé de venir au monde . La date prévue était passé depuis trois semaines quand ma femme , Claire , et moi décidâmes de faire provoquer l'accouchement . Nous nous rendîmes à l'hôpital le 19 février 1971 et , vers la fin de l'après-midi , ses contractions se faisant plus fréquentes , Claire fut conduite en salle de travail.

     

    Je l'y accompagnai et assistai à la naissance de Nick . Pendant un moment , seule sa tête noire , allongée , toute mouillée et ridée , fut visible : les yeux étaient plissés , la bouche tordue en un cri silencieux . Puis le reste du corps jaillit d'un seul coup , et l'obstétricien , brandissant par les chevilles le nouveau-né gluant comme une anguille lui administra une tape retentissante . Nick réagit par un puissant cri rauque

     

    Sa peau était d'un bleu lavande et je m'en étonnai auprès du médecin et des infirmières qui s'affairaient à nettoyer l'enfant . <<Tous les bébés sont comme ça à la naissance , me dirent-ils .Il deviendra rose en vingt-quatre heures .>> Tout le monde était plein d'entrain , et j'oubliai ma question presque aussitôt après l'avoir posée .

     

    Pendant qu'on portait Nick au service néo-natal, j'accompagnai Claire à sa chambre , fatiguée mais heureuse . Nous bavardâmes pendant près d'une heure , puis je quittai l'hôpital , non sans être allé revoir mon fils .Cétait un gros garçon de 3,700kg  qui dormait profondément , les yeux bien fermés , les poings serrés , son large thorax se soulevant régulièrement .Je le trouvai toujours un peu noiraud , mais il me rappela vaguement un de mes jeunes frères , dont il avait le menton proéminent et volontaire .

     

    Je continuai à le contempler  , incapable de m'en aller . J'avais beau me dire que cette naissance ne pouvait rien m'apporter de nouveau (j'avais déjà un fils de dix-huit mois , Steve) , j'étais émerveillé: Nick me fascinait . Je l'aimais déjà , il m'avait conquis .

     

    Il faisait nuit noire quand j'arrivais à notre maison de la banlieu de New York , et , tout joyeux , je téléphonnai , comme promis à nos amis du quartier et à nos parents au loin . Puis j'allai me coucher et m'endormis presque aussitôt .

     

    La sonnerie du téléphone m'éveilla à 5 heures du matin . D'une voix étouffée , lasse et inexpressive , Claire me déclara :<<ils veulent emmener Nick dans un autre hôpital . Il a quelque chose au coeur  " c'est un enfant bleu " .Je t'en prie viens vite .

     

    Il faisait nuit noire et très froid , et c'est sous une pluie fine et glacée que je fis la route jusqu'à l'hôpital . Le pédiatre nous mit au courant de la situation . Le theme << enfant bleu >>, nous dit-il s'applique à des enfants souffrant de toutes sortes de malformations cardiaques congénitales , mais celle de Nick était l'une des plus graves : une inversion totale des grosses artères (l'aorte et l'artère pulmonaire ). Dix ans auparavant , in n'aurait eu aucune chance de vivre plus d'une semaine ; depuis , on avait mis au point une thérapeutique qui , si tout allait bien , le maintiendrait en vie pendant les premiers mois , les plus dificiles . Si nous étions d'accord, je devais me rendre à l'hôpital spécialisé où l'on avait conduit notre bébé et y signer les papiers necessaires.

     


    votre commentaire
  • 23 blancs de poulet à l'orange

     

    Ingrédients : (4 pers)

    2 poitrines de poulet entières

    3 c. à soupe de beurre

    2 oranges épluchées et coupées en rondelles

    12,5 cl de jus d'orange

    1 c. à soupe de zeste d'orange

    1 pincée de poivre de cayenne

    12,5l de crème fraîche épaisse

    6 cl de vermouth sec

    sel et poivre blanc du moulin.

     

    Préparation et cuisson :

    Coupez les poitrines de poulet en deux , ôtez la peau et désossez-les (voir tout sur le poulet). Enlevez la graisse et parez les blancs de façon qu'ils aient la même taille .

     

    Dans une grande sauteuse , faites fondre le beurre , à feu moyen . Faites-y dorer les blancs 3 à 4 mn de chaque côté .

     

    Ajoutez les rondelles d'orange, faites-les cuire quelques minutres de chaque côté et réservez-le .Versez le jus d'orange dans la sauteuse , puis incorporez le zeste et le poivre de cayene . Mélangez bien . Laissez cuire , à feu doux , 8 à 10 mn environ , jusqu'à ce que les blancs soient tendres. Mettez les blancs de poulet dans un plat préchauffé et réservez au chaud .

     

    Mettez la crème fraîche et le vermouth dans la sauteuse , et portez à ébulition , à feu vif .

    Déglacez en grattant les sucs de cuisson avec une cuillière en bois .laissez bouillir 2 à 3 mn afin que la crème épaississe. Salez et poivrez .

     

    Versez la sauce sur les blancs de poulet et décorez chacun d'eux d'une rondelle d'orange rissolée . Garnissez le plkat avec le reste des oranges .

     

    Petit plus : Pour accompagner ce plat , une garniture de champignons sautés et de pois gourmands contrastera agréablement avec les rondelles d'orange .

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires