• Dans cet article vous trouverez les valeurs nutritives contenue dans 200 g de pommes de terre .

    Eau 158 g
    Protéines 4,6 g
    Glucides 33,6 g
    Potassium 868 mg
    Magnésium 38 mg
    Fer 1,2 mg
    Calcium 18 mg
    Vitamine B1 0,18 mg
    Vitamine B2 0,10 mg
    Vitamine C 28 mg
    Energie 152 kc (540kj)

    votre commentaire
  • Ingrédients :

    ( pour 4 pers)

    1 poulet de 1,750 kgenviron

    3 c. à soupe de beurre

    1 échalote finement hachée

    6 cl de vin blanc

    1 tomate ,pelée et coupée en morceaux

    125 g de petits pois écossés

    8 petits oignons blancs

    2 brins de thym

    125 g de carottes coupées en julienne

    4 feuilles de laitue

    12,5 cl d'eau

    copeaux de parmesan

    sel et poivre

    12,5 cl de bouillon de poulet

      (voir tout sur le poulet)

     

    Préparation et cuisson:

    Découpez le poulet en 8 morceaux .Otez la graisse .

     

    Dans une sauteuse , faites fondre le beurre , à feu moyen .Faites-y dorer les morceaux de polet 3 à 4 mn de chaque côté .Laissez cuire , avec le couvercle entrouvert pendant 3 à 4 mn également . Réservez .

     

    Mettez l'échalote dans la sauteuse .Versez le vin blanc , le bouillon de pouletpuis ajoutez la tomate .Mélangez bien et laissez cuire 5 mn . Salez et poivrez .

    Remettez le poulet dans la sauteuse et laissez cuire , à feu doux , à couvert pendant 20 mn .

     

    Durant ce temps dans une casserole , mettez les petits pois, les oignons ,le thym , les carottes ,la laitue et l'eau .

     

    Mélangez et laissez cuire , à feu  doux, à couvert, 6 mn environ .

    Egoutez les légumes, en réservant le liquide de cuisson .

     

    Mettez -les dans la sauteuse contenant le poulet et laissez mijoter 5 mn .Si les légumes attachent , ajoutez 2 c.à soupe de jus de cuisson .

     

    Dressez les morceaux de poulet et les légumes sur un plat préchauffé.

    Garnisez de copeaux de parmesan et servez .

     

    Petit plus: Ce plat  est particuliérement délicieux au printemps quand les légumes sont tendres et savoureux.

    Il peut s'accompagner de pâtes avec une sauce aux poivrons rouges (voir sauces et condiments)

     


    votre commentaire
  •   Sur la photo le mont d'or est cuit dans sa boite  ; une autre façon de le préparer

    Ingrédients :

     (pour 4 pers)

    1 mont d'or

    800g de pommes de terre ratte

    ou Belles de Fontenay

    20 cl de vin blanc sec du Jura

    1 gousse d'ail

    4 brins de persil

    sel et poivre

     

    Préparation : 10 mn .   Cuisson : 35 mn

     

    Pelez et lavez les pommes de terre .Cuisez -les 20 mn dans l'eau bouillante salée.

    Sortez le fromage de sa boite et déposez-le sur une feuille de papier aluminium.

     

    Creusez un trou en son centre et remplissez le de vin blanc.Ajoutez l'ail pelé et haché.Salez et poivrez. Refermez le papier alusur le fromage , comme une grosse papillote et laissez cuire au four à 210° (th 6).

     

    Egoutez les pommes de terre. Mettez-les sur les assiettes et nappez-les de mont d'or fondu .Parsemez de persil ciselé.Servez avec une viande grillée .

     

     

     


    votre commentaire
  • Mascarpone aux petits radis

    pour 10  petits toasts

    100 g de mascarpone

    (fromage blanc italien)

    sel et poivre

    1 échalote

    des petits toasts ronds croustillants

    5 petits radis

     1) Poivrer et saler le fromage blanc

     2) Peler l'échalote rt la hacher finement

     3) L'incorporer au fromage blanc et étaler le mélange obtenu sur les toasts

     4) Laver et émincer les radis. Couper chaque tranche en deus et les planter du côté tranchant dans le fromage blanc .

     5) Couper les demi-tranches restantes en deux et planter les quarts obtenus de manière à former des petites croix.


     Oeufs de caille au caviar

    pour 10 petits toasts

    1 oeuf

    1 c.à café de moutarde

    huile à salade

    sel et poivre

    1 citron

    1 échalote

    2 ou 3 brins de ciboulette

    3 oeufs de caille

    1 petite boite de caviar

    des petits toasts carrés croustillants

     A) Cuire l'oeuf à la coque , l'écaler et l'écraser finement à la fourchette .Incorporer la moutarde et ajouter peu à peu l'huile jusqu'à obtention d'une mayonnaise épaisse.

    B) Assaisonner de poivre , de sel et de jus de citron .Mélanger à l'échalote et la ciboulette finement hachées et étaler la sauce tartare obtenue sur les toasts.

    C) Ecaler les oeufs de caille cuits durs , les couper en tranches et les déposer sur la sauce.

    D) Garnir d'une cuillère de caviar et d'un morceau de citron.

     


     Jambon cuit au chutney de mangue

    pour 10 toasts

    100 g de jambon cuit

    1 citron

    1 bocal de chutney de mangue

    des toasts de pain de seigle

     1) Couper le jambon en fines lanières .

     2) Beurrer les toasts et les garnir d'une lanière de jambon roulée.

     3) Remplir chaque roulade de chutney et garnir de morceaux de zeste de citron.

     


    votre commentaire
  •  

     Région : Bourgogne , nord-est de la France

     

    Type : fromage fermier , non pasteurisé

     

    Lait : lait de vache

     

    Description : fromage rond de 250 g , croûte lavée tendre, brillante, rouge brique

     

    Consommation :  plateau de fromages

     

    teneur en calcium: 351 mg pour 100 g

     

    Histoire : L'époisses est  "lavé" périodiquement à la main, d' abord avec une petite brosse pour répandre les bactéries à la surface et à l'intérieur de la croûte , ensuite au marc de Bourgogne.

    Comme nombre des fromages les plus appréciés , il est disponible plus ou moins affiné. " Frais" (30 jours) , il n'annonce en rien la puissance du fromage à point.

    Il esr ferme , humide , granuleux et pourtant crémeux, avec une acidité fraîche et un soupçon de goût lacté.

    A 40 jours , sa croûte devient très visqueuse et prend une couleur brique.

    Quand les flancs sont sur le point de couler , la pâte n'est pas loin de s'abandonner.

    L'arôme est alors devenu piquant et épicé, le goût robuste évoquant celui du gibier faisandé.

    Ce fromage spendide mérite un grand bourgogne rouge .

    Fromages similaires : Chambertin, Langres et Soumaintrain

     


    votre commentaire
  • Chaque Lundi pendant 7 semaines . Je vous parlerais d'un condensé de lecture relaté par le 

     Dr Alexander Wiéner

    célèbre spécialiste des recherches concernant le sang , il dirigea le laboratoire de sérologie des services de la direction des examens médicaux de New York.

    C'est lui qui a découvert avec le Dr landsteiner , le facteur sanguin RH

    Ce dernier relate la découverte des groupes sanguins .

     

     

     

     

     

     

    Ce jour-là

    -c'était en 1929 -

    - J'avais les genoux un peu flageolants en suivant le long couloir du premier étage de l'institut Rockefeller de recherche médicale à New York.

     

    Jeune étudiant en médecine , je me rendais , sur un coup de téléphone , au laboratoire de l'un des grands chercheurs de notre temps , le Dr Karl Landsteiner.

     

    A l'époque , deux grandes théories s'affrontaient pour expliquer la transmission génétique des divers types de sang .J'avais écrit une analyse mathématique de ces théories et, pour faire bonne mesure , j'avais ajouté que c'étaient les chinois qui , au XIIIe siècle, avaient découvert les groupes sanguins.

     

    Landsteiner était un grand gaillard de 1,83 m, aux yeux noirs et persants , aux sourcils en broussaille , à la moustache tombante . Les fenêtres de son laboratoire avaient des vitres dépolies ; il ne voulait pas être distrait par la vue.

     

    Il me demanda où j'avais trouvé l'histoire des groupes sanguins découverts par les Chinois. Je citai mes sources : une brève mention dans un article que j'avais lu . L'ombre,d'un sourire s'ébaucha sur ses traits sévères.

    -Je crois , jeune homme , que vous auriez avantage à toujours aller à la bonne source.

    Il m'indiqua le titre d'un livre de la bibliothèque et m'en donna la référence exacte . l'entrevue était terminée.

     

    Ce n'étaient pas les Chinois qui avaient découvert les groupes sanguins , c'était Landsteiner.

    Après ce premier rappel à l'ordre , nous devînmes bons amis, et huit ans plus tard , travaillant de concert, nous découvrions le facteur RH , qui est à la base de ces mystérieuses incompatibilités sanguines qui causent la mort de milliers d'enfants dans le sein de leur mère ou au cours des quelques heures qui suivent la naissance.

     

    Bien que ce géant de la recherche soit peu connu , la série de ses exploits a peu d'égales en médecine. C'est lui qui a, par ses travaux fondamentaux , rendu possible les recherches sur les vaccins antipoliomyélitiques actuels.

     

    C'est lui qui a démontré le mécanisme de l'allergie cutanée. Ses recherches sur les microbes appelés rickettsies ont ouvert la voie aux vaccins contre le typhus et la fièvre pourprée des montagnes rocheuses .

     

    A peu près seul, il a fondé et développé la science de l'immunochimie . Il a rendu possible le groupage sanguin et permis ainsi l'avènement de la transfusion qui allait sauver des dizaines de millions de vies.

     

    Il m'indiqua le titre d'un livre de la bibliothèque et m'en donna la référence exacte . l'entrevue était terminée.

     

    Ce n'étaient pas les Chinois qui avaient découvert les groupes sanguins , c'était Landsteiner.

    Après ce premier rappel à l'ordre , nous devînmes bons amis, et huit ans plus tard , travaillant de concert, nous découvrions le facteur RH , qui est à la base de ces mystérieuses incompatibilités sanguines qui causent la mort de milliers d'enfants dans le sein de leur mère ou au cours des quelques heures qui suivent la naissance.

     

    Bien que ce géant de la recherche soit peu connu , la série de ses exploits a peu d'égales en médecine. C'est lui qui a, par ses travaux fondamentaux , rendu possible les recherches sur les vaccins antipoliomyélitiques actuels.

     

    C'est lui qui a démontré le mécanisme de l'allergie cutanée. Ses recherches sur les microbes appelés rickettsies ont ouvert la voie aux vaccins contre le typhus et la fièvre pourprée des montagnes rocheuses


    votre commentaire