•  

     

    Ingrédients :

     (pour 3 pers )

    500 g  de petits poireaux

    1 citron

    1/2 époisses

    70 g de beurre

    sel et poivre blanc

     

    Préparation : 10 mn.             cuisson : 20 mn.

     

    Nettoyez les poireaux et coupez-les  en biseau . Dans une sauteuse , mettez 30 g de beurre , le jus de citron , 5 cl d'eau et les poireaux . Laissez cuire 15 à 20 mn , à feu doux et couvert .

     

    Malaxez l'époisses à la fourchette avec le reste de beurre et ajoutez la préparation aux poireaux . Liez bien le tout et assisonnez.

     

    Petit truc :Cette fondue de poireaux accompagnera agréablement une pintade ou un gibier .

     


    votre commentaire
  • Dimanche 3 Robecq Place V.Berthe 8h30-12h00
    Dimanche 3 Richebourg Salle Polyvalente 9h00-11h30
    Lundi 4 Beuvry Salle Bérégovoy 9h30-12h00/14h00-18h00
    Lundi 4 Camblain-Chatelain Devant la Mairie 14h00-19h00
    Mardi 5 Hesdigneul Salle Polyvalente 16h00-19h00
    Samedi 9 Burbure

    Salle du cinéma -

    Rue de Lillers

    8h30-12h00
    Mardi 12 Lillers Salle Sainte-Cécile 8h30-12h00/14h00-17h30
    Mercredi 13 Enquin les Mines Salle des Fêtes 9h00-12h00/14h00-17h00
    Lundi 18 Béthune

    Foyer François Albert-

    Rue du Tyr

    8h00-12h30/14h30-17h30
    Mardi 19  Bruay-Labuissière

    salle Marmottan-

    Place Marmottan

    9h00-12h30/14h30-17h30
    Vendredi 22 Noeux les Mines  Salle des Fêtes 14h00-19h00
    Samedi 23  Annezin Place de l'église  8h00-12h00
    Samedi 23 Marles les Mines  Gymnase Municipal 8h30-12h00 
    Mercredi 27  La Bassée 

    Foyer Social et Culturel-

    33 route de Lille

    15h00-18h30
    Vendredi 29  Locon Devant la mairie  15h00-18h30

    votre commentaire
  •  

    Scampis à la luzerne

    (10 petits toasts)

    10 scampis frais

    du gros sel de mer

    des tranches de pain complets

    50 g de mayonaise

    1 petit bol de luzerne

    1 branche d'aneth frais

     1) Cuire les scampis sans matière grasse dans une poêle téflonisée jusqu'à ce qu'ils prennent une belle couleur rose.

     2) Les saupoudrer de gros sel et les arroser en fin de cuisson d'un petit verre d'eau.

     3) Les nettoyer et les décortiquer.

     4) Couper en deux les tranches de pain .

     5) Etaler la mayonaise et couvrir de luzerne

     6) Garnir d'un scampi ainsi que que d'un brin d'aneth


    Filet Américain aux capres

    (10 petits toasts)

    100 g de filet américain 

    1 jaune d'oeuf

    1 échalote

    1 c.à café de moutarde

    poivre et sel

    de la sauce worcester

    2 c.à café de câpres

    des petits toasts ronds croustillants

    A) Mélanger le jaune d'oeuf au filet américainjusqu'a l'obstention d'un mélange homogène .

    B) Peler et hacher finement l' échalote.

    C) Incorporer au filet américain l'échalote hachée, la moutarde, le poivre et le sel, la sauce worcester et une cuillière à café de câpres.

    D) Façonner sur chaque toast le filet américain en forme de cône et garnir d'une câpre.


    Crackers au pâté de foie

    (10 petits toasts)

    100 g de pâté de foie

    30 g de fromage blanc

    poivre de cayenne

    des crackers triangulaires

    2 petits oignons

    1) Mélanger le pâté de foie et le fromage blanc maigre jusqu'à l'obstention d'une pâte homogène facile à installer.

    2) Relever de poivre d cayenne .

    3) Mettre la préparation dans une poche à douille dentelée et déposer sur chaque cracker une rosette.

    4) Garnir de morceaux d'oignons.

     


    votre commentaire
  • Leforest Vendredi 1 Salle Polyvalente 9h00-12h00/13h30-16h00
    Auchel Mardi 5 Salle N.Mandella 9h00-12h00/13h30-16h00
    Aire sur la Lys Jeudi 7 Salle Halle au Beurre 9h30-12h00/13h30-17h00
    Saint Omer Vendredi 8 Maison des Associations 9h30-12h00/13h30-17h00
    Berck sur Mer Lundi 11

    Salle des Fêtes -

    Cottage des Dunes

    9h30-12h00/13h30-16h00
    Lumbres Mardi 12 Salle Léo Lagrange 9h30-12h00/13h30-16h00
    Bapaume vendredi 15

    Centre hospitalier -

    Salle du V80

    9h30-12h00/13h30-16h00
    Houdain Lundi 18 Maison du Temps Libre 9h00-12h00/13h30-16h00
    Hesdin Mardi 19 Maison des Jeunes 9h30-12h00/13h30-16h00
    Douvrin F.M. Mercredi 20 Local du Don du Sang 9h00-12h00/13h30-16h00
    Sailly Labourse jeudi 21 Maison des Associations 9h00-12h00/13h30-16h00
    Beuvry Lundi 25 Salle Bérégovoy 9h00-12h00/13h3016h00
    Auxi le Chateau Mardi 26 Salle des Fêtes 9h30-12h00/13h30-16h00
    Motigny en Gohelle Mercredi 27

    Espace R.Huguet -

    Rue C.Colomb

    9h00-12h00/13h30-16h00

    votre commentaire
  • La transfusion était a présent possible , mais la médecine n'était pas mûre pour exploiter cette découverte révolutionnaire , et personne n'y fit la moindre attention.

     

    Méconnu , Landsteiner pouvait continuer à être ce que dieu l'avait fait : un esprit toujours en éveil , rendant les plus grands services à la science par un flot incessant de travaux et de recherches.

     

     Cet homme était un bourreau de travail . En dix ans , outre ses tâches d'enseignement , il effectua au total 3639 autopsies .

     

    En 1908 , il quitta l'université pour prendre le poste d'anatomopathologiste en chef à l'hôpital Wilhelminem . Un nouveau champ d'activité s'offrait à lui.

     

    Vienne subissait alors une grave épidémie de poliomyélite . Personne ne connaissait la cause de ce mal . Des essais antérieurs de transfusion à l'animal avaient échoué .

     

    Landsteiner prit les choses en main . Il broya la moelle épinière d'un sujet qui venait de mourir de la terrible maladie en fit une suspension cellulaire et l'injecta à des singes . Puis il attendit , apparemment en vain. Il était près d'abandonner toute l'affaire , quand un singe présenta une paralysie du train arrière . C'était la polio.

     

    Landsteiner poursuivit ses expériences afin de bien préciser les symptômes de la maladie animale et de permettre son étude en laboratoire .

     

     Puis , il refit ses suspensions de moelle épinière broyées et les fit passer à travers un filtre assez fin pour retenir les bactéries ordinaires , afin de savoir si le liquide ainsi filtré se révélait encore capable de transmettre la maladie . Bientôt , les singes inoculés avec le filtrat furent frappés de paralysie .

     

    Un grand pas en avant , un pas indispensable , était fait; il était prouvé que la poliomyélite ne pouvait être qu'une maladie à virus.

     

    Parvenu à ce stade , Landsteiner cessa de s'intéresser au problème. Il avait fait œuvre de pionnier, c'était ce qu'il aimait. Que les autres se chargent des travaux de détail qui finiraient par aboutir au vaccin !


    votre commentaire
  • 12 Marbré de morbier aux épices

     

    Comme le moment de la récolte des noix est arivé , je vous propose aujourd'hui cette recette à base de cerneaux de noix.

       Ingrédients :

    ( 4 à 6 pers )

    300 g de morbier

    4 petits oignons frais

    35 cl de bouillon de volaille

    15 cl de vin blanc d'Arbois

    2 feuilles (4 g ) de gélatine

    10 reneaux de noix

     

     Sauce

    1 c.à café de moutarde à l'ancienne

    2 c.à soupe de vinaigre de vin

    blanc d'Arbois

    2 c. à soupe d'huile de noix

    1 c. à soupe de pépins de raisin

     sel et poivre

     

    Préparation : 50 mn.    cuisson : 45 mn

    Faire réduire un bon bouillon préparé avec des abattis de volaille, un bouquet garni et les légumes habituels . Filtrez-en  25 cl , ajoutez le vin blanc.. Vérifiez la consistance en faisant prendre quelques gouttes au froid. Ajoutez si nacessaire la gélatine amollie à l'eau fraiche et réservez à température ambiante.

     

    Epluchez les oignons , hachez-les menu et mettez-les dans une casserole avec les 10 cl de bouillon restant. Salez , poivrez et posez sur feu doux . Couvrez et laissez réduire presque à sec . Laissez refroidir . Retirez la peau des cerneaux de noix ( les faire tremper préalablement 1 h dans du lait tiède ) . Ecrasez -les avec un pilon ou à la moulinette mais pas au mixer.

     

    Emincez le morbier . Dans un moule ou une terrine , disposez une couche de morbier , d'oignons, un peu de noix et de bouillon . Continuez ainsi jusqu'au bout du récipient en terminant par du morbier et du bouillon en alternant chaque fois avec du poivre moulu à l'instant. Faire prendre au frais pour obtenir une bonne consistance.

     

    Mettez les assiettes au frais, préparez la sauce en mélangeant au fouet tous les ingrédients . Ramassez toutes les herbes folles du jardin et des champs que vous pouvez trouver , selon la saison pour une salade .

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ingrédients :

    (pour 6 pers)

     

    1,5 kg de pommes de terre à chair ferme

                (roseval ou belle de fontenay)

    12 très fines tranches de poitrine fumée

    1 reblochon

    2 tablettes de bouillon de volaille

    20 cl de crème liquide

    2 feuilles de laurier

    5 cl d'huile

    sel et poivre .

     

    Préparation : 35 mn.         Cuisson : 30 mn .

     

    Epluchez et lavez les pommes de terre , Coupez-les en rondelles un peu épaisses .

     

    Faites bouillir 1 l d' eau avec les tablettes de bouillon , plongez les rondelles de pommes de terre dans le liquide frémissant et comptez 5 mn . Egoutez-les .

     

    Préchauffez le four à th 6 (180°C) et huilez légérement un moule à manqué.

     

    Tapissez -le de tranches de lard : en partant du centre du moule, placez les tranches en étoiles , bien serrées les une contre les autres , en les laissant déborder sur les bords.

     

    Coupez le reblochon en fines lamelles , après avoir éliminé la croûte .

     

    Mettez la moitié des rondelles de pommes de terre dans le moule , salez et poivrez , couvrez avec les lamelles de reblochon , puis mettez le reste des rondelles de pommes de terre par-dessus.

     

    Versez la crème liquide sur les pommes de terre , puis rabattez les tranches de lard par dessus .

     

    Posez les feuilles de laurier sur la galette et enfournez pour 30 mn .

     

    Servez très chaud dès la sortie du four.

     


    votre commentaire
  •  

    Nuage

    (4 pers)

    Teneur en calories :94 cal/pers

    1/10 de litre de cirop d'anis

    le jus de 2 citrons

    1/2 l d'eau gazeuse

    rondelles de citron

    glace pillée

    Mélangez le sirop d'anis et le jus de citron au shaker avec de la glace pillée.

    Servir dans des verres à whisky , puis ajoutez l'eau gazeuse .

    Décorez avec des rondelles de citron.


    Casa Verde

    (8 pers) 

    Teneur en calories :99 cal/pers

    riche en vitamine C .

    10 kiwis

    2 citrons verts

    60 g de sucre

    3 verres d'eau

    Passer les kiwis à la centrifugeuse.

    Dans un verre , brasser le sucre , l'eau et le jus des citrons verts.

    Mélanger au jus des kiwis .

    Servir avec des dés de glace.


    Rock and Dock

    (4 pers)

    Teneur en calories :67 cla/pers

    riche en vitamine : A et C 

    1/4 l de jus de fruits de la passion

    1/8 l de jus de citron vert

    2 blancs d'oeufs

    thé en cubes de glace

    sucre

    Mélanger les ingrédients jusqu'à ce que la glace soit finement concassée.

    Servir dans un verre à whisky .

    Décorer avec quelques rondelles de citron.

     


    votre commentaire
  • Région : Bourgogne et Champagne , Nord -Est de la France

     

    Type : fromage fermier et laitier , non pasteurisé

     

    Lait : lait de vache

     

    Description : fromage rond de 350 g , croûte lavée rougeâtre-brune , lisse et brillante, à travers laquelle on peut voir la pâte blanche .

     

    Consommation : plateau de fromage .

     

    Teneur en calcium : 351 mg pour 100g .

     

    Histoire :

     Le Soumaintrain jeune est un peu grumeleux et humide , avec une délicieuse saveur citronnée .

    Après un affinage en cave humide , il commence à ressembler à son cousin plus éloquent , l'époisses .

    Le goût de sa croûte s'accentue et sa pâte devient plus crémeuse avec une saveur plus relevée .

    On le plonge parfois dans la cendre pendant au moins un mois pour en faire un aisy cendré .

     

    Fromage similaire : Saint Florentin.

     


    votre commentaire
  •  O comme zéro.

    Né à vienne ,en Autriche, d'un père journaliste, le jeune Landsteiner ,après avoir fait sa médecine, passa encore 4 ans à étudier la chimie. Puis il entra à la faculté de l'université de Vienne pour commencer ses travaux sur le sujet qui devait l'intéresser toute sa vie: Le mystère du sang.

     

    Depuis le XVIIe siècle ,de hardis médecins avaient tenté des transfusions avec des résultats si désastreux que des lois ,en France ,en Angleterre et en Italie, avaient fini par interdire de telles expériences .Les <<grands patrons>> de la médecine viennoise donnaient de ces faits une explication facile .Pour eux les sangs étaient semblable, et les accidents de la transfusion se produisaient quand le sang du donneur était malade .Le jeune Landsteiner eut l'audace de contester le verdict de ces oracles.

     

    Il préleva des échantillons de sang, les laissa coaguler ,puis sépara le caillot du sérum. Ensuite ,il se livra à des mélanges, utilisant les globules rouges d'un individu et le sérum d'un autre.Penché sur son microscope ,il observait les résultats et eut la surprise de voir se dérouler tout un drame. Normalement ,les globules rouges se présentent comme des grains de sable régulièrement répartis .Or voilà que , sur de nombreuses lames , ces globules rouges s'agglutinaient comme des grappes de raisins !

     

    On comprenait aisément l'effet causé par cette agglutination .Les capillaires de l'organisme sont si fins que les globules rouges doivent y circuler en file indienne .Réunis en amas , ils ne peuvent plus passer; donc ,les tissus et les organes sont privés de leur circulation nourricière. Rien d'étonnant que les gens meurent.

     

    De son écriture précise, Landsteiner nota ses constatations ,traça des tableaux et de tout cela tira de mémorables conclusions .Les sangs ,selon lui, n'étaient pas tous semblables .Certains globules rouges contenaient une mystérieuse substance A ,d'autres une substance B , tandis que certains ne contenant ni l'une ni l'autre, étaient classées O, c'est-à-dire zéro .Plus tard , les gens allaient se méprendre sur ce zéro et en faire un O , désignant un troisième groupe sanguin (Landsteiner était passé à côté du quatrième groupe AB ,car aucun des volontaires qui avaient bien voulu se prêter a ses prélèvements de sang n'appartenaient à ce groupe rare ,mais un an plus tard , deux de ces collaborateurs , donc l'un était encore étudiant , devait le découvrir;) De tout cela , une conclusion évidente se dégageait ; on pouvait sans difficulté transfuser du sang A à un sujet A ou du sang B à un sujet B . Mais il ne fallait jamais transfuser du sang A à un sujet B.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires